Revue de presse marocaine du 12/12/2014

0 commentaires, 12/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant vendredi 12 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Transport routier de voyageurs. Le projet de contrat-programme de réforme du transport routier de voyageurs est bouclé. Sa signature est annoncée pour le 17 décembre mais les représentations syndicales ne l’entendent pas de cette oreille. La feuille de route maintient le système des agréments et introduit le cahier des charges et l’inscription au registre spécial du transport. Les exploitants actuels disposent d’un délai de 3 mois à partir de mars prochain pour s’y inscrire. Le cahier des charges devrait être prêt en fin d’année prochaine.

– La Cour des comptes vérifie les comptes des partis. Selon le dernier rapport de la Cour des comptes couvrant l’année 2012, six partis politiques doivent quelque 5,7 millions de dirhams au Trésor et doivent donc les restituer au titre de la participation de l’Etat au financement de leurs campagnes électorales de 2009 et 2011. S’agissant des dépenses des partis, la Cour affirme que ces dépenses ont été de l’ordre de 192 millions en 2012 et que 176 millions de dirhams seulement ont été suffisamment justifiés, soit un taux de 92 pc du montant total des dépenses. Les 8 pc restants n’ont toujours pas été justifiés ou l’ont été insuffisamment, selon la Cour des comptes.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le PLF 2015 décortiqué à la Chambre des conseillers. Une trentaine d’amendements du projet de loi de finances pour 2015 ont été votés mercredi à la commission des finances de la Chambre des conseillers. Mais seulement trois parmi ces amendements ont été acceptés par le gouvernement, a indiqué au journal Mohamed Daidaa, membre de cette commission. Parmi ces amendements, la TVA sur le matériel de pêche passe de 20 à 10 pc.

– L’activité des ports marocains poursuit sa croissance. Au terme des dix premiers mois de l’année 2014, l’activité des ports marocains a enregistré le transit de 95,8 millions de tonnes, soit une augmentation de 14,1 pc par rapport à la même période de l’année 2013, selon l’Agence nationale des ports (ANP). Ainsi, au terme du mois d’octobre, l’évolution positive du trafic global a été consolidée par l’amélioration de 23,8 pc de l’activité du transbordement des conteneurs en tonnage.

L’Economiste.:

– Les partis politiques tiennent mal leurs comptes. Ils doivent restituer les subventions mal justifiées. La Cour des comptes vient de rendre publics les résultats de son rapport d’audit des comptes des partis politiques pour l’exercice 2012. A la fin de cet exercice, l’instance pilotée par Driss Jettou a considéré que certains partis n’ont pas présenté des clarifications suffisantes concernant les éléments pointés dans le rapport. La Cour des comptes a indiqué que le montant dû à l’Etat s’élève à plus de 5,7 millions de DH, relatifs à la participation publique au financement des campagnes électorales pour les scrutins de 2009 et 2011.

– Tomates: Bruxelles rejette les allégations contre le Maroc. La Commission a rejeté catégoriquement les allégations de Coldiretti, le lobby des agriculteurs italiens, qui a accusé le Maroc d’exporter vers l’Italie non seulement de grandes quantités de tomates, mais en plus des fruits traités avec des pesticides dont l’utilisation est interdite en Europe. La Commission européenne a indiqué qu’elle surveillait scrupuleusement l’utilisation des contingents tarifaires fixés dans l’accord agricole avec le Maroc et qu’à ce jour, elle n’a noté aucune anomalie.

Al Bayane.:

– Coupe du monde des clubs: Une cérémonie d’ouverture féérique. Le Maroc a gagné le prix de l’organisation. La cérémonie d’ouverture de la Coupe des clubs qui s’est déroulée mercredi au Complexe sportif Moulay Abdellah, fut un succès à tous les niveaux. En dépit du fait que le représentant du Royaume à cette 11ème édition, en l’occurrence le Moghreb de Tétouan (MAT) ait raté la coche, il faut dire que tous les ingrédients ont été réunis pour offrir au public un show féérique lors de cette mémorable soirée haute en couleurs.

– Premier forum de la PME: Un secteur qui représente 95 pc des entreprises et 50 pc de l’emploi. Pendant deux jours, ce forum, qui a drainé banquiers, donneurs d’ordre, patronat, gouvernement, entreprises, en plusieurs de milliers de délégations officielles et économiques africaines et européennes, visait à souligner les besoins et les défis auxquels sont confrontés les PME au Maroc au regard de leur poids important dans le tissu économique national. Il s’agissait également de mobiliser les forces publiques et privées du Maroc pour promouvoir les programmes structurants, les mesures d’accompagnement destinées à la PME, et surtout encourager l’accès de celle-ci aux marchés nationaux et internationaux.

L’Opinion.:

– Instrumentalisation politique des droits de l’Homme: Ultime recours du polisario pour sortir de son impasse. « L’instrumentalisation politique des dossiers des droits de l’Homme par le polisario et certaines ONG est un nouveau créneau exploité par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc pour sortir de leur impasse », a affirmé le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar, lors d’une rencontre de communication tenue mardi soir à l’initiative de la Fondation Fkih Tétouani pour la science, la littérature et les oeuvres sociales.

– Pèlerinage: La réduction de 20 pc du quota du Maroc toujours en vigueur. La Commission royale chargée du pèlerinage a décidé la poursuite de l’application de la décision des autorités saoudiennes stipulant la réduction du quota attribué au Maroc de 20 pc, soit 25.600 pèlerins au lieu de 32.000, a indiqué, mercredi, le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Dans un communiqué rendu public l’issue d’une réunion de la Commission royale présidée par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, le ministère a indiqué qu’il a été décidé de poursuivre l’application du système du tirage au sort dans le cadre de l’opération d’inscription des citoyens désireux de se rendre aux lieux saints au titre de l’année 1437 de l’Hégire dans les différentes préfectures et provinces du Royaume, aussi bien pour l’organisation officielle que celle des agences de voyages agréées.

Libération.:

– 44 hauturiers bravent l’interdiction de pêche édictée par le département d’Akhannouch. Près de 44 navires de pêche en haute mer ont pu, sans coup férir, manœuvrer dans des zones interdites pendant plusieurs jours. Il s’agit de deux zones s’étendant sur 40 miles interdites à la pêche du poulpe par le département de la pêche maritime. Qu’en est-il donc des services de contrôle du ministère de tutelle ? Qu’en est-il du système de surveillance des hauturiers par satellite VMS qui est censé fournir la position de ces navires à intervalles réguliers, s’interroge le journal.

– Les prix de l’immobilier jouent au yoyo. Les prix de l’immobilier ancien ont enregistré une hausse moyenne de 3,2 pc au cours des trois derniers mois, révèle le dernier baromètre de Mubawab. L’analyse de l’évolution des prix de l’immobilier dans les sept plus grandes villes du Maroc ayant plus de 50.000 habitants indique, cependant, que « le marché immobilier continue d’enregistrer une baisse graduelle et lente des prix moyens au m2 sur différentes villes marocaines », observe ce site spécialisé.

Al Massae.:

– La Cour des comptes passe au crible les finances des partis et leur demande de restituer les fonds de subvention non dépensés. La Cour a révélé que six partis n’ont pas restitué des fonds non utilisés à la Trésorerie générale du Royaume, dont les montants s’élèvent à 5.774.102 dirhams, octroyés au titre de la contribution de l’Etat aux campagnes électorales des élections communales de 2009 et des élections législatives de 2011.

– La faiblesse des échanges commerciaux entre les pays maghrébins souligne la nécessité d’établir une zone de libre-échange. Selon des données fournies en marge de la session extraordinaire du Conseil ministériel maghrébin en charge du commerce (du 8 au 10 décembre à Rabat), les échanges commerciaux intermaghrébins se chiffrent à peine à 5 milliards de dollars, soit 3 pc du volume global des échanges réalisés par les pays de l’UMA. Parmi les recommandations faites pour remédier à cette situation, la signature de la convention de libre-échange entre les pays maghrébin avant la fin du premier semestre de 2015.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et les deux Chambres du parlement ont signé, mercredi à Rabat, deux mémorandums d’entente portant sur le renforcement de l’approche de droits humains dans l’action de l’institution parlementaire, notamment en matière de législation, de contrôle du pouvoir exécutif et d’évaluation des politiques publiques et de la diplomatie parlementaire.

– Le « Prix de la coopération » pour l’année 2014 de « Tribuna Forum », un think-tank espagnol, a été décerné à l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Mohamed Fadel Benyaich, pour son « excellent labeur et son engagement en faveur de la promotion des relations maroco-espagnoles », a-t-on appris auprès de la représentation diplomatique du Maroc à Madrid.

Al Alam.:

– Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca a effectué des visites inopinées aux bureaux de notaires de la capitale économique afin de s’enquérir de certains dossiers relatifs aux transactions immobilières et faisant l’objet de plusieurs plaintes déposées auprès du parquet général par des citoyens qui se disent lésés. Des sources de l’Ordre national des notaires ont indiqué que les visites du procureur général ont suscité une vive émotion parmi les membres de l’Ordre et qu’il est envisagé de publier un communiqué en réaction à cette démarche.

– Une trentaine d’entreprises françaises opérant dans le secteur des industries métallurgiques et mécaniques se sont informées, mercredi à Casablanca, du plan national d’accélération industrielle. Intervenant lors d’un séminaire d’information sur les « Industries métallurgiques et mécaniques », le directrice de l’industrie au ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Ouatiqa El Khalfi, a présenté devant un parterre de chefs d’entreprises français les grandes lignes de cet ambitieux plan conçu pour la période 2014-2020. Elle a précisé que le plan vise à créer 500.000 emplois et porter la part de l’industrie de 14 à 23 pc du PIB à l’horizon 2020.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le dossier de l’impôt sur la fortune reporté à la mi-2015. Les confrères d’Abderhmane Azzouzi (FDT) ont décidé de retirer un amendement apporté au projet de loi de finances introduisant un impôt solidaire sur la fortune atteignant 1,2 million de dirhams, après avoir obtenu une promesse de rouvrir ce dossier à la mi-2015. Des sources parlementaires ayant pris part jeudi à la réunion de la commission des finances, ont révélé que le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, s’est engagé à rouvrir ce dossier une fois l’étude sur le patrimoine immatériel du Royaume, dont la réalisation est confiée au Conseil économique, social et environnemental (CESE) et Bank Al-Maghrib (BAM), sera prête. Le ministre a souligné que le gouvernement peut entreprendre certaines mesures qu’il estime nécessaires pour la gestion des fortunes à la lumière des résultats de ladite étude.

– A l’occasion de la signature d’un mémorandum d’entente portant sur la mise en place au Maroc d’un centre d’excellence en technologies de l’information (CETI) entre le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, et le secrétaire du ministère des Affaires extérieures de l’Inde, Shri Anil Wadhwa, Elalamy a appelé les investisseurs indiens à saisir les multiples opportunités d’affaires qu’offre le Royaume dans des secteurs prometteurs, notamment l’automobile, l’aéronautique, la biotechnologie, l’industrie pharmaceutique et les TIC.

Al Haraka.:

– Le Maroc a appelé, mercredi à Genève, à la mise en place d' »alternatives juridiques et sûres » pour les migrants fuyant les conflits, selon une démarche basée sur la solidarité et le partage des responsabilités entre les Etats. « Ces alternatives devraient comprendre la réinstallation et l’admission des migrants pour des considérations humanitaires, afin qu’ils ne soient pas obligés de tenter la traversée par la mer », a déclaré l’ambassadeur représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Mohamed Aujjar.

– A l’occasion de la clôture des travaux du colloque international « Cent ans d’urbanisme au Maroc: les perspectives et les défis », les intervenants ont plaidé pour des politiques territoriales intégrées reposant sur des approches innovantes et des stratégies de développement territorial, et promouvant une économie productive, créatrice de richesse et attractive pour les investissements.

Attajdid.:

– Premier Conseil du gouvernement sans le ministre d’Etat Abdellah Baha: Benkirane dit, en s’adressant aux ministres: « le défunt nous sert d’exemple: soyez fidèles à votre serment de servir votre religion, votre patrie et votre Roi jusqu’au dernier souffle ».

– Un rapport du centre d’études d’Al Jazeera relève que l’économie marocaine a connu une nette amélioration en 15 ans. Le rapport souligne que le taux de développement a atteint 4 pc, tandis que le taux de chômage s’est stabilisé à 10 pc en 2014.

Al Assima Post.:

– Un climat de deuil règne au Conseil du gouvernement, cinq jours après la disparition d’Abdellah Baha. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a prononcé un discours émouvant qui a fait pleurer les ministres, et Mustapha El Khalfi a affirmé qu’aucun remaniement ministériel n’est prévu.

– El Otmani reporte la réunion du parlement du PJD. Le président du Conseil national du parti de la lampe, Saad Eddine El Otmani, a annoncé le report de la session ordinaire du Conseil et des réunions préparatoires s’y rapportant, suite au décès de feu Abdellah Baha. Les réunions des commissions préparatoires ont été ainsi reportées aux 20 et 21 décembre courant, tandis que la session ordinaire du Conseil national a été fixée aux 10 et 11 janvier 2015″.

Assahra Al Maghribia.:

– La Cour des comptes demande aux partis politiques de restituer les sommes du soutien public non justifiées. Dans un rapport publié mardi, la Cour des comptes a exhorté les autorités gouvernementales compétentes à prendre les mesures juridiques qui s’imposent, le cas échéant, à l’encontre des différentes formations politiques qui n’ont pas encore restitué le total des sommes qui leur ont été versées au titre des échéances électorales précédentes.

– La spéculation sur le bois porte atteinte au pouvoir d’achat des ménages démunis au Moyen Atlas. Cette année, le prix du bois du chêne vert a atteint 120 DH/q et celui du cèdre 100DH/q. Cette hausse est jugée inadmissible par les citoyens et les acteurs associatifs, qui soulignent que cette spéculation illicite porte atteinte au pouvoir d’achat des classes démunies.

Assabah.:

– Le ministère de l’Intérieur a lancé l’opération de préparation aux élections de la Chambre des conseillers, prévues en 2015, afin de renouveler les membres de la Chambre suivant la nouvelle composition prévue par la Constitution 2011. Le ministère a annoncé le début de la révision annuelle des listes électorales relatives aux Chambres de commerce, d’industrie et de services, des chambres agricoles, d’artisanat et de pêche maritime. Cette action devra permettre de mettre à jour les listes et d’ouvrir la porte devant les personnes qui veulent s’inscrire dans d’autres circonscriptions électorales.

– Le gouvernement s’apprête à ouvrir partiellement le dossier du soutien direct en faveur des personnes démunies résidant dans les villes touchées par les dernières inondations, selon des sources parlementaires. Le chef du gouvernement a indiqué que le versement d’un soutien financier à ces personnes fait face à des obstacles, selon ces mêmes sources.

Al Mounaataf.:

– Albert Souto, économiste français, a indiqué que la production du Maroc des phosphates permettra de couvrir les besoins de l’économie mondiale pour environ 700 ans. Il est à rappeler que le Maroc produit quelque 30 millions de tonnes de phosphates annuellement et ambitionne d’en produire 40 millions de tonnes à l’horizon 2020.

– Le maire de Rotterdam, Ahmed Aboutaleb, d’origine marocaine, a été nommé Néerlandais de l’année par le magazine « Elsevier ». Aboutaleb, 53 ans, a remporté le prix car il représente le visage public d’une ville qui a connu un changement positif, selon la publication.

Bayane Al Yaoum.:

– La ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a affirmé que la gestion intégrée et coordonnée des ressources en eau, en tant qu’outil favorisant le développement de ces ressources, permet de maximiser les bénéfices économiques et sociaux et de les répartir de façon équitable.

– L’activité touristique à Agadir en baisse, celle d’Ouarzazate en hausse. A Agadir, le nombre de touristes français a accusé une baisse de 23,86 pc alors que celui des touristes allemands a augmenté de 15,09 pc. Par contre, les arrivées touristiques à Ouarzazate sont passées de 20.142 en 2013 à 23.350 cette année.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *