Revue de presse marocaine du 14/12/2013

0 commentaires, 14/12/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce samedi 14 décembre:

LIBERATION:.
– Froid et misère se liguent contre les habitants des montagnes. Du Rif au Grand Atlas en passant par le Moyen Atlas, les habitants des zones montagneuses mènent une lutte quotidienne pour se réchauffer et subvenir aux exigences d’une rude période de froid à l’approche de l’hiver. Mais qu’a fait le gouvernement Benkirane pour soulager les citoyens de ces zones reculées et enclavées au milieu des chaînes de montagnes?

– Habib El Malki: Le recours à l’endettement est une solution de facilité qui représente un handicap pour l’avenir. S’exprimant jeudi dans le cadre de l’émission « Le grand oral » diffusée par Luxe Radio, M. El Malki a évoqué l’endettement et le prêt de 4 milliards de dollars que la Banque Mondiale s’apprête à accorder au Royaume, soulignant qu’il s’agit d’une solution de facilité et que le Maroc sera contraint de payer, dans les années à venir, une facture très lourde, ce qui représente un handicap pour l’avenir.

– Le danger guette à chaque coin de rue. Les femmes, toutes catégories sociales confondues, sont exposées de façon permanente à l’éventualité d’être confrontées à la violence et gardent constamment à l’esprit, plus que les hommes, le fait qu’elles risquent de se faire agresser lorsqu’elles sont dans l’espace public, a déploré Rabéa Naciri, membre de l’Association marocaine de lutte contre la violence à l’égard des femmes (AMVEF). La probabilité de voir des femmes subir la violence est plus grande dans la rue que dans l’espace conjugal, contrairement aux idées véhiculées à ce propos, a-t-elle insisté.

L’OPINION:.
– Tramway de Casablanca: Un an déjà et près de 22 millions de voyageurs. Quelques 21,812 millions voyageurs se sont déplacés à bord du tramway de Casablanca depuis sa mise en service le 12/12/12 jusqu’au 8 décembre courant, générant des recettes de 123 millions de dirhams. Le nombre de voyageurs empruntant ce mode de transport est aussi allé crescendo dépassant les deux millions mensuellement de mai à juillet derniers puis en septembre avec un pic de 2,249 millions de voyageurs en novembre dernier.

– ONU/Terrorisme au Sahel: Le Conseil de sécurité pour une intensification de la coopération et de la coordination interrégionales. Préoccupé par la « situation alarmante » dans la région du Sahel, le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé, mercredi, les Etats de la région, notamment le Maghreb à intensifier la coopération et la coordination interrégionale en vue de mener une lutte globale et intégrée contre le terrorisme, la prolifération de toutes les armes et la criminalité transnationale organisée. M. Romani Prodi, a salué quant à lui, l’action « très importante et très utile » du Maroc dans la stabilisation de la région, en aidant à faire la « liaison entre les pays » du Sahel.

AL BAYANE:.
– Le PPS annonce son adhésion au mouvement de réforme et soutient les actions du SNESUP. Le secrétaire général du PPS, Mohamed Nabil Benabdellah a confirmé la disposition et l’engagement du parti pour soutenir et accompagner l’initiative du syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESUP) visant la réhabilitation de l’université marocaine face aux différentes tentatives de privatisations de l’enseignement supérieur.

– Paraguay: La Chambre haute du Parlement annonce la suspension des relations avec le « Polisario ». La présidence de la chambre haute du Parlement paraguayen a annoncé, jeudi, la suspension des relations avec le « Polisario », en le qualifiant de « mouvement séparatiste armé ». La présidence a aussi « exprimé le soutien du Paraguay à la légalité internationale quant au traitement de ce dossier (Sahara), indique un communiqué du parti Authenticité et modernité (PAM) qui précise que cette annonce a été faite lors de la visite dans ce pays d’une délégation du parti, conduite par son secrétaire général adjoint, Ilias El Omari.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Gestion des fonds: convention de partenariat entre la CDG et l’Ordre des notaires. La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et le Conseil national de l’ordre des notaires du Maroc (CNONM) ont signé, le 12 décembre, une convention de partenariat pour le développement de leurs relations mutuelles. Ce partenariat est établi dans le cadre des nouvelles dispositions de la loi 32.09 relative à l’organisation de la profession de notaire, qui confie exclusivement à la CDG la gestion de fonds de tiers détenus par les notaires.

– Droit des immigrés: La nouvelle orientation migratoire du Maroc au cœur d’un débat. Au cours d’une rencontre sur le partenariat de mobilité UE-Maroc, tenue vendredi à Rabat, avec la participation du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et des représentants de l’Union européenne, plusieurs représentants de la société civile sont revenus sur les grands axes de la nouvelle stratégie que compte adopter le Maroc en matière d’immigration. Le président du CNDH, Driss El Yazami a affirmé que la nouvelle politique que compte adopter le Maroc sera très complexe à mettre en œuvre et que le partenaire européen doit être conscient de ces difficultés.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:
– La commission parlementaire mixte Maroc-Union Européenne tiendra sa prochaine réunion annuelle en mars prochain dans la ville de Dakhla. Selon le co-président de la commission, Abderrahim Atmoun, cette réunion sera l’occasion pour les parlementaires européens de constater de visu les progrès et évolutions que connaissent les provinces du sud du Royaume.

– Loulichki: le Maroc déterminé à contribuer au succès de la stratégie intégrée pour le Sahel. Le Maroc est déterminé à contribuer au succès de la stratégie intégrée pour le Sahel, a affirmé mercredi à New York, l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Mohamed Loulichki, lors d’un débat du Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation au Sahel. Pour sa part, le « Maroc, lié à la région du Sahel par des relations multiséculaires et multiformes, est déterminé à contribuer avec vous au succès de la stratégie intégrée pour le Sahel », a-t-il dit lors de ce débat en présence notamment du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, du Président de la Banque Mondiale Jim Yung Kim et de l’Envoyé spécial pour le Sahel, Romano Prodi, ainsi que du représentant de l’Union Européenne.

AL HARAKA:.
– Paraguay suspend ses relations avec le Polisario. La présidence de la chambre haute du Parlement paraguayen a annoncé, jeudi, la suspension des relations avec le « Polisario », en le qualifiant de « mouvement séparatiste armé ».

– Forum: le Maroc mise sur l’efficacité énergétique pour réduire sa dépendance à l’importation. Le Maroc mise sur les mesures d’efficacité énergétique pour développer ses capacités en matière d’énergies renouvelables et réduire sa dépendance à l’importation, selon un rapport du Forum économique mondial (FEM). « Importateurs nets, le Maroc et la Tunisie sont en train de développer leurs capacités dans ce domaine dans le but d’atténuer l’impact des importations et les fluctuations des prix des hydrocarbures », explique la prestigieuse fondation dans son rapport 2014 sur la performance énergétique.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– La Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, comptant 52 syndicats régionaux, appelle à la promulgation, dans les meilleurs délais, du projet de décret relatif à la fixation des prix des médicaments, qui est l’aboutissement de deux années de concertations et de réunions marathon entre les professionnels et le ministère de tutelle.

– Coupe du monde des clubs: les Agadiris attendent un nouvel exploit des verts. Le RAJA affrontera samedi soir au stade d’Agadir les Mexicains de Monterrey.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Les renseignements algériens poursuivent les opposants à la direction du « Polisario » à Tindouf. Les violations des domiciles des opposants à la direction du « Polisario » se sont multipliées ces derniers temps, le « Polisario » et les renseignements algériens ayant été pris de panique face au soutien apporté par les populations aux détenus ayant fui les prisons, et dont la plupart sont des opposants emprisonnés sous de fausses accusations. Dans la nuit du mercredi, plusieurs femmes se sont évanouies dans les camps de Tindouf en raison de l’incursion d’éléments des renseignements algériens et du « Polisario », lourdement armés, qui recherchaient un des fugitifs de la prison « Eddahabia ».

– Abolition de la peine de mort et légalisation du cannabis: les sujets qui perturbent le PJD. Au moment où des associations des droits de l’Homme réclament l’abolition de la peine capitale, une source du parti de la lampe a fait savoir qu’une proposition de loi règlementant la peine de mort serait proposée, sans pour autant l’abolir. S’agissant de la légalisation de la culture du cannabis, une source du PJD a indiqué que ce parti n’a pas encore adopté de position à ce sujet qui a suscité un tollé après l’organisation par le PAM d’une journée d’étude au Parlement appelant à l’usage de cette plante à des fins médicinales.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Le patronat échoue à gagner le pari de la paix sociale avec les syndicats avant la fin de l’année en cours. Rien ne laisse prédire que Miriem Bensalah, présidente de la CGEM parviendra à signer un pacte de paix sociale avec le secrétaire général de la FDT, Abderrahmane El Azzouzi et le secrétaire général de la CDT Noubir Amaoui, indique une source bien informée, faisant état de l’absence de contacts entre le patronat et les syndicats d’El Azzouzi et d’El Amaoui en vue de fixer la date d’une rencontre pour aplanir les différends entre les différentes parties.

– Tribunal administratif de Rabat: Benkirane essuie un deuxième camouflet. Après avoir prononcé, en début de semaine, un jugement en faveur des diplômés-chômeurs signataires du procès-verbal du 20 juillet 2011, le tribunal administratif de Rabat a rendu un autre jugement reconnaissant la légalité du droit de grève et annulant la décision du gouvernement relative aux retenues sur salaires des fonctionnaires grévistes.

AL KHABAR :.
– Mohamed Hassad répond à l’appel à la légalisation du cannabis émis par le PAM et le PI. Intervenant jeudi à la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales et de la politique de la ville à la Chambre des conseillers, le ministre de l’Intérieur a souligné que les pouvoirs publics ont opté pour l’éradication de ces cultures dans le cadre d’une approche progressive et réaliste tenant compte de la spécificité de l’environnement où elles se reproduisent.

– L’opposition interpelle Ouzzine sur le « scandale » de la cérémonie d’ouverture de la coupe du monde des clubs de la FIFA. Les partis d’opposition à la Chambre des représentants ont adressé des demandes urgentes pour la tenue d’une réunion de la commission des secteurs sociaux et a convoqué le ministre de la Jeunesse et des sports après « la mascarade de la cérémonie d’ouverture », mercredi à Agadir, de la Coupe du monde des clubs. Les députés de l’opposition étaient en pleine effervescence, jeudi, en raison de l’outrage subi par les Marocains lors de cette cérémonie qui a réduit le Maroc en des troupes folkloriques.

BAYANE AL YAOUM:.
– Benabdellah: les prestations médicales publiques, un besoin vital pour les Marocains. Lors d’une réunion de son parti , jeudi à Rabat, avec les représentants du « front national de défense de la santé en tant que service public et prestation sociale », le secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, a mis l’accent sur l’importance vitale du secteur public de la santé pour les Marocains, appelant à un large débat et à la présentation de propositions de nature à favoriser les initiatives visant à réformer le secteur de la santé.

– Tramway de Casablanca: près de 22 millions de voyageurs en un an. Quelques 21,812 millions voyageurs se sont déplacés à bord du tramway de Casablanca depuis sa mise en service en décembre dernier, générant des recettes de 123 millions de dirhams.

ASSABAH:.
– Fuite de gaz: Jorf Lasfar échappe à une catastrophe. La zone de Jorf Lasfar a frôlé la catastrophe suite à l’explosion d’un gazoduc, fournisseur d’une usine des bouteilles de gaz. L’incident a été produit à cause d’un bulldozer qui effectuait des travaux près de la canalisation.

– La Direction Stratégie et communication de l’ONCF a indiqué que l’ancien chef de la gare d’Aïn Sebaâ, accusé d’avoir détourné environ 608 millions de centimes, a été interdit de quitter le territoire national. Dans une déclaration au journal, la Direction a affirmé qu’aussitôt des opérations de malversations et manipulations découvertes, l’ONCF a déposé une plainte au parquet de Casablanca pour « détournement et falsification ».

– Selon des sources informées, quatre Etats africains (le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Gabon) ont décidé de déposer un projet auprès de l’Union africaine portant sur le gel de l’adhésion du Polisario et le renvoi de son représentant à l’Union africaine. Cette démarche, expliquent ces sources, est de nature à tirer le tapis sous les pieds de la coalition pro-Polisario, formée par le Nigéria, l’Algérie et l’Afrique du sud.

AL ALAM:.
– Lors d’une séance du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation dans la région du Sahel: le Maroc indique que la menace de déstabilisation est une vérité qui a des conséquences imprévisibles sur toute la région.

– Le gouvernement réduit la réforme en politique de privatisation. Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah défend la privatisation. Selon des sources du journal, Rabbah a déclaré devant les conseillers que le gouvernement Benkirane allait continuer sur la voie de la privatisation pour transformer en entreprise privée toute entreprise du secteur public qui puisse être privatisée, dont les ports et les aéroports.

SAHIFAT ANNAS:.
– Projet de budget 2014: Benkirane mobilise sa majorité. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a rassemblé sa majorité dans les deux Chambres du parlement après avoir pris conscience de l’ampleur des menaces de l’opposition, résolue à faire tomber le projet de loi de finances 2014 dans la Chambre des conseillers où l’opposition est majoritaire. Des sources parlementaires ont indiqué que Benkirane avait exhorté les groupes de la majorité à coopérer, leur faisant part de son entière disposition à faire associer les groupes parlementaires aux initiatives législatives du gouvernement.

– Chambre des conseillers: les agendas électoraux dominent la réunion sur le budget sectoriel de l’Intérieur. Les rendez-vous des prochaines échéances électorales, la mise en œuvre de la régionalisation avancée et le découpage électoral ont dominé les travaux d’une réunion à la Chambre des conseillers, destinée à la discussion du budget du ministère de l’Intérieur.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Mohamed El Beltagi, président de l’Association égyptienne de la finance islamique, déclare: « Le Maroc perdrait d’importants investissements s’il tardait à adopter le système des banques islamiques ». Dans une déclaration au journal, faite en marge du Forum international sur la finance islamique, El Baltagi a affirmé qu' »aucune banque islamique ne figure sur la liste de 1.000 banques ayant fait faillite dans le monde ».

– Le ministre des Affaires générales et de la gouvernance Mohamed El Ouafa a déclaré que « certaines parties ne veulent pas que la réforme soit accomplie sous l’ère Benkirane ». El Ouafa, qui s’exprimait lors de la réunion de la commission des Finances à la Chambre des conseillers, a démenti par ailleurs l’allégation faisant état de la présumée intention du gouvernement à augmenter le prix d’électricité.

AL MASSAE:.
– Népotisme à l’OMPIC. Un concours de recrutement, organisé par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), a provoqué des tensions sans précédent au sein des fonctionnaires, la liste des admis contenant des proches des responsables de l’OMPIC.

– Benkirane dissipe les inquiétudes des groupes de la majorité au sujet des lois organiques. Une source de la majorité a indiqué que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a examiné avec les présidents des groupes parlementaires des partis de la majorité, lors de deux réunions séparées, les moyens de coordination.

– El Ouafa: certaines parties entravent la réforme. S’exprimant lors de la réunion de la commission des Finances à la Chambre des conseillers, Le ministre des Affaires générales et de la gouvernance Mohamed El Ouafa a souligné que « certaines parties ne veulent pas que la réforme soit accomplie sous l’ère Benkirane ». Il a, par ailleurs, ajouté qu’un ensemble de projets sont fin prêts dans les différents secteurs, mais ces parties « ne nous laissent pas les appliquer ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *