Revue de presse marocaine du 12/05/2012

0 commentaires, 12/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce samedi:.

+AL MASSAE+:.
-Abdelhamid Amine, Khadija Ghamiri et Abderrazak Idrissi, qui ont été expulsés du secrétariat national de l’UMT, qualifient de « truqué » et de « pure mascarade » le congrès régional que compte organiser la direction de la centrale syndicale le 13 mai à Rabat.

-Les groupes parlementaires de la FDT, de l’UC et du PAM à la Chambre des conseillers se retirent de la séance plénière consacrée à l’examen et au vote des amendements apportés au projet de loi de Finances 2012 et comptent recourir au Conseil constitutionnel, tout en accusant le gouvernement d’imposer un amendement « illégal ».

-Nabil Benabdellah, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville rencontre lundi le groupe PJD à la Chambre des représentants: Des sources indiquent que cette rencontre aura pour objectif de dépasser les différends et le manque de cohésion qui sont apparus depuis la formation de l’actuel gouvernement.

-Fatima Zahra Mansouri, Maire de Marrakech demande à la BNPJ de l’auditionner au sujet de la gestion de plusieurs dossiers relatifs au détournement de deniers publics dans la cité ocre.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Une longue « séance de travail » entre SM le Roi et le Chef du gouvernement tranche les noms des nouveaux walis et gouverneurs: Le Chef du gouvernement a émis des réserves au sujet d’un seul nom et en a changé d’autres. D’après cette liste, l’on constate la présence d’une seule femme et l’absence de grandes figures de partis politiques lors de ce nouveau mouvement de walis.

-Rupture imminente entre le Maroc et l’envoyé personnel du SG de l’ONU, Christopher Ross au sujet du dossier du Sahara. Des sources citent plusieurs positions de Ross qui n’ont pas été du goût du Maroc, notamment sa position en faveur de l’élargissement des attributions de la MINURSO et sa proposition concernant l’organisation d’une visite aux membres du Conseil de sécurité au Sahara, dans une tentative d' »internationaliser » davantage l’affaire.

+ASSABAH+:.
-La BNPJ procède à la saisie de pistolets automatiques chez les membres du « Mouvement des moujahidines au Maroc » et les investigations des services de sécurité ont permis la découverte de ces armes qui étaient cachées dans des fermes près de Tiflet et dans la région de Sebaâ Ayoun.

-Retour en force des agents d’autorité suite au nouveau mouvement de walis et de gouverneurs: trois walis et six gouverneurs rappelés à l’administration centrale et le Chef du gouvernement promet d’imputer la responsabilité totale à celui qui serait derrière la divulgation de la liste de nomination des walis et gouverneurs.

-L’opposition arrache la moitié du temps de parole consacrées à l’interrogation du Chef du gouvernement lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale, prévue lundi. Des sources parlementaires indiquent que la question de la répartition du temps a été réglée en commun accord avec la majorité et l’opposition en consacrant 50 pc des interventions programmées aux groupes de l’opposition et l’autre moitié au chef du gouvernement et aux groupes de la majorité.

-Le groupe PJD à la Chambre des représentants se réunit avec le ministre de l’Habitat, Nabil Benabdallah. Des sources indiquent qu’au cours de cette réunion, prévue lundi, les députés pjdistes interrogeront le ministre sur l’approche adoptée pour la révision des cahiers des charges du pole audiovisuel public et sa vision à propos des amendements qui y seront introduits.

+AL KHABAR+:.
-SM le Roi nomme 30 walis et gouverneurs sur proposition du Chef du gouvernement: Des sources indiquent que les hauts fonctionnaires de l’Administration territoriale ont été avisés par SMS.

-Débat houleux entre les présidents des groupes de l’opposition et de la majorité à la Chambre des représentants sur la méthode d’interpeller le Chef du gouvernement lors de son passage lundi devant la première Chambre. Les présidents des groupes ne sont pas parvenus à un accord sur la gestion de cette séance et des sources indiquent que l’on se dirige vers une solution équilibrée entre opposition et majorité.

-Le syndicat national des officiers et marins de la pêche hauturière demande l’intervention du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane pour mettre fin au calvaire des officiers et marins, et l’autorisation à une compagnie italienne d’exploiter des lignes du trafic maritime accentue la tension entre les marins et le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rebbah.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Sahara marocain : Le Maroc brandit « le carton rouge » à Christopher Ross en raison de ses positions pro-polisariennes. Saâd Dine Otmani rencontre le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon pour lui exprimer les préoccupations du Royaume concernant le dernier rapport de son envoyé personnel et ses tentatives de dénaturer la mission de la MINURSO.

-Le gouvernement procède au recensement des postes budgétaires vacants avant l’annonce des concours de recrutement et le ministre d’Etat Abdellah Baha, président de la Commission chargée du dossier de l’emploi expose devant le Conseil de gouvernement les résultats de l’action de la Commission concernant les postes vacants dans la Fonction publique et les Collectivités locales, avant le lancement de l’opération de recrutement qui sera régie par le décret relatif à l’organisation des concours, en cours d’examen, et qui aura pour objectif de garantir les conditions de transparence et d’égalité des chances entre les candidats.

-Interpol mène une enquête au sein de la fédération royale marocaine de taekwondo à propos d’immigration clandestine de sportifs nationaux de cette discipline vers des pays européens en coordination avec un Marocain, gérant d’un club de taekwondo installé à Bruxelles, et qui a été arrêté récemment ainsi que son épouse. Ainsi, une équipe d’Interpol s’est rendue les 8 et 9 mai au siège de la Fédération pour auditionner certains responsables dont les noms ont été cités par les personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le volume de la contrebande dans la région de l’Oriental estimé à 16 milliards de DH et les « généraux » algériens les plus grands bénéficiaires. Cette enveloppe permettra la création de 1200 entreprises et de 32.000 postes d’emploi, selon le vice-président du Conseil de la région de l’Oriental.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Les groupes fédéral et socialiste à la Chambre des conseillers se retirent d’une séance plénière et décident de recourir au Conseil constitutionnel concernant le refus de la majorité d’imposer l’impot sur la fortune.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Abdelmoula Abdelmoumni, président du Conseil d’administration de la MGPAP qualifie de « tsunami » et de « foudre » la décision de saisie du compte bancaire et des biens de la Mutuelle, soulignant que cette décision conduira à la privation des adhérents des prestations de cet établissement.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Abdelouahab Rami, enseignant-chercheur à l’ISIC, indique que la décision relative à la prorogation de l’application des anciens cahiers des charges du pole audiovisuel public a « donné une leçon à la HACA » pour ne pas se précipiter prochainement dans l’approbation de nouveaux cahiers qu’elle n’aura pas suffisamment étudiés et examinés, ajoutant que cette décision constitue aussi un exemple des concessions politiques et du consensus.

+AL MOUNAATAF+ :.
-Premier passage du Chef du gouvernement, lundi, devant les Chambres des représentants et des conseillers: L’emploi et l’économie de rente domineront les débats.

-Protestation des étudiants en Espagne avec la participation de 7000 étudiants marocains suite à l’augmentation des frais d’études qui peuvent atteindre les 70 pc.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-La majorité fait passer la première partie du projet de la loi de Finances à la Chambre des conseillers alors que deux groupes de l’opposition se sont retirés sur fond d’un débat houleux relatif à l’instauration de l’impot sur la fortune.

+AL HARAKA+:.
-Suite au démantèlement d’un réseau terroriste dirigé par un membre influent du Mouvement des moudjahidines au Maroc, le ministère de l’Intérieur annonce la saisie de plusieurs armes à feu qui étaient cachées dans une ferme près de Tiflet.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Budget 2012: L’impot sur la fortune supprimé par les groupes de la majorité. Dans une ambiance tendue, les groupes parlementaires de la majorité ont bloqué l’impot sur la fortune qui a été introduit par le groupe de la FDT dans le projet de loi de Finances en commission. Ils ont justifié leur proposition par des contraintes d’ordre technique, notamment la difficulté de maîtriser le patrimoine des personnes assujetties. Dans cette ambiance on ne peut plus électrique, l’amendement de suppression a été accepté par 57 voix pour, 28 contre et 16 abstentions.

+LIBERATION+:.
-Amina Lamrini et Jamal Eddine Naji, nouveaux responsables de la HACA : les leçons d’un limogeage. C’est en pleine réunion du Conseil supérieur de la Communication audiovisuelle qu’Ahmed Ghazali et Naoufal Reghaye ont appris leur limogeage de la présidence et de la direction de la HACA. En effet, depuis plusieurs semaines déjà, la HACA était dans l’Âœil du cyclone et l’étau se resserrait chaque jour davantage sur les responsables et gardiens du temple audiovisuel, surtout avec cette affaire des nouveaux cahiers des charges du pole audiovisuel public.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *