Revue de presse marocaine du 09/11/2013

0 commentaires, 09/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce samedi 9 novembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Emploi de jeunes: Le gouvernement veut relancer l’auto-entrepreneuriat. Réuni le jeudi 7 novembre, le Conseil de gouvernement a adopté le projet de loi n 114.13 relatif au statut de l’auto-entrepreneur, destiné à développer l’esprit de l’auto-entreprenariat, destiné à développer l’esprit de l’entrepreneuriat, à faciliter aux jeunes l’accès au marché du travail grâce à l’auto-emploi. Il s’agit d’encourager le travail indépendant via des mesures offrant la possibilité d’exercer facilement une activité professionnelle indépendante tout en minimisant les coûts et en simplifiant les procédures administratives.

– Programme de résorption des bidonvilles: des relogements provisoires qui perdurent. En 1997, près de 60.000 familles visant dans des bidonvilles à Ain Sebaa et Hay Mohammadi ont été recensées pour profiter d’un logement social dans le cadre du projet Hassan II pour la résorption des bidonvilles. Certaines parmi ces familles relogées n’ont bénéficié que de logements de service destinés aux concierges. Cette solution, qui ne devait être à l’origine que provisoire, dure depuis plus de 14 ans.

L’OPINION:.
– Le trafic des êtres humains, la problématique qui impose une réforme du droit international. Le trafic des êtres humains à l’échelle internationale est devenu actuellement une grande problématique qui nécessite la réforme des lois du droit international, a souligné jeudi à Marrakech, la présidente du World Youth Parliament (WYP-Parlement international de la jeunesse), Sophie Ghilan, lors de la cérémonie d’ouverture de la 3ème édition de la conférence « Marrakech Model United Nations 2013 » organisée par le WYP sous le thème « le trafic des êtres humains à l’échelle internationale ».

– Discours de SM le Roi: Une « Riposte royale à une provocation excessive ». Le Huffington Post s’est largement fait l’écho du discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l’occasion du 38ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte en y voyant une « Riposte royale à une provocation excessive » d’un régime algérien, qui s’abreuve encore dans les manuels des dictatures notoires afin de « détourner l’attention d’une population qui croule sous le poids d’un pouvoir brutal et corrompu ».

EL ASSIMA POST:.
– PSA Peugeot examine la possibilité d’implanter une usine au Maroc. Selon des médias français, le groupe PSA Peugeot Citroën pourrait suivre les traces de son concurrent Renault et ouvrir une usine à Tanger. Cette éventualité a fait surface au regard des négociations maroco-françaises qui s’étaient déroulées à Marseille en marge des rencontres du forum économique du Moyen-Orient et Afrique du Nord.

LIBERATION:.
– Le PPS fustige un budget porteur de déstabilisation sociale. Depuis quelques jours déjà, le PPS s’en est allé en guerre contre le projet de loi de Finances actuellement débattu et décortiqué par les députés de la Chambre basse. Ce parti de la majorité le dit haut et fort: le budget 2014 est porteur de déstabilisation sociale parce qu’il a touché à des symboles.

– Les eurodéputés disent non à la politisation de l’accord de pêche avec le Maroc. « Le conflit au Sahara est un différend entre le Maroc et l’Algérie et la Commission de pêche au Parlement européen n’est pas habilitée à traiter cette question pour trouver une solution au différend qui oppose les deux pays », dixit Guido Milana, eurodéputé socialiste italien. Lors de son intervention à la Commission européenne de pêche, M. Milana a eu le courage de dire très haut ce que beaucoup disent tout bas.

– Les statistiques de l’immigration clandestine font polémique. Qu’en est-il de la lutte contre l’immigration illégale au Maroc? Selon le ministère de l’Intérieur, l’année 2013 a enregistré jusqu’au 15 octobre dernier, le démantèlement de 63 réseaux de migration irrégulière et l’avortement de 19.500 tentatives de passage clandestin en Europe, dont 15.540 effectuées par des personnes de nationalités étrangères. Les donnes et statistiques officielles précises et fiables sur la plupart des questions liées aux migrations manquent cruellement. Un déficit qui rend incompréhensible, voir difficile, toute approche de la situation migratoire de la situation migratoire dans notre pays.

AL BAYANE:.
– Visite royale aux Etats-Unis: renforcer l’alliance stratégique entre Rabat et Washington. S’il y a bien une visite qui intervient à point nommé, c’est bien celle que va effectuer c’est désormais officiel- SM le Roi Mohammed VI aux Etats-Unis d’Amérique durant les tout prochains jours. Selon Jay Carney, porte-parole du président Barack Obama, qui a publié jeudi dernier un communiqué en ce sens, cette visite, prévue le 22 novembre prochain, « consolidera l’amitié permanente entre les Etats-Unis et le Maroc et renforcera notre alliance stratégique ».

– Réserves d’hydrocarbures offshore: Est-ce une aubaine pour redresser commerciale du Maroc? Selon l’Oxford Business Group, le Maroc attire désormais de plus en plus les investisseurs étrangers. Les résultats des études sismiques et les conditions d’investissement avantageuses sont autant de facteurs d’attraction pour les compagnies pétrolières. Entre 2013 et 2014, plus de 10 puits offshore devraient faire l’objet de forage-exploration.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi, a décidé de poursuivre l’examen du projet de loi relatif à la lutte contre la violence faite aux femmes. Le Conseil a en outre décidé de mettre en place une commission ministérielle chargée d’examiner ce texte pour y apporter les amendements nécessaires. Ce projet de loi devrait introduire de nouvelles sanctions, notamment en ce qui concerne le harcèlement.

– Contrairement aux informations sur la présumée intention des députés RNI au sein de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants de boycotter le vote du projet de loi de Finances 2014, des sources au sein du parti de la colombe ont démenti ces allégations, faisant savoir que les représentants RNI vont voter pour ce texte.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Jettou accusé de piétiner les usages et coutumes parlementaires. Driss Jettou, Premier président de la Cour des comptes, s’est absenté à la séance de la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants pour discuter du projet du budget de l’institution de contrôle des finances publiques du Royaume. L’absence a suscité de vives réactions chez les membres de cette commission, qui ont demandé de lever la séance et d’observer les usages et coutumes parlementaires.

– Le syndicat national des commerçants et professionnels: le gouvernement est languissant devant l’extension du secteur informel et de la contrebande. Le syndicat national des commerçants et professionnels a imputé au gouvernement la responsabilité de l’extension des tensions sociales. Le syndicat a mis en garde contre la sous-estimation et la négligence des revendications fondamentales des catégories à revenu limité.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Le ministre de la Santé Lahoucine Louardi a indiqué, jeudi lors de la réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, que les services de son département avaient effectué 24 opérations d’inspection et de contrôle concernant l’achat des vaccins, la gestion financière et administrative et l’inspection et l’évaluation des hôpitaux.

– Les 2/3 des Marocains ont des difficultés d’accès à la justice. Selon une enquête menée par l’association Adala dans le cadre d’une étude sur le droit d’accès à la justice, 66 pc des Marocains trouvent des difficultés pour accéder aux services de la justice. L’étude indique que l’accès à l’information figure à la tête des difficultés.

BAYANE AL YAOUM:.
– Boulif: l’Etat le plus grand perdant des carrières de sable. Mohamed Najib Boulif, ministre chargé du transport, a déclaré lors d’une conférence à Rabat, que les carrières de sable souffrent encore de disparités entre l’offre et la demande, ainsi que de l’impact du secteur informel, faisant perdre à l’Etat des recettes fiscales colossales. Boulif a, en outre, affirmé que les carrières souffrent d’une exploitation abusive.

AL MASSAE:.
– Détournement de plus de 600 millions de centimes de l’ONCF. Une source informée déclare que la direction de l’Office national des chemins de fer, qui hésite à déférer l’affaire aux tribunaux de peur de ternir la réputation de l’Office, déploie des efforts assidus afin de persuader le fonctionnaire suspect de rendre les sommes soustraites du budget.

– Santé: Un lit pour chaque 1.000 citoyens. Jeudi, lors de sa présentation du budget du ministère devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, le ministre de la Santé Lahoucine Louardi a souligné que les hôpitaux publics du Maroc disposent d’un lit pour chaque 1.000 citoyens.

AL KHABAR:.
– Le nombre d’enfants travailleurs recule de 300.000 à 100.000 durant les 13 dernières années, alors que celui des salariés non déclarés à la CNSS varie entre 1,5 et 2 millions. Ces statistiques ont été révélées par le ministre de l’Emploi et des Affaires sociales Abdesslam Seddiki lors de la réunion de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants.

– Abderrahmane Azzouzi, secrétaire général de la FDT, a déclaré que le dialogue social « ne peut être poursuivi qu’en cas d’application de l’accord du 26 avril ». Dans une déclaration au journal, Azzouzi a assuré que le syndicat n’ a pas jusqu’à présent reçu de convocation directe à participer au dialogue social, ajoutant que lors de la dernière réunion avec les centrales syndicales, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane n’avait fixé aucun rendez-vous pour l’entamer, mais il s’était seulement contenté d’une promesse orale pour convoquer une réunion avec les syndicats trois semaines plus tard.

SAHIFAT ANNAS:.
– Poursuite des protestations des professeurs: Belmokhtar riposte. Dans une déclaration au journal, le ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle Rachid Belmokhtar a indiqué que la décision du ministère de ne pas accorder aux professeurs du cycle primaire et collégial (1000 enseignants)l’autorisation de passer un stage de formation d’une année, après leur réussite au concours d’accès aux centres régionaux de formation, a été dictée par le manque à combler dans le secteur de l’enseignement. Commentant leur protestation, jeudi devant les sièges de certaines académies régionales de l’éducation et de la formation, Belmokhtar a déclaré que  » l’endroit approprié pour ces professeurs est la salle de classe pour enseigner les élèves ».

– Echange d’accusations entre les Istiqlaliens et les Pjdistes à Fès. Le PJD à Fès a accusé Hamid Chabat, maire de Fès, de restreindre toutes les activités menées dans la ville et d’abuser de son autorité en refusant de ne pas accorder l’autorisation à la Jeunesse du parti de la lampe pour organiser l’ouverture d’un forum régional dans une salle relevant du conseil communal. Allal Amraoui, premier adjoint du maire, s’est dit étonné de ce qu’il a qualifié d' »allégations » du PJD, affirmant que « personne n’a été interdit d’utiliser le service public dont dispose le conseil municipal ».

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Mohamed Sajid flagelle la société Lydec. Une source du journal a indiqué que le maire de Casablanca a adressé des critiques acerbes à la société Lydec lors de la réunion tenue jeudi dans le siège de la wilaya de Casablanca, durant laquelle la société a présenté les grandes lignes du programme d’urgence relatif à l’assainissement de la ville Casablanca. La source a affirmé que Sajid a critiqué explicitement le montant de 30 milliards de centimes affecté à ce programme. Le wali du Grand Casablanca Khalid Safir, en compagnie de Sajid et avec la présence de gouverneurs, a tenu le même jour en après-midi une réunion destinée à l’examen du programme, préparé par les trois sociétés délégataires chargées du réseau d’assainissement de Casablanca.

ASSABAH:.
– Ouahbi président de la commission de justice, Hazib présidente du groupe PAM. Des sources du journal ont indiqué que Milouda Hazib a été désignée lors d’une réunion du parti, tenue jeudi, présidente du groupe PAM à la Chambre des représentants. Ces sources ont ajouté qu’Abdellatif Ouahbi, qui était président de ce groupe, a obtenu la confiance du bureau politique du parti pour devenir président de la commission de justice, de législation et des droits de l’homme à la Première Chambre.

– Rebbah insatisfait du budget de son département. Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rebbah a déclaré jeudi devant la commission des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement à la Chambre des représentants que le budget affecté par le projet de loi de finances pour 20014 au secteur dont il a la charge (5,7 MMDH) ne suffirait pas à financer les projets des infrastructures, dont autoroutes, ports et aéroports.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *