Revue de presse marocaine du 16/05/2012

0 commentaires, 16/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui focalisent l’attention de la presse quotidienne de ce mercredi:.
+AL MASSAE+:.
-Le Forum « Al Karama » pour les droits de l’Homme (proche du PJD) reconnaît la persistance des actes de torture et appelle à ce que les services de sécurité rendent des comptes. Le Forum met aussi en garde contre l’octroi de l’immunité pénale aux militaires et s’attaque au gouvernement pour les violences contre les protestations pacifiques.

-Les mouvements de grève des partisans du secrétaire général de l’UGTM, Hamid Chabat débutent à Fès: la Régie autonome de transport urbain paralysée et des sit-in de protestation ont été observés dans des quartiers populaires de la cité spirituelle pour défendre l’innocence du fils du Maire de Fès, Naoufal Chabat.

-L’Association nationale des martyrs, des portés disparus et ex-détenus des camps de Tindouf exprime son rejet total d’un projet de loi sur les garanties fondamentales accordées aux militaires, notamment l’article 7 qui les exempte de toute poursuite judiciaire. Selon l’Association, cette mesure est contraire à l’esprit des dispositions de la nouvelle Constitution en ce qui concerne la reddition des comptes de la part des services de sécurité.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministre de l’Equipement et des transports, Aziz Rebbah veut éloigner le ministère de l’Intérieur du dossier de l’octroi des agréments pour éradiquer les origines de l’économie de rente et propose aux bénéficiaires de devenir des associés ou de percevoir des indemnisations ou des salaires mensuels. Le ministre a dévoilé les contours de son projet de réforme relatif aux agréments de transport et à l’exploitation des carrières de sable, dont la responsabilité de l’octroi des agréments reviendrait aux responsables régionaux du ministère, justifiant l’impossibilité de demander des comptes aux responsables du ministère de l’Intérieur en cas de mauvaise gestion de ce secteur.

-Le Forum « Al Karama » pour les droits de l’Homme appelle le ministre de la Justice Mustapha Ramid à enquêter sur les différentes déclarations des détenus dans des affaires de terrorisme, selon lesquelles ils sont victimes d’actes de torture dans les prisons et réclame l’audition du Délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion, Hafid Benhachem à ce sujet.

+ASSABAH+:.
-Nouveau scandale à Casablanca : Vente d’un stade annexe relevant du Complexe sportif Mohammed V d’une superficie de 1272 m2 à 25 millions de centimes. Des sources mettent en cause l’indulgence des services de la Commune urbaine de Casablanca propriétaire de ce foncier, et sa négligence dans la protection des deniers publics.

-Les juges membres du Club des magistrats du Maroc portent le brassard dans le cadre du programme de leur mouvement de protestation: Le taux de participation a atteint les 90 pc et les magistrats le considèrent comme une première victoire pour leur mouvement.

-Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat indique que Mustafa El Khalfi, ministre de la Communication, devait faire preuve de plus de vigilance pour éviter la crise suscitée par les nouveaux cahiers des charges du pole audiovisuel public et ce en consultant les autres composantes de la majorité. Benabdellah a affirmé aux membres du groupe du PJD que la conjoncture politique actuelle exigeait l’examen de ces cahiers par le gouvernement.

+AL KHABAR+:.
-Abdelilah Benkirane déclare: « je vais appliquer la loi et je ne veux pas d’une popularité gagnée au détriment du respect de cette loi ». Le Chef du gouvernement a par ailleurs précisé que son équipe n’a pas perdu sa boussole et qu’il sera injuste de juger son action après 100 jours de son entrée en fonction.

-Le club des magistrats du Maroc affronte le ministre de la justice à travers le port du brassard. Le club estime que cette action a réalisé un taux de réussite avoisinant les 100 pc, ce qui traduit la ferme volonté de voir se concrétiser le contenu du discours royal du 20 août 2009, alors que le ministère de tutelle indique que le dossier revendicatif des juges est « juste » et s’engage à sa satisfaction, tout en rejetant de céder à la logique du « tordage du bras ».

-Mohamed El Ouafa indique que son ministère ne servira pas de « prétexte » pour justifier ce qui se passe dans d’autres domaines et exprime son refus catégorique du recrutement direct dans son département car, explique-t-il, cela sabotera le système éducatif.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministre de l’Intérieur rencontre cinq syndicats pour apaiser la tension entre son département et le personnel des collectivités locales: La réussite de Mohand Laenser et Cherki Draiss à apaiser la colère des représentants des syndicats est due aux justifications présentées par le ministre concernant ses précédentes déclarations sur les grèves récurrentes dans le secteur des collectivités locales. Lors de cette rencontre, les cinq syndicats ont été en outre convaincus de présenter un cahier revendicatif unifié.

-La Chambre des représentants recouvre sa vitalité: Abdelilah Benkirane souligne que le gouvernement ne cédera pas face à la pression de la rue, indiquant qu’il ne reviendra pas sur sa position interdisant le recrutement direct des diplomés chomeurs sauf si une sentence du tribunal administratif le lui ordonne.

-Pour la première fois dans l’histoire du Maroc, 2900 magistrats portent le brassard: Quelques jours seulement après de l’installation de la Haute Instance du dialogue national pour la réforme de la Justice, près du tiers des magistrats du Royaume, membres du Club des magistrats du Maroc, observent un mouvement de protestation d’une semaine contre la non satisfaction de leurs revendications.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, déclare la guerre contre le recrutement direct dans le secteur de l’Education: 8000 diplomés titulaires de licence accèderont aux centres des métiers de l’Education et de la Formation par voie de concours et seront administrativement classés à l’échelle 10.

-La Tunisie interdit l’entrée sur son territoire aux chioukhs de la salafia Hassan Kettani et Omar Haddouchi à leur arrivée lundi soir à l’aéroport de Tunis-Carthage. Les deux chioukhs ont été refoulés par la suite vers le Maroc. De son coté, le ministère tunisien de l’Intérieur a indiqué que les deux hommes figuraient sur une liste de personnes interdites d’entrer en Tunisie.

-La CDT organise une marche nationale le 27 mai prochain à Casablanca contre Abdelilah Benkirane sur fond de la détérioration de la situation de la classe ouvrière et le non-respect par le gouvernement de l’accord du 26 avril 2011.

+AL ALAM+ :.
-Un communiqué du Comité exécutif de l’Istiqlal sur les développements du dossier de l’intégrité territoriale du Maroc souligne que le représentant personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross, « n’a pas réalisé de progrès et adopte une approche visant à affaiblir la souveraineté du Royaume sur ses territoires ».

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine menace de priver les fédérations sportives des subventions qui leur sont accordées chaque année. Le ministère met en garde les fédérations contre la non tenue de leurs assemblées générales et menace de priver toute fédération réfractaire de la subvention.

+ATTAJDID+:.
-Lors de la première séance mensuelle du Chef du gouvernement à la Chambre des représentants, Abdelilah Benkirane affirme que l’emploi sera accordé selon le principe mérite et que la lutte contre l’économie de rente sera progressive.

-Le président du Forum « Al Karama » pour les droits de l’Homme, Abdelali Hamieddine appelle à rattacher la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la Réinsertion au ministère de la Justice et des libertés en application du principe de la corrélation entre la responsabilité et la reddition des comptes.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Parlement: Lors de la séance mensuelle du Chef du gouvernement, la première du genre dans le cadre de la mise en oeuvre démocratique de la Constitution, Abdelilah Benkirane qualifie de « lourd héritage » l’économie de rente, rend hommage à sa majorité et considère que le mérite la « clé démocratique » pour l’accès à la fonction publique.

-Le ministre de l’Intérieur Mohand Laenser fait part de la volonté de son département de régler le dossier des fonctionnaires et du personnel des Collectivités locales et de la mise en place d’un comité de suivi comprenant le ministère et les syndicats pour l’identification des problèmes du personnel des Collectivités locales.

+AL MOUNAATAF+:.
-Lors de la première séance mensuelle des questions orales, le Chef du gouvernement jette plus de lumière sur sa personnalité et demeure peu convaincant concernant les grands problèmes, et l’opposition souligne que le discours de Benkirane a « pêché dans le populisme » et que sa méthodologie pour le traitement des grands dossiers du pays n’est pas à la hauteur des attentes.

+AL HARAKA+:.
-Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser souligne la détermination de son département à engager un dialogue constructif et sérieux pour le règlement des problèmes des fonctionnaires et agents des collectivités locales.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Trois messages du Chef du gouvernement au Parlement et à la société: Abdelilah Benkirane promet de lutter contre l’économie de rente, de mettre en Âœuvre des lois organiques conformément aux dispositions de la Constitution et de rationaliser le secteur de l’emploi.

-Troisième scission au sein du RNI: Le courant des « réformateurs » envisage de créer un nouveau parti politique et Abdelhadi Alami et Abdelkamel Raghaï élaborent une feuille de route pour la création de cette nouvelle formation.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Le Patron de l’ANRT a dévoilé les chiffres officiels : A fin mars 2012, le parc mobile compte 36,24 millions d’abonnés. Le marché mobile est en pleine expansion. Ceci est reflété par les chiffres de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) au titre du premier trimestre 2012. Le directeur général de l’Agence, Azeddine Al Mountassir Billah a qualifié les performances de ce marché de « bonnes » et les a situées dans un trend plus accentué que la moyenne observée depuis quatre ans.

-Controle des produits alimentaires : 1269 dossiers d’infractions transmis à la justice au 1etr trimestre 2012. Les services de controle de l’Office national de sécurité alimentaire (ONSSA) n’ont pas chomé durant le 1er trimestre 2012. Durant cette période et au niveau du controle des produits alimentaires, pas moins de 1269 dossiers d’infractions à la réglementation en vigueur ont été instruits et transmis aux juridictions compétentes pour jugement.

+L’ECONOMISTE+:.
-Hydrocarbures : Guerre de tranchées entre SAMIR et GPM. Le torchon brûle entre le Groupement des pétroliers du Maroc et la raffinerie SAMIR. Selon les pétroliers, depuis plusieurs semaines, l’approvisionnement en carburant connaît des perturbations, surtout dans le fuel industriel. Selon le président du GPM, les commandes ne sont satisfaites que partiellement ou pas du tout et nombreux distributeurs remettent en cause la qualité des produits du raffineur. Du coté de la SAMIR, c’est un autre son de cloche. Selon le groupe pétrolier, il s’agit plutot de « lobbying » commercial des pétroliers qui veulent importer directement et cherchent des alibis en s’attaquant au raffineur.

-La dame de fer prend place à la CGEM. Loin du suspense qui entoure toute élection, Meriem Bensaleh-Chaqroun sera élue aujourd’hui à la tête de la CGEM. Le tandem Bensaleh-Kadmiri brigue donc tout seul la présidence du Patronat pour la période allant de juin 2012 à mai 2015. Pour les proches de Meriem Bensaleh, cette dernière dispose surtout d’une expérience en termes de gestion des conflits sociaux. Une expérience qui sera très vite mise à rude épreuve à cause des tensions entre les entreprises et les centrales syndicales.

+L’OPINION+:.
-Sahara : Le représentant personnel du SG de l’ONU, Christopher Ross « n’a pas réalisé de progrès et adopté une approche visant à affaiblir la souveraineté du Maroc sur ses territoires », affirme, dans un communiqué, le comité exécutif de l’Istiqlal au sujet des graves développements du dossier de l’intégrité territoriale du Maroc. Le comité, qui tout en insistant sur la pertinence, le réalisme et le sérieux de la proposition d’autonomie qui fait l’objet d’un intérêt prononcé et d’un large soutien au niveau international, exprime sa révulsion à l’égard de certaines dispositions du rapport du SG de l’ONU, surtout que Ross défend une approche qui dénature et politise le mandat de la MINURSO.

-Dans tous les stades de l’Elite-pro: Des caméras de surveillance opérationnelles dès la saison prochaine. Ce système de caméra-surveillance permettra d’anticiper, de gérer les mouvements de foule et d’avoir une surveillance vidéo très minutieuse sur la sécurité des personnes et des biens lors d’une rencontre de football. Elle constitue aussi un moyen d’identification d’éventuels auteurs d’infractions (vols, jets de projectiles, bagarres).

+LIBERATION+:.
-Le Chef du gouvernement répond aux questions des députés : Sous la coupole, Abdelilah Benkirane fait du Benkirane. Après quatre mois et demi, le Chef du gouvernement a été interpellé sur sa politique générale. Un grand oral de près de deux heures où le spectacle, les sorties médiatiques et les déclarations de bonnes intentions devaient céder la place à une vision générale cohérente, une stratégie réfléchie, des chiffres précis.

-Pour faire échouer tout recensement par le HCR : le polisario gonfle le nombre des résidents des camps de Tindouf. Selon des sources informées à Tindouf, la dernière résolution du Conseil de sécurité sur le Sahara a jeté le trouble au sein de la direction du polisario et parmi les dirigeants algériens. Sommés de permettre au HCR de procéder au recensement des Sahraouis résidant dans les camps de Tindouf, ils essaient d’anticiper ce recensement aux conséquences imprévisibles. La démarche d’Alger consiste à devancer l’opération à travers une augmentation artificielle du nombre des Sahraouis vivant dans les camps. L’astuce est gonfler le nombre de personnes vivant à Tindouf en y adjoignant des Algériens, des Mauritaniens et des Maliens destinés à être recensés en tant que Sahraouis.

+AL BAYANE+:.
-Une première conforme à la nouvelle Constitution : Benkirane répond aux questions des députés. La Chambre des représentants a vécu, lundi, un instant historique . Le Chef du gouvernement, en application des dispositions de l’article 100 de la Constitution, a répondu aux questions des députés relatives à quatre axes : plan législatif, corruption et économie de rente, emploi et gouvernance. Il faudra dire que la présence de Benkirane à l’Hémicycle a été unanimement saluée par tous les groupes parlementaires, majorité et opposition.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *