Revue de presse marocaine du 15/10/2015

0 commentaires, 15/10/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés jeudi 15 octobre 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi à Tanger, à l’inauguration et au lancement de plusieurs projets inscrits dans le cadre du programme phare « Tanger-Métropole » et destinés au renforcement de l’offre médico-sociale au niveau de la capitale du Détroit. Le Souverain a ainsi procédé à l’inauguration d’un Centre pour personnes autistes au quartier Boubana, et au lancement des travaux de réalisation d’un Centre de protection des personnes présentant une déficience mentale au quartier Achraqa à la commune urbaine de Gzenaya, d’un Centre d’éducation et de formation des personnes non et malvoyantes au quartier Dhar El Guenfoud à l’arrondissement Beni Makada, et d’un Centre pour la prise en charge des maladies chroniques au quartier Bir Chifa relevant du même arrondissement. Mobilisant des investissements de l’ordre de 37 millions de dirhams, ces projets illustrent la Haute Sollicitude dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI n’a eu de cesse, depuis Son intronisation, d’entourer les personnes en situation de handicap ou d’inadaptation, en mettant à leur disposition tous les moyens qui favorisent leur insertion dans le système éducatif, le tissu social et la vie professionnelle.

– Les obsèques du général de brigade Abdelghani Methqal, ancien directeur de la clinique royale, ont eu lieu, mercredi au cimetière Achouhada à Rabat, en présence de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan. Après les prières d’Al Asr et du mort à la Mosquée Achouhada, la dépouille du défunt a été inhumée, en présence notamment des membres de la famille du regretté, de conseillers de S.M. le Roi, de membres du gouvernement, d’officiers supérieurs et d’autres personnalités civiles et militaires.

Libération.:

– Il s’agit aujourd’hui de lire les résultats de l’élection du président de la Chambre des conseillers en analysant le report des voix. « Qui a voté pour qui? ». La réponse à cette question qui tue même si le vote s’est fait à bulletin secret permet de tracer les contours d’un nouveau bloc qui est en train de se dessiner. « Il faut noter que le candidat de l’Istiqlal a bénéficié dès le premier tour des voix du PJD et du PPS. Au second tour, les six conseillers de l’UMT ont voté pour Qayouh. Pour nous, la lecture politique réside dans le fait qu’il y a un nouveau bloc qui se constitue et il est formé du PJD, de l’Istiqlal, du PPS et de l’UMT », commente ce cacique du parti d’Allal Al Fassi.

– Le Haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami, vient de dévoiler, mardi dernier à Rabat, les premiers résultats du recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2014. Les taux et les chiffres sont si éloquents qu’ils en disent long sur une forme patente de l’exode rural doublé d’un reclassement de certaines localités rurales et d’une extension du périmètre urbain. En clair, le taux d’urbanisation a franchi le cap de 60 pc, indique le HCP.

Al Bayane.:

– Le Conseil des ministres, présidé par le Souverain mardi dernier à Tanger, a été consacré, en bonne partie, à la présentation des grandes lignes du projet de budget 2016 et ses orientations majeures. Une croissance équilibrée et consolidée, un soutien plus confirmé à la demande nationale et une meilleure promotion de l’investissement et de l’industrie sont autant de priorités mise en avant dans le projet de loi des finances 2016. La régénération du service public figure aussi dans les orientations du prochain budget. Le projet de loi des finances 2016 (PLF 2016) entame ainsi sa dernière ligne droite avant d’atterrir dans les jours qui viennent devant le parlement.

– Désormais, l’Etat est dans l’obligation de revoir ses stratégies de développement. En fait, les résultats du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH2014) rendus publics, mardi à Rabat par le Haut-commissariat au plan (HCP), sont alarmants et ce à plus d’un titre. Le phénomène du vieillissement de la société marocaine est aujourd’hui une vérité apodictique. A en croire le département d’Ahmed Lahlimi, le nombre des personnes âgées dépassant les 60 ans, va atteindre 6 millions d’ici 2030, tandis que la catégorie des jeunes, moins de 15 ans, va se rétrécir à 8 millions.

L’Opinion.:

– Les responsables suédois ont réaffirmé leur neutralité sur le dossier du Sahara et leur soutien au processus de négociations mené sous l’égide des Nations Unies en vue d’un règlement politique et mutuellement acceptable à ce conflit régional, ont indiqué les membres de la délégation de partis marocains en visite à Stockholm. Au terme de deux jours d’intenses entretiens, la partie suédoise a réitéré son attachement à la neutralité adoptée par l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) par rapport au conflit autour du Sahara, ont assuré les représentants des partis politiques marocains.

– Plusieurs experts et acteurs associatifs ont dénoncé, mardi à New-York, dans le cadre de la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, le détournement par le polisario, sous le regard protecteur de l’Algérie, de l’aide humanitaire destinée aux populations des camps de Tindouf, appelant la communauté internationale à agir en urgence contre ce scandale. Les intervenants ont livré des témoignages accablants sur l’implication du polisario dans le détournement à grande échelle des aides humanitaires destinées aux Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf, lesquelles aides finissent dans les comptes des dirigeants du polisario, avec la complicité et la connivence du régime algérien.

Akhbar Al Yaoum.:

– L’élection du président de la Chambre des conseillers a mis au jour un nouvel alignement des partis politiques tant de la majorité que de l’opposition, ce qui augure d’un changement de la carte des alliances politiques à l’horizon des élections législatives de 2016. Ce scrutin a installé une rupture entre les partis de la majorité qui n’ont pas pu se mettre d’accord sur le soutien au candidat du PPS, Mohamed Ouammou. La division a été également palpable du côté de l’opposition qui a présenté deux candidats (du PI et du PAM).

– Le gouvernement s’apprête à augmenter l’impôt sur les sociétés pour atteindre 35 pc voire 37 pc dans le projet de loi de Finances 2016. Cette mesure « sensible » peut impacter négativement les recettes fiscales, selon des analystes économiques.

Al Massae.:

– Selon les premiers résultats du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH) de 2014, présentés par le Haut-commissaire du plan, Ahmed Lahlimi Alami lors d’une conférence de presse à Rabat, 45 pc des personnes âgées de 25 ans et plus n’ont aucun niveau scolaire, alors que 21,2 pc ont un niveau d’enseignement primaire et 12,3 pc un niveau scolaire collégial. 10,2 pc disposent d’un niveau de l’enseignement qualifiant, tandis que 8 pc ont un niveau d’études supérieures.

– La directrice générale de Maroc Export, Zahra Maafiri, a indiqué que « le retrait du secteur de l’agroalimentaire du champ de compétence de Maroc Export n’affectera pas la performance de ce dernier », ajoutant que « les mesures prises en amont ont permis de transférer la gestion de ce dossier à l’Etablissement autonome de contrôle et de coordination des exportations pour ne pas affecter l’offre marocaine destinée à l’export ». (Entretien).

Rissalate Al Oumma.:

– Les responsables suédois ont réaffirmé leur neutralité sur le dossier du Sahara et leur soutien au processus de négociations mené sous l’égide des Nations Unies en vue d’un règlement politique et mutuellement acceptable à ce conflit régional, ont indiqué les membres de la délégation de partis marocains en visite à Stockholm. Le secrétaire général de l’UC, Mohamed Sajid, a indiqué que « cette visite s’est soldée par de bons résultats et a incarné le concept de la diplomatie partisane efficace », ajoutant que le déplacement « a permis de transmettre la position marocaine relative à la question du Sahara marocain aux responsables et à la société civile suédois ».

– Les prémisses d’une bonne saison agricole se font sentir avec les précipitations qui ont concerné plusieurs régions du Maroc, ainsi qu’à la lumière de conditions climatiques favorables à une bonne saison agricole 2015-2016.

Attajdid.:

– Nezha El Ouafi, députée du PJD, a indiqué lundi à Berlin que le Maroc a intensifié ces dernières années ses efforts visant à consacrer les droits de l’Homme de manière générale, et ceux de la femme en particulier, ajoutant que le Royaume a « positivement et sérieusement réagi aux différentes conventions internationales en la matière ». Mme El Ouafi intervenait lors des travaux de l’Initiative européenne pour la démocratie et les droits de l’Homme.

– Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a proposé, à l’occasion du 11ème Forum panafricain sur la modernisation des services publics et des institutions de l’Etat, tenu lundi et mardi derniers à Marrakech, le projet de mise en place d’un Prix africain pour les services publics qui sera décerné à l’expérience la plus créative dans le domaine de la modernisation des services publics.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La vision stratégique du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) prévoit, à court terme, un plan d’action pour le recrutement et la formation de 15.000 enseignants-chercheurs d’ici 2030, a relevé, mardi à Rabat, Abdelkrim Madoun, membre du Conseil. Cette vision porte sur l’augmentation de la part du PIB consacrée à la recherche scientifique pour atteindre 1 pc à court terme, 1,5 pc en 2025 et 2 pc en 2030, a-t-il fait savoir lors du Forum de la MAP sur le thème  »Vision stratégique 2015-2030 : Pour le développement de l’innovation et de la recherche scientifique ».

– Abdelhamid Fatihi, membre de la Chambre des conseillers représentant la FDT, a indiqué que le vote sur le président de la deuxième Chambre a éparpillé les cartes de la majorité et de l’opposition, notant que la séance de vote n’a pas été marquée par une vision et des positions communes au sein des deux camps, et pointant du doigt la division de la majorité gouvernementale concernant le soutien aux deux candidats à ce poste issus de l’opposition.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Royal de Tanger, une séance de travail consacrée au secteur énergétique et notamment au programme national de développement des énergies renouvelables, a indiqué un communiqué du Cabinet Royal. Au cours de cette réunion, Sa Majesté le Roi s’est informé de l’état d’avancement des programmes de développement des énergies renouvelables, notamment les énergies solaire et éolienne, souligne le communiqué. A cette occasion, le Souverain s’est également informé de la situation globale de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable et des différents enjeux du secteur, a ajouté le communiqué.

– Les responsables suédois ont réaffirmé leur neutralité sur le dossier du Sahara et leur soutien au processus de négociations mené sous l’égide des Nations Unies en vue d’un règlement politique et mutuellement acceptable à ce conflit régional, ont indiqué les membres de la délégation de partis marocains en visite à Stockholm. Au terme de deux jours d’intenses entretiens, la partie suédoise a réitéré son attachement à la neutralité adoptée par l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) par rapport au conflit autour du Sahara, ont assuré les représentants des partis politiques marocains.

Al Mounaataf.:

– SM le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Marshan à Tanger, un Conseil des ministres. Au début des travaux du Conseil, le ministre de l’Economie et des Finances a présenté un exposé sur les orientations générales du projet de loi de Finances 2016. Par la suite, et conformément aux engagements internationaux du Royaume, et dans le cadre du renforcement de la politique de coopération et de solidarité avec les pays africains frères, le Conseil des ministres a approuvé sept conventions internationales. Enfin, et conformément aux dispositions de l’article 49 de la Constitution, et sur proposition du chef du gouvernement et à l’initiative du ministre de l’Intérieur, SM le Roi a procédé à la nomination les Walis des régions, selon le découpage administratif du Royaume.

– Abdelilah Benkirane avoue que son gouvernement a échoué à mettre en place quatre lois, à savoir celles portant sur le caractère officiel de la langue amazighe et sur le droit de grève, outre deux autres que le chef du gouvernement n’a pas nommées. Benkirane, qui était l’invité d' »Al Arabiya », a justifié cet échec par ce qu’il a appelé « le caractère délicat de ces lois ».

Al Alam.:

– Plusieurs experts et acteurs associatifs ont dénoncé, mardi à New-York, dans le cadre de la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, le détournement par le polisario, sous le regard protecteur de l’Algérie, de l’aide humanitaire destinée aux populations des camps de Tindouf, appelant la communauté internationale à agir en urgence contre ce scandale. Les intervenants ont livré des témoignages accablants sur l’implication du polisario dans le détournement à grande échelle des aides humanitaires destinées aux Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf, lesquelles aides finissent dans les comptes des dirigeants du polisario, avec la complicité et la connivence du régime algérien.

Al Haraka.:

– Le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle a publié une note de cadrage visant à déterminer le cadre de référence des mesures prioritaires et à les intégrer dans la vision globale la régissant afin de garantir leur complémentarité et la cohérence de leurs composantes. Un communiqué du ministère indique que la note de cadrage s’inscrit dans le processus de mise en œuvre préliminaire de la vision stratégique de la réforme de 2015-2030, préparée par le Conseil supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique (CSEFRS). Une réforme qui vise le renouveau de l’école marocaine et s’appuie sur les principes de l’équité et de l’égalité des chances.

Assabah.:

– L’élection du président de la Chambre des conseillers s’est achevée sur le mélange des cartes de la majorité et de l’opposition, sous forme d’un redéploiement traçant les traits du gouvernement 2016, puisque les alliés du chef du gouvernement ont voté pour le candidat gagnant, Abdelhakim Benchamach du Parti Authenticité et Modernité (PAM), au moment où le parti de l’Istiqlal (IP) a courtisé le Parti de la justice et du développement (PJD) en le qualifiant de « parti nationaliste réformiste ». Des sources parlementaires estiment que la division opérée au sein de l’opposition et la dispersion de la majorité pendant l’opération d’élection du président de la deuxième Chambre, aura des répercussions à même de diluer les frontières entre les deux camps au niveau de la Chambre des représentants. Cet état de fait se traduira par le changement des agendas politiques des partis, ce qui laisse présager l’émergence d’une coalition post-élections législatives 2016.

– Le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, relève que l’accès limité des femmes aux postes de responsabilité et de prise de décision impacte négativement la croissance économique, annonçant, lors d’une conférence de presse tenue récemment, le lancement du « Prix 2016 de l’égalité professionnelle Femme/Homme ». Ce Prix récompensera trois entreprises pilotes selon des critères de respect des droits de la femme dans le monde professionnel, notamment le principe d’égalité et de non-discrimination dans le travail et le salaire.

Bayane Al Yaoum.:

– L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) vient de rendre une nouvelle décision sur la portabilité des numéros de téléphones, modifiant et complétant les modalités et conditions de mise en œuvre de la portabilité des numéros. La décision 04/15 du 08 octobre 2015, qui s’inscrit dans le cadre de l’application de la note d’orientations générales pour la poursuite du développement du secteur pour la période à horizon 2018, vise à améliorer davantage ce levier concurrentiel au profit du consommateur marocain et des opérateurs, indique mardi un communiqué de l’ANRT. Fruit d’une large consultation avec les trois opérateurs globaux depuis juin 2015, cette nouvelle décision entend l’amélioration des modalités opérationnelles de la portabilité des numéros pour faciliter la portabilité pour les clients et la réduction des délais pour rendre effectif le partage d’un numéro.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *