Revue de presse marocaine du 15/11/2013

0 commentaires, 15/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce vendredi 15 novembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Projet de budget 2014: les amendements phares de la commission des Finances au Parlement. A l’issue d’une séance marathonienne ayant duré 12 heures, les députés de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants ont adopté la première partie du projet de loi de Finances par 23 voix contre 13. Une trentaine d’amendements ont été introduits dans le texte, dont 12 émanent du gouvernement. Parmi les amendements phares figurent l’instauration d’une taxe aérienne, l’introduction de dispositions fiscales relatives à l’auto-entrepreneuriat, l’annulation de l’augmentation de la TVA pour certains produits et services comme les sardines et le sel.

– Les agriculteurs jouent leur dernière carte. Les exploitants agricoles ont adressé une note aux parlementaires pour une révision de certaines dispositions fiscales du projet de loi de Finances. Le Comader et la FCAM font front commun pour arracher des amendements. Pour les deux fédérations, il y va de la compétitivité du secteur et de sa pérennité.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– JLEC en bourse en décembre. La Bourse de Casablanca ne finira tout de même pas l’année 2013 avec zéro introduction. Non seulement ça, mais elle va se payer en plus une belle opération avec l’entrée de Jorf Lasfar Energy Company (JLEC). L’opération, qui attend le visa du CDVM pour les jours à venir, portera sur près d’un milliard de DH. La moitié de l’enveloppe, soit 500 MDH, correspondra à une augmentation de capital avec de nouveaux titres qui seront mis sur le marché tandis que l’autre moitié sera réalisée par un placement privé auprès des grands investisseurs institutionnels.

– PLF 2014: weekend chargé pour les parlementaires. Les élus de la première chambre ont du pain sur la planche ce weekend. Et pour cause, dès samedi matin, la Commission des finances et du développement économique présentera son rapport sur le PLF 2014. La présentation sera suivie des interventions des groupes parlementaires pour la discussion de la première partie du projet de loi de Finances.

– Dragage maritime du sable: Aziz Rabbah au cœur d’un scandale écologique? Aziz Rabbah se trouve de nouveau au centre d’une polémique. Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique s’apprête à lancer un appel d’offres pour l’exploitation de quatre nouveaux sites de dragage du sable de la mer en janvier 2014. Mais ce qui devait être un simple appel d’offres se transforme en un vrai scandale écologique et financier. En tout cas, c’est l’avis de Adil Benhamza, député istiqlalien à la première Chambre. « Nous nous demandons si une étude d’impact a été préalablement réalisée concernant les répercussions sur les écosystèmes dans les quatre nouveaux sites surtout que les activités du dragage du sable sont connues pour leur impact négatif sur l’environnement », dit-il.

L’OPINION:.
– Institutionnalisation de l’égalité des sexes dans le système éducatif: les inégalités de fait persistent. Alors que l’égalité entre les sexes est en phase d’être institutionnalisée, l’ensemble des témoignages attestent que les inégalités de fait persistent dans la plupart des institutions. Les stéréotypes sexués persistent. La sous-représentation est un fait.

– Conférence de Rabat sur la sécurité des frontières en Afrique du Nord et au Sahel: appels pressants pour un renforcement de la coopération sécuritaire. Les gouvernements d’une vingtaine de pays ont exprimé jeudi à Rabat la volonté de renforcer la coopération transfrontalière face aux menaces sécuritaires en Afrique du Nord, en particulier en Libye et au Mali, pays où gravitent des groupes islamistes.

LIBERATION:.
– Rabat pour un cadre de coopération transnationale allant au-delà des politiques sécuritaires nationales. L’instabilité et l’insécurité demeurent les maîtres mots dans la zone saharo-sahélienne. Le développement de l’extrémisme et des réseaux terroristes ainsi que la recrudescence du crime organisé dont notamment le trafic de drogue et celui de migrants en disent long sur la gravité de la situation.

– Les billets d’avion désormais plus chers: une nouvelle taxe touristique imposée aux voyageurs. Nouvelle taxation des billets d’avion. La majorité l’a faite. La Chambre des représentants a approuvé, mercredi, sur proposition du ministre du Tourisme, l’amendement portant sur la création d’une taxe sur les billets d’avion. Il s’agit d’une taxe aérienne dite pour « la solidarité et la promotion touristique », dont l’entrée en vigueur est prévue à partir du premier avril 2014.

AL BAYANE:.
– Adoption en commission de la première partie du projet de loi de Finances 2014: surpression de la TVA sur le sel, les raisins secs et les conserves de sardines. La commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants vient d’adopter, à la majorité de 23 voix pour et 13 contre, la première partie du projet de loi de Finances 2014. Près de 33 amendements seront introduits à la version finale du budget 2014. La commission a validé le report, voire même l’annulation, de la taxation des produits alimentaires proposé initialement, notamment la TVA sur le riz, le sel, les raisins secs et les conserves de sardines.

– Benabdellah au Parlement: 11 cités seront déclarées en 2014 « villes sans bidonvilles ». Le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, a affirmé qu’onze cités seront déclarées en 2014 « villes sans bidonvilles ». Il s’agit, selon un exposé présenté, mercredi par le ministre devant la commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales et de la politique de la ville, à l’occasion de l’examen du projet de loi de finances de son secteur, au titre de l’exercice 20414, des villes de Tanger, Kalâat Sraghaa, Sidi Bennour, Sidi Slimane, Beni Yakhlaf, Lebrouj, Smara, Ksar El Kébir, Hoceima, Berkane et Sidi Yahia El Gharb.

L’ECONOMISTE:.
– Industrie: le patronat réclame un plan Marshall. La rencontre, qui a eu lieu mercredi 13 novembre, entre Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, avec le patronat, avait un goût particulier. Il s’agit des premières retrouvailles entre le ministre et les membres de la Confédération patronale, dont il a été président entre 2006 et 2009. Ceux qui s’attendaient à une empoignade ferme à l’instar de ce qui s’est passé avec Mohamed Boussaid, ministre des Finances, en auront eu pour leur grade.

– Budget: les ATD maintenus. Malgré l’engagement du chef du gouvernement, les avis à tiers détenteur (ATD) seront toujours actifs. Et pourtant, la majorité a présenté un amendement pour leur suppression, très attendue par le monde des affaires. Finalement, le ministère des Finances ne l’a pas retenu, prétextant une rédaction qui pourrait compromettre tous les encaissements de l’Etat. Une nouvelle version sera proposée ultérieurement. Par contre, l’instauration d’une taxe sur les billets d’avion a été adoptée.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Le CDG sous la loupe de la cour des comptes. Lors d’une réunion de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la première Chambre du parlement, un responsable de la cour des comptes a indiqué jeudi que les magistrats de la cour des comptes effectuent une mission d’audit des comptes de la CDG.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– La majorité persuade Boussaid d’annuler l’augmentation de la TVA sur certains produits de base. Après des négociations avec le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, les groupes parlementaires de la majorité ont réussi à persuader le ministère d’annuler l’augmentation de la TVA sur certaines denrées de base, notamment les conserves de sardines et le sel. *SAHIFAT ANNASS:.

– USFP: Zaidi aurait présenté sa démission à Lachgar. Selon des sources bien informées, Ahmed Zaidi, président du groupe socialiste à la Chambre des représentants, aurait présenté sa démission du groupe au premier secrétaire du parti de la rose, Driss Lachgar. Selon ces sources, Lachgar aurait demandé à Zaidi d’attendre son retour au Maroc pour examiner cette question.

– PJD: une guéguerre autour de l’indépendance de l’audiovisuel public. Lors de l’examen mardi du budget sectoriel du ministère de la Communication, le député pjdiste Yassin Ahjam a tiré à boulets rouges sur son collègue au parti, Mustapha El Khalfi, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, affirmant que « l’Etat est le seul acteur dans le secteur de la télévision, ce qui rend dérisoire tout discours sur l’indépendance ou la concurrence ».

AL MASSAE:.
– Dahak: le gouvernement approuve des projets de loi sans examen par le SGG. Lors de l’examen du budget du secrétariat général du gouvernement (SGG), le secrétaire général Driss Dahak a affirmé que le gouvernement approuve des projets de loi sans que le secrétariat général du gouvernement (SGG) ne les ait examinés auparavant.

– Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué lors d’une réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, que son département envisage de procéder à l’audit des milliards de dirhams d’aides étrangères affectés au secteur de l’enseignement.

– Le patronat sonne l’alarme, appelle à sauver l’industrie nationale. Le patronat a tiré la sonnette d’alarme au sujet de la situation de l’industrie nationale, appelant le gouvernement à mettre au point un programme d’urgence pour sauver le secteur. Meriem Bensaleh, présidente de la CGEM, a déclaré lors de sa rencontre avec le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid El Alamy, que la crise qui sévit dans le secteur industriel a provoqué la perte de près de 25.000 postes d’emploi par an depuis 2009 et contribué au recul de la contribution du secteur au PIB, de 17 au 15 pc.

AL KHABAR:.
– Le gouvernement revient sur sa décision d’augmenter la TVA sur le sel, le riz et les conserves de sardines. Le gouvernement est revenu sur sa décision de relever la TVA pour certains produits de consommation de base, qui a fait du tintamarre au Maroc. Cette nouvelle a été lancée aux députés lors d’une réunion de la commission des Finances et du développement économique à la Chambre des représentants.

– Le PJD et l’USFP fustigent Dahak. Hassan Tarik, député USFP, a critiqué l’absence de Driss Dahak, secrétaire général du gouvernement, aux séances des questions orales à la Chambre des représentants au moment où le Maroc a besoin de la mise en application de la Constitution et du respect des institutions. De son côté, Abdellah Bouano, président du groupe PJD, s’est étonné de ne voir personne réussir dans le concours qui a été lancé récemment par le Secrétariat général du gouvernement, craignant que des lobbies, redoutant l’intégration de nouveaux cadres, aient été à l’origine de cet acte.

EL ASSIMA POST:.
– El Khalfi: pas de hausse des prix du pain sans l’approbation du gouvernement. Le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé jeudi qu' »aucune augmentation des prix du pain n’est possible sans l’aval du gouvernement, tel qu’édicté par la loi », précisant qu’une rencontre a été programmée entre le chef de gouvernement et les responsables de la Fédération nationale de la boulangerie et pâtisserie du Maroc pour examiner cette question.

– Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile, El Habib Choubani, estime que le retrait de l’opposition de la réunion de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme constitue un coup fatal pour elle. Choubani a reproché à l’opposition de ne pas pouvoir attendre les réponses au moment où elle s’arroge énormément de temps pour interpeller le gouvernement.

AL HARAKA:
– Dans un communiqué publié à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du diabète (14 novembre), le ministère de la Santé a indiqué que le diabète touche 6,6 pc des adultes âgés de plus de 20 ans, soit environ 1,3 million de patients.

AL ALAM:.
– Le gouvernement ne réussit pas à augmenter les prix de certaines denrées de base. Les groupes de l’opposition ont souligné que le pays passe par une crise financière difficile qui exige de trouver des ressources financières qui n’affectent pas le pouvoir d’achat du citoyen, mettant l’accent sur une répartition équitable des ressources du pays et une application effective de la justice fiscale.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Les sociétés d’importation et de distribution des produits pétroliers décident d’ester en justice contre Bennani. Les sociétés d’importation et de distribution des produits pétroliers ont décidé d’ester en justice contre Salima Bennani, directrice de la Caisse de compensation, suite à la publication de son rapport qui a accusé certaines sociétés d’importer des dérivés du pétrole sans documents. Selon ces sociétés, le rapport jette un soupçon sur la crédibilité des rapports réalisés par l’Inspection générale des finances et la Cour des comptes, deux institutions supérieures de contrôle des finances publiques.

ATTAJDID:.
– Le ministère de la Santé dévoile des données inquiétantes sur le tabagisme. Le ministère de la Santé a indiqué jeudi que 18 pc des personnes âgés de plus de 15 ans fument et que 5,9 pc des élèves utilisent toutes sortes de tabac. Le ministère a affirmé que le tabagisme tue 71 pc des malades atteints du cancer bronchique et 42 pc à cause des maladies respiratoires chroniques.

– Mezouar: la sécurité des frontières exige la dynamisation des relations avec les pays du voisinage. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar a affirmé, à l’ouverture de la deuxième conférence ministérielle régionale sur la sécurité des frontières, que le Maroc est convaincu que la réalisation de la sécurité des frontières nécessite la dynamisation des relations avec les pays du voisinage et avec les partenaires régionaux et internationaux, dans le cadre d’un dialogue politique régulier, ouvert et positif.

ASSABAH:.
– La guerre des comptes se déclenche entre Jettou et les partis. Le conflit entre les partis politiques et Driss Jettou, premier président de la Cour des comptes, a exacerbé, amenant les députés à brandir la menace d’arrêter le vote du budget des juridictions financières en représailles à une éventuelle interruption du soutien accordé par l’Etat aux partis. La Cour a dévoilé des anomalies dans les factures des dépenses de certains candidats aux élections législatives précédentes.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Le gouvernement accorde une aide financière directe aux femmes veuves vivant dans une situation précaire. La commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants a adopté mercredi une proposition d’amendement du projet de loi de Finances visant à faire bénéficier aux femmes veuves vivant dans une situation précaire d’une aide financière directe, qui sera accordée par le Fond d’appui à la cohésion sociale selon des conditions et critères qui seront déterminés par un texte réglementaire.

– Benkirane annule une hausse des prix du pain. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a réussi, pour la deuxième fois, à persuader la Fédération de la boulangerie pâtisserie du Maroc de reporter sa décision d’augmenter les prix du pain dans l’attente des résultats d’une réunion qui sera tenue la semaine prochaine. Cette réunion, à laquelle prendra part Benkirane et Mohamed El Ouafa, ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, sera l’occasion d’examiner toutes les revendications des patrons des boulangeries et les moyens susceptibles d’y trouver les solutions appropriées.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Les participants à la deuxième conférence ministérielle régionale sur la sécurité des frontières, qui s’est tenue jeudi à Rabat, ont mis l’accent sur la nécessité de développer la coordination internationale, en associant les pays du Mghreb et du Sahel et les partenaires européens et internationaux dans la lutte contre le terrorisme et la contrebande dans la zone sahélo-saharienne.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *