Revue de presse marocaine du 09/12/2014

0 commentaires, 09/12/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine  développés par les quotidiens parus mardi 09 décembre:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances au chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, suite au décès du ministre d’Etat Abdellah Baha, dans un accident ferroviaire dimanche près de Bouznika. SM le Roi a souligné que ce décès constitue une grande perte non seulement pour la famille éplorée du défunt, mais également pour le Souverain et le gouvernement du Royaume, eu égard à ses qualités de grand commis de l’Etat.

– SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. La Fondation reçoit le Certificat du label « Association responsable ». Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a reçu, dimanche à Skhirate, des mains de Nicole Notat, présidente du Cabinet international Vigeo Spécialisé dans l’évaluation de la responsabilité sociale des organisations, le Certificat du label Association Responsable décerné à la Fondation. Le Certificat a été remis à Son Altesse Royale lors de la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasnaa Littoral Durable.

– Syndicats: Une nouvelle scission au sein de la CDT donne naissance à la CGT. La Confédération démocratique du travail (CDT) vient de perdre un pan entier de ses militants. Ce dernier, organisé dans le cadre d’un « courant réformateur » depuis le 17 mai dernier, a annoncé la création d’un nouveau syndicat qui porte le nom de la Confédération générale du travail (CGT). Réunis le 22 novembre dernier à Rabat, les membres dudit courant avaient élu Abdelali Gmira au poste de secrétaire général de la CGT. Le congrès national est prévu avant la fin de l’année, selon le vice-président de la CGT, Mustapha Chtatbi.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Disparition tragique d’Abdellah Baha. « Abdellah Baha incarnait le Parti de la justice et du développement. C’était lui le parti ». C’est en ces mots que le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, a décrit son collègue au parti et au gouvernement. Baha, le ministre d’Etat, est décédé dimanche dans un accident tragique. Le défunt a été mortellement percuté par un train près de Bouznika.

– Environnement: La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement labellisée Responsable. Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Présidente de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, a reçu, dimanche à Skhirate, des mains de Nicole Notat, Présidente du Cabinet International VIGEO spécialisé dans l’évaluation de la responsabilité sociale des organisations, le certificat du label « Association Responsable » décerné à la Fondation. Le certificat a été remis à Son Altesse Royale lors de la cérémonie de remise des trophées Lalla Hasnaa « Littoral Durable ».

L’Economiste.:

– Contribution libératoire: Les ex-MRE redoutent le piège. Dans le schéma actuel, les anciens MRE rentrés définitivement au Maroc sont censés déclarer leurs avoirs à l’étranger trois mois après leur retour. Sauf que la majorité n’a jamais accompli cette formalité. Certains d’entre eux se demandent s’ils sont ou non concernés par l’amnistie qui arrive à échéance le 31 décembre.

– Budget: Les amendements phares de la majorité. Les conseillers avaient jusqu’à hier pour déposer les amendements au projet de budget pour 2015. La Commission des finances devra les examiner aujourd’hui après la séance des questions orales. La hantise de Mohamed Boussaid est de voir son projet de budget 2015 rejeté au niveau de la commission des finances et en plénière de la Chambre des conseillers comme l’année dernière. Ce scénario peut se reproduire sachant que le gouvernement y est minoritaire.

Al Bayane.:

– Décès tragique du ministre d’Etat Abdellah Baha: Le milieu politique national sous le choc. Le dimanche 7 décembre 2014, vers 20 heures, l’information aussi foudroyante qu’étonnante annonçant son décès effondre toute la classe politique nationale et suscite beaucoup d’émoi.

– Autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine: Une solution révolutionnaire, très avancée. Le Secrétaire exécutif du Forum des présidents des parlements d’Amérique centrale et des Caraïbes (Foprel), Santiago Rivas Leclair, a qualifié la proposition d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, de « solution révolutionnaire et de très avancée » pour un règlement définitif de cette question. Cette proposition « mérite le soutien de mon pays », a-t-il affirmé à la presse en marge de sa participation au 50ème anniversaire de la création parlement latino-américain.

L’Opinion.:

– Droit de grève: Le patronat livre sa copie. Le Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient de rendre public son livret « Droit de grève: texte de loi proposé par la CGEM ». Elaboré par la commission emploi et relations sociales relevant de la CGEM, ce livret a pour objectif de partager avec les différentes parties prenantes sa proposition sur ce texte devant définir les conditions et les modalités d’exercice de ce droit constitutionnel. « A cette fin, la présente loi vise à atteindre un meilleur équilibre dans la relation du travail en établissant les conditions et les modalités de l’exercice de ce droit et de le protéger », souligne-t-on.

– Décès tragique du ministre d’Etat Abdallah Baha: Le Maroc en émoi. La nouvelle du décès du ministre d’Etat Abdallah Baha, survenu dimanche en début de soirée près de Bouznika, a suscité une très forte émotion au Maroc. Abdellah Baha était le confident de Abdelilah Benkirane, l’homme de confiance, le conseiller le plus proche, le compagnon de route.

Libération.:

– Les drapeaux marocains flottent sur les camps de Tindouf. Des manifestants appartenant à la tribu R’Guibatt Labaihatt réitèrent leur attachement à la mère patrie. Les membres de la tribu R’Guibatt Labaihatt, résidant dans les camps de Tindouf, ont repris leur mouvement de protestation en utilisant un nouveau style consistant en des regroupements mobiles spontanés à travers les différents camps. Des sources de l’intérieur des camps ont affirmé à Libération que plus de 600 personnes ont organisé des marches imposantes encadrées par des véhicules tout-terrain et laissé 200 d’entre eux manifester devant le siège du « secrétariat général » du polisario à Rabouni. Les manifestants ont scandé des slogans favorables à la cause nationale tels que « Le Sahara est marocain, marocain, marocain » en brandissant le drapeau marocain.

– L’énergie solaire rayonne sur le Maroc: Le solaire est à son apogée au Maroc. La preuve par son nouveau plan qui est dans le point de mire, à en croire de hauts responsables étrangers à l’instar de l’ancien mais aussi de l’actuel ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique. En effet, Thomas Riley a estimé que le plan solaire marocain, qui vise une capacité globale de production de 500 mégawatts, est des plus ambitieux. « En toute sincérité, je peux vous dire que le plan marocain d’énergie solaire est l’un des meilleurs au monde ». Tels ont été, en fait, les maîtres mots de l’ancien ambassadeur américain au Maroc, dans un entretien à la presse, à l’occasion de la visite de prospection au pays d’une importante délégation commerciale américaine, effectuée du 3 au 6 décembre.

Al Massae.:

– Une source bancaire a affirmé que les banques n’ont pas réexaminé les taux d’intérêt durant les derniers mois et ce, en dépit de la décision de Bank Al-Maghrib de baisser son taux directeur d’un quart de point (de 3 pc à 2,75 pc). La même source a imputé cet état de faits à plusieurs difficultés dont souffrent la majorité des banques, notamment le problème de liquidité.

– Les participants à la 4ème édition des journées du « Capital Investissement », organisée récemment à Casablanca, ont indiqué que ce genre d’investissement contribue au développement de la croissance, la création de postes d’emploi et le renforcement de la compétitivité des entreprises. Ils ont estimé que cet investissement est appelé à se renforcer et à se développer, à la lumière des réformes économiques engagées par le Maroc, surtout celles relatives à la réforme fiscale et au renforcement de la compétitivité des entreprises.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) rend son avis concernant le projet de loi relative à l’exploitation des carrières. Le Conseil a souligné que ce projet de loi représente un grand pas vers une gestion durable et transparente des ressources naturelles du Maroc, notant toutefois que les exploitants pourraient ne pas s’adapter aux dispositions réglementant la période transitoire de deux ans en l’absence de mesures d’accompagnement.

– La compagnie nationale Royal Air Maroc a transporté en 2014 (exercice novembre 2013 à fin octobre 2014) près de 790.000 passagers sur ses vols intérieurs, soit une hausse de 20 pc par rapport à l’exercice précédent.

Al Alam.:

– S’exprimant lors du congrès de fusion entre le bureau national du secteur de la Santé qui s’est retiré de l’UNTM et le bureau national de la Fédération nationale de la santé affiliée à l’UGTM, le SG du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué que « nous vivons un moment syndical décisif ». Il a, d’autre part, critiqué la politique du gouvernement qui a « enterré le dialogue social ».

– L’Union des chambres de commerce et d’industrie européennes au Maroc organise, les 11 et 12 décembre courant à Casablanca, le premier Forum des petites et moyennes entreprises et leurs partenaires. Selon un communiqué des organisateurs, cette rencontre, initiée en collaboration avec la délégation de l’Union européenne au Maroc, vient souligner l’importance des PME aussi bien pour le Maroc que pour les relations maroco-européennes.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le projet de loi présenté par la Chambre des conseillers pour que les enfants des parlementaires décédés « héritent » les pensions de leurs parents, est toujours en standby depuis 2006. Le Bureau de la Chambre a décidé, la semaine dernière, de reporter l’examen de ce projet de loi. Les conseillers cherchent à travers ce projet de loi à faire bénéficier leurs enfants ou les ayants droits de leurs pensions (après leurs décès).

– Le président de la fédération des associations de mécanique et d’entretien des véhicules, Ahmed Arfaoui, a indiqué, dans un entretien accordé au journal, que le secteur de vente des voitures d’occasion n’est pas réglementé. Arfaoui a souligné que le client est le premier affecté par l’entrée dans le secteur de plus en plus d' »intrus » que ne s’y connaissent pas.

Al Haraka.:

– Le Maroc ambitionne de s’imposer comme une référence dans le pourtour méditerranéen en matière de développement durable, a souligné, samedi à Marrakech, le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Intervenant à la cérémonie d’inauguration de « L’Apple Garden Hôtel & Spa », une structure touristique labélisée développement durable et offrant un nouveau concept d’hébergement (le « Boutique hôtel), M. Haddad a relevé l’engagement de son département à développer le tourisme durable, écologique et en milieu rural.

Attajdid.:

– Dècès de Abdallah Baha: Le fils du défunt, Amine Baha, a affirmé qu’après avoir accompagné sa fille de Casablanca à Rabat, Abdallah Baha s’était rendu seul à la ville de Bouznika, plus précisément à la commune de Oued Cherrat afin de visiter le lieu où s’est noyé Ahmed Zaïdi il y a quelques semaines. Abdellah Baha a été percuté par un train près de Bouznika au moment où il traversait la voie ferrée.

– Clôture, dimanche à Salé, des travaux de l’observatoire pour la jeunesse chargé du suivi et de l’évaluation des politiques publiques: Des experts recommandent la mise en place d’un cadre institutionnel dans le but de coordonner les politiques publiques. Certaines de ces politiques souffrent d’incohérence, comme c’est le cas du Plan Maroc Vert qui a pour but de promouvoir l’activité agricole, et de la politique de l’eau qui vise à rationaliser l’utilisation de l’eau et atténuer les effets de la sécheresse.

Al Assima Post.:

– Abdellah Baha: Le sage du Parti de la justice et du développement (PJD) qui a vécu en silence, est parti à l’improviste. Le défunt avait un rôle capital au sein du parti, en ce sens qu’il était, grâce à l’impartialité et l’équité dont il faisait preuve, une référence dans l’arbitrage des différends, qui savait conciliait entre les différentes positions, a affirmé Abdelali Hamiddine, membre du secrétariat général du PJD. « Feu Abellah Baha était le meilleur, le plus sage et le plus sensé d’entre nous. Il incarnait le parti mais la patrie primait, pour lui, sur ce dernier », a déclaré, pour sa part, Aziz Rebbah.

– Le président de la fédération nationale des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME), Abdelhamid Souiri, a indiqué que le secteur des industries métallurgiques et mécaniques sera prochainement intégré dans le plan d’accélération du développement industriel lancé en avril dernier. La FIMME a, en outre, préparé un contrat-programme comportant des recommandations visant l’intégration dans le secteur de systèmes écologiques adaptés.

Al Ahdath Al Mahgribia.:

– La RDC ne changera jamais d’un iota sa position sur l’intégrité territoriale du Maroc, a affirmé Léon Kengo Wa Dondo, président du Sénat de la République démocratique du Congo (RDC). « Le Sahara constitue une partie intégrante et indivisible du territoire du Royaume », a déclaré le responsable congolais qui recevait, samedi à Kinshasa, une délégation marocaine présidée par le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdii.

– Après avoir été rejeté par les groupes de l’opposition à la Chambre des conseillers, le projet de loi relatif à la révision générale exceptionnelle des listes électorales revient sur la table de la commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et la politique à la Chambre des représentants. Ce texte sera examiné en deuxième lecture en vue d’y apporter de nouveaux amendements après avoir été approuvé à la majorité par la première chambre.

Rissalat Al Oumma.:

– Les autorités lancent une campagne contre l’occupation du domaine public par les marchands ambulants à Casablanca. Plusieurs autorités locales et équipes relevant des forces auxiliaires participent à une campagne pour libérer le domaine public dans plusieurs zones du Grand-Casablanca, squattées par les vendeurs à la sauvette.

– Clôture à Rome de la conférence internationale pour la lutte contre l’esclavage des enfants. Le président de Mountada Al Mouhajir, Amine Bouchaïb, a tiré la sonnette d’alarme sur le drame des enfants marocains séquestrés dans les camps de la honte à Tindouf, appelant la communauté internationale à agir pour les libérer.

Assabah.:

– Mohamed Abied, secrétaire général de l’Union constitutionnelle, a affirmé qu’en rejetant l’esprit de consensus et de planification en ce qui concerne les lois électorales, le gouvernement cherche une guerre électorale. Selon Abied, la bataille menée par l’opposition concerne les textes électoraux qui vont encadrer les élections prochaines. Ces propos ont été tenus lors de la réunion du conseil national du parti, en fin de semaine.

– Les dépenses relatives à la subvention du gaz butane entre janvier et septembre derniers se sont accrues de 14 pc par rapport à la même période de l’année écoulée, selon un nouveau rapport de la Caisse de compensation.

Al Mounaataf.:

– 81.000 élèves n’ont pas réussi à accéder au cycle secondaire collégial à cause de l’abandon scolaire ou du redoublement de l’année, tandis que 30.000 autres quittent annuellement l’école, selon Ilham Krich, présidente du Comité de soutien à la scolarisation des filles rurales, qui a énoncé ces chiffres lors d’un colloque international sur « Droit d’accès à l’éducation et lutte contre l’abandon scolaire », samedi dernier à Rabat.

– L’ambassadeur du Maroc au Mexique, Abderrahman Leibek, a affirmé, dimanche à Veracruz, que le Royaume ambitionne d’établir des ponts de coopération réels avec l’espace culturel ibéro-américain et de promouvoir les échanges économiques, techniques et culturels entre les deux parties. Leibek intervenait lors d’une réunion entre la troïka ibéro-américaine et les membres observateurs au sein de cet organisme.

Bayane Al Yaoum.:

– Les sociétés du secteur privé sont appelées à créer plus de 103.000 emplois en 2015, notamment dans l’offshoring, les technologies de la communication, l’industrie de l’automobile et de l’aéronautique, le tourisme et les services, selon une récente étude réalisée par l’Anapec (Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences).

– Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a révélé que les cadres représentent 65 pc des fonctionnaires au Maroc. Le corps enseignant constitue 50 pc de l’ensemble des effectifs des fonctionnaires dans le Royaume, a-t-il précisé lors des travaux de consolidation du partenariat entre le Royaume et la République démocratique du Congo (RDC), qu’il a présidés avec son homologue congolais, Jean-Claude Kibala, samedi à Kinshasa.

Assahra Al Maghribia.:

– SAR la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, lundi à Rabat, le Conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, en présence des membres du Conseil, dont le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, et la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Meriem Bensalah Chaqroun. Dans son intervention, Son Altesse Royale a rappelé les différents programmes menés par la Fondation et s’est félicitée de leur bon déroulement, ainsi que leur impact en matière de sensibilisation et d’éducation en faveur du développement durable, indique un communiqué de la Fondation.

– L’économie nationale poursuit le rétablissement des équilibres macroéconomiques. Les exportations se sont accrues, le déficit budgétaire a reculé de 8,3 milliards de dirhams et les secteurs de l’industrie, de l’énergie et des mines ont connu une reprise, selon une note de la direction du Trésor et des Finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’Economie et des finances.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *