Revue de presse marocaine du 10/04/2015

0 commentaires, 10/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés par les quotidiens paraissant vendredi 10 avril 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi au Palais Royal de Rabat, le Premier ministre français Manuel Valls. Les entretiens ont porté essentiellement sur le renforcement du partenariat stratégique dans l’ensemble des domaines, notamment judiciaire, économique, nouvelles technologies et éducation, ainsi que sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment la situation régionale en Afrique de l’Ouest et au Moyen-Orient et particulièrement en Libye, au Mali et en Syrie, de même que la coopération dans le domaine de la sécurité et de la dé-radicalisation, indique un communiqué du Cabinet Royal. Lors de cette entrevue, M. Valls a porté son intérêt sur l’institut Mohammed VI de formation des imams, mourchidines et mourchidates et exprimé le souhait du gouvernement français de renforcer la coopération avec le Royaume dans ce domaine.

– Le Président Barack Obama et Sa Majesté le Roi Mohammed VI sont animés de la volonté « d’édifier un avenir plus sûr et plus prospère », a affirmé, jeudi à Washington, le Secrétaire d’Etat américain John Kerry, en ouverture de la 3è session du dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis. « Au-delà de l’amitié séculaire unissant les deux nations, nous avons initié ce dialogue stratégique parce que nos leaders sont animés de la volonté d’édifier un avenir plus sûr et plus prospère à la hauteur des aspirations de nos concitoyens », a souligné le chef de la diplomatie américaine qui a co-présidé cette session avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La session parlementaire du printemps s’ouvre ce vendredi mais aucune loi électorale n’est prête pour le moment alors que le scrutin est prévu en septembre. Les parlementaires de la majorité et de l’opposition se trouvent dans l’obligation de boucler tous les projets de lois avant la fin de la session printanière prévue en août. Cette session sera la dernière pour les membres de la Chambre des conseillers dont la composition sera renouvelée à l’occasion des prochaines élections à l’automne prochain.

– Le ministre de la Jeunesse et des sports par intérim, Mohand Laenser, a indiqué que la sécurité des manifestations sportives « est désormais au centre des préoccupations des responsables en charge de la chose sportive sur fond de développement de la pratique sportive et de son intégration dans le processus de professionnalisme ». Ces propos, tenus par Laenser lors du 2ème colloque sur la lutte contre la violence lors des manifestations sportives qui s’est ouvert mercredi, dénotent son intention d’instaurer une démarche efficace pour la gestion du phénomène de la violence dans les manifestations.

L’Economiste.:

– Retraite anticipée : L’Education nationale hors la loi ? Alors que la loi fixe le départ anticipé à 21 ans de service pour les hommes et 15 ans pour les femmes, le ministère de l’Education nationale relève ce seuil à 30 ans. Ceci via un courrier adressé aux directeurs des académies. Cette mesure entre en vigueur dès l’année scolaire 2015. Or, le projet de loi en cours d’adoption sur les retraites prévoit de faire passer ces seuils à 26 et 20 ans. La décision ministérielle peut-elle s’élever au-dessus de la loi ? La question ne manquera pas de provoquer une forte polémique.

– Au Maroc, même si les enfants de 6-11 ans rejoignent quasiment tous les bancs de l’école aujourd’hui, beaucoup d’entre eux finissent par la quitter avant le baccalauréat. C’est le constat global de l’éducation nationale et qui justifie que l’école généralisée ne sert pour rien. Après les warnings du ministère de l’Education nationale mais aussi de la Banque mondiale, c’est au tour de l’UNESCO de dresser le bilan de l’éducation pour tous. L’appréciation est favorable pour les efforts du Maroc. Le taux net de scolarisation, qui était de 71 pc en 1999, est parvenu jusqu’à la scolarisation primaire universelle (99 pc) en 2013. « Une avancée attribuée aux investissements dans la construction d’écoles en zones rurales et dans les réformes en faveurs de l’équité des genres », expliquent les auteurs du rapport.

Al Bayane.:

– Le Maroc réitère sa confiance en l’ONU pour trouver une solution au conflit du Sahara. Refus catégorique de l’intrusion de l’Union africaine (UA). Le ministère des Affaires étrangères et de la coopération a adressé, mercredi dernier, une lettre au Secrétaire général de l’ONU pour lui réitérer, une nouvelle fois, le refus catégorique du Maroc de toute implication de l’UA dans la dossier du Sahara marocain. La raison en est simple : Le Maroc considère que le dossier du Sahara est du seul ressort de l’instance onusienne. Cette constance dans la position marocaine a été rappelée à plusieurs occasions par les plus hautes autorités du pays au Secrétaire général de l’ONU.

– PPS-PJD : Le compromis historique, une version marocaine ? Comment en effet lire l’information du week-end dernier concernant le meeting commun organisé par les sections locales du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et le Parti de la justice et du développement (PJD) à Tiznit? La rencontre du PPS et du PJD est une illustration marocaine de la notion de compromis historique. La réussite du pacte de la majorité et l’entente gouvernementale sous la haute conduite éclairée du Souverain ouvrent de larges perspectives à cette connivence. Plusieurs arguments confortent cette approche. Le PPS et le PJD sont l’expression d’une mouvance populaire. L’alliance des partis exprime la nouvelle société marocaine qui se dessine en filigrane de mutations, parfois violentes, qui se forgent dans le quotidien.

L’Opinion.:

– Hamid Chabat reçoit le président du parti mauritanien Union pour la République. Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a reçu Sidi Mohamed Ould Moham, président du parti mauritanien Union pour la République, lundi dernier au siège du parti à Rabat. Les deux parties ont discuté des questions d’intérêt commun, focalisant sur les moyens de consolider leurs relations partisanes et de renforcer la coopération entre les deux pays voisins. De même, les directions respectives des deux partis ont exprimé leur satisfaction à l’égard de la solidité des relations entre Rabat et Nouakchott.

– Agadir/Journée-débat sur le tourisme: Quel produit touristique pour Agadir? Quel positionnement et quel balnéaire? S’il y a un point commun dans toutes les interventions ayant marqué la journée-débat sur le tourisme, c’est bien l’appel urgent à un repositionnement conséquent de la station. En effet, le produit touristique gadiri a vieilli et n’est plus attractif, pas uniquement dans son volet hôtelier mais dans son ensemble.

Libération.:

– Les parlementaires se retrouvent pour une session pas comme les autres: Les élections phagocytent tous les débats. C’est aujourd’hui vendredi 10 avril que députés et conseillers reprennent le chemin du Parlement et retrouvent les travées de l’Hémicycle. Les parlementaires se retrouvent pour la session de printemps. Une session forcément pas comme les autres. « Cette session de printemps est la dernière avant les élections locales, provinciales et régionales. Ces élections vont déboucher sur une nouvelle composition de la Chambre haute, conformément à ce que prévoit la Constitution. Il ne faut sûrement pas s’attendre à une session ordinaire », prévient ce député de l’Union socialiste des forces populaires.

– Le niet du Maroc à Ban Ki-moon. Dans une lettre adressée par Salaheddine Mezouar à Ban Ki-moon, Rabat rejette toute ingérence de l’Union africaine dans la question du Sahara marocain. Le Maroc vient d’adresser une lettre au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon dans laquelle il s’oppose catégoriquement à tout rôle ou implication de l’Union africaine dans la question du Sahara marocain. « La récente manœuvre de l’Union africaine, sollicitant une interaction entre son envoyé spécial Joaquim Chissano, avec le Conseil de sécurité, est totalement inacceptable pour le Royaume du Maroc », a expliqué M. Mezouar dans une lettre adressée à Ban Ki-moon.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, jeudi au Palais Royal de Rabat, M. Manuel Valls, Premier ministre de la République Française, indique un communiqué du Cabinet Royal. Cette entrevue a consacré la parfaite convergence des points de vue entre le Maroc et la France sur l’ensemble des sujets stratégiques d’intérêt commun. La visite de M. Valls, qui intervient après les séjours respectifs au Royaume des ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères, vient conforter les importantes perspectives d’avenir du partenariat bilatéral, souligne le communiqué. A cette occasion, le Souverain et le Premier ministre français se sont félicités de la relation d’exception qui lie les deux pays et ont exprimé leur pleine détermination à la raffermir encore davantage, sur la base de la confiance, de l’ambition et de l’estime réciproque.

– Le Président Barack Obama et Sa Majesté le Roi Mohammed VI sont animés de la volonté « d’édifier un avenir plus sûr et plus prospère », a affirmé, jeudi à Washington, le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, en ouverture de la 3è session du dialogue stratégique Maroc-Etats Unis. « Au-delà de l’amitié séculaire unissant les deux nations, nous avons initié ce dialogue stratégique parce que nos leaders sont animés de la volonté d’édifier un avenir plus sûr et plus prospère à la hauteur des aspirations de nos concitoyens », a souligné le chef de la diplomatie américaine qui a co-présidé cette session avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.

Bayane Al Yaoum.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a souligné, mercredi à Marrakech, que le renforcement de la place et du rôle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) est de nature à favoriser la mise en place d’un système commercial multilatéral plus équitable et plus ouvert qui soit en mesure de relever les défis de la croissance économique et du développement durable du continent africain. Intervenant à l’ouverture d’une conférence spéciale des ministres africains, organisée à l’occasion de la célébration du 20ème anniversaire de l’OMC, Benkirane a ajouté que l’OMC a la responsabilité historique de promouvoir le commerce international, contribuer à son équilibre et le mettre au service du développement et de la réduction du fossé entre les processus de libéralisation commerciale, dans le cadre des accords de libre-échange, et le processus du système commercial multilatéral.

– La contribution de la demande intérieure à la croissance économique se serait légèrement améliorée au premier trimestre 2015, estime le Haut-Commissariat au plan (HCP). Dans un contexte de poursuite de la modération des prix à la consommation (+1,5 pc), la consommation des ménages aurait affiché une hausse de 3,3 pc, en variation annuelle, après +2,8 pc un trimestre plus tôt. Les transferts des MRE auraient progressé d’environ 6,7 pc en glissement annuel, note le HCP dans son point de conjoncture du mois d’avril.

Al Mounaataf.:

– SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu l’Assiste, et partant de la haute sollicitude dont le Souverain entoure la chose religieuse, a donné Ses hautes instructions pour renforcer la représentativité féminine dans l’encadrement spirituel des citoyens et ce, à travers l’augmentation du nombre de Alimates au sein du Conseil supérieur et des Conseils régionaux des Oulémas. Un communiqué du ministère des Habous et des Affaires islamiques souligne, mercredi, que cette décision royale « vient conforter les grands espoirs que SM le Roi, Amir Al Mouminine, fonde sur le rôle de la femme et sa grande contribution à la réalisation d’une renaissance globale de la Oumma ».

– Le Directeur général de la Sûreté nationale, Bouchaib Rmail, a indiqué que les services de sécurité ont enregistré, pendant une seule saison sportive, 2.359 affaires répressives à l’occasion de l’organisation des matches de football. Il a en outre souligné que l’accompagnement sécuritaire des matches du championnat professionnel de football requiert la mobilisation de plus de 110.000 policiers, ajoutant que plus de 100.000 éléments des Forces auxiliaires participent également à la sécurisation de tous les matches du championnat national de football.

Assabah.:

– Le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, fait face à une situation problématique au sein de son département. Une dizaine d’hôpitaux, de dispensaires et de centres de santé sont en très mauvais état et mettent en danger la vie des malades et du personnel. Les centres hospitaliers de Larache, Tétouan, Tanger et Khémissat figurent en tête de ces établissements menaçant ruine.

– Le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique envisage d’installer de nouvelles caméras de surveillance routière dans le cadre de la lutte contre la corruption et l’abus d’autorité. Les gendarmes et les policiers vont être équipés de caméras qui transmettent l’enregistrement directement à la Direction centrale, à l’instar de celles en vigueur aux Etats-Unis et dans certains pays européens.

Al Assima Post.:

– De petits partis politiques non représentés au Parlement ont dénoncé le traitement qui leur est réservé par le Chef du gouvernement. Ces formations politiques ont estimé qu’elles ont été exclues des concertations en cours sur les prochaines échéances électorales, qu’elles sont privées du soutien financier et qu’elles n’ont pas accès aux médias publics. Le Mouvement démocratique et social (MDS), le Parti de la Liberté et de la justice sociale (PLJS), le Parti de la gauche verte (PGV), le Parti de l’unité et de la démocratie (PUD), le Parti du renouveau et de l’équité (PRE) et le parti Al Ahd Addimocrati (AHD) ont tenu, jeudi, une conférence de presse pour présenter leurs revendications. Le secrétaire général d’Al Ahd Addimocrati, Najib El Ouazzani, a affirmé que cette rencontre a réuni des partis « qui ne partagent aucune référence idéologique commune, à part le rejet de l’injustice dont ils font l’objet de la part du gouvernement ».

– Le Conseil national de l’Union constitutionnelle (UC), prévu à la fin du mois courant, choisira le nouveau secrétaire général du parti, ont affirmé des sources de l’UC, ajoutant que plusieurs candidats sont en lice pour occuper ce poste, ce qui constitue un précédent dans l’histoire du parti.

Rissalat Al Oumma.:

– La 3ème session du Dialogue stratégique Maroc-USA est l’occasion de saluer le Maroc en tant qu’allié stratégique solide des Etats-Unis dans la région MENA, partie du monde où le Royaume se démarque par le succès de ses réformes démocratiques et en matière des droits de l’Homme, écrit Michael Rubin sur les colonnes de la publication US « Commentary Magazine ». « J’ai souvent écrit sur le Maroc, un allié stratégique solide des Etats-Unis, car il est important de reconnaître le succès dans le monde arabe, au moment où des pays d’Afrique du nord et du Moyen-Orient sont en proie à l’insécurité, à l’instabilité et à la violence », souligne ce chercheur à l’American Enterprise Institute, conférencier au « Naval Postgraduate School’s Center for Civil-Military Relations ».

– L’Union marocaine du travail (UMT), la Confédération démocratique du travail (CDT) et la Fédération démocratique du travail (FDT) s’apprêtent à tenir une réunion décisive pour déterminer les formes d’escalade contre le gouvernement qui a tardé à répondre à leur dossier revendicatif. L’attente ne dépasserait pas deux jours, surtout que les syndicats avaient adressé au gouvernement une lettre lui rappelant leurs revendications et lui demandant de leur répondre dans les plus brefs délais.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– La ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la Coopération, Mbarka Bouaida, et le secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Ouléma, Ahmed Abbadi, ont présenté, mercredi à Washington, les grandes lignes de l’approche marocaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, lors d’une conférence-débat organisée au siège du think tank US Atlantic Council, à la veille de la 3è session du Dialogue stratégique USA-Maroc. Cette conférence, qui avait pour thème « La contribution du Maroc à la lutte contre l’extrémisme violent en Afrique et au Moyen-Orient », a été retransmise en direct sur la chaîne publique américaine « C-Span ».

– Si les employés et les fonctionnaires parient sur un « cadeau » offert par le Chef du gouvernement à l’occasion de la célébration du 1er mai, consistant dans l’augmentation des salaires, la réalité est tout autre. Une source gouvernementale a affirmé au journal que « le gouvernement ne pourra absolument pas procéder à une augmentation des salaires cette année ».

Attajdid.:

– Le Conseil supérieur des Oulémas a émis une fatwa autorisant l’inhumation des personnes décédées des suites de la fièvre Ebola sans laver leurs dépouilles selon le rite musulman et en se contentant d’accomplir la prière funéraire, dans le but de préserver la santé des personnes pratiquant la toilette mortuaire. Dans le dernier numéro de sa revue, le Conseil explique que cette fatwa a été émise en réponse à une question émanant du ministère de la Santé, qui avait fait appel aux oulémas pour savoir s’il s’était conforme à la Charia d’inhumer les victimes d’Ebola décédées sans laver leurs dépouilles selon le rite musulman, sachant que le virus, pour lequel aucun remède ou vaccin efficace n’a été trouvé, peut se transmettre par contact avec le malade. – Les vacances du printemps ont particulièrement boosté le tourisme national et étranger à Marrakech, a affirmé la déléguée régionale du ministère du Tourisme, Fadwa Achbani. La circulation dense, particulièrement dans les principales avenues de la ville ocre, témoigne de cet important flux touristique, a-t-elle souligné dans une déclaration au journal.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le Haut-Commissaire au plan, Ahmed Lahlimi, a indiqué qu’il été procédé à la sécurisation de centaines de milliers de documents et de données personnelles collectés par le HCP dans le cadre du Recensement général de la population et de l’habitat 2014, pour les protéger contre toute tentative d’infiltration. Dans une déclaration au journal, Lahlimi a fait savoir que ces documents ont été placés dans deux endroits différents afin de parer à toute menace éventuelle.

– Le marché des voitures d’occasion connaît un essor remarquable au Maroc: 400.000 transferts de propriété ont été enregistrés en 2014 contre 291.000 en 2010, ce qui devra contribuer au développement du secteur et, surtout, à la promotion de l’activité des agences spécialisées dans la location à long terme de voitures et des sociétés de vente de voitures. Dans ce contexte, Casablanca abritera, du 6 au 14 juin prochain, le Salon de l’auto d’occasion, qui proposera aux visiteurs plusieurs centaines de véhicules de moins de 5 ans.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– C’est aujourd’hui vendredi que les deux Chambres du parlement inaugurent la session d’avril, la deuxième de la quatrième législature. Cette session sera marquée par d’intenses débats à propos de nombreuses questions qui revêtent une importance capitale, étant donné que 2015 est une année électorale par excellence.

– Le groupe socialiste à la Chambre des représentants a présenté une proposition de loi sur la gestion des ressources numériques de l’Etat, ayant pour but de favoriser une planification concertée de la période suivant le parachèvement du Plan national pour le passage à la télévision numérique terrestre, qui devra remplacer la radiodiffusion analogique au cours de l’année 2015.

Al Alam.:

– La régression de l’activité du secteur de la construction durant les trois dernières années augure d’un recul des secteurs qui en dépendent de façon directe ou indirecte. L’Association professionnelle des cimentiers du Maroc a révélé des chiffres choquants sur la consommation du ciment en 2014, qui a accusé une baisse de 4,5 pc, soit -1,14 million de tonnes.

– La pluviométrie et la baisse des cours de pétrole sur le marché international ont sauvé, semble-t-il, l’économie nationale d’une crise certaine et boosté la croissance économique qui s’est accélérée durant le premier trimestre 2015 pour s’établir à 4,4 pc en variation annuelle, contre 8,1 pc une année auparavant.

Al Massae.:

– Le Maroc a adressé une lettre d’un ton vif au Secrétaire général de l’ONU, pour exprimer son rejet de l’ingérence de l’Union africaine dans la question du Sahara. Dans cette lettre adressée à M. Ban Ki-moon par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, il est indiqué que « suite au courrier qui vous a été adressé récemment par la Commission de l’Union Africaine, au sujet de la question du Sahara Marocain, je voudrais vous réitérer l’opposition catégorique du Royaume du Maroc à tout rôle ou implication, sous quelque forme que ce soit, de l’Union Africaine dans ce dossier ».

– L’économie nationale enregistre une croissance de 4,4 pc en variation annuelle au cours du premier trimestre 2015, contre 1,8 pc durant la même période de 2014, indique le Haut-Commissariat au plan dans son point de conjoncture relatif au mois d’avril. Cette croissance est le résultat direct d’une amélioration palpable de 12,3 pc de la valeur ajoutée agricole, explique le HCP.

Al Haraka.:

– Le président du groupe d’amitié UE-Maroc au parlement européen, Gilles Pargneaux, a appelé, mercredi à Rabat, à un recensement des populations des camps de Tindouf, sur fond des révélations sur le détournement de l’aide européenne qui leur était destinée, exigeant une solution à la situation « intolérable » dans ces camps pour lutter contre le terrorisme. Lors d’un entretien avec le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Drais, M. Pargneaux, qui conduisait une délégation parlementaire européenne en visite au Maroc, comprenant notamment la présidente de la Commission du contrôle budgétaire au Parlement européen, Inge Grassle, a dénoncé le détournement « massif » par le « polisario » de l’aide européenne destinée aux habitants des camps de Tindouf, selon un récent rapport de l’Office européen de lutte antifraude (OLAF).

– Le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire national, ministre de la Jeunesse et des sports par intérim, Mohand Laenser, a affirmé, mercredi, que la question de la sûreté des manifestations sportives est désormais au centre des préoccupations des responsables en charge de la chose sportive sur fond de développement de la pratique sportive et de son intégration dans le processus de professionnalisme. Le ministre s’exprimait à l’ouverture du deuxième colloque sur la lutte contre la violence lors des manifestations sportives, organisé par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) sous le thème « Tous pour des manifestations sportives sans violence ».

 

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *