Revue de presse marocaine du 15/12/2014

0 commentaires, 15/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant lundi 15 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Le secrétaire général du Conseil supérieur des Ouléma, Mohamed Issef, déclaré samedi que le Maroc a su préserver sa sécurité et sa stabilité, dans un environnement de mutations politiques, grâce à l’institution du Commandeur des croyants et à l’attachement des Marocains aux constantes religieuses dans le cadre du rite malékite. Issef a fait cette déclaration à l’issue des travaux de la 19ème session du Conseil.

– Provinces du Sud: Des chioukhs prêtent allégeance à SM le Roi. Des centaines de Sahraouis des provinces du sud, conduits par des chioukhs des tribus de la région de Doumès (province d’Aousserd), se sont rassemblés à quelque 10 kilomètres du mur de séparation pour prêter leur allégeance à SM le Roi Mohammed VI et au trône alaouite. Cette initiative a été menée à l’issue du moussem du cheikh Sid Ibrahim Ben Cheikh Sid Ahmed Laaroussi.

L’Economiste.:

– Ramed, malade de financement. Le Fonds d’appui à la cohésion sociale a injecté 1,2 milliards de dirhams à fin septembre 2014 et devra mettre près d’un milliard de dirhams l’année prochaine. Selon le ministre des Finances, le montant cumulé des contributions des personnes en situation de vulnérabilité a atteint 56 millions de dirhams à fin décembre 2013 contre 284,5 millions pour les collectivités locales. Or, pour l’Agence nationale de l’assurance maladie, la contribution des collectivités locales n’est pas recouvrée. Son directeur général Hazim Jilali, souligne que les hôpitaux « n’arrivent pas non plus à recouvrer les financements correspondant aux prises en charge accordées ».

– Taxe de promotion touristique: L’ONMT veut y mettre de l’ordre. L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a démarré une campagne de sensibilisation auprès des hôteliers pour le recouvrement de cette taxe. Facturée aux clients et encaissée par les établissements touristiques pour le compte de l’ONMT, cette taxe est fixée par personne et par nuitée selon un barème en fonction de la catégorie d’établissement. Toutefois, certains professionnels sous-déclarent les nuitée pour minorer la base de la taxe de promotion touristique et de l’impôt.

Al Bayane.:

– Campagne agricole: Le département de l’agriculture confiant. Suite aux abondantes pluies déjà enregistrées à mi-décembre, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch prévoit une bonne année agricole. Toutes les conditions sont désormais réunies pour espérer une récolte abondante en fin de saison, a-t-il déclaré en marge de la première conférence internationale sur la coopération Sud-Sud qui s’est déroulée samedi dernier à Marrakech.

– Internationale socialiste: Fin de non-recevoir à une demande d’adhésion du polisario. Le polisario a essuyé, samedi à Genève, un énième camouflet devant le Conseil de l’Internationale socialiste (IS) qui a sèchement opposé une fin de non-recevoir à une demande d’adhésion à part entière émanant des séparatistes. Cette demande de statut de membre a été rejetée sans hésitation par les membres du comité d’éthique de l’IS, mettant ainsi fin aux manœuvres de séparatistes et de leurs commanditaires.

Aujourd’hui le Maroc.:

– FAO: Le Maroc cité en exemple. Marrakech a abrité les 13 et 14 décembre la première conférence internationale sur la coopération sud-sud, à l’initiative du ministère de l’Agriculture en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, a affirmé la disposition du Royaume à apporter son expertise dans le domaine agricole en faveur des pays africains à travers des modèles de coopération efficients et innovants parrainés par la FAO.

– Energies renouvelables: Un don de 1,72 milliards de dirhams au Maroc. 42 pc de l’énergie consommée par le Maroc devraient être de l’énergie renouvelable à l’horizon 2020. Le Royaume vient de se rapprocher un peu plus de cet objectif grâce à un programme d’appui de l’Union européenne aux projets Noor II et le programme éolien intégré. Lors de sa première visite en dehors de l’Union européenne, Johannes Hahn, commissaire en charge de la politique européenne de voisinage, a procédé à la signature avec le ministre de l’Economie et des finances Mohamed Boussaid, de trois conventions relatives aux secteurs de l’énergie renouvelables et de l’éducation, et à l’augmentation du budget alloué au programme Hakama soutenant la gouvernance publique. Au total, il s’agit d’un montant de 155,9 millions d’euros, soit environ 1,72 milliard de dirhams.

L’Opinion.:

– « Le Mali et le Maroc entretiennent des relations de dimensions historique et symbolique évidentes, des relations de très grande importance à différents niveaux, qui font que le commun des citoyens maliens ressent une réelle fierté dans le renforcement des liens politiques », a indiqué le ministre malien du Travail et de la fonction publique, Bocar Moussa Diarra, dans un entretien au journal.

– André Azoulay quitte la présidence de la Fondation Anna Lindh. Le Conseiller de SM le Roi, M. André Azoulay, va quitter la présidence de la Fondation Anna Lindh, regroupement de plus de 4.000 ONG, au profit de l’ex-ministre française Elisabeth Guigou, a indiqué cette institution dédiée au dialogue euro-méditerranéen. Président depuis 2008, M. Azoulay, 73 ans, termine son deuxième mandat et quittera ses fonctions à la fin du mois, a confirmé la Fondation, qui lui a rendu hommage samedi soir dans la ville d’Essaouira, lors d’un colloque consacré aux 20 ans du « processus de Barcelone ».

Libération.:

– Le Maroc figure parmi les pays africains à faible risque pour les entreprises. Le Maroc est un pays attractif pour les entreprises. Il est considéré comme un pays à « faible risque » selon la dernière édition 2015 de la Carte annuelle des risques sécuritaires et économiques élaborée par le cabinet britannique de conseil Control Risks. Selon cette dernière, le Maroc fait partie de six pays africains (Cap-Vert, Seychelles, Namibie, Maurice et Botswana) où des investisseurs internationaux peuvent, en toute sécurité, s’installer pour faire des affaires, créer des filiales ou envoyer leurs représentants pour chercher de nouveaux marchés sans que la sécurité de leurs employés ou leurs intérêts ne soient menacée.

– L’enseignement privé remis en question à Rabat. L’enseignement privé au Maroc a été minutieusement décortiqué lors d’une journée d’étude organisée conjointement, vendredi dernier, entre la Faculté des sciences de l’éducation et l’Association « Forum de la famille marocaine ». Khadija El Yamlahi, députée USFP à la Chambre des représentants et présidente de l’Association « Forum de la famille marocaine », a critiqué la diversité des systèmes d’enseignement privé au Maroc. « Il y en a plusieurs, les unes travaillant selon les programmes nationaux et les autres, portant des noms étrangers et installées surtout à Casablanca et Rabat, selon des programmes étrangers. S’ajoutent à cela les écoles des missions », ce qui constitue, selon la députée, une menace à « l’identité culturelle marocaine et accentue les disparités sociales ».

Al Alam.:

– Une nouvelle gifle pour les séparatistes: L’Internationale socialiste refuse à l’unanimité d’accorder au polisario le statut de membre. Cette demande a été rejetée sans hésitation par le comité d’éthique de l’IS. « Les délégations présentes à Genève sont fatiguées et agacées par le travail de propagande des représentants du polisario », a déclaré à la presse M. Habib El Malki, président de la commission administrative de l’Union socialiste des forces populaires (USFP).

– La Cour des comptes demande à plusieurs partis, dont le PJD, de restituer les subventions étatiques non utilisées. Le parti de l’Istiqlal a fait l’exception parmi un grand nombre de formations politiques ayant été soumises à un audit financier minutieux par les juges de la Cour.

Akhbar Al Yaoum.:

– Des villes ne représentant que 2 pc du territoire national créent plus de 75 pc des richesses, a indiqué le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, à l’ouverture jeudi des travaux de la Conférence REsolutions Afrique sous le signe « financer les villes africaines: agenda, alliance et solutions ».

– Les ponctions sur les indemnités des députés absentéistes atteignent 1.300 dirhams. Selon une source de la Chambre des représentants, il est prévu de procéder de façon systématique, à l’appel nominal avant le début des séances et la publication d’une liste des parlementaires présents et absents sur le bulletin interne et le site électronique de la première Chambre.

– De grandes figures de l’USFP proposent leurs bons offices pour réconcilier le parti avec le courant « Ouverture et démocratie ». Le courant poursuit ses activités de mobilisation aux niveaux régional et sectoriel en prévision de la tenue, samedi, d’une rencontre nationale durant laquelle il devrait annoncer la rupture avec l’USFP. De son côté, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé qu' »il n’y a aucune médiation en cours ».

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Paralysie dans le secteur du transport routier international à cause de la décision du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique de suspendre l’octroi d’autorisations de sortie aux camions immatriculés au Maroc et se dirigeant vers l’Espagne. De ce fait, des dizaines de camions marocains se trouvent bloqués au port d’Algésiras, ne pouvant entrer en Espagne sous peine de se voir infliger une amende de 4.000 euros.

– L’exposition « Le Maroc contemporain, qu’a abritée l’Institut du monde arabe à Paris, rencontre un succès dépassant les attentes. L’événement a drainé, au cours des trois derniers mois de cette année, quelque 133.000 visiteurs. Le président de l’Institut, Jack Lang, impute ce succès à l’importance des activités programmées dans le sillage de l’exposition.

Al Massae.:

– Entrée en service du Parc éolien de Tarfaya. L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et Tarfaya Energy Company (TAREC) ont annoncé, vendredi dans un communiqué, le début de la mise en exploitation commerciale du parc éolien de Tarfaya qui représente 15 pc de l’objectif national éolien du Maroc (2.000 MW à l’horizon 2020).

– L’impôt sur les hauts revenus: une patate chaude que se sont refilés les gouvernements. Le cabinet de Benkirane aura-t-il assez de courage pour soumettre à l’impôt les grandes fortunes du pays? Selon Abdellatif Berrahou, expert en finance publique et député du PJD, cette mesure tarde à voir le jour « puisqu’on craint qu’elle entraîne une fuite de capitaux vers l’étranger ».

Al Haraka.:

– Le Prix de Région Préférée des Internautes 2014 a été décerné samedi à Ouarzazate à la destination « Atlas & Vallée », en présence du ministre du Tourisme, Lahcen Haddad. Cette distinction fait suite au grand sondage lancé par le journal en ligne « Tourisma Post », qui a duré un mois avec pas moins de 20.849 votes de 49 pays différents. Lors de ce sondage, la destination « Atlas & Vallée » dont le chef-lieu est Ouarzazate a recueilli 54 pc des suffrages, devançant ainsi les régions de Souss-Sahara Atlantique et de Maric Méditerranée.

– La ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a souligné, dans un entretien à la presse, la détermination du Royaume à poursuivre la construction des barrages, dont la réserve d’eau stockée à la faveur des dernières précipitations dépasse les 10 milliards de m3.

Assabah.:

– Le président du RNI Salaheddine Mezouar a déclaré que l’Algérie « refuse que nous soyons partenaires ». « Quand les voisins refusent de participer à la construction du présent et de l’avenir et préfèrent au contraire être adversaires (…), ils freinent la propension naturelle vers le progrès et la réalisation des aspirations naturelles de tout être humain pour une vie décente », a-t-il dit lors d’une rencontre samedi à Dakhla.

– Les mutations exacerbent le conflit entre les greffiers et le ministère de la Justice et des libertés. Les représentants du greffe affilés au Syndicat démocratique de la justice se sont retirés de la réunion extraordinaire des mutations, organisée vendredi dernier. Ces représentants protestent contre l’approche de l’administration qui a sélectionné seulement 10 demandes parmi les 615 qu’elle a reçues durant cette session.

Al Mounaataf.:

– Le bilan législatif du gouvernement sur la balance: l’adoption des lois accuse des retards. Ce bilan demeure très faible, l’adoption des projets de lois, prévue par la Constitution 2011, ayant été renvoyée à une date ultérieure.

– Des associations marocaines établies en Italie ont dénoncé la situation précaire des enfants séquestrés, « victimes de toute forme d’esclavage et enrôlés dans les camps de Tindouf, au sud de l’Algérie ». Dans un communiqué largement repris par les médias italiens, le Réseau des associations de la communauté Marocaine en Italie (RACMI) a expliqué qu’il compte « sensibiliser l’opinion publique italienne » et attirer son attention sur l’esclavage des « Sahraouis de couleur » et des enfants séquestrés.

Bayane Al Yaoum.:

– La Cour d’appel d’Utrecht (Pays-Bas) a confirmé vendredi le jugement rendu en première instance qui ordonne l’annulation de la décision du gouvernement néerlandais visant à revoir à la baisse les montants des allocations des enfants des ressortissants marocains, ayant choisi de retourner au Maroc. La cour a appelé le gouvernement néerlandais à rétablir les victimes plaignantes dans leurs droits en remboursant la totalité des montants soustraits avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2013, date d’entrée en vigueur de la décision, selon le président de la Fondation de soutien aux émigrés, Mohamed Sayyem.

– Abdelmalik Abroun, président du club de football Moghreb de Tétouan (MAT) a affirmé que l’entraîneur Aziz El Amri « s’est séparé à l’amiable » du club. Intervenant lors d’une conférence de presse, Abroun a expliqué qu’Aziz El Amri a demandé la résiliation du contrat pour des raisons personnelles.

Assahra Al Maghribia.:

– Le secrétaire général du Conseil supérieur des Ouléma, Mohamed Issef, a affirmé, vendredi à Skhirate, que le discours royal à l’occasion du 39ème anniversaire de la Marche Verte est une réponse claire et forte à l’absurdité et à la manipulation des ennemies de l’intégrité territoriale du Royaume. Intervenant à l’ouverture de la 19ème session d’automne du Conseil supérieur des Ouléma, qui s’est déroulée en présence du ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, M. Issef a indiqué que le discours de SM le Roi Mohammed VI a éveillé les consciences, mobilisé les forces et insisté une fois pour toutes que le Sahara ne sera que marocain jusqu’à la fin des temps.

– La commission des finances à la Chambre des conseillers a adopté le budget du ministère de l’Economie et des finances. Selon des sources du journal, seulement quatre conseillers étaient présents lors du vote de ce budget sectoriel.

Al Assima Post.:

– La société qui a effectué les travaux de la pelouse du stade Moulay Abdellah de Rabat, bientôt devant la justice. Le ministre de la Jeunesse et des sports a expliqué que cette société avait avancé auparavant que la pelouse était bonne pour accueillir le Mondial des clubs. Notons qu’un problème de drainage a rendu la pelouse de ce stade impraticable pour accueillir la demi-finale, qui devait opposer le Real Madrid au Cruz Azul FC du Mexique, mardi. Cette rencontre a été délocalisée à Marrakech.

– Le Maroc figure en deuxième position en matière de fabrication de médicaments au niveau africain. La fabrication locale couvre actuellement 80 pc des besoins. Or, le tiers des pharmaciens sont en « faillite non déclarée » en raison des mutations rapides que connait le secteur. Ces chiffres ont été présentés par le secrétariat général du secteur de la pharmacie de l’USFP lors de son 2ème congrès dimanche à Rabat.

Attajdid.:

– Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, a annoncé que les secteurs des carrières et du transport mixte en milieu rural vont bientôt être libéralisés. Intervenant au cours d’une rencontre d’information avec les élus des provinces du sud, Rabbah a affirmé que le projet de libéralisation de ces deux secteurs « est fin prêt pour être discuté et voté par le parlement ». Cette libéralisation va permettre à tous les Marocains d’accéder à ces deux secteurs à travers des cahiers des charges bien clairs, a-t-il dit.

– La déclaration de Marrakech, publiée vendredi à l’issue du sommet du financement des villes africaines, a insisté sur la nécessité de créer un fonds pour le développement des villes africaines en vue de participer au lancement des investissements et de permettre aux villes africaines de relever le défi de l’urbanisation galopante du continent.

Rissalat Al Oumma.:

– Dialogue social: douze jours devant Benkirane pour rencontrer les syndicats. L’UMT, la CDT et la FDT comptent riposter énergiquement au cas où le chef du gouvernement n’appellerait pas à une réunion pour discuter de tous les dossiers en suspens avant le 27 décembre courant.

– L’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal, a été désigné, vendredi à Washington, « Ambassadeur arabe de l’année » par la Chambre de commerce arabo-américaine, lors d’une cérémonie organisée dans la capitale fédérale US. « Cette consécration vient récompenser le dynamisme de M. Bouhlal en faveur du renforcement des relations économiques maroco-américaines », a souligné à cette occasion David Hamod, président directeur général de cette institution.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le secrétaire général du Mouvement populaire, Mohand Laenser, programme une rencontre urgente pour résoudre une crise organisationnelle déclenchée au sein parti au niveau de Casablanca. Laenser a pris cette décision suite à l’échec de précédentes démarches destinées à désamorcer la crise, dont l’envoi d’une note aux membres du conseil national concernant la restructuration des bureaux et sections du MP.

– Les dirigeants du polisario continuent à commettre des bavures. Récemment, les séparatistes ont interdit plusieurs véhicules de ramener de l’eau de certains puits, au profit des populations séquestrées dans les camps de Tindouf.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *