Revue de presse marocaine du 14/01/2014

0 commentaires, 14/01/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiennes parus ce mardi 14 janvier:

AL BAYANE:.

– Projet de réforme du régime des retraites: la réforme paramétrique est importante mais insuffisante. Le projet de réforme du régime des retraites entame une nouvelle phase. Après avoir été décortiqué, examiné et validé par les chefs des partis de la majorité, le gouvernement prévoit de tenir une réunion cette semaine avec les partenaires sociaux avant de déposer le projet au parlement. La nouvelle mouture du projet de réforme des caisses de retraite attisera l’acquiescement des centrales syndicales et du patronat. A en croire les déclarations des partenaires sociaux, les discussions s’annoncent houleuses.

– Sit-in de solidarité avec le Pr Louardi. A la suite de l’agression dont a été victime le professeur El Houssein Louardi, ministre de la Santé et membre du bureau politique du PPS, les militants du PPS organisent un sit-in de solidarité avec lui, le jeudi 16 janvier 2014 à partir de 16 heures devant le siège du Parlement à Rabat.

L’OPINION:.

– La croissance devrait reculer à 2,3pc contre 3,8pc au 1er trimestre 2013. Les perspectives de croissance pour le premier trimestre 2014 seraient, dans l’ensemble, moins favorables qu’une année auparavant. Globalement, sous l’hypothèse d’une campagne céréalière en dessous de la moyenne et d’un redressement d’environ 3,2pc des activités hors agriculture, le rythme de croissance économique nationale devrait reculer, au premier trimestre 2014, pour se situer aux environs de 2,3pc en glissement annuel, contre 3,8pc une année auparavant.

– Adoption de la loi-cadre portant Charte nationale de l’environnement: un pas décisif dans le processus de développement intégré et durable. Récemment, la Chambre des représentants a adopté, à l’unanimité, le projet de loi-cadre portant charte nationale de l’environnement et du développement durable. S’inscrivant en droit fil des hautes orientations de SM le Roi, telles que préconisées dans le discours du Trône 2009, cette charte devrait permettre la sauvegarde des espèces, des réserves et des ressources naturelles, ainsi que le patrimoine culturel dans le cadre du processus du développement durable.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Oujda détient la palme de la ville la plus chère. Le système de tarification de l’eau et de l’électricité est toujours en attente de réforme. Le mode adopté actuellement engendre plusieurs anomalies et laisse apparaitre de grandes disparités de prix entre les différentes villes et régions du pays. En effet, certaines villes ont droit à une tarification plus élevée que d’autres. Cette différence trouve son origine dans le mode de gestion adopté dans chaque zone et qui varie entre gestion déléguée, régie et gestion par l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

– Aucune hausse des prix n’est à l’ordre du jour. Le ministre délégué auprès du Chef de gouvernement chargé des Affaires générale et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, a rassuré l’opinion publique en démentant toute hausse des prix. Le responsable n’a pas caché son inquiétude vis-à-vis de la situation difficile de l’ONEE.

LIBERATION:.

– Grogne des magistrats et indifférence du gouvernement. La tension monte dans le secteur de la justice. Devant l’indifférence du gouvernement voire son incapacité à résoudre les problèmes du secteur, le Club des magistrats est monté encore une fois au créneau pour réclamer l’opérationnalisation du discours Royal du 20 août 2009 et qui prévoit l’indépendance financière du pouvoir judiciaire. La mise à niveau du secteur de la justice passe essentiellement par cette indépendance. Pour attirer l’attention, pour la énième fois, de l’opinion publique et du gouvernement, les magistrats comptent organiser plusieurs sit-in, et ce, en application des décisions du bureau exécutif du Club.

– MarocMétrie fait le panégyrique des rediffusions télé. Les chaînes de télévision nationales ont encore de la côte auprès des Marocains. Leur taux d’audience a atteint 51pc contre 49pc pour les chaînes étrangères lors des prime times et 42pc contre 59,2pc lors des audiences normales, dont 42,3pc sont accaparées par 2M, a indiqué le dernier rapport de MarocMétrie pour la période allant du 1er au 7 janvier courant.

AL HARAKA:.

– La question du Sahara est « l’affaire de tous les Marocains ». Contrairement à l’Algérie où la question du Sahara est l’affaire du régime en place, au Maroc elle est la cause nationale première. Elle est l’affaire de tous les Marocains, qui sont mobilisés aux niveaux de la diplomatie officielle, partisane, syndicale, parlementaire et associative, a souligné samedi à Villemomble (région parisienne) M. Lahcen Mahraoui, membre du Conseil Royal consultatif des affaires sahariennes (CORCAS). Animant une conférence sous le thème « Les fondements historiques de la marocanité du Sahara », organisée par le consulat du Maroc à Villemombre à l’occasion du 70-ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, Mahraoui, également porte-parole de l’association des tribus sahariennes marocaines en Europe (ATSME) a passé en revue les différentes étapes historiques des liens solides qui ont toujours existé entre le Maroc et ses provinces du Sud.

– Seddiki: la reconnaissance de la langue amazighe, un acquis de tous les Marocains. S’exprimant lors du symposium international sous le thème: « année amazighe: histoire et symboles », le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki a souligné que la reconnaissance de la langue amazighe comme langue officielle à côté de l’arabe est un acquis de tous les Marocains, arabes et amazighes.

AL KHABAR:.

– La Chambre des conseillers ne soumet pas son règlement intérieur au Conseil constitutionnel. Selon des sources du journal, la deuxième Chambre a décidé de ne pas renvoyer son règlement intérieur à l’appréciation de la plus haute juridiction constitutionnelle pour des raisons juridiques relatives notamment à sa situation de transition, la Chambre devant assurer ses services jusqu’à la tenue de nouvelles élections en vertu de l’article 176 de la Constitution.

– Une étude publiée par le site « bayt.com » indique que 54pc des Marocains ne sont pas satisfaits de leurs salaires et 42 pc ne se sentent pas en sûreté dans leur fonction. L’étude dénote également que 35 pc de Marocains souffrent de déséquilibre entre la vie professionnelle et la vie privée.

BAYANE AL YAOUM:.

– Pluies prévues de jeudi à dimanche sur le Royaume. Des pluies sont prévues sur le Royaume à partir de jeudi jusqu’à dimanche prochain, a-t-on appris lundi auprès de la direction de la météorologie nationale (DMN).

– Parlement européen: l’ALECA Maroc-UE, « un modèle » pour les pays de la région. L’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA), en négociation entre le Maroc et l’Union européenne, peut servir de « modèle » aux accords du même type que Bruxelles entend conclure avec d’autres pays de la région euro-méditerranéenne, souligne le Parlement européen dans une proposition de résolution. « Cet accord pourrait servir de modèle aux accords du même type avec la Tunisie, la Jordanie et l’Egypte dont les spécificités respectives devraient toutefois être prises en compte », estime la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen dans une proposition de résolution sur les relations commerciales de l’UE avec les pays de la zone Euromed.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:

– La RAM œuvre à remplir le vide laissé par les compagnies low-cost. La Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer son offre sur les aéroports de Tanger et Fès, à partir du mois d’avril 2014, selon un communiqué de la compagnie aérienne marocaine, précisant que cette décision intervient suite à la suppression de lignes reliant Tanger et Fès à certaines villes européennes, annoncée par certaines compagnies aériennes étrangères en réaction à l’instauration par les pouvoirs publics d’une taxe aérienne.

– Les recours judiciaires contre l’Etat augmentent de 5pc en 2012 avec 11.940 nouvelles affaires: le gouvernement génère le plus de plaintes. L’Agence judicaire du Royaume (AJR) vient de rendre public son rapport 2012. Il en ressort bien évidemment que les recours contre l’Etat ont continué leur trend haussier. Selon l’AJR, le nombre d’actions judiciaires dirigées contre l’Etat et les autres personnes morales de droit public a enregistré une hausse de 5,07pc en 2012 avec 11.940 nouvelles affaires enregistrées par l’AJR, soit 576 affaires de plus une année auparavant. Et c’est le gouvernement à travers ses différents ministères qui a généré le plus de plaintes.

SAHIFAT ENNASS:.

– Bouanou: Benkirane dispose de données sur les avoirs détenus illicitement à l’étranger. Dans un entretien au journal, le président du groupe PJD à la Chambre des représentants, Abdellah Bouano, a indiqué que les propos du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, durant la dernière séance hebdomadaire consacrée à la politique générale, « ne sont que des données préliminaires », précisant que « d’autres données pourraient être divulguées ».

– Le Conseil supérieur de la magistrature sanctionne les magistrats. Les travaux du Conseil supérieur de la magistrature, réuni actuellement en session ordinaire, se penchent sur plusieurs points, notamment les sanctions qui devraient être infligées aux magistrats indisciplinés.

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Seddiki: le projet de loi organique relatif au droit de grève est sur le bureau de Benkirane. Dans un entretien au journal, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki a indiqué que le projet de la loi organique relatif au droit de grève est sur le bureau d’Abdelilah Benkirane, faisant savoir que ce texte est en conformité avec les dispositions de la nouvelle Constitution et les conventions internationales en matière des droits de l’Homme.

– Discours takfiristes: l’USFP dénonce la tergiversation de la justice. Dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire, le Bureau politique de l’USFP a dénoncé la tergiversation de la justice quant à l’application des lois à l’encontre de tous ceux qui ont diffusé des discours takfiristes ou accusé le parti et les penseurs d’apostasie et proféré des insultes envers les femmes ittiahdies.

ASSABAH:.

– La réforme de la retraite, encore objet de débat public. Selon une source PJD, la formule de la réforme des régimes des retraites recommandée par le gouvernement ne fait pas l’unanimité au sein du parti de la lampe, précisant que cette question va être réexaminée lors d’un conclave du parti prévu les jours à venir. Le PJD compte organiser une journée d’étude pour élargir le débat et élucider les positions prises au sujet du scénario proposé par le gouvernement.

– Dialogue social: L’UMT hausse le ton. Le secrétariat général de l’UMT a appelé tous ses affiliés à se mobiliser et s’organiser pour mener toutes les formes de protestation afin de défendre la liberté syndicale et les droits de la classe ouvrière. Le syndicat justifie son escalade par l’absence d’une réelle volonté politique chez le gouvernement.

AL ALAM:.

– Les petits et moyens commerçants se soulèvent contre le gouvernement Benkirane. Les commerçants ont décidé d’observer des sit-in et des grèves en signe de protestation contre l’article 145 bis du projet de loi de Finances 2014, une législation « injuste qui aurait un impact négatif sur les petits et moyens commerçants ». – L’UGTM et la CDT relèvent des « anomalies » dans le fonctionnement du HCP. Les bureaux des deux syndicats ont publié un communiqué dans lequel ils jettent des soupçons sur les récents recrutements ainsi que sur les marchés conclus à la Direction des statistiques relatifs au gardiennage, à l’entretien, aux voitures et aux conducteurs.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Arrêt de la retransmission des droits d’informer: Biadillah saisit la HACA. Le Chambre des conseillers a saisi la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA) en signe de contestation contre la note du chef du gouvernement portant suspension de la retransmission audiovisuelle des « droits d’informer » à la Chambre des conseillers. Les groupes de l’opposition de la 2ème Chambre ont chargé Mohamed Cheikh Biadillah de former un recours en la matière, lequel aurait été reçu lundi par la présidente de la HACA, Amina Lemrini Elouahabi.

– Des ONG condamnent la campagne du takfirisme et de la haine. L’Organisation marocaine des droits humains (OMDH) a estimé que les avis émis par certains prédicateurs relatifs au takfirisme ne sont pas des cas « individuels », mais s’inscrivent dans le cadre d’un mouvement établi dans plusieurs pays de la région, qui répand la frayeur, terrorise les citoyens et trouble la paix.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Benkirane réplique aux déclarations de Chabat et Lachgar. Réagissant aux propos de Hamid Chabat, secrétaire général du PI, qui avait qualifié les dirigeants du PJD de « commerçants de la religion », le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a déclaré que « certains n’ont pas admis qu’on dirige le gouvernement ». « Ce sont des commerçants de la politique », a-t-il affirmé, en faisant allusion à Chabat et à Driss Lachgar. Benkirane ne les a pas cités nommément, mais a dit « un secrétaire général et un secrétaire général et leader syndical » lors d’une réunion de l’UNTM, tenue dimanche à Bouznika.

– Le ministre de la Justice et des libertés, Moustapha Ramid a affirmé: « Je démissionnerais si je ne réalisais pas mes promesses », se disant estomaqué par les décisions du Club des magistrats du Maroc qui menace de mener des protestations sans précédents. (Entretien).

ATTAJDID:.

– L’agence Bayt mal Al Qods a réalisé une partie importante de son plan stratégique, l’agence ayant débloqué environ 28 millions de dollars des crédits, répartis sur la construction de nouvelles écoles, des maisons d’enfants et des cliniques médicales développées, le soutien des projets en faveur de la femme maqdissie et des associations des jeunes ainsi que sur le développement des programmes de l’assistance sociale pour sauvegarder la dignité et la fierté des Maqdissis.

– L’association nationale des collectivités locales (UNTM) a appelé tous les fonctionnaires des collectivités territoriales à observer le 30 courant une grève d’avertissement. L’association appelle le ministère de l’Intérieur à tenir ses engagements pour satisfaire les revendications des fonctionnaires des collectivités et améliorer leur situation financière.

AL MOUNAATAF:.

– Dialogue social: les syndicats s’insurgent contre le gouvernement. Les syndicats n’ont reçu aucune invitation et refusent le dialogue en dehors du cadre de la haute commission spécialisée. Le syndicat estime que mise à part l’indemnité pour perte d’emploi qui va entrer en vigueur en mars prochain, aucun acquis n’a été réalisé.

– Les professeurs en grève depuis des mois pour réclamer l’avancement de grade par diplôme décident de boycotter les examens prochains. Ces enseignants indiquent qu’ils ne vont ni garder les élèves, ni corriger les copies ni proposer des examens, imputant au gouvernement la responsabilité de la perte des élèves.

RISSALT AL OUMMA:.

– Retard des précipitations: les agriculteurs s’inquiètent. Mohamed Hakech, secrétaire général de la Fédération nationale du secteur agricole (FNSA/UMT), a déclaré que le retard des pluies obligerait le Maroc à importer les céréales de l’étranger, augmenterait le prix des fourrages et diminuerait les réserves d’eaux dans les barrages.

– Les enseignants qui observent actuellement une grève réclamant l’avancement de grade par diplôme ont décidé de ne pas participer aux opérations relatives à l’organisation des examens prochains. Ces professeurs disent qu’ils ne vont ni garder les élèves en classe, ni corriger leurs copies ni proposer des examens. Abdelwahab Shaimi, coordinateur national des enseignants titulaires de la licence, déclare: « Nous avons barré la route au ministère car il veut falsifier les notes et faire passer les examens sans cours dispensés aux élèves ».

AL MASSAE:.

– Le Maroc veut renforcer son partenariat avec l’organisation de coopération et de développement économiques. Le ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi a lancé vendredi à Paris une vaste campagne de sensibilisation auprès des responsables de cette organisation en vue de soutenir et faire bénéficier le Maroc d’un partenariat plus solide avec cette Organisation.

– Laenser demande aux militants du MP de se préparer pour les échéances locales et législatives. Intervenant lors d’une rencontre d’information qu’il a tenue dimanche à Oujda avec les militants du parti, Mohand Laenser, secrétaire général du MP, a appelé les militants à renforcer les préparatifs aux élections locales prévues l’année prochaine et aux législatives de 2016. Laenser a indiqué que les bons résultats du parti aux échéances prochaines sont tributaires « de l’abnégation, du consensus, de l’ouverture sur la femme et les jeunes et de l’instauration de mécanismes démocratiques internes ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *