Revue de presse marocaine du 10/05/2012

0 commentaires, 10/05/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AL MASSAE+:.
-Violents affrontements entre les forces de l’ordre et des habitants de quartiers anarchiques dans la banlieue de Meknès: Quatorze éléments des forces de l’ordre et trois protestataires de la commune rurale de Dkhissa blessés lors de cette opération menée par les autorités contre l’habitat anarchique. Des élus, dont le président de la commune et l’un de ses adjoints ont été par ailleurs arrêtés.

-Un huissier de justice se rend à la MGPAP pour récupérer 1,2 milliards de centimes: Des sources indiquent que l’huissier a menacé les responsables de procéder à la saisie du compte bancaire de la Mutuelle au cas où ils refusent de payer leurs dettes à la CNOPS.

-Examen de la loi de Finances à la Chambre des conseillers: Le PAM et la FDT font tomber six budgets sectoriels au niveau de la commission de la justice et de la législation. Les groupes de l’opposition estiment que ces budgets ont été élaborés de manière incohérente et sont totalement en déphasage avec la conjoncture économique que traverse le pays.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Pour la première fois, le Chef du gouvernement établit la liste des nouveaux Walis et gouverneurs en coordination avec le Palais. Une source indique que la liste des walis et gouverneurs est prête après que le Palais ait accepté les observations formulées par le Chef du gouvernement concernant les noms proposés par Mohand Laenser et Cherki Draiss.

-La direction du PJD s’interroge sur la nomination du ministre de l’Habitat, Nabil Benabdallah à la tête de la Commission chargée de la révision des cahiers des charges du pole audiovisuel public. Des sources indiquent que des responsables du parti de la Lampe ont critiqué ce choix car Benabdallah a été le premier membre du gouvernement à s’opposer à ces cahiers, tout en s’interrogeant si cela ne représente pas une sorte de marginalisation du ministre de la Communication Mustapha El Khalfi, en tant que responsable du secteur.

-Violents affrontements entre des habitants d’un quartier dans la commune de Dkhissa près de Meknès et les forces de l’ordre après la démolition de 70 habitats anarchiques ces derniers mois. Des blessés parmi les rangs des habitants et des forces de l’ordre et un véhicule de la gendarmerie royale incendié, tel est le bilan de ces affrontements.

+ASSABAH+:.
-Le ministère de l’Economie et des Finances suspend les salaires de 30 walis et gouverneurs ayant atteint l’âge de retraite ou dont les missions non pas été renouvelées par le ministère de l’Intérieur. Des sources font état d’éventuelles nominations de walis et de gouverneurs, ajoutant que de nombreux responsables de l’administration centrale se verront charger de nouvelles missions.

-Les groupes d’opposition au sein de la Commission de la Justice et de la Législation à la Chambre des conseillers votent contre six budgets sectoriels dont celui du secrétariat général du gouvernement, et des sources imputent ce vote négatif à l’absence d’une majorité gouvernementale au sein de la deuxième chambre.

-200 candidats en lice pour une place au bureau politique du RNI: Les « généraux » du parti de la Colombe réservent leurs sièges avant la tenue du Conseil national et Salaheddine Mezouar décide de prendre ses distances pour ne pas être accusé de soutenir certains noms aux dépens d’autres.

+AL KHABAR+:.
-Visite surprise du ministre de l’Intérieur Mohand Laenser et du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draïss à Casablanca. Ils ont rencontré Mohamed Sajid, président du Conseil de la ville de Casablanca et Mohamed Halab, Wali de la Région du Grand Casablanca en vue de s’enquérir des raisons du retard et des dysfonctionnements enregistrés dans la réalisation des grands projets dans la métropole en plus des irrégularités dans la conclusion de marchés publics par ledit Conseil.

-Le ministre chargé de l’Administration de la défense nationale, Abdellatif Loudiyi accepte une proposition présentée par les membres de la Commission des Affaires étrangères à la Chambre des représentants, qui consiste à tenir une réunion avec des représentants des anciens détenus dans les camps de Tindouf pour trouver une solution définitive et urgente à leur dossier revendicatif.

-Le syndicat de la marine marchande et des hoteliers accuse le ministre de l’Equipement et du transport Aziz Rebbah de ne pas honorer ses engagements en vue de trouver des solutions à leurs problèmes résultant de la saisie des navires de la COMANAV, et ce après avoir autorisé à une compagnie maritime italienne l’exploitation de lignes maritimes au lieu de la COMARIT et de la COMANAV.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Projet de Loi de Finances: Le gouvernement au pied du mur. Une commission à la Chambre des conseillers vote contre six budgets sectoriels, et un responsable gouvernemental souligne que c’est l’absentéisme des conseillers de la majorité gouvernementale qui entrave l’adoption de la loi de Finances par la deuxième chambre.

-Hamid Chabat présente l’affaire de son fils devant le Comité exécutif de l’Istiqlal et la direction de l’UGTM. Après avoir accusé certains parties politiques d’être derrière cette affaire, le dirigeant istiqlalien recourt au parti pour réclamer son soutien suite à la condamnation de son fils à la prison pour trafic de drogue.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Le PAM met en garde le gouvernement qui est en train de mener le Maroc vers la faillite: Hakim Benchemass accuse l’Exécutif de s’éloigner de l’esprit de la Constitution.

-La bourse de Casablanca enregistre une « baisse dangereuse »: Les petits investisseurs à la bourse mécontents du recul du volume global des échanges et de leur situation « floue » contrairement à celle des grands investisseurs.

-41 éléments des forces de l’ordre blessés lors d’une opération de destruction d’habitats anarchiques dans la province de Meknès. Lors de ces incidents survenus dans la commune rurale de Dkhissa, des manifestants ont incendié une voiture de la Gendarmerie Royale et causé des dégâts visibles à d’autres voitures de service.

+ATTAJDID+:
-Les marchands ambulants…Le ministère de l’Intérieur à la recherche de solutions sans répercussions. Les commerçants et les parlementaires mettent en garde contre l’exploitation anarchique des places publiques par ces marchands ambulants et le ministre de l’Intérieur affirme que son ministère a achevé l’examen de ce phénomène et qu’il sera procédé prochainement à la réglementation de ce secteur.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La Chambre des Conseillers vote contre les budgets sectoriels au niveau de la Commission de la Justice et de la législation. Il s’agit du budget des ministères de la Justice et des libertés, de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration et des Relations avec le parlement et la société civile, du Secrétariat général du gouvernement, de la Délégation interministérielle des droits de l’Homme et de la Direction générale de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion. Pour Abdelmalek Feryate, membre du groupe fédéral à la Chambre des conseillers, ces budgets ne répondent pas aux attentes des Marocains.

+AL ALAM+:.
-Le ministre de l’Economie et des finances indique que l’établissement d’un seul régime des retraites et de deux régimes complémentaires est l’un des scénarios en cours d’examen pour la réforme de ces régimes.

+RISSALAT AL OUMMA:
-Les étudiants marocains menacés de quitter les universités espagnoles en raison de la hausse des frais d’études qui seront multipliés par six à partir de l’année prochaine. Ces étudiants sont mécontents du mutisme du gouvernement marocain à ce sujet.

+AL HARAKA+:.
-Présidentielles françaises: Le gouvernement Abdelilah Benkirane optimiste après la victoire du socialiste François Hollande, et des politologues considèrent que les relations maroco-françaises sont exceptionnelles aussi bien avec la droite qu’avec la gauche parce que les intérêts des deux pays sont au dessus de tout changement politique.

+ASSAHRAA AL MAGHRIBIA+:.
-Prorogation pour neuf jours de la grève du personnel d’ADM et les employés demandent l’intervention du Chef du gouvernement et des associations de la société civile pour trouver une solution à ce différend social du personnel.

-Le militant sahraoui Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud dénonce le mutisme de la communauté internationale concernant les agressions du polisario à l’encontre de l’artiste Najim Allal et indique que les organisations de défense des droits de l’Homme ont « avalé leur langue » à tel point qu’on ne parle plus des violations des droits humains dans les camps de Tindouf.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Réforme de la justice. Les membres de la Haute Instance pour la réforme de la justice nommés par SM le Roi ont entamé leurs travaux : Une première réunion déjà et le délai de trois mois probablement revu. Quelques heures seulement après son installation, la Haute instance du dialogue national sur la réforme de la justice a tenu sa première réunion. Les membres de l’instance savent qu’ils sont du pain sur la planche puisque la réforme de la justice revêt un caractère stratégique pour le Royaume.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Dialogue national : Pour une justice moderne et plus accessible aux citoyens. Cette fois-ci, c’est la bonne. Après plusieurs tentatives de mettre à plat les problèmes de la justice, le coup d’envoi a été donné par le Souverain à un vrai débat sur la question. Il vient d’installer une Haute Instance de 40 membres à laquelle incombera la lourde tâche de « décortiquer » le mastodonte. La justice est le soubassement de tout pouvoir démocratique et au cÂœur d’un développement sain qui encourage l’investissement et facilite les procédures pour les entreprises nationales et étrangères. Sa réforme est un vieux sujet qui s’invite aujourd’hui fortement sur la place publique.

+L’ECONOMISTE+:.
-Parlement : Putsch des conseillers sur le budget et nouveau camouflet pour le gouvernement. Nouveau rebondissement à la Chambre des conseillers : 6 budgets sectoriels sont « tombés » au niveau de la Commission de la Justice et de la législation. Ces budgets sectoriels ont été discutés dans le cadre du projet de loi de finances 2012. Le plus grave est que cela s’est passé sans la présence des ministres.

+L’OPINION+:.
-Commune de Dkhissa : affrontements sur fond de démolition d’habitat anarchique et 12 éléments des forces de l’ordre blessés, des arrestations et un climat de tension qui fait craindre le pire. Un véhicule de la gendarmerie royale brûlé, d’autres subissant des dégâts visibles, pare-brises en éclats, des engins de démolition calcinés, des arrestations, des blessés dont certains grièvement, tel est le bilan des affrontements entre les forces de l’ordre et les habitants de Dkhissa sur fond de lutte contre l’habitat clandestin et anarchique dans cette zone relevant de la commune rurale de Dkhissa.

+LIBERATION+:.
-Démolition d’habitations anarchiques à la commune de Dkhissa : Heurts entre forces de l’ordre et habitants à Meknès. Les autorités poursuivent inlassablement leur campagne de lutte contre l’habitat dit anarchique à travers le pays. Mardi dernier, c’est dans la province de Meknès qu’une opération de démolition de ce genre d’habitats a eu lieu et, à l’instar de celles qui l’ont précédée, elle ne s’est pas faite sans heurts entre les forces de l’ordre et les personnes concernées. Plusieurs blessés sont à déplorer de part et d’autre.

+AL BAYANE+:.
-La Haute Instance du dialogue national sur la réforme de la justice déjà à pied d’Âœuvre : Vers une feuille de route qui réhabilite la Justice. La réforme de la justice est au cÂœur des grands chantiers de réformes que connaît le Royaume et ce dialogue est nécessaire pour ressortir une vision sociétale et globale avec l’implication de toutes les potentialités et satisfaire les besoins de la société dans le domaine de la justice.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *