Revue de presse marocaine du 11/12/2013

0 commentaires, 11/12/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mercredi 11 décembre:

LIBERATION:.
– Adoption de l’accord de pêche Maroc-UE à une large majorité. N’en déplaise à ceux qui ont désespérément cherché à pêcher en eaux troubles. Tous leurs micmacs et autres viles stratagèmes se sont avérés vains pour que l’accord de pêche Maroc-UE soit voté à une majorité confortable. Comme prévu, le Parlement européen a adopté mardi dans la matinée à Strasbourg le protocole de pêche entre l’UE et le Maroc.

– El Houssaine Louardi face à l’échec d’une politique publique. En médiatisant le rapport consacré aux « Soins de santé de base: vers un accès équitable et généralisé », le Conseil met-il une pierre de plus dans la chaussure de Benkirane ou fait-il la longue et douloureuse chronique de tout d’un secteur de la santé malade de lui-même? Le document du Conseil économique, social et environnemental a des accents de constat d’échec pour un exécutif qui présente volontiers le social comme une marque de fabrique, en tout cas une priorité gouvernementale.

– Les abattoirs de Casablanca, une bombe à retardement. C’est ce que laissent penser les fuites successives de gaz ammoniac qui y ont eu lieu depuis 2009. La dernière en date s’est produite avant-hier en cours d’après-midi. Une explosion dans la chambre frigorifique a causé l’échappement de ce produit chimique, ce qui a forcé les autorités locales à dépêcher une équipe sur place.

L’OPINION:.
– L’Algérie et le Polisario cloués au pilori: le Parlement européen adopte définitivement l’accord de pêche Maroc-UE. Le lobbying anti-marocain de l’Algérie et du Polisario n’aurait servi strictement à rien. Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne.

– El Jadida/Jorf Lasfar: l’UGTM tire la sonnette d’alarme. Le bureau provincial de l’UGTM conduit par Abdellah Haouri a organisé un sit-in, vendredi dernier à El Jadida, pour dénoncer et protester contre le licenciement abusif et massif de centaines d’employés marocains et leur remplacement par quelque 450 travailleurs asiatiques. Plusieurs entreprises du complexe trochimique de Jorf Lasfar ont procédé récemment au congédiement de leur personnel marocain, sous prétexte d’expiration de contrat, pour recourir à une main d’œuvre asiatique moins couteuse.

– Mutualité: le projet de code décortiqué par le CESE. Selon le rapport du CESE sur le projet de code de la mutualité, la profondeur et la valeur ajoutée de la concertation au sujet du projet sont évaluées de façon très contradictoire entre, d’une part, les administrateurs qui ont rédigé et porté le projet et, d’autre part, les acteurs concernés, notamment les organismes mutualistes et la quasi-totalité des organisations syndicales. Les séances d’audition tenues avec les différentes parties prenantes par la Commission permanente des affaires sociales et de la solidarité (CPASS) font ressortir que le gouvernement a effectivement invité les parties concernées à des réunions de présentation du projet de code.

AL BAYANE:.
– Le vote du PE est une confirmation du partenariat Maroc-UE. Le Parlement européen vient finalement d’adopter, au cours de sa plénière, mardi 10 décembre 2013 à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Signé en juillet dernier à Rabat après deux années d’âpres négociations, le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’UE a été conclu pour une durée de quatre ans.

– UE: 373.823 demandes de visa émanant de Marocains en 2012. Quelque 373.823 demandes de visa émanant de ressortissants marocains ont été enregistrées en 2012, a affirmé la Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, Cecilia Malmstrom. La plupart des demandes de visa ont été effectuées auprès des consulats de France (174.912) et d’Espagne (139.134), a précisé la Commissaire européenne en réponse à une question écrite d’un eurodéputé sur les visas délivrés l’an passé aux ressortissants marocains.

– Nechnach: le Maroc a tourné la page de la détention arbitraire et est devenu un modèle à suivre dans le règlement des problématiques des droits de l’Homme. Le Maroc a tourné la page de la détention arbitraire et de la disparition forcée et est devenu un modèle en matière de règlement des problématiques du passé liées aux droits de l’Homme, a indiqué, lundi à Rabat, le président de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), Mohamed Nechnach. Lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de l’OMDH et du 65ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, M. Nechnach a noté que « les Marocains vivent dans un nouveau climat marqué par la ratification par le Maroc de la plupart des conventions et chartes internationales des droits de l’Homme ».

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Vote positif du Parlement européen: le Maroc marque une avancée notable avec l’adoption du protocole de pêche. Après une année d’âpres négociations, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’UE vient de franchir le cap parlementaire. Grâce au travail de la diplomatie marocaine, le texte a en effet été adopté hier, par 310 voix pour, 204 contre et 49 abstentions. Il s’agit d’une victoire pour le Royaume, selon le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, Abderrahim Atmoun.

– Opérations MRE: le PJD se lance à la conquête de l’Europe. Le Parti de la justice et du développement s’est lancé depuis le 30 novembre dernier et jusqu’au 15 décembre dans une vaste opération de renouvellement de ses organes représentatifs en Europe. La tournée européenne du parti de la lampe s’achèvera avec la tenue d’un congrès en Italie.

L’ECONOMISTE:. 
– Eau, électricité: l’Etat monte au front. Il est en discussion depuis plusieurs mois, il devrait être paraphé avant la fin de ce mois de décembre. Le projet de contrat-programme de l’ONEE fait l’objet d’une ultime réunion aujourd’hui, mercredi 11 décembre. Ce document permettra d’améliorer les performances de cet établissement dont les déficits se creusent. Il vise à le doter des moyens nécessaires pour améliorer ses performances, assurer sa pérennité et renforcer sa gouvernance.

– Sidérurgie: des tractations à haut risque. C’est une course contre la montre dans laquelle s’est engagée la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (Fimme) et sa branche métallurgique. Des réunions ont été tenues à huis clos les 3 et 5 décembre à Casablanca. Elles portent sur les mesures antidumping réclamées par maghreb Steel contre la tôle laminée à chaud importée de l’UE et de la Turquie. La commission ad hoc n’a pas encore trouvé une solution qui arrange l’ensemble de la filière.

– Le patronat veut amender la taxe sur le sable. La taxe sur le sable fait toujours polémique. Supprimée dans une première mouture du projet de loi de Finances en raison de son faible rendement (42 millions de dirhams à fin août sur les 900 millions de dirhams escomptés), puis réintégrée de nouveau, la taxe a été adoptée par la Chambre des représentants. Les professionnels tentent d’arracher un amendement via les conseillers. L’objectif étant d’exonérer le sable de dragage et de concassage.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Le monopole de la CNOPS n’aura pas lieu! Le gouvernement se prépare à introduire des changements sur la loi 65-00 portant code de la couverture médicale de base faisant perdre à la CNOPS son monopole. Les amendements vont permettre à la CNOPS de nouer des partenariats avec les mutuelles et autres caisses de couverture médicale existantes dans le secteur public et semi-public. Le gouvernement explique cette décision par l’incapacité de la CNOPS de garantir les moyens financiers et humains pour gérer les dossiers de tous les fonctionnaires et retraités du public.

– Maroc-UE: l’accord de pêche enfin sur les rails! Le Parlement européen a procédé, mardi, à l’adoption du Protocole d’accord de pêche signé le 18 novembre dernier à Strasbourg. « Le mot d’ordre de l’accord de pêche Maroc-UE est l’intérêt commun défendu avec ferveur par les deux bords », a affirmé Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, en commentaire à l’adoption par le Parlement européen de ce nouveau protocole de pêche.

– L’Intérieur rafraîchit les listes électorales. Le ministère de l’Intérieur est déjà sur le pied de guerre pour les prochaines élections communales. Hier, un communiqué du département de l’Intérieur précisait que les citoyens éligibles au vote devraient vérifier leur inscription sur les listes électorales et, le cas échéant, présenter une demande d’inscription auprès des bureaux administratifs des autorités locales le 31 décembre 2013.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.
– Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Ce résultat reflète parfaitement la confiance de l’UE et du parlement européen dans le Maroc qui reste u partenaire stratégique aussi bien sur le volet politique qu’économique dans la région, souligne le président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, Abderrahim Atmoun.

– OMDH: la détention arbitraire appartient désormais au passé. « Si la détention arbitraire, la disparition forcée et les procès inéquitables ont été notre raison d’être depuis 25 ans, ceci appartient désormais au passé », a affirmé le président de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme, Mohamed Nechnach.

RISSALAT AL OUMMA:.
– Les partis de l’opposition se mobilisent contre l’impopularité du gouvernement Benkirane. Une source fiable indique que la réunion tenue mardi par les partis de l’opposition (UC, PI, USFP et PAM) s’est penchée sur l’activation de la décision de ces partis dans l’opposition du projet de loi de Finances 2014 en raison des mesures portant atteinte au pouvoir d’achat du citoyen, au projet de développement et aux acquis réalisés par le Royaume.

– Marrakech: les professionnels du transport touristique en grogne. Des centaines des professionnels du transport touristique ont observé mardi un sit-in devant l’aéroport Marrakech-Ménara en signe de protestation contre le désengagement du ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique de ses responsabilités. Dans un communiqué, le syndicat national du transport touristique a indiqué que cette mesure « intervient après épuisement de toutes les formes de dialogue avec les parties concernées ».

ATTAJDID:. 
– La Banque mondiale va prêter 4 milliards de dollars au Maroc. D’ici à 2017, la Banque mondiale va accorder une série de prêts au Maroc d’un montant total de quatre milliards de dollars, notamment pour des projets d’énergie et d’infrastructure. « L’approbation de l’accord par le conseil de l’administration de la Banque mondiale est attendue début 2014 », selon une source de la banque.

– L’arganier génère 20 millions de journées de travail. L’arganier couvre une superficie de 830.000 ha et génère 20 millions de journées de travail, dont 7.5 millions au profit des femmes, a indiqué le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, Mohamed Sadiki. En 2013, l’Agence a signé une convention de partenariat de financement de projets dans le cadre du Fonds du développement agricole au niveau de 7 provinces et 68 collectivités pour un montant de 482 MDH (soit 90 PC de la valeur globale des projets estimée à 538 MDH).

AL HARAKA:.
– Le ministre de l’Intérieur appelle les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales jusqu’au 31 décembre courant. Un communiqué du ministère souligne que les citoyens éligibles au vote devraient présenter une demande d’inscription auprès des bureaux administratifs des autorités locales le 31 décembre 2013.

– Le Maroc ambitionne de produire 10.000 tonnes par an d’huile d’argan à l’horizon 2020. Le Royaume ambitionne d’atteindre une production de 10.000 tonnes par an d’huile d’argan à l’horizon 2020, contre 4000 t/an actuellement, a affirmé le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, Mohamed Sadiki.

AL MASSAE:.
– Le gouvernement s’endette à nouveau. Un responsable de la Banque mondiale a créé une grande surprise en annonçant que la Banque mondiale va prêter 4 milliards de dollars au Maroc. D’ici à 2017, la Banque mondiale va accorder une série de prêts à l’Etat marocain d’un montant total de quatre milliards de dollars, dans le cadre d’un accord selon lequel le Maroc va recevoir un milliard de dollars par an.

AL KHABAR:.
– FAO: la récolte marocaine devrait atteindre 10 millions de tonnes en 2013. Dans un rapport intitulé « Perspectives de récoltes et situation alimentaire », la FAO indique que la récolte marocaine devrait atteindre 10 millions de tonnes, derrière l’Egypte (22,8 millions), mais devant l’Algérie (5,1 millions) et la Tunisie (1,4 million).

– L’opposition se mobilise pour contrer le projet de loi de Finances à la Chambre des conseillers. Les secrétaires généraux des partis de l’opposition se sont réunis mardi à la Chambre des conseillers pour coordonner leurs efforts en vue de faire front au projet de loi de Finances 2014. Ils ont également décidé de former une commission chargée de présenter des amendements au projet de budget.

AL ALAM:.
– Le mouvement civil au Maroc brandit la carte rouge devant Choubani. Environ 2.600 associations, qui ont participé aux assises nationales organisées récemment, ont rejeté que leur indépendance soit affectée, mettant en garde contre les tentatives de les tenir en tutelle.

– Amère déconvenue pour le Polisario: le parlement européen adopte le nouvel accord de pêche. Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Cette adoption est de nature a déjoué toutes les manœuvres des lobbies des séparatistes qui se démenaient pour que ce protocole soit rejeté.

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle s’abstient de publier les listes d’attente relatives au concours d’accès aux centres régionaux des métiers d’éducation et de formation. Par ailleurs, le groupe de « mille exclus » d’accès à ces centres ont manifesté devant le Parlement pour protester contre leur exclusion.

ASSABAH:.
– Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Dans une déclaration au journal, Abderrahim Atmoun, président de la commission parlementaire mixte Maroc-UE, a affirmé que l’adoption de cet accord appuie les efforts déployés par Rabat en faveur de ses provinces du Sud.

– Toufiq: l’institution des oulémas, rempart contre l’extrémisme. Ahmed Toufiq, ministre des Habous et des affaires islamiques, a déclaré lundi que l’existence d’une institution des oulémas au Maroc constitue un rempart contre l’extrémisme, l’exagération et le terrorisme. Toufiq a ajouté, lors de la discussion du budget de son département à la Chambre des conseillers, que les oulémas du Maroc ont joué un rôle pionnier dans le maintien de l’islam modéré et des constantes de la nation.

AL MOUNAATAF:.
– Immigration: le Maroc, premier pays du sud à élaborer une véritable politique. Dans une déclaration à la presse à l’occasion de la célébration de la Journée internationale des droits de l’homme, Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l’Homme, a affirmé que le Maroc est en train d’élaborer une politique conforme aux droits de l’Homme et aux engagements internationaux.

– Chambre des représentants: un bilan législatif maigre. Azzeddine Maliri, directeur de l’observatoire marocain de l’action parlementaire, a appelé la Chambre des représentants à accroitre son rendement relatif à l’action législative. Maliri a indiqué, dans un rapport publié lundi, que les nombreuses lois organiques prévues par la Constitution n’ont pas encore vu le jour, jugeant maigre le bilan législatif concernant les autres textes.

AL MOUNAATAF:.
– Mohamed Nechnach président de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), a indiqué lundi que le Maroc « a tourné la page de la détention arbitraire et de la disparition forcée et est devenu un modèle en matière de règlement des problématiques du passé liées aux droits de l’Homme. Cette déclaration a été faite lors d’une cérémonie organisée à l’occasion du 25ème anniversaire de la création de l’OMDH et du 65ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

EL ASSIMA POST:.
– Des parlementaires ont appelé mardi lors d’une journée d’étude à la Chambre des représentants à l’abolition de la peine de mort et à l’amendement du code pénal et du code de justice militaire. Nouzha Skalli, porte-parole officielle du réseau des parlementaires contre la peine de mort, a déclaré que « l’abolition de la peine de mort exige d’observer des principes loin de toutes sensibilités corporatistes ». Des critiques ont été adressées contre le PJD lors de cette rencontre à cause de leur opposition à l’abolition de la peine capitale.

– La Fédération nationale de l’enseignement a organisé une marche de solidarité avec les titulaires des licences et des masters. Abderrazzak El Idrissi, secrétaire général de la Fédération nationale de l’enseignement, accuse le gouvernement de rester indifférent aux nombreux dossiers, dont celui des professeurs titulaires des masters, précisant que les anciennes promotions bénéficiaient directement de l’avancement.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Le Parlement européen a adopté en plénière, mardi à Strasbourg, le nouveau protocole de pêche entre le Maroc et l’Union européenne. Conclu pour une durée de quatre ans, le nouvel accord, dont la contrepartie financière totale annuelle est estimée à 40 millions d’euros, a pour objectif principal d’offrir des possibilités de pêche pour les navires de l’UE dans les eaux du Maroc dans les limites du reliquat disponible.

– Le Conseil économique, social et environnemental décortique la réalité de la santé au Maroc, la jugeant « malade ». Le CESE recommande au gouvernement d’améliorer l’accès aux soins de base et aux médicaments, d’investir dans les ressources humaines, de lutter contre la corruption et de soutenir les mécanismes de financement.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Enquête sur des malversations dans une société d’assurance. La cour d’appel de Casablanca procède à des actes d’information concernant des détournements de fonds dans une entreprise qui fournit des services d’assurance, suite à un audit indiquant qu’en l’espace de deux ans, des virements bancaires d’une valeur de 40 millions de dirhams ont été effectués vers des comptes privés . Selon des sources informées, ces manipulations financières ont été repérées suite à un suivi des comptes bancaires des accusés.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Les dirigeants de l’opposition se rassemblent chez Lachgar et décident de contrer le projet de loi de finances 2014. Cette rencontre, organisée mardi au domicile de Driss Lachgar, Premier secrétaire de l’USFP, a rassemblé Mustapha Bakkoury, Hamid Chabat et Mohamed Labied, respectivement secrétaires généraux du PAM, du PI et de l’UC. Tous les présidents des groupes parlementaires de l’opposition ont pris part à cette rencontre, à l’exception d’Abdelhakim Benchemmas, président du groupe PAM à la Chambre des conseillers. Le président de la Chambre des conseillers Mohamed Cheikh Biadillah, lui non plus, n’a pas assisté à cette réunion.

– Hassad entame la révision des listes électorales malgré les demandes de renouvellement exprimées par les partis. Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a publié un communiqué dans lequel il a appelé les électeurs qui ont changé leurs adresses ainsi que les personnes ayant atteint l’âge de dix-huit ans à aller s’inscrire sur les listes électorales. Abdellah Bouano, président du groupe PJD à la chambre des reprsentants, appelle au renouvellement de ces listes, élaborées sous l’ère Driss Basri: » On a encore du temps devant nous pour imposer le renouvellement des listes électorales lors de la discussion des lois électorales ».

– Mohamed Najib Boulif, ministre chargé du transport, a déclaré que la sécurité routière « relève également de la responsabilité des partis et de la société civile, pas seulement du gouvernement », précisant lors d’une journée d’étude sur la sécurité routière, organisée mardi à Rabat, que la mortalité routière « a reculé de 9,3 pc durant 10 mois ».

SAHIFAT ANNAS:.
– Coupe du monde des clubs: Auckland City réclame un stade pour les entrainements. Le club néo-zélandais d’Auckland City, qui affronte mercredi à Agadir le Raja de Casablanca dans le cadre de la Coupe du monde des clubs, a déposé plainte à la FIFA, protestant contre l’absence d’un terrain pour effectuer ses entrainements. Selon des sources informées, les responsables de la Fédération royale marocaine de football n’ont pas adressé une correspondance écrite aux responsables du Hassania d’Agadir (HUSA) afin qu’il mette le stade Al Inbiat à la disposition d’un club participant à la Coupe.

– Le rapport annuel présenté mardi à Casablanca par l’Observatoire marocain des violences faites aux femmes a indiqué que la violence exercée sur la femme a évolué du verbal et du viol vers le meurtre et la vente des membres. Il a précisé que 5.000 femmes ont subi 44.000 actes violents, dont plus de 660 cas de viol.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *