Revue de presse marocaine du 13/01/2014

0 commentaires, 13/01/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 13 janvier:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– L’expropriation et la fiscalité en tête des plaintes: les actions judiciaires contre l’administration en hausse. Les actions judiciaires dirigées contre l’Etat et les autres personnes morales de droit public augmentent C’est ce qu’affirme l’Agence judiciaire du Royaume (AJR) dans son rapport d’activité 2012, rendu public vendredi dernier. La responsabilité contractuelle et délictuelle de l’Etat pointe en tête des litiges portés devant les différentes juridictions du pays avec 14,5pc des dossiers traités e 2012.

– Projet « Marrakech, cité du renouveau permanent »: la ville ocre ouvre une nouvelle page prometteuse de son histoire. Le plan ambitieux de développement (plus de 8 milliards de DH d’investissements) dont la cérémonie de signature le 6 janvier a été présidée par SM le Roi, va permettre à Marrakech de devenir dans les prochaines années l’un des principaux pôles mondiaux du tourisme. Les investissements colossaux visent entre autres l’urbanisation, la mobilité dans la ville, l’environnement et le développement durable.

LIBERATION:.

– Driss Lachguar: Benkirane et le PJD reproduisent des méthodes despotiques que nous croyons reléguées aux oubliettes de l’Histoire. Lors de la cérémonie de commémoration du 70ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, le 11 janvier 1944, organisée conjointement à Rabat avec l’Istiqlal, le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a souligné que l’alliance entre l’USFP et le PI a pour objectif de donner une réponse à la crise politique que connait actuellement le Maroc sous le gouvernement Benkirane. L’une des manifestations de cette crise, selon Driss Lachguar, réside dans la volonté du « chef du gouvernement et du parti majoritaire de reproduire les mêmes méthodes despotiques que nous avons souhaité reléguer aux oubliettes de l’Histoire, mais malheureusement nous constatons qu’elles renaissent aujourd’hui avec des méthodes, des concepts et des termes ignobles »

– Le Polisario mis au pilori dans les camps de Tindouf. Les familles des jeunes sahraouis tués par les forces algériennes ont refusé de recevoir les dépouilles de leurs enfants avant une autopsie pour laquelle ils demandent une expertise étrangère. La direction du Polisario, qui n’a adopté aucune position à propos de ce drame, est prise entre le marteau de la DRS et l’enclume des populations sahraouies qui n’en attendent pas moins que la condamnation de ce crime qui n’est pas le premier du genre et qui ne sera, certainement, pas le dernier, expliquent des sources bien informées.

L’OPINION:.

– Commémoration commune Istiqlal-USFP du 70ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance: de la résistance contre le colonialisme à la résistance contre les « commerçants de la religion ». Lors de la cérémonie de commémoration du 70ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, le 11 janvier 1944, organisée conjointement à Rabat avec l’USFP, le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a souligné que l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques constitue actuellement une menace pour la nation marocaine, imprégnée des valeurs de l’Islam modéré et du Salafisme réformiste.

– Après les veuves, la justice néerlandaise annule la réduction des allocations des enfants. Le tribunal de première instance a décidé vendredi l’annulation de la décision du gouvernement néerlandais visant la réduction de 40pc des allocations versées aux parents vivant aux Pays-Bas et dont les enfants bénéficiaires résident au Maroc. Le gouvernement néerlandais est appelé ainsi à rembourser aux parties lésées les montants déduits avec effet rétroactif à compter de la date d’entrée en vigueur de la mesure, apprend-on auprès des plaignants.

AL BAYANE:.

– Nouvel An amazigh 2964: célébrer le pluralisme et la diversité dans l’unité. Nouvel an 2964. Il sera célébrer ce lundi 13 janvier 2014. Cet événement intervenait treize jours après le calendrier grégorien. Et à la veille de cette date, appelée « Id n Usggwas », « Idh Yennayer », des festivités se déroulent depuis des millénaires dans toute l’Afrique du Nord. Mais bien avant ce calendrier, « Yennayer » intervient entre deux cycles solaires, les solstices et les équinoxes.

– La gestion rationnelle des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l’adhésion de l’ensemble des intervenants. La gestion rationnelle et efficiente des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l’adhésion de l’ensemble des intervenants afin de garantir un accès équitable à cette ressource vitale, a affirmé, vendredi à Tétouan, la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal. Intervenant lors du conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique du Loukoss, la ministre a rappelé le rôle stratégique de l’eau dans l’ensemble des secteurs économiques et sociaux et dans le processus de développement que connait le Maroc, ainsi que son importance en tant que facteur de stabilité et de paix sociale et en tant que droit consacré par la constitution de 2011.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Logistique: quatre contrats pour février. Ils concernent les matériaux de construction, le commerce intérieur, l’import-export et la formation. Le contrat-programme signé en 2010 comportait 10 contrats d’application dont seul un a été signé à ce jour. L’Agence marocaine de développement logistique (AMDL) a transmis les moutures finales à la CGEM pour une dernière lecture et la signature est attendue pour le mois prochain. Du foncier à bas prix, des incitations pour les regroupements d’opérateurs, des simplifications de procédures, des clusters régionaux, des mesures pour la modernisation des flottes ce que prévoient les contrats.

– Les recours judiciaires contre l’Etat augmentent de 5pc en 2012 avec 11.940 nouvelles affaires: le gouvernement génère le plus de plaintes. L’Agence judicaire du Royaume (AJR) vient de rendre public son rapport 2012. Il en ressort bien évidemment que les recours contre l’Etat ont continué leur trend haussier. Selon l’AJR, le nombre d’actions judiciaires dirigées contre l’Etat et les autres personnes morales de droit public a enregistré une hausse de 5,07pc en 2012 avec 11.940 nouvelles affaires enregistrées par l’AJR, soit 576 affaires de plus une année auparavant. Et c’est le gouvernement à travers ses différents ministères qui a généré le plus de plaintes.

L’ECONOMISTE:.

– A elle seule la croissance n’en endiguera pas le chômage. Il faut un taux de croissance de 6pc pour faire face aux arrivées sur le marché du travail. Pour cela, Abdeslam Seddiki, ministre de l’Emploi et des affaires sociales, estime qu’il ne faut pas compter uniquement sur la croissance. Dans l’immédiat, Idmaj sera revu et Moukawalati réaménagé. Une refonte du marché du travail est également envisagée.

– Télécoms: la guerre du dégroupage s’intensifie. Dans le sillage de la réforme des postes et télécoms, le régulateur semble avoir déjà du pain sur la planche. Inwi vient en effet de saisir l’ANRT sur la question du partage des infrastructures. Motif? Les transformations entreprises par Maroc Telecom sur ses réseaux fixe et mobile. Inwi reproche à IAM de l’avoir « laissé investir sur la base d’un schéma dépassé ». Une accusation que l’opérateur historique réfute.

SAHIFAT ENNASS:.

– 11.940 procès contre l’Etat en 2012. Selon un rapport de l’Agence judicaire du Royaume, les actions judiciaires intentés contre l’Etat et les autres personnes morales de droit public ont enregistré une hausse de 5,07pc en 2012 avec 11.940 nouvelles affaires, soit 576 affaires de plus une année auparavant.

– Attijariwafa Bank fusionne ses filiales françaises CBIP et Attijariwafa Bank Europe. Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank a fusionné ses deux filiales françaises, la Compagnie des Banques Internationales de Paris (CIBP) et Attijariwafa Bank Europe (AWBE). Dans le cadre de cette opération, c’est Attijariwafa Bank Europe qui a absorbé la CIBP. La nouvelle entité, qui a conservé la dénomination d’Attijariwafa Bank Europe, va désormais s’appuyer sur un large réseau qui permettra au groupe bancaire marocain de mieux se positionner en Europe comme acteur financier capable d’accompagner sa clientèle souhaitant développer des projets en Afrique.

AL HARAKA:.

– Média italien: le succès de la visite de SM le Roi aux Etats-Unis, un coup dur aux ambitions algériennes. « Le succès de la dernière visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis est un coup dur aux ambitions algériennes », écrit « Geopolitica.inf », revue électronique italienne de géopolitique, relations internationales et études stratégiques. « Le Maroc semble gagner des points décisifs en sa faveur » après la rencontre entre le Souverain et le Président Barack Obama, précédée, le 18 novembre dernier, de la publication d’une lettre de neuf ambassadeurs américains, qui étaient en poste au Maroc au cours des 32 dernières années, dans laquelle ils plaidaient pour le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre le Maroc et les Etats-Unis », ajoute la revue.

– Charafat Afilal: la gestion rationnelle des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l’adhésion de l’ensemble des intervenants. Intervenant lors du conseil d’administration de l’Agence du bassin hydraulique du Loukoss, tenu vendredi à Tétouan, la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a souligné que la gestion rationnelle et efficiente des ressources hydrauliques du Maroc nécessite l’adhésion de l’ensemble des intervenants afin de garantir un accès équitable à cette ressource vitale.

BAYANE AL YAOUM:.

– Réforme du régime des retraites: Benkirane s’entretient avec le patronat et les syndicats. Le chef du gouvernement devrait se réunir, cette semaine, avec la CGEM et les cinq centrales syndicales les plus représentatives afin d’examiner le projet de la réforme des régimes des retraites, élaboré par les partis de la majorité. Selon des sources, ces rencontres devraient être houleuses.

– Une large vague de solidarité avec Louardi. Le Forum des Jeunes marocains pour la culture et le développement et l’association Main dans la main ont condamné vigoureusement l’attaque contre El Houssaine Louardi, ministre de la Santé. Estimant que cet acte abject ne peut émaner que des gens sans conscience, les associations ont appelé l’Ordre des pharmaciens à expulser les auteurs de cet acte ignoble.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Lahcen Mahraoui: la question du Sahara est l’affaire de tout un peuple. Animant une conférence sous le thème « Les fondements historiques de la marocanité du Sahara », organisée par le consulat du Maroc à Villemombre (région parisienne) à l’occasion du 70-ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, Lahcen Mahraoui, membre du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), a souligné que « contrairement à l’Algérie où la question du Sahara est l’affaire du régime en place, au Maroc elle est la cause nationale première. Elle est l’affaire de tous les Marocains, qui sont mobilisés aux niveaux de la diplomatie officielle, partisane, syndicale, parlementaire et associative ».

– Après les veuves, la justice néerlandaise annule la réduction des allocations des enfants. Un tribunal de première instance a décidé vendredi l’annulation de la décision du gouvernement néerlandais visant la réduction de 40 pc des allocations versées aux parents vivant aux Pays-Bas et dont les enfants bénéficiaires résident au Maroc. Le gouvernement néerlandais est appelé ainsi à rembourser aux parties lésées les montants déduits avec effet rétroactif à compter de la date d’entrée en vigueur de la mesure, apprend-on auprès des plaignants.

ATTAJDID:.

– Atterrissage d’urgence d’un vol de la Turkish Airlines à l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Un vol de la compagnie Turkish Airlines a effectué, dimanche en début d’après-midi, un atterrissage d’urgence à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, apprend-on de source aéroportuaire. L’équipage de l’appareil, assurant la liaison Istanbul- Sao Paolo au Brésil, a découvert un téléphone portable n’appartenant à aucun des passagers, ce qui a obligé le commandant de bord à solliciter l’autorisation d’atterrissage d’urgence audit aéroport, a expliqué la même source.

– Environ 12.000 procès contre l’Etat en 2012. Selon l’Agence judicaire du Royaume (AJR), les actions judiciaires dirigées contre l’Etat et les autres personnes morales de droit public se sont établies à 11.940 l’année dernière.

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Un avion de la compagnie Turkish Airlines à destination de Sao Paulo a été contraint d’atterrir en urgence à l’aéroport Mohammed V dimanche après une alerte à la bombe finalement fausse, avant de pouvoir repartir vers le Brésil, selon une source aéroportuaire. L’avion, en provenance d’Istanbul, a dû se poser en urgence en début d’après-midi à l’aéroport Mohammed VI de Casablanca (ouest), à la suite de la découverte d’un téléphone portable n’appartenant à aucun des passagers, selon la même source.

– Les magistrats en sit-in pour réclamer l’indépendance du pouvoir judiciaire. Le Club des magistrats du Maroc a décidé d’observer un sit-in le 8 février prochain devant le siège du ministère de la Justice et des libertés pour réclamer l’indépendance du pouvoir judiciaire.

ASSABAH:.

– Gestion financière de la Chambre des représentants: des dysfonctionnements relevés. La Commission de contrôle des dépenses du budget de la Chambre des représentants a relevé de multiples dysfonctionnements en matière de gestion financière et administrative des deux Chambres du Parlement. Un rapport de ladite commission a constaté des dysfonctionnements relatifs à la conclusion des marchés, aux recrutements douteux et aux crédits autorisés aux déplacements à l’étranger. La commission a également jugé exagérées les dépenses de la Chambre des représentants relatives aux cérémonies, aux accueils, à l’hébergement et à la restauration, précisant qu’elles avaient excédé 35 pc du total des demandes de cette Chambre.

– Le Club des magistrats du Maroc s’apprête à observer le 8 février prochain un sit-in devant le siège du ministère de la Justice et des libertés. Cette décision a été prise lors de la réunion samedi du bureau exécutif, en réaction à l’inobservation par le ministre de la Justice et des libertés du terme qu’il avait fixé concernant l’amélioration de la situation financière des magistrats.

AL MOUNAATAF:.

– La CDT annule la grève nationale prévue le 22 courant. Ali Lotfi, secrétaire général de la centrale, a appelé le gouvernement à revoir ses « décisions irresponsables » qui auraient accru la corruption et laminé les acquis sociaux.

– La visite de SM le Roi aux USA, « un coup dur » aux visées d’Alger. Geopolitica.inf », revue électronique italienne de géopolitique, relations internationales et études stratégiques, a souligné que le succès de la dernière visite de SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis « est un coup dur aux ambitions algériennes ».

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le PJD décide de ne pas s’impliquer dans le « conflit d’identités ». Une source au PJD a estimé que Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, crée un « conflit identitaire » dans une tentative d’occulter les réformes entreprises par le gouvernement Benkirane. Selon cette source, les dirigeants du parti de la lampe ont décidé en revanche de ne pas riposter aux provocations, et ce, conformément aux recommandations de la dernière session du conseil national qui avaient appelé à s’attaquer plutôt à l’accomplissement des engagements pris dans le programme du gouvernement.

– Chambre des représentants: une proposition de loi pour sanctionner le takfirisme. Le PAM a déposé une proposition de loi à la Chambre des représentants visant à inclure dans le code pénal une disposition pour que le takfirisme soit perçu comme une diffamation.

– Asphyxie par les chauffe-eaux: le bilan s’alourdit. En l’espace d’au moins de deux semaines, 11 personnes sont mortes asphyxiées par le gaz des chauffe-eaux dans les différentes régions du royaume.

EL ASSIMA POST:.

– Le Club des magistrats du Maroc débraille le 8 février. Le bureau exécutif du Club des magistrats du Maroc a annoncé, dans un communiqué publié à l’issue de sa réunion samedi à Rabat, sa décision d’organiser des manifestations qu’il a qualifiées de « sans précédent ». Le Club compte organiser un sit-in le 8 février prochain devant le siège du ministère de la Justice et des libertés, revendiquant l’adoption de lois organiques qui puissent renforcer l’indépendance du pouvoir judiciaire.

– Les professeurs titulaires de licences et de masters, en grève depuis près de deux mois, ont décidé de ne pas faire passer les examens aux élèves des cycles primaire et secondaire collégial, prévus le 22 courant. Ces enseignants, qui réclament un avancement de grade par diplôme, ont décidé de proroger leur grève jusqu’à dimanche prochain.

AL ALAM:.

– Réforme de la justice: Ramid va-t-il démissionner? Certains sites électroniques ont évoqué un document signé par le ministre de la Justice et des libertés, dans lequel il promet de démissionner au cas où la situation du système judiciaire, et surtout celle des magistrats, ne seraient pas réformées d’ici deux ans.

– Les partis USFP et PI ont organisé, samedi, un rassemblement massif à l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance. S’exprimant à cette occasion, les patrons des deux partis, Driss Lachgar et Hamid Chabat, ont mis l’accent sur l’importance majeure de mener une action commune pour parer à la gravité des défis auxquels est affronté le pays.

RISSALT AL OUMMA:.

– Privés des bourses, les étudiants de Tinghir appellent à une enquête. Dans une requête parvenue au journal, les parents d’étudiants originaires de la province de Tinghir, qui se disent exclus des bourses universitaires, réclament l’ouverture d’une enquête pour dépister les responsables de cette affaire, faisant remarquer que certains étudiants de Zagoura ont bénéficié de ces bourses bien qu’ils ne remplissent pas les conditions exigées.

AL KHABAR :.

– Lachagr et Chabat accusent Benkirane de museler l’opposition. S’exprimant samedi lors d’un rassemblement organisé à l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l’indépendance, les patrons de l’USFP et du PI, Driss Lachgar et Hamid Chabat, ont avancé que le Maroc affronte un danger majeur dû à la politique conduite par le gouvernement Benkirane, qui incrimine les partis adoptant des positions différentes et tente de bâillonner l’opposition et confisquer les libertés.

– Le Club des magistrats du Maroc a avancé que le ministre de la Justice et des libertés n’a pas réussi à s’acquitter de sa charge relative à la justice, selon un document signé par le ministre lui-même. Le Club a également annoncé sa décision d’observer le 8 février un sit-in de protestation devant le siège du ministère de la Justice et des libertés.

AL MASSAE:.

– Casablanca: le gestionnaire des abattoirs veut partir. La société turque Unlüer, qui gère les abattoirs de Casablanca, a envoyé la semaine dernière une demande aux autorités requérant de mettre fin au contrat qui la lie avec le conseil de la ville, dont l’expiration est prévue à fin 2018. La société s’est dite incapable de répondre aux conditions exigées par la wilaya de Casablanca portant sur le renouvellement des équipements dégradés.

– Les magistrats décident de manifester. Le bureau exécutif du Club des magistrats du Maroc a décidé samedi d’observer au début du mois de février un sit-in de protestation devant le siège du ministère de la Justice et des libertés, accusé d’avoir tardé à satisfaire les revendications mentionnées dans le cahier revendicatif du Club.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Chambre des représentants: le PAM dépose un texte pour sanctionner le takfirisme. Le groupe PAM à la Chambre des représentants a déposé une proposition de loi pour voir les takfiristes sanctionnés, justifiant cette initiative par la montée de l’extrémisme, devenue une forme de bâillonnement selon la députée PAM Khadija Rouissi.

– Exploitation du ghassoul: nouveau cahier des charges. Une source du journal indique que le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique a mis en place un nouveau cahier de charges avec de nouvelles normes après avoir annoncé auparavant qu’un autre document avait essuyé des critiques sévères en raison des conditions qu’il avait taillées en faveur des grandes sociétés.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *