Revue de presse marocaine du 09/12/2015

0 commentaires, 09/12/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés mercredi 09 décembre 2015 :

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants aux Assises nationales sur « la politique foncière de l’Etat et son rôle dans le développement économique et social », dont les travaux ont été ouverts mardi à Skhirate. Le Souverain a appelé à une révision et une modernisation du dispositif juridique encadrant le foncier, public et privé, dans le sens de garantir la protection et la valorisation du capital foncier.

– Sur une liste de 92 projets présentés par autant d’associations, 45 bénéficieront du soutien financier du ministère de la Justice et des libertés. Des conventions ont été signées dans ce sens entre le ministère et les associations porteuses de projets. En consacrant un budget de plus de deux millions de dirhams à cette opération pour le compte de l’année 2015, le ministère cherche à renforcer ses partenariats avec la société civile.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Un cadeau royal pour les agriculteurs. Dans son message adressé aux participants aux Assises nationales sur la politique foncière de l’Etat, SM le Roi Mohammed VI a appelé à faire aboutir l’opération d’appropriation au profit des ayants droit et à titre gracieux, des terres collectives situées à l’intérieur des périmètres d’irrigation. C’est le début d’une nouvelle ère dans la gestion du foncier agricole et de sa valorisation, selon le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime.

– L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec) a élaboré un plan de développement 2016-2020. L’objectif étant la formation de plus de 550.000 bénéficiaires, l’intégration de 445.000 chercheurs d’emploi dans le monde du travail, l’accompagnement de 20.000 bénéficiaires des programmes auto emploi, la création de 10.000 TPE et coopératives ainsi que 30.000 emplois. Ce plan s’articulera sur 5 axes: développement et professionnalisation de l’intermédiation en emploi, déploiement des offres de services adaptés et de qualité au profit des chercheurs d’emploi, promotion des initiatives territoriales pour l’emploi, développement de l’ouverture de l’Anapec et renforcement des capacités organisationnelles, managériales et professionnelles de l’Agence.

L’Opinion.:

– Deux conventions de prêt et de garantie de prêt octroyé par le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OFID) à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), pour financer la 2ème phase du Programme d’électrification rurale générale (PERG), ont été signées lundi à Paris, en marge de la Conférence mondiale sur le climat (COP21). Ces conventions, signées par le ministre l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, le directeur de l’ONEE, Ali Fassi Fihri, et le DG de l’OFID, Suleiman Jasir Al-Herbish, ont pour objectif le financement de la 2ème phase de la dernière tranche du PERG avec un montant de 70 millions de dollars. Le prêt est destiné à l’électrification de 723 douars répartis sur 49 provinces du Royaume, selon Fassi Fihri.

– Une délégation marocaine comprenant des professionnels et tours d’opérateurs du tourisme s’est rendue à Moscou pour une visite destinée à promouvoir la destination Maroc avec l’ambition d’attirer 100.000 touristes russes en 2016. Pour Jalal Imani, directeur des opérations à l’Office national marocain du tourisme, le marché touristique russe vient en tête des priorités de l’Office, d’autant que les relations de coopération entre le Maroc et la Fédération de Russie sont propices pour la réalisation de ce challenge.

Libération.:

– La campagne de vaccination de rappel contre la fièvre aphteuse, considérée comme la maladie la plus contagieuse du bétail dans le monde, se déroule dans de bonnes conditions sur tout le territoire national, a assuré l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA). Lancée en novembre dernier à El Jadida, cette vaste opération vise à renforcer l’immunité du cheptel bovin national, indique l’ONSSA, rappelant que cette maladie animale est non transmissible à l’homme et que les viandes des animaux abattus dans les abattoirs peuvent être consommées sans aucun risque pour le consommateur.

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) œuvrera, dans le cadre de son plan d’action, à faire entendre la voix des jeunes dans tous les domaines et les impliquer dans la promotion des droits de l’Homme, a indiqué le président de la Commission régionale des droits de l’Homme de Fès-Meknès, Abdelmajid Makni. « Les jeunes devraient être le porte-parole du futur », a-t-il dit lors d’un forum régional des jeunes contre la peine de mort, initié par la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM) sous le signe « Les jeunes, un levier essentiel pour l’abolition de la peine de mort ».

Al Bayane.:

– La charge de la compensation a nettement baissé depuis ces deux dernières années. La décompensation des produits pétroliers explique en grande partie ce constat. Les dernières statistiques annoncent la diminution de 59 pc des émissions de la compensation relatives au gaz butane et au sucre qui passent ainsi à 9,654 millions de dirhams au terme des dix premiers mois de 2015, indique le dernier rapport de la Caisse de compensation. A la même période en 2014, la charge de compensation s’était établie à 15,365 millions de dirhams.

– La stratégie nationale de sécurité routière à l’horizon 2016-2025 va connaître des changements importants, dans l’objectif de réduire de 50 pc le nombre de morts sur les routes du Royaume. La réduction du nombre de morts sur les routes du Maroc était l’un des points importants de la conférence qui s’est tenue lundi à Rabat, en présence du ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif. La stratégie d’urgence vise ainsi à réduire le nombre de décès sur le bitume à 1.900 à l’horizon 2025.

L’Economiste.:

– « Nous avons constaté une baisse des retraits des cartes par les personnes en situation de vulnérabilité et qui sont tenues de cotiser au Régime d’assistance médicale (RAMED) ». Hazim Jilali, directeur général de l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), explique que le taux de retrait des cartes est passé à 50 pc contre 75 pc auparavant. L’accès au Ramed n’est pas gratuit pour tout le monde. Les personnes vulnérables, celles en situation de pauvreté relative, doivent verser annuellement une cotisation de 120 dirhams.

– A travers les moyens qui sont mis à sa disposition par le Plan Maroc Vert pour le développement de la culture sucrière, la région du Gharb cherche à se positionner comme le plus grand producteur du sucre au Maroc. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, a choisi Kénitra pour le lancement de la dernière campagne agricole 2015-2016. Il y avait annoncé alors les résultats exceptionnels de la production sucrière de la campagne précédente, à savoir « celles de la betterave à sucre et de la canne à sucre qui ont respectivement atteint 647.000 tonnes et 297.000 tonnes ».

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– L’Union européenne gagnerait à approfondir ses relations de coopération avec le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme, a souligné Gilles de Kerchove, Coordinateur de l’Union européenne (UE) pour la lutte contre le terrorisme. M. de Kerchove, qui se rendra à la mi-janvier au Maroc, a indiqué que dans le contexte actuel, les deux parties ont beaucoup de sujets sur lesquels ils peuvent échanger les informations et le savoir-faire, précisant que cela va de la sécurité au sens strict jusqu’à la prévention.

– Au terme de cette année, le gouvernement d’Abdelilah Benkirane aura dépensé plus de 26 milliards de dirhams (MMDH) au titre des intérêts des dettes contractées depuis 2012, battant ainsi un record dans ce domaine. Les statistiques de la Trésorerie générale montrent que l’encours de la dette intérieure du pays a augmenté au cours des dix premiers mois de 2015 à environ 467 MMDH, marquant une hausse de 9,1 MMDH par rapport à 2014.

Akhbar Al Yaoum.:

– SM le Roi Mohammed VI appelle à mettre fin aux spéculations qui accroissent les prix du foncier. Dans un message adressé aux participants aux Assises nationales sur  »la politique foncière de l’Etat et son rôle dans le développement économique et social », dont les travaux ont été ouverts mardi à Skhirat, le Souverain a tracé une feuille de route pour la réforme du système foncier au Maroc, caractérisé par sa complexité, ses failles et ses lois prescrites. L’appel du Souverain vise à corriger les dysfonctionnements du foncier destiné au logement, à résoudre les problèmes des terres collectives et à accomplir la réforme des aspects législatifs de ce système.

– Sur ordre de SM le Roi Mohammed VI, des prières rogatoires (Salat Al Istisqa) seront accomplies ce vendredi. Les agriculteurs craignent une saison agricole difficile à cause du retard des précipitations.

Al Alam.:

– Sur fond de la détérioration des relations entre la Turquie et la Russie, les relations économiques et commerciales entre Rabat et Moscou prennent une tendance croissante. Le Maroc demeure l’un des principaux partenaires commerciaux de la Russie en Afrique du Nord, le volume des échanges commerciaux atteignant environ 2,2 milliards dollars en 2013.

Assabah.:

– Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national a procédé mardi à l’arrestation d’un élément dangereux, partisan de l’organisation dite  »Etat islamique », qui s’activait à Berkane. Cet individu, qui a prêté allégeance au soi-disant « émir » de cette organisation terroriste, planifiait de commettre des opérations terroristes ciblées dans le Royaume, en coordination avec des dirigeants de Daech opérant sur la scène syro-irakienne.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Une convention signée par la Chambre des représentants et la Banque mondiale portant sur l’assistance technique et le renforcement des capacités a été validée par les membres du comité exécutif du Fonds de transition pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (MENA). Selon les termes de cette convention, un financement de 4 millions de dollars US sera accordé à la première Chambre pour réaliser des projets relatifs à l’assistance technique et le renforcement des capacités.

Rissalate Al Oumma.:

– Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) présente, mercredi à Rabat lors d’une conférence de presse, ses mémorandums sur les rassemblements publics et la liberté associative. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’exercice par le Conseil de ses prérogatives en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme, et de sa contribution à la mise en œuvre des dispositions de la Constitution, notamment dans le domaine des libertés publiques, a indiqué un communiqué du CNDH.

– Une étude de l’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) s’est arrêtée sur plusieurs pratiques visant à contourner le système des successions, dont la privation des femmes de leur part de l’héritage, en particulier dans les campagnes, lorsqu’il s’agit de terres agricoles.

Al Haraka.:

– Le Maroc a réalisé d’importants progrès en matière d’amélioration du climat des affaires, a souligné lundi le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Ces progrès ont permis au Royaume d’être cité en exemple dans les rapports de plusieurs organismes internationaux et d’agences de notation, a affirmé Benkirane, qui s’exprimait à l’ouverture de l’atelier technique d’échange des bonnes pratiques internationales pour le développement de l’environnement des affaires, organisé à l’initiative de la Banque mondiale et du Comité national de l’environnement des affaires (CNEA).

– La loi 09-08 relative à la protection des données personnelles vise l’encouragement de l’installation d’activités liées à l’offshoring et la délocalisation des entreprises étrangères au Maroc, particulièrement européennes, a indiqué le responsable du département de l’expertise et des contrôles à la Commission nationale pour le contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP), Mohamed El Khamlichi. S’exprimant lundi à Fès lors de l’ouverture d’un séminaire d’information, El Khamlichi a souligné que l’adoption de cette loi tend également à prémunir les citoyens contre les intrusions que peuvent engendrer les traitements informatiques de leurs données personnelles et à favoriser le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc.

Al Mounaataf.:

– Si les groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers ont réussi à introduire des amendements au projet de loi de finances pour 2016, ces amendements pourraient être rejetés par les députés de la première Chambre en deuxième lecture. Le patronat, représenté par la CGEM, a commis des inconséquences: d’une part il s’est dit déçu du fait que seulement 5 de ses 38 amendements proposés ont été acceptés, et d’autre part il a pris le parti de la majorité en approuvant le projet, car sans son approbation ce texte ne serait pas passé.

– Cinq pays nordiques comptent sur le Maroc pour soutenir leurs investissements et leur ouverture sur l’Afrique. Cette aspiration a été exprimée lors d’une rencontre organisée par l’ambassade du Danemark à Casablanca, qui a manifesté son souhait, aux côtés de la Norvège, de la Finlande, de l’Islande et de la Suède, de tirer parti des potentiels et des compétences du Maroc ainsi que de sa position géographique en tant que trait d’union entre l’Europe et l’Afrique.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Bureau politique du PPS décide de tenir son congrès national extraordinaire le samedi 13 février 2016. Le Bureau politique du parti du livre a tenu une réunion lundi dernier. Il a délibéré notamment des aspects relatifs aux structures partisanes au niveau national et des moyens d’accroître leur performance. Les responsables du PPS ont souligné la nécessité de développer l’organisation sur le plan régional de manière à s’adapter aux évolutions que le Maroc a connues à ce niveau, notamment l’adoption d’un nouveau découpage territorial.

– Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement Abdelkader Amara a souligné mardi que le Maroc, vu son emplacement géographique et sa volonté politique, accorde une attention particulière à l’intégration du système énergétique régional en tant que priorité stratégique. Le Royaume est à même d’assurer un rôle de choix dans la coopération énergétique régionale en tant que pays de transition pour l’énergie, notamment via le développement d’infrastructures de raccordement aux réseaux électriques dans les pays de la région, a souligné le ministre à l’ouverture de la sixième conférence générale du Comité maghrébin de l’électricité.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *