Revue de presse marocaine du 14/02/2012

0 commentaires, 14/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce mardi:. +AL MASSAE+ :.
-Le dossier du CIH entre les mains de Mustafa Ramid: Khalid Alioua, l’ancien directeur général du CIH, menace de dévoiler de gros « dossiers », et des sources indiquent que le ministre de la Justice et des Libertés est en train d’examiner ce dossier qui devrait faire l’objet d’une enquête qui pourrait dévoiler l’implication de Khalid Alioua et d’autres responsables dans la dilapidation de deniers publics.

-Les dirigeants des pays maghrébins tiendront leur sommet à Tunis à la suite de la tournée maghrébine effectuée récemment par le président tunisien Mouncef Marzouki. A l’issue de sa visite à Alger, M. Marzouki a déclaré à la presse que le Maroc, l’Algérie et la Libye ont convenu de la tenue d’un sommet maghrébin.

-Le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, brosse un tableau « sombre » de l’économie marocaine, et déclare à la presse que la conception générale concernant le Fonds de Solidarité n’est pas encore finalisée et que le gouvernement n’arrive toujours pas à définir les sources de financement de ce Fonds.

-Le Parlement européen votera mercredi l’accord agricole UE-Maroc: L’accord a été déjà adopté à la majorité absolue par la Commission de commerce international au PE en janvier dernier.

-Le congrès du RNI aura lieu en avril prochain : Salaheddine Mezouar pressenti pour rester à la tête du parti malgré les critiques et la colère des membres du Comité central.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Moncef Marzouki réussit à obtenir l’aval de SM le Roi Mohammed VI et du président algérien Abdelaziz Bouteflika pour la tenue d’un sommet maghrébin au cours de cette année: le président tunisien a affirmé à la presse que les comités préparatoires vont entamer leurs travaux concernant les préparatifs de ce sommet.

-Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser qualifie de « chantage » l’attachement des diplomés chomeurs au recrutement dans la fonction publique et déclare que le gouvernement va adopter la voie du dialogue avec cette catégorie. Par ailleurs, il a critiqué la politisation des incidents de Taza par certaines parties et insisté sur la poursuite en justice des auteurs d’actes de vandalisme.

-Mustapha Bakkouri, le candidat du consensus pour la direction du PAM: l’actuel président du Directoire de l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) affirme son intention de se porter candidat lors du prochain congrès du parti prévue le 17 février.

+ASSABAH+ :.
-Des affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants des bidonvilles et des habitants de constructions anarchiques à Beni Mellal et Salé font plusieurs blessés parmi les deux parties.

-Le ministre de l’Intérieur devant la Chambre des représentants: L’opposition critique le gouvernement en ce qui concerne l’intervention des forces de l’ordre lors des incidents de Taza et la majorité se dirige vers la constitution d’une commission d’enquête parlementaire.

-Trois RNIstes en lice pour le remplacement de Salaheddine Mezouar à la tête du parti de la Colombe : Il s’agit de Rachid Talbi Alami, Mohamed Oujjar et Anis Birrou.

-Un ancien employé de la COMANAV dévoile, dans une lettre adressée au procureur général du Roi, des violations dangereuses dans la gestion de la société et des détournements de l’ordre de 86 milliards de centimes.

+AL KHABAR+:.
-Des blessés et des arrestations dans des affrontements entre les forces de l’ordre et des habitants de Beni Mellal: les affrontements ont fait neuf blessés parmi les forces de l’ordre.

-Le ministre de la Justice et des Libertés promet la poursuite en justice et sans exception aucune des personnes impliquées dans des affaires de prévarication relevées dans les rapports de la Cour des comptes.

-Quelques jours seulement après leur libération, des membres de la salafia réclament du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane l’expulsion de l’ambassadeur syrien au Maroc, le rappel de l’ambassadeur marocain à Damas, et la suspension de toute forme de coopération avec le régime syrien à cause des massacres perpétrés contre le peuple syrien.

-Le courant de la gauche au sein du PAM soutient Mustapha Bakkouri et réclame le départ de Mohamed Cheikh Biadillah.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le projet de loi de Finances 2012 piétine toujours à cause d’obstacles qui entravent le travail des architectes du projet, notamment la conjoncture internationale difficile. Malgré ces obstacles, le gouvernement affirme que ledit projet de loi sera finalisé fin février, selon des sources gouvernementales.

-Le dossier syrien continue de dynamiser la diplomatie marocaine et le régime syrien s’en prend aux ressortissantes marocaines établies en Syrie en guise de représailles suite à la présentation par le Maroc d’un projet de résolution au Conseil de sécurité de l’ONU concernant la crise syrienne.
+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Abdelilah Benkirane attend le feu vert de Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, pour fixer le taux de croissance: Le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka affirme que le Maroc sera obligé de revoir à la baisse ses prévisions relatives au taux de croissance conformément aux prévisions du FMI qui a été contraint à les réviser en raison de la crise économique dans la zone euro.

+AL ALAM+:.
-Une source responsable à l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaire (ONSSA) met en garde contre les produits de contrebande en provenance d’Algérie et commercialisés dans la région de l’Oriental, particulièrement le lait en poudre et le café en grain.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Un contrat de 45 milliards de centimes destinés à l’achat des vaccins « Rotavirus » et « Prevnar » était sur le point de provoquer une crise entre le Maroc et l’OMS, selon des sources informées. Le contrat-scandale était conclu en catimini sous l’égide du secrétaire général du ministère de la Santé loin des responsables médicaux et des experts.

-Le président tunisien mouncef Marzouki réussit à convaincre l’Algérie de la tenue d’un sommet maghrébin : Le président tunisien a plaidé en Algérie pour la relance des activités de l’UMA, gelées depuis 1994, et réussit à obtenir l’accord d’Alger pour la tenue d’un sommet à Tunis après l’aval des autres pays maghrébins.

+ATTAJDID+:.
-La crise des ferries sous saisie en France se poursuit : Un conseiller du ministre de l’Equipement et du Transport indique que le ministère a contacté l’ensemble des intervenants pour trouver une solution à ces problèmes et l’organisation de l’opération de retour des employés de la COMARIT, mais ces derniers ont refusé.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Le président tunisien Mouncef Marzouki obtient l’aval des dirigeants des pays maghrébins pour la tenue d’un sommet au cours de cette année. Le sommet, qui aura lieu à Tunis, tentera de réchauffer les relations intermaghrébines.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Tentatives désespérées pour la reproduction du scénario de Taza dans l’ancienne Médina de Casablanca et à Beni Mellal : Les deux villes ont vécu une journée de dimanche marquée par des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre et des actes de vandalisme.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Le ministre français du Transport appelle son homologue marocain Abdelaziz Rabbah à intervenir pour le rapatriement de 200 marins marocains en sit-in en France: Ces derniers conditionnent leur entrée au Royaume par la réception de leurs indemnités de la part de leur employeur.

+AL MOUNAATAF+:.
-Plus de 30 blessés dans les incidents de Beni Mellal, dont 25 éléments des forces de l’ordre et arrestation de 14 individus accusés d’actes de vandalisme.

-Le mouvement salafiste marocain pour la réforme appelle Abdelilah Benkirane à expulser l’ambassadeur syrien au Maroc, à fermer la représentation diplomatique syrienne à Rabat et à suspendre toute forme de coopération avec le régime syrien.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Emeutes: Anarchie à Beni-Mellal. Dimanche, une manifestation à Beni Mellal a viré à l’anarchie. Répression, pillage d’institutions publiques et voitures brûlées. La contagion des événements de Taza serait-elle en train de migrer? L’AMDH pointe du doigt des islamistes.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Nizar Baraka annonce les résultats préliminaires de l’économie en 2011: l’économie s’en sort, les finances publiques moins. Le ministre de l’Economie et des Finances a fait état lundi d’un bon comportement général de l’activité de production et d’échanges au cours de l’année 2011. Il a déclaré que la plupart des indicateurs économiques se sont comportés de façon satisfaisante, malgré la dette souveraine qui a ralenti la croissance chez le partenaire européen et la flambée des produits de base sur les marchés internationaux.

-Vote de l’accord agricole Maroc-UE après quatre ans de négociation: cette fois sera-t-elle la bonne? Cet accord a été positivement accueilli par la Commission du commerce international de l’UE et par les autorités françaises. Toutefois et à quelques jours du vote, des opposants persistent à bloquer son adoption et appellent au rejet de cet accord.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Nizar Baraka dresse le bilan de l’économie nationale de l’exercice 2011. Malgré un contexte international marqué par une crise économique sans précédent, le Maroc a pu enregistrer une performance économique positive. Tel est le constat fait par Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des finances, et Idriss Azami, ministre délégué chargé du Budget, lors de la présentation des résultats préliminaires de l’économie marocaine lors de l’exercice 2011.

-4.066 morts en 2011 sur la route :Le mois de décembre a été le plus meurtrier. Un peu plus d’une année après l’entrée en vigueur du nouveau Code de la route, les accidents de la circulation font toujours autant de victimes. Pas moins de 4.066 personnes ont trouvé la mort sur les routes nationales l’année dernière, soit une progression de 11,60 pc. Ces premiers chiffres du bilan complet sur les accidents donnent froid dans le dos. En effet, les nouvelles sanctions contre les infractions des automobilistes et les usagers de la route d’une manière générale ne semblent pas provoquer d’effets dissuasifs sur les comportements au volant. Selon Aziz Rabbah, le ministre de l’Equipement et du transport, l’élément humain demeure au cÂœur de la problématique de l’insécurité routière.

+L’ECONOMISTE+:.
-Accord agricole: fin de bataille demain!. A une journée avant le vote en plénière par le Parlement européen, l’accord agricole Maroc-UE n’a cessé de rallier le soutien d’organisations professionnelles d’intérêt commun. C’est en effet, demain mercredi que les eurodéputés doivent se prononcer sur cet accord après le vote positif de la Commission du commerce international du PE.

+AL BAYANE+:.
-Taza après les événements: Les parents des détenus espèrent un procès « clément ». C’est aujourd’hui que le tribunal de première instance de la ville de Taza devrait rendre son verdict concernant le procès de 13 individus arrêtés dans le sillage des événements violents survenus récemment. Les familles des personnes détenues sans dans une situation d’attente, espérant que la justice soit compréhensive et clémente dans le traitement de cette affaire.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *