Revue de presse marocaine du 14/11/2013

0 commentaires, 14/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 14 novembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Le Maroc élu au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU: Une reconnaissance internationale des réformes constitutionnelles et institutionnelles menées par SM le Roi Mohammed VI. Belle victoire pour le Maroc qui vient d’être élu au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, pour un mandat de trois ans. Cette élection constitue une reconnaissance internationale des réformes constitutionnelles et institutionnelles menées par SM le Roi Mohammed VI. Il s’agit d’un cinglant désaveu pour les détracteurs du Royaume, en particulier les responsables politiques algériens, qui s’évertuent à déconsidérer les avancées démocratiques du Maroc à coups de rapports payés en monnaie sonnante et trébuchante.

– Un million et demi de Marocains atteins de diabète. A l’occasion de la Journée mondiale du diabète, célébrée le 14 novembre de chaque année, le Dr Khadija Moussayer, présidente de l’Association marocaine des maladies auto-immunes (AMMAIS), déclare « l’état d’urgence », notamment pour les enfants. Au Maroc, le diabète concerne 6pc de la population, soit environ 1 million et demi de personnes. Il progresse de près de 4pc chaque année dans le monde et frappe de plus en plus les enfants en bas âge (entre 0 et 4 ans). Au Maroc, ils sont déjà 100.00.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Première mésentente entre l’USFP et le PI. L’Istiqlal affirme qu’il serait pour la prorogation d’une année supplémentaire de l’annulation des majorations, amendes, pénalités et frais de recouvrement afférents aux taxes, droits, contributions et redevances et ce jusqu’en décembre 2014. L’USFP s’intéresse dans ces amendements à la ré-industrialisation du pays en revendiquant la création d’une caisse pour le développement industriel dans le but d’accompagner les grands projets industriels stratégiques.

– Le Maroc élu membre du Conseil des droits de l’Homme: Un désaveu des détracteurs du Maroc. L’Assemblée générale des Nations unies, après un vote à majorité écrasante, vient d’élire le Maroc nouveau membre du Conseil des droits de l’Homme pour un mandat de trois ans. Cette consécration vient à point nommé, alors que les détracteurs du Maroc ne cessent d’avancer que le pays continue à bafouer les droits de l’Homme, notamment dans les provinces du Sud.

L’OPINION:.
– Pêche: reprise interrompue de la pêche au poulpe à cause de la présence massive des juvéniles. Le spectre d’avant la matrice de 2004 pane-t-il de nouveau sur la filière céphalopodière? Les signes qui ont suivi la biologie de la pêche montrent qu’il fallait prolonger le repos biologique pour cette pêcherie au-delà du mois de novembre et décréter l’arrêt pour tous les segments de la pêche céphalopodière. Chose qui aurait été suggérée aux responsables du département de la Pêche, mais qu’il n’avait trouvé aucune oreille attentive.

– Le Maroc élu au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour la période 2014-2016: Une « belle victoire » et un « désaveu » des détracteurs du Royaume. Le Maroc a été élu au premier tour, mardi, membre du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU (CDH) pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2014, à l’issue d’un vote des 193 Etats membres de l’assemblée générale de l’ONU.

LIBERATION:.
– Participation déterminante de l’USFP au Conseil de l’Internationale socialiste. Une victoire historique de l’USFP à l’Internationale socialiste. Pour la première fois de son histoire, le Conseil de celle-ci, réuni à Istanbul du 10 au 12 novembre courant, a donné, à juste titre, raison au Maroc en écartant un projet de résolution sur les conflits en Afrique qui portait directement atteinte à notre intégrité territoriale. Le Polisario et ses commanditaires qui poussaient à la roue en vue de l’adoption dudit projet de résolution ont ainsi subi une cuisante défaite en échouant à faire programmer leur texte.

– L’UE adopte la deuxième tranche de son programme d’action en faveur du Maroc. Dans le cadre de la mise en œuvre du Statut avancé dont bénéficie le Maroc, la Commission européenne vient d’adopter la deuxième partie de son programme d’action en faveur du Maroc en 2013. Un programme dont l’enveloppe atteint 1,8 MMDH. Le Maroc reste un partenaire privilégié pour Bruxelles dans la région Sud de la Méditerranée et les relations bilatérales connaissent un rapprochement favorable à plusieurs niveaux.

– L’improvisation du département de la Pêche maritime mise à l’index. Les chalutiers de pêche au poulpe sont appelés à évacuer les zones des pêcheries situées au-delà des latitudes 24 et 25 . La décision a été prise hier à minuit car ces pêcheries ne recelaient que des juvéniles. Trop tard, estiment les professionnels, puisque le mal a déjà été fait comme en témoigne le massacre des millions de tonnes de poulpes juvéniles. Pire, rien ne prouve scientifiquement que les nouvelles zones de pêcheries ne recèlent pas, elle aussi, de juvéniles.

AL BAYANE:.
– Nabil Benabdellah: « Notre participation au gouvernement avec le PJD ( ) se poursuit sur des bases politiques et non idéologiques ». Dans un entretien à l’occasion du 70è anniversaire du PPS, le secrétaire général du parti a indiqué que « notre participation au gouvernement avec le PJD, sur une décision prise presque à l’unanimité du comité central (deux absentions), se poursuit sur des bases politiques et non idéologiques et conformément à un programme de réformes et à l’engagement du gouvernement de ne pas renier les acquis réalisés dans le domaine des libertés individuelles et collectives et de ne pas prendre de décisions allant à l’encontre de ce qui a été convenu entre les composantes de la coalition ».

L’ECONOMISTE:. 
– Fonds de cohésion sociale: La bombe de l’Istiqlal. L’Istiqlal porte des accusations graves contre le gouvernement au sujet du Fonds de cohésion sociale. Il reproche à l’Exécutif et particulièrement le ministère de l’Economie et des finances de n’avoir pas introduit le produit de la contribution comme recettes du Fonds de cohésion sociale. Ce Fonds devait mobiliser 4 milliards de dirhams en 2012 et 2013. En réalité, même si les accusations sont portées par un parti de l’opposition, il y a de fortes chances qu’elles trouvent des oreilles attentives.

– Produits pétroliers: Les opérateurs tablent sur une baisse des prix. Le gouvernement baissera-t-il le prix des hydrocarbures ou optera-t-il pour le statut quo? Car si en octobre la baisse du prix de l’essence super était politique, pour ce mois de novembre les calculs réalisés par les opérateurs montrent qu’une baisse des prix devraient s’opérer. La décision relève du gouvernement et sera tranchée vendredi 15 novembre. Et ce, même si le mécanisme d’indexation est en place et que le gouvernement a à plusieurs reprises assuré qu’il sera actionné à la baisse comme à la hausse.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– L’opposition s’est retirée de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’homme, qui était destinée mardi à la discussion du budget sectoriel du ministère chargé des relations avec le parlement et la société civile. Le retrait a été décidé en signe de protestation contre les propos « agressifs » de la députée PJD, Amina Malainine, à l’égard de l’opposition.

ASSABAH:.
– Rapport américain: une poignée de personnes entrainent l’Algérie vers l’éclatement. Un rapport américain a dévoilé la situation politique détériorée en Algérie, précisant que le pays est gouvernée par des personnes qui ont des intérêts contradictoires et dressent des obstacles contre l’évolution démocratique en continuant d’acheter la paix sociale avec les pétrodollars.

– Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a arrêté de manière unilatérale, fin octobre au lieu de décembre, les crédits d’engagement au titre des dépenses d’investissement pour 2013, ce qui risque d’avoir des conséquences pernicieuses sur la situation du tissu économique national, notamment sur les PME, et diminuer encore davantage les emplois.

– Le ministère de l’Education réduit le nombre de postes d’emploi. L’annonce des résultats des admis au concours d’accès aux Centres des métiers d’éducation et de formation a suscité de vives réactions, du fait que seulement 3.901 personnes ont été admises, alors que le ministère de l’Education nationale avait annoncé auparavant 8.000 postes d’emploi. Des sources du journal ont indiqué que le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle n’avait pas fourni de détails au sujet des postes restants.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Les groupes de l’opposition à la Chambre des représentants se sont retirés de la réunion de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme, qui était destinée mardi à la discussion du budget du ministère chargé des relations avec le parlement et la société civile, pour protester contre Amina Malainine, députée PJD, qui avait dit que l’opposition est « pleurarde » et « adopte un comportement de quémandage ».

EL ASSIMA POSTE:.
– Polémique au sujet des nominations dans le ministère chargé des relations avec le parlement. Le ministère chargé des relations avec le Parlement et la société civile couve des indignations intestines ayant conduit le syndicat autonome des fonctionnaires du ministère à organiser un sit-in devant le siège du Parlement en signe de protestation contre des nominations effectuées au sein du ministère.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Projet de loi de Finances: Des groupes de la majorité se coalisent pour imposer des amendements à vocation sociale. Les groupes de la majorité ont concerté des amendements communs qu’ils veulent introduire au projet de loi de Finances 2014. La majorité veut affecter une aide directe aux femmes veuves qui vivent dans une situation précaire dans le cadre du fonds d’appui à la cohésion sociale et financer le programme Tayssir, qui vise à lutter contre la déperdition scolaire.

AL HARAKA:.
– Le Maroc au sein du CDH de l’ONU grâce au vote massif de l’Afrique. Le représentant permanent du Maroc auprès de l’Office des Nations unies à Genève a affirmé que la victoire que le Maroc a remporté mardi lors de son élection au Conseil des droits de l’homme de l’ONU, est due entre autres au vote massif des pays africains, malgré une compétition féroce à l’intérieur du continent. Le Maroc a été élu avec 163 voix, la majorité requise est de 97 voix, au CDH pour un mandat de trois ans à compter du 1er janvier 2014, à l’issue d’un vote des 193 Etats membres de l’Assemblée générale de l’ONU.

SAHIFAT ANNAS:.
– Daoudi reconnait le recul de l’université marocaine dans le classement mondial. Dans une déclaration au journal, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a affirmé que le Maroc est très en retard dans le classement mondial au niveau des universités.

– Hassad: la situation sécuritaire sous contrôle. Lors de son intervention devant la Chambre des conseillers, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a minimisé les inquiétudes au sujet de la prolifération du crime dans la société marocaine, soulignant que les efforts déployés dans ce sens ont permis au Maroc de se placer au 57ème rang, parmi 162 Etats, dans le domaine de la sécurité publique.

AL MASSAE :.
– Le PAM demande à Hakkaoui de diligenter une enquête sur le trafic des pensionnaires des centres de protection de l’enfance. Nabila Benâamar, députée PAM, a demandé à la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, de mener des investigations au sujet des centres de protection de l’enfance qui connaissent des abus dangereux allant jusqu’à la vente d’enfants à des familles étrangères.

– L’austérité de Benkirane contrarie Ahmed Toufiq. Lors de la présentation, mardi, du budget sectoriel de son département à la Chambre des représentants, le ministre des Habous et des affaires islamiques a exprimé sa vive déception à l’égard de la politique d’austérité du gouvernement Benkirane. Il a affirmé que son département nourrissait de grands espoirs concernant le budget 2014 pour remédier aux perturbations de ses projets et ses programmes conséquentes à la suspension de 52 pc des crédits de paiement de l’année en cours.

– Le Maroc accélère son partenariat stratégique avec les pays du Golfe. Le Maroc s’active pour mettre en œuvre le partenariat stratégique avec les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), puisque plusieurs délégations marocaines ont fait le déplacement aux pays du CCG afin d’attirer les capitaux du Golfe dans certains secteurs économiques au Maroc.

AL ALAM:.
– Droits de l’Homme: Le Maroc gagne un nouveau pari. Le Maroc a vu son mérite récompensé en réussissant à obtenir, mardi, un siège parmi les quatre réservés aux pays africains au sein du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, par 163 voix sur un nombre de 193 Etats membres votants à l’Assemblée générale des Nations unies, dépassant ainsi le nombre de voix exigées (97).

ATTAJDID:.
– El Khalfi: les subventions aux journaux et aux films seront soumises au contrôle à compter du début 2014. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a fait savoir, qu’à partir du début de l’année prochaine, l’inspection générale des finances effectuera des audits financiers portant sur les subventions octroyées par l’Etat aux entreprises de presse, conformément à l’accord conclu entre le gouvernement et la Fédération marocaine des éditeurs de journaux du Maroc. L’inspection des finances effectuera également le contrôle des entreprises supervisant les festivals du cinéma et des films qui bénéficient de subventions pour la production cinématographique.

AL KHABAR:.
– La guerre entre Lahlimi et les députés PJD s’invite au parlement. Lors de la réunion, mardi, de la commission des finances et du développement économique, le député PJD, Ramadan Bouâchra, a réprouvé la méthode de gestion au sein du Haut-Commissariat au plan. Pour sa part, le haut-commissaire au plan a critiqué la réduction par le gouvernement de 21 pc du budget de son département en comparaison avec l’année écoulée.

– 34 MMDH transférés illicitement du Maroc chaque année. Citant des statistiques de la Banque mondiale, le ministre délégué chargé du Budget, Driss El Azami El Idrissi a indiqué mardi que 4 milliards de dollars, soit 34 milliards de DH, sont transférés illégalement du Maroc chaque année.

– BBC: le Maroc représente à lui seul une « OPEP ». Avec ses capacités énergétiques (notamment le phosphate), le Maroc constitue, à lui seul, une « OPEP », à l’instar de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole dans le monde, a souligné la radio britannique « BBC », allusion faite au positionnement actuel du Maroc sur le marché mondial, en tant que première réserve de phosphate.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.
– Milouda Hazib, présidente du groupe parlementaire du PAM à la Chambre des représentants, a souligné que les groupes de l’opposition doivent faire pression sur le gouvernement pour surmonter la torpeur législative. Elle a affirmé que son élection à la tête du groupe du PAM constitue l’extension de la culture de l’égalité en laquelle croit le parti.

AKHBAR AL YOUM AL MAGHRIBIA:.
– Le PJD rejette une augmentation de 4.000 DH à titre d’indemnité mensuelle aux parlementaires par crainte des réactions de la rue. Des dirigeants du secrétariat général du PJD ont justifié leur rejet de la demande formulée par le président de la Chambre des représentants au sujet de cette augmentation par le contexte global du budget de l’Etat ainsi que la situation économique marquée par la crise.

– Des ministres dénoncent la politique d’austérité de Benkirane. Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid El Alamy, n’a pas hésité à contester la réduction du budget sectoriel de son département. De son côté, le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, affirme qu’il n’exclut pas le recours aux actions de bienfaisance et à la collecte des fonds pour financer certains projets, tels que la construction des mosquées. Le secrétaire général du gouvernement affirme, pour sa part, que la budget de son département est insuffisant et ne répond pas aux besoins.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *