Revue de presse marocaine du 14/12/2015

0 commentaires, 14/12/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés lundi 14 décembre 2015.:

Le Matin.:

– Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne adoptera, lundi, le pourvoi en appel de la décision du tribunal de l’Union européenne portant sur l’accord agricole Maroc-UE, selon des sources européennes à Bruxelles. Le pourvoi en appel, qui a été adopté vendredi par la conférence des ambassadeurs des 28 pays de l’Union réunie à Bruxelles, sera alors automatiquement soumis à la Cour de justice de l’Union européenne le même jour. La huitième chambre du tribunal de l’UE avait rendu jeudi un arrêt annulant l’accord agricole signé en 2012 entre le Maroc et l’Union européenne.

– Un terminal GNL (Gaz naturel liquéfié) à Tanger Med. C’est le projet sur lequel planche actuellement l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), la société en charge du développement et de la gestion du complexe industrialo-portuaire Tanger Med. Le projet, qui sera installé à Tanger Med II (TM2), sera destiné à l’importation et le stockage du GNL pour l’avitaillement (Bunkering) des navires fréquentant tout le complexe portuaire de Tanger Med. Il vise aussi à alimenter d’autres marchés en GNL, essentiellement le secteur industriel de la région du nord-ouest du Maroc.

L’Economiste.:

– L’industrie pharmaceutique lancera ses écosystèmes dès le mois prochain. C’est l’annonce faite vendredi dernier par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, en marge des 1res Assises nationales du médicament et des produits de la santé. Sans aller dans le détail des chiffres, quatre filières industrielles ont déjà été identifiées avec un investissement de 800 millions de DH (50 pc pour la chimie-parachimie et 50 pc pour la pharmacie) prêt au décaissement. Objectif: un chiffre d’affaires additionnel de 10,6 milliards de DH et la création de plusieurs milliers d’emploi.

– Le Maroc va vivre une semaine au rythme de l’artisanat, du 17 au 23 décembre. Fatima Marouan, ministre en charge du secteur, donnera une conférence de presse aujourd’hui pour décliner le programme de cette manifestation placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. L’objectif de cette opération est de valoriser l’artisanat et d’augmenter les ventes des produits du secteur. La période s’y prête.

Aujourd’hui le Maroc.:

– 70.000 emplois par ans, voilà l’objectif qui se trace désormais pour le Maroc afin de réduire le chômage. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Emploi et des affaires sociales Abdeslam Seddiki, lors d’un colloque organisé samedi à Fès. De son côté, Anas Doukali, directeur général de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), a assuré que l’agence entend en priorité faciliter l’accès au premier emploi pour les jeunes diplômés et développer l’employabilité des diplômés-chômeurs de longue durée.

– Le ministre qatari de l’enseignement et de l’enseignement supérieur, Mohamed ben Abdelwahed al-Hammadi, et l’ambassadeur du Maroc à Doha, El Mekki Gaouane, ont signé dimanche à Doha un protocole d’accord de coopération en matière de recrutement de cadres marocains pour l’enseignement au Qatar. En vertu de ce protocole, la partie qatari présente ses besoins en cadres marocains par spécialités et définit les conditions et les qualifications, et ce, à partir de l’année scolaire 2015-2016, tandis que la partie marocaine s’attellera à étudier ces besoins, dans la mesure du possible, et émettra une note interne pour une sélection préliminaire des cadres éducatifs.

L’Opinion.:

– La Commission paritaire a décidé d’octroyer une aide financière à deux sites électroniques et rejeté les demandes présentées par quinze autres portails, indique un communiqué du ministère de la Communication. Le ministère procédera à la publication de la liste finale des journaux électroniques ayant obtenu une subvention, ajoute le communiqué. Ce soutien intervient conformément aux recommandations de la journée d’étude, tenue en mars 2012, et aux recommandations du Livre blanc pour la promotion de la presse électronique, destinés à offrir les garanties institutionnelles, économiques et humaines pour le développement du secteur de la presse électronique au Maroc.

– La France considère que l’accord de libéralisation réciproque des produits agricoles entre le Maroc et l’Union européenne est un élément important du partenariat primordial entre les deux parties, a indiqué vendredi soir le Quai d’Orsay. Réagissant à l’arrêt du Tribunal de l’Union européenne au sujet de cet accord, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal, a souligné que la France est favorable à ce que le conseil de l’Union européenne forme un pourvoi à l’encontre de cette décision.

Libération.:

– Le Maroc et l’Union européenne se réuniront aujourd’hui pour discuter des retombées de l’annulation de l’accord commercial conclu en 2012 entre les deux parties par une décision de la Cour de justice européenne rendue au cours de la semaine dernière. Cette Cour a, en effet, suspendu l’accord agricole entre les deux parties sous prétexte que le Conseil européen n’avait pas vérifié si l’exploitation des ressources du Sahara se faisait au profit de la population locale. Cette décision a plongé les responsables européens dans l’embarras. La haute représentante de l’UE aux Affaires étrangères et à la politique de sécurité, Federica Mogherini, a précisé que les accords bilatéraux avec le Maroc ne sont pas remis en cause.

– Le holding d’aménagement Al Omrane (HAO) et l’Agence Française de Développement (AFD) ont procédé, jeudi à Rabat, à la signature d’une convention de financement pour une 5è ligne de crédit de 50 millions d’euros. Cette convention a été paraphée par le président du directoire du holding Al Omrane, Badre Kanouni, et le directeur de l’AFD à Rabat, Eric Baulard, lors d’une réunion présidée par le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, en présence de l’ambassadeur de France au Maroc, Jean François Girault, et du ministre délégué chargé du budget, Driss El Azami El Idrissi. Ce financement vise à accompagner le groupe dans la mise en œuvre des différents programmes nationaux en matière d’habitat social el d’aménagement urbain et à renforcer son rôle dans la concrétisation de la politique publique en matière d’habitat social et de développement urbain durable.

Al Bayane.:

– La ministre chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, a lancé à Paris un appel à l’adhésion internationale à la Coalition de valorisation des déchets, créée cette année par le Maroc. « Nous ne cesserons pas s’il n’y a pas une implication de tout le monde. On a besoin de vous (…) pour aller vers une transformation de la société », a dit Hakima El Haite lors d’une rencontre organisée par le Maroc. « A Paris, il y a de nombreuses initiatives et coalitions lancées par l’ONU et je suis fière en tant que Marocaine que le Royaume soit à l’origine de la création de cette coalition des déchets », s’est-elle félicitée.

– Le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Abdellatif Kabbaj, a appelé, samedi à Marrakech, le gouvernement et les intervenants dans le secteur du tourisme à apporter le soutien nécessaire aux professionnels pour promouvoir un secteur aussi important que le tourisme, un véritable levier pour l’économie nationale. Intervenant lors du 2ème forum national de la CNT, Kabbaj a indiqué que les professionnels consentent d’énormes efforts pour la promotion du secteur touristique, mettant l’accent sur la nécessité de la conjugaison des efforts de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), du ministère de tutelle, de la Royal Air Maroc et des professionnels pour soutenir et promouvoir le secteur, qui a enregistré durant l’année en cours des baisses aussi bien au niveau des arrivées touristiques que du taux d’occupation.

Al Mounaataf.:

– Le gouvernement s’apprête à publier un décret relatif à la levée de la subvention du sucre avant fin décembre courant. Le gouvernement entend appliquer progressivement la libéralisation de ce produit, subventionné à hauteur de 2 DH le kilogramme: il envisage de réduire 15 centimes chaque mois.

– Saïd Allam, professeur des sciences politiques et du droit constitutionnel à l’université Mohammed V de Rabat, a déclaré que le Tribunal de l’Union européenne a rendu son arrêt sans prendre en compte le fait que le Maroc agit en tant qu’Etat souverain à part entière.

Alam.:

– Le groupe istiqlalien à la Chambre des représentant appelle la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger à tenir une réunion urgente avec le ministre des Affaires étrangères en vue de discuter de l’issue de l’accord agricole, suite à son annulation par le Tribunal de l’Union européenne. Il a de même appelé la commission des secteurs sociaux à tenir une réunion avec le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime pour le même objectif.

Bayane Al Yaoum.:

– Lors des premières Assises du médicament et des produits de la santé, tenues vendredi dernier, le ministre de la Santé El Houssaine Louardi a annoncé que de nouvelle mesures ont été prises afin de baisser les prix de 1.000 produits médicaux onéreux. Le ministre a également déclaré que les médicaments traitant certaines maladies chroniques, notamment 10 pc des médicaments contre le cancer, sont fabriqués au Maroc.

Al Haraka.:

– Le Maroc, qui a pris connaissance de l’arrêt du Tribunal de l’Union européenne au sujet du recours introduit contre l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne, exprime son étonnement de cette décision et s’attend à ce que l’UE prenne les mesures appropriées en vue de trouver une issue définitive à cette procédure.  »Le Royaume du Maroc a pris connaissance de l’arrêt du Tribunal de l’Union européenne au sujet du recours introduit contre l’accord entre le Maroc et l’Union européenne relatif aux mesures de libéralisation réciproques en matière de produits agricoles, de produits agricoles transformés et de produits de la pêche, adopté le 8 mars 2012 », indique vendredi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération dans un communiqué.

– Le ministre chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a souligné samedi à Errachidia que l’administration est un levier fondamental pour la mise en œuvre des politiques publiques au regard des réformes engagées par le Maroc et des enjeux de la construction d’un Maroc d’institutions, insistant sur le fait que la réforme de l’administration implique tout le monde et non seulement son département.

Assabah.:

– Bonne nouvelle pour le corps de la sécurité en cette fin d’année: la Direction générale de la sûreté nationale compte réviser les indemnités de tous les fonctionnaires de la sûreté nationale classés à ou inférieurs à l’échelle 10. Elle procèdera à leur augmentation à partir de janvier prochain.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Les syndicats passent à la vitesse supérieure pour protester contre le blocage du dialogue social par le gouvernement. Après la marche de protestation menée par l’UMT, la FDT, la CDT et l’UGTM le 29 novembre dernier et la grève générale organisée récemment dans la fonction publique et les collectivités territoriales, ces centrales syndicales ont brandi de nouveau la carte de la grève générale face au gouvernement lors de la dernière réunion de leurs leaders.

Rissalate Al Oumma.:

– Un accord de partenariat pour la promotion de la culture en Afrique a été signé, vendredi à Paris, entre Royal Air Maroc (RAM) et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Aux termes de ce partenariat signé par le président de Royal Air Maroc, Driss Benhima, et la directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, en présence de l’ambassadrice et déléguée permanente du Maroc auprès de l’UNESCO, Zhour Alaoui, la RAM apportera son soutien en matière de transport aérien à plusieurs événements organisés par l’UNESCO en Afrique, indique un communiqué conjoint. La RAM relayera aussi via ses moyens de communication propres les messages de l’UNESCO, précise le communiqué, ajoutant que cet accord vise ainsi à promouvoir les actions de l’UNESCO dont le but est de mettre le pouvoir de la culture au service du développement durable et de la paix en Afrique.

– Lors de la 4ème rencontre régionale tenue mercredi au siège de la province de Berrechid, le wali de la région Casablanca-Settat, Khalid Safir, a affirmé la nécessité d’une coopération fructueuse et constructive entre les composantes et les instances de la région malgré leurs appartenances et missions différentes afin de mettre en place un équilibre global qui prend en compte la valorisation des secteurs, la réhabilitation des infrastructures, la garantie des services et le développement des capacités. De son côté, le président de la région, Mustapha Bakkoury, a mis l’accent sur la nécessité d’orienter l’investissement selon une approche globale qui considère les priorités de développement qui répondent aux aspirations des citoyens.

Al Massae.:

– Dans le cadre de l’amélioration de la qualité et la gestion des transports en commun au Maroc, la Banque mondiale a approuvé, mercredi dernier, un programme de 200 millions de dollars en faveur du Royaume. Ce programme permettra d’aménager des axes de transport en commun et d’améliorer l’efficacité de la gestion de la circulation, au profit de plus de 60 pc de Marocains dans les différentes régions.

– Le Centre monétique interbancaire a indiqué que les paiements par carte bancaire via Internet auprès des sites de commerce en ligne adhérés au Centre a atteint 21 milliards de dirhams à fin novembre 2015, marquant une hausse de 10,2 pc par rapport à la même période de 2014. Selon les derniers chiffres publiés par le Centre, 29,2 millions de transactions ont été effectuées à fin novembre, enregistrant une hausse de 17,7 pc.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le Maroc s’apprête à accueillir, l’année prochaine à Marrakech (du 7 au 18 novembre) la COP22, un événement d’envergure, et ce après l’adoption à Paris de recommandations « historiques » concernant la lutte contre le réchauffement climatique de la température de la planète et le soutien aux pays en développement. Les pays ont convenu d’oeuvrer pour maintenir la température de la planète en dessous de 2 degrés et de poursuivre les efforts pour la réduire à 1,5 degré.

– Un nouveau rapport du Centre marocain de conjoncture a tiré la sonnette d’alarme sur la hausse inquiétante de la dette publique du Maroc qui a atteint 63,4 pc du PIB en 2014, contre 61,5 pc une année auparavant, alors que ce taux ne dépassait pas 45,4 en 2008.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc, Abdeljalil Lahjomri, a affirmé que la tenue de la 43ème session de l’académie, organisée du 8 au 12 décembre, sous le signe  »L’Afrique comme horizon de pensée », constitue le lancement d’une nouvelle dynamique pour cette institution. Il a souligné que l’Académie du Royaume du Maroc a insisté pour que des chercheurs du continent africain prennent part à cette session pour qu’elle puisse pleinement jouer son rôle de promotion de la diplomatie parallèle et culturelle.

– La commission paritaire a décidé d’octroyer une aide financière à deux sites électroniques et rejeté les demandes présentées par quinze autres portails, indique un communiqué du ministère de la Communication. La Commission a tenu, jeudi, sa première réunion qui a été consacrée à l’examen du soutien à la presse électronique, et durant laquelle il a été annoncé que les entreprises ayant formulé des demandes d’aide allaient recevoir des réponses individuelles sur le sort de leurs dossiers, ajoute le communiqué, précisant que les entreprises dont les demandes ont été rejetées peuvent faire appel de cette décision.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *