Revue de presse marocaine du 13/10/2012

0 commentaires, 13/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.
+LIBERATION+:.
-Le ministre de la Justice et des Libertés empiète sur celles des syndicats: Le torchon brûle entre le SDJ et Ramid. Le bras de fer entre le ministre de la Justice, Mustapha Ramid et le Syndicat démocratique de la Justice (SDJ) affilié à la FDT se poursuit. En effet, le SDJ a décidé, lors d’une réunion tenue jeudi dernier, d’organiser des sit-in préventifs dans les tribunaux durant 72 heures sans arrêt, et ce depuis lundi 15 octobre jusqu’au 17 octobre. Il a en outre décidé d’organiser des manifestations le mardi 16 octobre dans les tribunaux. Plusieurs raisons expliquent le ras-le-bol du SDJ. La principale est que depuis son arrivée à la tête du ministère de la Justice, Ramid qui est également dirigeant du PJD, travaille inlassablement pour que le Syndicat proche de son parti, puisse devenir un syndicat majoritaire dans le secteur au détriment du SDJ.

-Le dialogue de sourds perdure au ministère de la santé: Bras de fer entre le ministre et les syndicalistes. « Incompréhensible et injustifiée ». C’est ainsi que El Houssein El Ouardi, ministre de la santé a qualifié la grève observée les 10 et 11 courant par les syndicats les plus représentatifs du secteur, en l’occurrence l’UGTM, la CDT, la FDT et l’UNMT. Ces derniers ne le voient pas ainsi et Mohamed Dahmani, SG du syndicat national de la santé publique (SNSP) estime même que c’est plutot l’attitude du ministre qui est « incompréhensible ». « Lors de nos différentes rencontres, il (le ministre) reconnaît l’existence de bon nombre de problèmes, promet de ce fait de rectifier le tir, mais tout reste en l’état », a-t-il déclaré.

+L’OPINION+:.
-SM le Roi préside l’ouverture de la première session de la 2ème année législative de la 9ème Législature: Le Souverain incite les députés à s’atteler au service de l’intérêt général et dresse la feuille de route de l’année législative.

-Réunion hebdomadaire du Comité exécutif du parti de l’Istiqlal: Discussion du projet de règlement intérieur du Parti, du mode d’organisation et de la répartition des tâches. Lors de cette réunion, tenue sous la présidence de Hamid Chabat, le comité a examiné un rapport détaillé du Secrétaire général concernant la participation du Maroc au Forum de la démocratie à Strasbourg et relevé avec beaucoup de regret que l’intervention du Chef du gouvernement, lors de cette manifestation internationale ait été au nom du parti aux destinées duquel il préside et non pas en celui du Maroc. Les membres du comité exécutif ont également insisté sur la nécessité de mettre en oeuvre la Charte de la majorité mise sous l’éteignoir à ce jour.

+ASSABAH+:.
-La guerre des communiqués éclate entre le ministre de la Justice, Mustapha Ramid, et les syndicats. Ainsi, dans un communiqué, le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) a annoncé sa décision d’organiser des manifestations et d’observer des sit-in dans les tribunaux du Royaume pendant 72 heures à partir de lundi prochain pour condamner les graves atteintes à l’action syndicale dans le secteur de la Justice, et le ministère de tutelle réagit illico presto via un autre communiqué dans lequel il affirme que la décision d’effectuer des prélèvements sur les salaires des fonctionnaires « absentéistes » au ministère de la Justice est « irrévocable », en partant du principe que « la rémunération est la contrepartie du travail fourni ».,

-Les composantes de l’opposition parlementaire resserrent leurs rangs pour améliorer leur rendement face au gouvernement: Elles ont ainsi examiné les moyens à même d’unifier leurs positions à l’égard des nombreux dossiers et questions d’actualité et d’éviter la dispersion qui a caractérisé leur action durant la précédente année législative.

-Driss Lachgar, membre du bureau politique de l’USFP déclare: « Nous n’avons trouvé aucune raison pour rejoindre les rangs du gouvernement de Benkirane ». Dans un entretien au journal, Lachgar a promis une rentrée politique chaude à l’Exécutif et imputé au ministre de la Justice, Mustapha Ramid la responsabilité de l’arrestation de Khalid Alioua. Par ailleurs, il a réaffirmé qu’il est qualifié pour briguer le poste de Premier secrétaire du parti de la Rose et défendu le rapprochement avec le PAM.

+AL MASSAE+:.
-Un appel du Cheikh Mohamed Al Karadaoui sème la « fitna » à l’occasion de la saison du pèlerinage. Al Karadaoui a appelé les 3 millions de pèlerins à implorer le Tout-Puissant pour la « destruction » de l’Iran et les autorités saoudiennes hissent leur niveau d’alerte. Suite à cet appel, le ministère des Habous et des Affaires islamiques n’a pas encore réagi alors que Mustafa Benhamza, membre du Conseil supérieur des Ouléma s’est dit opposé aux propos d’Al Karadaoui.

-Les propriétaires des boulangeries traditionnelles réclament le soutien de la Caisse de compensation: Ils appellent le gouvernement Benkirane à engager un dialogue sérieux avec eux afin qu’ils puissent surmonter la crise « aigí¼e » dont ils pâtissent.

-Le SG du PJD, Abdelilah Benkirane, tire à boulets rouges sur les parlementaires de son parti suite à la vague de critiques dont il a fait l’objet. Des sources indiquent que Benkirane a réagi sur un ton virulent aux parlementaires suite à leurs interminables critiques de tout genre avant de se retirer de la réunion qui était consacrée à l’élection du président du groupe parlementaire du parti et qui a permis à Abdellah Bouanou de se positionner en tête de liste des candidats à ce poste.

-Le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi déclare qu’il reste attaché au droit des lauréats des écoles et instituts privés de passer les concours d’accès pour le recrutement des infirmiers au sein du secteur public au même titre que les lauréats des Instituts de formation aux carrières de la santé, exprimant son étonnement quant aux grèves « injustifiées » et « incompréhensibles » observées par les syndicats de la santé.

+AL KHABAR+:.
-Le Secrétariat provincial de l’association nationale des diplomés chomeurs au Maroc examine les mesures juridiques à prendre pour réagir aux agression dont ont été victimes certains diplomés chomeurs de la part de PJDistes lors du dernier congrès régional du PJD à Béni Mellal.

-La police judiciaire de Sidi Slimane procède à l’arrestation du secrétaire provincial du parti de l’Istiqlal accusé dans une affaire de falsification d’une procuration utilisée pour l’exploitation des biens d’autrui, et ce sur la base d’une plainte déposée par un entrepreneur de la ville.

-Abdelmalek Lakhili, président du groupe PJDiste au Conseil de la ville de Casablanca met en garde, lors de la réunion du bureau dirigeant du conseil, tenue jeudi, contre toute tentative de sabotage de la Charte d’honneur, affirmant que son parti luttera sans merci contre toute action de nature à porter atteinte à l’unité et à la coopération entre les membres du Conseil.

-Le véto de Abdelilah Benkirane écartera-t-il Abdellah Bouanou de la présidence du groupe du PJD à la Chambre des représentants pour un deuxième mandat? Le secrétariat général du parti de la Lampe devrait tenir une réunion pour la désignation du président du groupe parlementaire du parti parmi les trois premiers noms choisis jeudi.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-A l’ouverture de la session parlementaire d’automne: SM le Roi Mohammed VI appelle les parlementaires à une profonde mise à niveau de la pratique parlementaire.

-La majorité tient une réunion pour trouver des solutions aux différends qui sont la cause du report des élections. Une source au sein de la majorité indique que la prochaine réunion de la coalition gouvernementale pourrait être une occasion pour tourner la page des différends concernant des sujets dont l’examen a été reporté lors de précédentes réunions. Selon cette même source, le ministère de l’Intérieur a élaboré tous les scénarios possibles inhérents aux lois à caractère technique.

-Le SG du PJD, Abdelilah Benkirane « furieux » contre les députés de son parti qui ont fortement critiqué le rendement des ministres pjdistes. Les députés du parti de la Lampe avaient qualifié les réponses du gouvernement, y compris les ministres PJDistes, d' »insuffisantes » et de « peu convaincantes », et accusé leurs ministres de manque de communication avec les députés.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le courant « Ouled Chaab » (fils du peuple) annonce son soutien à la candidature de Driss Lachgar pour succéder à Abdelouahed Radi à la tête de l’USFP, et Abdelmajid Moumer, membre de ce courant, appelle à mettre un terme à la mainmise des familles sur les partis politiques et à embrasser la démocratie moderniste.

-Les professionnels du secteur du transport décident d’observer une grève nationale préventive le 26 novembre prochain en guise de protestation contre la position du ministère de l’Equipement et du transport qui ne veut pas engager de dialogue et le manque de sérieux de la part du ministre de tutelle, Aziz Rebbah pour la mise en oeuvre des dispositions du Code de la route. Ils ont également critiqué l’atermoiement du ministère dans la mise en Âœuvre du projet de la réforme du parc des camions.

-Le projet de réforme des régimes de retraites dans l’impasse en raison de l’absence d’une véritable vision claire du gouvernement. Le déficit des Caisses de retraite continue de se creuser et atteint des niveaux record. Selon des sources concordantes, il s’agirait de 1400 MMDH, alors que des voix commencent à s’élever pour appeler à la fusion des différentes Caisses existantes.
+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Ouverture de la nouvelle session parlementaire: Des parlementaires et des académiciens mettent en exergue l’importance des orientations royales pour la moralisation et le renforcement de l’action parlementaire. Pour Noureddine Mediane, président du groupe istiqlalien à la Chambre des Représentants, le discours royal est « une feuille de route » pour l’action législative, alors que Abdelaziz El Omari, président du groupe du PJD à la même Chambre affirme que « majorité et opposition sont appelées à la concrétisation des orientations royales ».

+AL ALAM+:.
-Le comité exécutif de l’Istiqlal relève avec regret, lors de sa réunion hebdomadaire, que l’intervention du Chef du gouvernement, lors du Forum de la démocratie à Strasbourg a été au nom du PJD et non pas en celui du Maroc. Le comité a également insisté sur la nécessité de la mise en oeuvre de la Charte de la majorité mise sous l’éteignoir à ce jour.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Ouverture de la première session de la deuxième année législative de la 9ème législature: SM le Roi Mohammed VI fixe les priorités du plan législatif pour la mise en Âœuvre de la Constitution et invite le parlement à se pencher sur l’élaboration d’un code d’éthique, à portée juridique, axé sur les vertus du patriotisme et du souci de faire prévaloir l’intérêt général.

-La FDT et la CDT sortent le carton rouge à Aziz Rebbah: Les deux centrales syndicales comptent observer un sit-in jeudi prochain devant le ministère de l’Equipement et du Transport en guise de protestation contre « la politique de marginalisation et d’exclusion, le caractère unilatéral dans la prise de décisions et le contournement des revendications ».

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Le ministre de la Santé, El Houssein El Ouardi, affirme que le temps des recrutements directs dans le secteur public est bel et bien révolu, qualifiant d' »injustifiées et d’incompréhensibles » les grèves observées par les professionnels du secteur de la santé.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le « Plan législatif » permettra-t-il au gouvernement de sortir du cercle des promesses orales pour s’atteler sur la mise en Âœuvre effective et efficiente des chantiers? L’Exécutif est dans ce sens appelé à accélérer le rythme de l’action législative car seulement une des quinze lois organiques a été adoptée et promulguée au cours de la précédente année législative, à savoir celle relative à la nomination aux hautes fonctions de l’Etat.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *