Revue de presse marocaine du 11/12/2014

0 commentaires, 14/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 13 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SA Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées de l’Etat des Emirats Arabes unis frère, a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Soltane Ben Zayed 1er à Abou Dhabi.

– SAR le Prince Moulay Rachid a représenté SM le Roi Mohammed VI aux funérailles nationales de la Reine Fabiola de Belgique qui se sont déroulées, vendredi, à la Cathédrale Saint Michel et Gudule à Bruxelles.

– A l’occasion de sa première visite dans un pays du voisinage de l’Union européenne après la prise de ses nouvelles fonctions en novembre, le commissaire européen Johannes Hahn a signé avec le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, trois conventions de dons et un avenant à une convention pour un montant total de 155,90 millions d’euros, soit environ 1,72 milliard de dirhams. Cette initiative vise le financement de programmes dans les domaines de l’éducation, de la gouvernance et des énergies solaire et éolienne.

L’Opinion.:

– Cour des comptes: Les partis invités à tenir une comptabilité conforme au code général. La Cour des comptes, qui vient de rendre public l’audit des partis politiques, recommande à ces derniers de tenir une comptabilité conforme au code général de la normalisation comptable, en prenant en considération les adaptations prévues par le plan comptable normalisé des partis politiques. Dans son rapport sur l’audit des comptes des partis politiques et la vérification de la sincérité de leurs dépenses au titre du soutien accordé par l’Etat en 2012, la Cour des comptes invite les partis à produire l’ensemble des documents relatifs aux comptes annuels dans les délais prescrits par la loi et veiller à la certification de ces comptes conformément aux dispositions de l’arrêté conjoint N. 1078-09 et en conformité avec la norme 5700 du manuel des normes d’audit légal et contractuel.

– Cent ans d’urbanisme au Maroc: Poussée démographique, pression sur les espaces urbains et préservation du patrimoine, autant de défis à relever en matière d’aménagement territorial. Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la première loi sur l’urbanisme au Maroc, un colloque international autour du thème « 100 ans d’urbanisme au Maroc: défis et perspectives » a eu lieu mercredi à Skhirat. Lors de cette rencontre, les participants ont souligné que la législation d’urbanisme au Maroc, malgré les améliorations qu’elle a connues, reste en retard par rapport à l’évolution des villes.

Libération.:

– ?L’OIT met à nu la faiblesse de la couverture sanitaire nationale. Quand bien même ce serait possible, il est encore tôt d’estimer que le monde s’achemine vers une protection universelle de la santé. A en croire la dernière étude de l’Organisation internationale du travail (OIT) intitulée « Résoudre la crise sanitaire mondiale: politiques universelles de protection de la santé », on en serait encore loin. Selon cette étude qui révèle d’importantes lacunes dans la couverture sanitaire, près de 40 pc de la population serait encore privée de toute couverture sanitaire à l’échelle mondiale. Au Maroc, la couverture de santé en pourcentage de la population totale était de 42 pc en 2011, alors que le taux des dépenses totales de santé représentait 58 pc.

– ?PLF 2015: L’opposition déplore le manque d’interaction du gouvernement. Les groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers ont déploré, jeudi à Rabat, le manque d’interaction du gouvernement avec leurs propositions « constructives ». S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe des groupes socialiste, istiqlalien pour l’unité et l’égalitarisme, PAM et constitutionnel, Hakim Benchamas, coordinateur de ces groupes, a indiqué que lors de l’examen du projet de loi de finances 2015, le gouvernement a retenu uniquement trois propositions. Benchamas, qui a mis l’accent sur un certain nombre de propositions qualifiées d' »inédites » et de « qualitatives » et qui ont été rejetées par le gouvernement, a relevé que ces amendements avaient principalement pour objectif la réduction des écarts « flagrants » entre les régions en matière d’accès à l’investissement public, notamment dans les domaines des services de la santé, de l’éducation, de la formation, de l’équipement, du transport et de la logistique.

Al Bayane.:

– Pénurie d’infirmières: A quand des solutions adaptées? Le Maroc enregistre aujourd’hui un déficit en personnel infirmier estimé à plus de 10.000 soignants, tous grades et profils confondus. Cette pénurie, un problème qui traîne depuis 20 ans, va s’accroître dans les prochaines années, car un grand nombre d’infirmiers et d’infirmières partent chaque année à la retraite. Elle a commencé au lendemain du plan d’ajustement structurel dans les années 80. Des décisions ont été prises dans le temps par certains responsables afin de réaliser des économies et ils n’ont pas trouvé mieux que de fermer plusieurs écoles de formation des infirmiers.

– Conseil de gouvernement: Abdelilah Benkirane met en avant les qualités humaines exceptionnelles de feu Abdellah Baha, ainsi que sa fidélité à son pays et à son Roi. Présidant le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, Benkirane a affirmé que le décès tragique de feu Baha a provoqué une immense tristesse et une profonde affliction, estimant que sa mort devrait « constituer pour nous une incitation à poursuivre la marche ».

Al Massae.:

– Un rapport de la Caisse de compensation concernant les charges supportées au titre de l’année 2014 souligne que l’Etat a récupéré, à fin août, 59 MDH sur les subventions du sucre accordées aux sociétés des boissons gazeuses et non gazeuses. A fin septembre 2014, l’Etat a subventionné le sucre à hauteur de 2,4 MMDH, en baisse de 11 pc en comparaison avec la même période de l’année précédente, précise la même source.

– Des sources ittihadies ont révélé que le courant « Ouverture et Démocratie  » va tenir samedi et dimanche prochains des rencontres qualifiées de « décisives » avec les organisations féminine, de la jeunesse et syndicale relevant de l’USFP afin de trancher sur la question de la scission. Par ailleurs, une source informée a souligné que le « 20 décembre », date à laquelle le courant tiendra une réunion à Casablanca, marquera une rupture totale avec l’USFP, ajoutant que la décision de quitter le parti et de rallier l’Union nationale des forces populaires (UNFP) a été déjà prise.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Maroc joue un rôle « pionnier » dans la politique de voisinage de l’Union européenne, a affirmé Johannes Hahn, commissaire européen en charge de la politique de voisinage et des négociations d’élargissement qui effectuera, jeudi et vendredi prochains, une visite de travail au Maroc. « Cette visite est un signal de la reconnaissance de l’UE du rôle pionnier joué par le Maroc dans la politique de voisinage », a déclaré, mercredi à Bruxelles, M. Hahn, qui a choisi le Royaume pour sa toute première visite au Sud de la Méditerranée après son entrée en fonction en novembre.

– La Société anonyme marocaine de l’industrie du raffinage (SAMIR) a annoncé mercredi qu’elle prévoit, dans le contexte actuel de baisse persistante des cours du pétrole brut et des produits raffinés, des résultats négatifs à la fin de l’exercice 2014. En dépit d’une progression notable de 15 pc des ventes locales hors fuel industriel et l’amélioration des marges de raffinage, le fort recul des cours pétroliers, qui sont passés de 110 dollars/bbl début juillet, à 65 dollars/bbl actuellement, impactera négativement la valorisation des stocks à la clôture de l’exercice, comme c’est le cas pour les autres raffineries de par le monde, a souligné la société dans un « profit warning » sur les résultats de l’exercice 2014.

Al Alam.:

– Les composantes de l’opposition à la Chambre des représentants ont révélé, jeudi lors d’une conférence de presse, que les débats étaient houleux au sein de la commission des finances à la Chambre des conseillers. Les citoyens n’ont pas pu suivre ces débats, les représentants des médias ayant été interdits d’assister aux discussions relatives au projet de loi des finances et aux budgets sectoriels, ont-ils indiqué, soulignant que cela reflète une image négative et stéréotypée du parlement.

– L’indice de la production des « industries manufacturières » a enregistré une hausse de 0,8 pc au cours du troisième trimestre 2014 par rapport à la même période de 2013, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Une étude élaborée par le Conseil national des droits de l’Homme a dévoilé les conditions que devrait remplir cette instance afin qu’elle soit qualifiée pour intégrer le mécanisme de lutte contre la torture, mentionné dans le protocole facultatif annexé à la Convention contre la torture. L’étude a conclu que le Conseil est apte pour intégrer ce mécanisme, indiquant que le protocole facultatif n’a pas défini les modalités de constitution dudit mécanisme et que celle-ci dépend de l’appréciation des pays qui y ont adhéré.

– Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Nizar Baraka, a indiqué, lors d’un point de presse en marge d’un atelier international sur « les pratiques des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires », que le rapport présenté par le Conseil à propos des deux projets de lois du gouvernement pour la réforme des régimes de retraite, comporte une alternative concrète aux propositions du gouvernement.

Al Haraka.:

– SAR le Prince Moulay Rachid a représenté SM le Roi Mohammed VI aux funérailles nationales de la Reine Fabiola de Belgique, qui se sont déroulées, vendredi, à la Cathédrale Saint Michel et Gudule à Bruxelles. A son arrivée à la Cathédrale Saint Michel et Gudule, SAR le Prince Moulay Rachid, qui était accompagné de l’ambassadeur du Maroc auprès du Royaume de Belgique et du Grand-duché de Luxembourg, Samir Addahre, a été accueilli par le Directeur du Protocole royal belge. Plusieurs membres de familles royales du monde entier ainsi que de représentants d’Etat et de gouvernement ont assisté à la cérémonie funéraire qui s’est déroulée en présence des Souverains belges, le Roi Philippe et la Reine Mathilde.

– Le Maroc appelle à la mise en place d’un nouvel ordre mondial du climat, sur la base des principes de l’équité en matière de développement durable et de justice climatique, a affirmé la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’Environnement, Hakima El Haiti, qui intervenait, mercredi soir à Lima, devant la réunion du segment ministériel de la Conférence de l’ONU sur le changement climatique (COP20).

Assabah.:

– La commission chargée de la mise en oeuvre du fonds d’appui à la promotion de la représentativité féminine a approuvé jeudi son règlement intérieur. Cette commission, composée de 19 membres représentant les partis politiques, les secteurs gouvernementaux et la société civile, cherche à promouvoir une large participation de la femme au processus de prise de décision et de gestion de la chose publique.

– Parallèlement au recul de l’utilisation des chèques comme moyen de paiement à cause des risques qu’elle comporte, les banques ont refusé en novembre dernier de payer 28.727 chèques, parmi 2.000.000 sur le marché.

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, accompagné de SA Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des forces armées de l’Etat des Emirats Arabes Unis frère, a accompli la prière du vendredi à la Mosquée Soltane Ben Zayed 1er à Abou Dhabi.

– Nizar Baraka, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), appelle le gouvernement et le Parlement à lui révéler le sort des avis, études et rapports du Conseil. Baraka a tenu ces propos lors d’un atelier international sur « les pratiques des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires (CES-IS) comme acteurs des dynamiques de changement, de la promotion du dialogue civil et de la démocratie participative en faveur d’une meilleure gouvernance ».

Bayane Al Yaoum.:

– Sommet mondial de l’autisme à Rabat, avec la participation d’experts nationaux et internationaux. Ce sommet de deux jours, ouvert vendredi, se fixe comme objectifs, selon les organisateurs, d’établir « un terrain d’entente pour le consensus scientifique actuel sur la science de l’autisme ». Il ambitionne de fournir un résumé de l’état de la science génétique et du diagnostic de l’autisme, ainsi que sur l’état des lieux de la recherche en santé publique.

– Le ministre de l’Habitat et de la politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdellah, s’est entretenu, jeudi à Canberra, avec des responsables au gouvernement australien des moyens de développer les relations entre les deux pays dans les domaines de l’habitat, du développement urbain, de la politique de la ville, de l’efficience énergétique et du respect des règles environnementales.

Al Assima Post.:

– Hommage aux Marocains générant des entrées considérables de devises. La 14ème édition du Festival international du film de Marrakech a célébré deux producteurs marocains, Khadija Alami et Zakarai Alaoui, qui font profiter l’économie nationale de quelque 50 millions de dollars par an, soit le plus important montant en devises générées par des personnes physiques établies à l’étranger.

– La Cour des comptes appelle les partis politiques à restituer plus de 5 milliard de DH. Dans un rapport publié récemment, la Cour des comptes a demandé aux formations politiques de justifier les dépenses de cette somme qui leur a été allouée dans le cadre du financement de leurs campagnes pour les élections communales de 2009 et le scrutin du 25 novembre 2011.

Rissalat Al Oumma.:

– L’opposition à la Chambre des conseillers recourt à une nouvelle « tactique » pour faire face à la suprématie numérique du gouvernement à la Chambre des représentants. L’opposition a ainsi voté en faveur de la première partie du projet de la loi de finances 2015, après avoir réussi à faire voter plus de 30 amendements sur les 112 qu’elle a présentés.

– Le club des magistrats du Maroc dénonce les faiblesses de l’avant-projet de loi relatif à l’organisation judiciaire des tribunaux, préparé par le ministère de la Justice et des libertés. Dans une note adressée à ce département, le club des magistrats du Maroc relève que ce texte comporte, dans la forme, des dispositions vagues sur le plan législatif, ce qui est de nature à ouvrir la voie aux interprétations au moment de la mise en oeuvre de cette loi.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le ministère de l’Emploi et des affaires sociales et le Département du travail des Etats-Unis ont signé, vendredi à Rabat, un mémorandum d’entente sur la coopération technique en matière d’arbitrage et de médiation sociale, visant notamment à promouvoir les mécanismes de résolution des conflits liés au secteur du travail. Ce mémorandum devra permettre aux inspecteurs du travail, aux partenaires sociaux et à toutes les parties concernées dans le secteur du travail de bénéficier d’une formation en matière de résolution des conflits au travail, d’arbitrage et de médiation.

– Le conseil d’administration des Directeurs du Millenium Account Challenge (MCC) a confirmé le Maroc pour un deuxième Compact, a annoncé, jeudi à Washington, le MCC. Ce programme, dont l’exécution avait été confiée à l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), un établissement public marocain, s’était fixé pour but de réduire la pauvreté à travers la croissance économique, l’amélioration des revenus, l’augmentation de la productivité et la création d’emploi au niveau des zones ciblées.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *