Revue de presse marocaine du 15/08/2013

0 commentaires, 15/08/2013, Par , Dans Flash

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidienne paraissant ce jeudi 15 août:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:
– Procès contre le Polisario en Espagne pour génocide: Les violences des droits de l’Homme des séparatistes mises à nu à l’Audience nationale. Les violations des droits de l’Homme commises par le Polisario ont été mises à nu, lundi, par des victimes sahraouies à l’Audience nationale, la plus haute juridiction pénale espagnole. Ces victimes, qui avaient déposé plainte contre des dirigeants du Polisario pour génocide et violations graves des droits de l’Homme à Tindouf, ont livré, au juge de l’Audience nationale Pablo Ruz, un témoignage pognant sur la calvaire qu’ils ont vécu dans les camps de Tindouf et les pires souffrances endurées sous les ordres du Polisario et ses acolytes.

– Projet de loi de Finances 2014: Le chef du gouvernement trace le cadre général des budgets sectoriels. Sans surprise, la nouvelle lettre de cadrage pour l’élaboration du projet de loi de Finances 2014, adressée par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, à ses ministres comporte trois principaux axes. Lesquels devraient servir de cadre de référence lors de l’élaboration des propositions budgétaires au titre du projet de loi de Finances.

L’ECONOMISTE
– Budget 2014: Le flou règne toujours. La lettre de cadrage de la loi de Finances 2014 sera bientôt adressée aux départements ministériels. L’annonce a été faite en marge du dernier Conseil du gouvernement réuni le mercredi 7 août. Trois orientations majeures se dégagent: le social, l’économique et la maîtrise des fondamentaux. Sans oublier les grandes réformes qui seront intégrées dans les trois axes selon des échéances plus ou moins décalées par rapport au prochain exercice budgétaire.

– La confiance des ménages au plus bas. Jamais le moral des ménages n’aura atteint un niveau aussi bas. La crise sera finalement parvenue à affecter la confiance et le pouvoir d’achat des Marocains. D’ailleurs, leurs intentions d’achat sont en baisse. Leur perception de la résorption du chômage aussi. Que dire de leur situation financière qui est en constante détérioration. D’ailleurs, ils épargnent de moins en moins et s’endettent de plus en plus.

– Risque de hausse des prix à la pompe. Comme nous l’avions annoncé, le décret relatif à l’indexation a été avalisé par la primature. Et l’application est prévue, en principe, en septembre. Cette décision a été dictée par la dégradation de la situation des finances publiques sous l’effet combiné des dépenses de fonctionnement et de la charge de compensation. Aujourd’hui, tout porte à croire que si l’indexation entre en application, elle conduira à une hausse des prix à la pompe.

LE SOIR ECHOS
– 60 pc des marocains vivent au jour le jour! Au deuxième trimestre 2013, seulement 5,7 pc des ménages sont en mesure d’épargner une partie de leur revenu, selon l’enquête trimestrielle de conjoncture auprès des ménages réalisés par le HCP. L’indice de confiance des ménages s’est assombri pour se situer à 74,2 points contre 75,8 points un trimestre auparavant et 80,7 points un an auparavant.

AUJOURD’HUI LE MAROC
– Les arganiers en flammes: 800 ha partis en fumée dans le Souss. Le sinistre qui s’est déclaré, samedi dernier dans la forêt d’Amskroud, a eu raison d’une partie de l’arganeraie du Souss, formation végétale vestige unique au monde, dont plus de 800 hectares d’essences rares sont partis en fumée. Les produits forestiers qui représentent une valeur marchande de 7 milliards de dirhams, soit 2 pc du PIB, génèrent des recettes annuelles de l ordre de 500 MDH dont 300 sont versés aux communes, 150 à l’Etat et le reste aux provinces. Les statistiques montrant qu’une moyenne de 2.986 ha sont détruites par le feu chaque année, le Haut-commissariat aux eaux et forêts qualifie ces chiffres « d’alarmants comparativement au taux de reboisement relativement limité et des conditions climatiques difficiles pour une bonne reconstitution des espaces boisés » .

– Le règlement intérieur de la première Chambre ne fait toujours pas le consensus: L’opposition dépose un recours au Conseil constitutionnel. Comment un règlement intérieur qui ne plaît ni à la majorité ni à l’opposition peut-il être adopté? Ce n’est pas une devinette mais une vraie nouvelle impasse devant laquelle s’est retrouvée la première Chambre parlementaire après le recours déposé par les partis de l’opposition contre le tout nouveau règlement intérieur de la Chambre des représentants. Un recours qui fera sans nul doute le bonheur du PPS (majorité) qui n’espérait pas un tel cadeau, après l’Aïd, de l’opposition. Le PPS, soutenu par son allié à la majorité le PJD, avait fortement critiqué ce même règlement en qui concerne notamment le seuil minimum pour la formation d’un groupe parlementaire.

– Conjoncture: La confiance des ménages s’effrite. Le HCP vient de mener son enquête trimestrielle de conjoncture auprès des ménages pour connaitre l’opinion que ces derniers se font de la situation économique générale, leur situation financière personnelle ainsi que leurs intentions en matière d’épargne, d’achats et d’investissements. Le résultat de cette enquête est loin d’être optimiste. La confiance des ménages se dégrade.

LIBERATION:
– Madrid se mobilise en faveur de l’accord de pêche avec le Maroc: les députés espagnols siégeant au Parlement européen appelés à un vote positif. Le gouvernement espagnol semble déterminé à défendre bec et ongles l’accord signé le mois dernier entre le Maroc et l’Union européenne, après d’âpres et difficiles négociations entre les deux parties qui ont duré plus de six mois, et ce pour éviter toute surprise lors du vote du Parlement européen. En effet, le ministre de l’Agriculture et de la pêche, Miguel Aria Canete, a annoncé récemment que le gouvernement de Mariano Rajoy initiera une campagne de mobilisation pour que les partis politiques espagnols poussent leurs députés au parlement européen à appuyer et voter en faveur de cet accord et du coup lui éviter de connaitre le même sort que celui de 2007 qui n’a pas été ratifié.

– Vers la baisse des prix de l’immobilier: les promoteurs changent leurs stratégies marketing. Cela fait deux exercices d’affilée que le secteur de l’immobilier a commencé à s’installer petit à petit dans la crise. Mais est-ce qu’on peut, de ce fait, s’attendre à une baisse des prix dans les mois à venir? Une question à laquelle il s’avère très difficile de répondre. Plusieurs éléments confirment, néanmoins, cette tendance.

– Les consulats du Maroc en Belgique dans le collimateur: 300 plaintes pour abus recensées par une ONG des droits de l’Homme. Rien ne va plus entre les Marocains résidant en Belgique et leurs consulats. A en croire l’Association marocaine des droits humains, plus de 300 plaintes ont été recensées, dénonçant les abus et la corruption…etc. pratiqués par les agents consulaires, a indiqué le site du journal belge La Capitale.

L’OPINION:
– Jeux olympiques 2024: la ville de Meknès se porte candidate! Certains parlent de blague, d’autres ont pris la chose avec beaucoup d’humeur, d’autres encore estiment l’ambition bien trop grande pour une ville jugée « incapable de relever le défi » . Mais toutes ces réactions sont à mettre sur le compte de la surprise, car rien n’empêche de voir grand et de s’en donner ensuite les moyens par l’engagement, le sérieux et l’action concrète. En prenant la décision de présenter sa candidature pour organiser les jeux olympiques 2024, la ville de Meknès, avant de défier les grandes métropoles mondiales, se lance d’abord un défi à elle-même.

– Algérie: Mandat d’arrêt contre Chakib Khelil. Tout puissant sur l’échiquier politique et diplomatique de l’Algérie il y a encore cinq ans, l’ex-ministre de l’Energie Chakib Khelil est désormais la cible d’un mandat international lancé par son propre pays pour corruption. Camarade de lycée du président Abdelaziz Bouteflika à Tlemcen (ouest algérien), Chaki Khelil, 74 ans, son épouse et ses deux fils sont recherchés pour « corruption, abus de fonction et appartenance à un réseau criminel international ».

AL MASSAE
– Benkirane devrait satisfaire les revendications de Mezouar. Selon les informations recueillies après le troisième round des consultations politiques, les parties vont vers la révision de la structure gouvernementale et la refonte du programme gouvernemental comme l’a exigé le RNI. Ainsi, Des sources proches des consultations politiques ont qualifié de « positive » et « constructive » la rencontre qui s’est tenue mardi entre Benkirane et Mezouar.

– Le Maroc, la plus grande économie en Afrique du Nord. Selon un Rapport de la Conférence des nations unies sur le commerce et le développement (CUNCED), le Maroc est devenu, depuis 2012, la plus grande économie en Afrique du Nord et le pays le plus attractif des investissements directs étrangers. Sur le continent, l’économie marocaine a été classée deuxième en matière de facilitation du commerce.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA
– Salaheddine Mezouar ne parvient pas à convaincre Abdelilah Benkirane de dépasser la révision de la structure gouvernementale. Selon une source bien informée, Benkirane a demandé à Mezouar, lors du troisième round de négociations tenu mardi, de formuler une proposition détaillée en précisant les ministères visés par le parti de la Colombe.

– Ghellab: le manque de coordination est la cause du conflit entre l’exécutif et le législatif. Le président de la Chambre des représentants Karim Ghellab a indiqué dans un entretien, que la collision entre la Chambre des représentants et le gouvernement serait la conséquence du manque de coordination et de collaboration entre les deux institutions. Evoquant la question de la séance mensuelle consacrée aux questions se rapportant à la politique générale du gouvernement, Ghellab a souligné: « Nous nous sommes parvenus à un accord qui stipule la répartition du temps d’intervention à égalité entre la majorité, l’opposition et le gouvernement ».

ASSABAH
– Casablanca: Arrestation de deux supporters de Wydad soupçonnés d’avoir tué un supporter rajaoui. Les éléments de la police judiciaire de Casablanca-Anfa ont récemment traduit trois personnes devant le parquet général pour « planification, agression et incitation à la violence », dans le cadre des incidents ayant provoqué mort d’un supporter rajoaui en marge du match qui avait opposé le RCA à l’équipe française OGC Nice. Des sources sécuritaires indiquent que l’un des accusés, un mineur membre des Winners, a reconnu avoir coordonné, la veille de l’incident, avec un groupe de supporters wydadis pour attaquer des supporters rajaouis, afin de riposter aux agressions précédentes qu’ils avaient subies.

– Mezouar et Benkirane proches d’un accord sur la répartition des portefeuilles ministériels. Lors du troisième round des consultations politiques, Abdelilah Benkirane et Salaheddine Mezouar sont sur le point de conclure un accord sur la révision de la structure du gouvernement et la refonte du programme gouvernemental.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA
– La crise gouvernementale freine l’élaboration du projet du budget 2014. Le gouvernement n’est pas parvenu à se lancer dans la préparation du projet de loi de Finances 2014, qui aurait dû être entreprise depuis mai dernier. Une source indique que certains dirigeants de la coalition gouvernementale optent pour le report de la préparation du projet du budget en attendant de trancher sur la question de la formation de la nouvelle majorité.

ATTAJDID
– Violences en Egypte. Le Maroc exprime sa consternation et déplore les pertes en vies humaines, suite à la mort d’un grand nombre de manifestants égyptiens au Caire. Le PJD condamne les violences et appelle à cesser l' »horrible meurtre » perpétré contre des « manifestants pacifiques » en Egypte, avant qu’il ne soit trop tard.

RISSALAT AL OUMMA
– Après outrage à collègue, le club des magistrats du Maroc se prépare pour organiser un « Vendredi de la dignité » à Asilah. Le Club des magistrats du Maroc s’apprête à organiser une visite de solidarité vendredi à une juge près le tribunal de première instance d’Asilah, pour dénoncer « l’agression verbale » qu’elle a subie lors d’une audience par un avocat de l’Ordre de Tanger. Cette décision a été prise lors d’une réunion extraordinaire du bureau régional du Club à Tanger.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA
– Le mémorandum du RNI coupe le souffle à Benkirane. Le RNI appelle à la structure gouvernementale, la refonte du programme gouvernemental et la direction de certains départements, tels que les ministères de l’Economie et des finances, de l’Agriculture et de la pêche maritime ou encore de l’Equipement et du transport.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI
– BNP Paribas met en garde le Maroc contre les risques de dérapages. Le groupe bancaire a averti contre le risque de voir la réalité de la détérioration du secteur non agricole occultée par la croissance économique apparente que va réaliser l’économie marocaine durant la fin de l’année en cours. Le groupe a également attiré l’attention sur le creusement de la dette publique, estimée cette année à plus de 60 pc du PIB global, un niveau que le BNP juge élevé pour un pays en développement.

AL KHABAR
– Une étude récente du Conseil supérieur de la recherche scientifique, l’une des grandes institutions de recherche en Espagne, indique que les universités marocaines connaissent une régression alarmante au niveau du classement d’universités sur les plans arabe, africain et international. Cette position des universités du Royaume inspire une vive inquiétude, compte tenu notamment de l’importance capitale des universités dans la recherche scientifique, la relance de l’économie et le développement socioéconomique, note l’étude.

– La Chambre des représentants décide de contrôler son propre budget. Dans son règlement intérieur adopté récemment, la première Chambre a décidé de contrôler ses propres dépenses en prévoyant la mise en place d’une commission spéciale provisoire sur la base de la représentation des groupes parlementaires, dont la mission serait de vérifier la pertinence des dépenses de première Chambre au titre de l’année écoulée.

Mots Clefs:
Maroc

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *