Revue de presse marocaine du 09/03/2012

0 commentaires, 09/03/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui retiennent l’attention de la presse quotidienne de ce vendredi:.

+AL MASSAE+ :.
-Beni Bouayach « s’embrase » et les forces de l’ordre encerclent la ville relevant de la province d’Al Hoceima. La ville de Béni Bouayach a vécu jeudi une journée « sanglante » après des affrontements violents entre les forces de l’ordre et les manifestants qui protestaient contre la hausse des factures d’eau et d’électricité. Ces incidents ont fait 10 blessés alors que 10 manifestants ont été arrêtés.

-La BNPJ procède à l’arrestation d' »Al Mahdi Al Mountadar » à Taourirte : La BNPJ a démantelé un groupe religieux, dénommé « Al Jamaa Mahdaouiya » et arrêté son chef qui prétend être « Al Mahdi Al Mountadar », dont les disciples adoptent des « convictions étranges » fondées sur la vénération jusqu’à la sacralité de leur chef aux « idées perverses ».

-De nouveaux développements dans le dossier de l’agression du magistrat de Taounate. Une source judiciaire indique que le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, poursuit sa médiation entre les avocats et les magistrats dans l’affaire d’une présumée agression d’un avocat par un juge à Taounate, ajoutant qu’une commission de bons offices composée de responsables judiciaires, d’avocats et de magistrats a été constituée pour trouver une issue à cette affaire.

-Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Habib Choubani, se prépare à annoncer la liste des bénéficiaires des subventions étrangères, affirmant que cette liste comprend entre 44.000 et 50.000 associations au Maroc qui bénéficient de l’aide de l’Etat et des pays étrangers.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le magazine américain « Forbes » révèle pour la première fois les fortunes de Miloud Chaâbi, Othmane Benjelloune et Anas Sefrioui. La publication place Miloud Chaâbi au à 401ème rang mondial avec 2,9 milliards de dollars, Othmane Benjelloun (PDG du Groupe BMCE Bank) au 546ème rang avec 2,3 milliards de dollars et Anas Sefrioui (patron du groupe immobilier Addoha) à la 804ème place mondiale avec un patrimoine de 1,6 milliard de dollars.

-Mustapha Ramid réitère la volonté à s’attaquer au dossier des fonctionnaires fantomes, de la dilapidation des deniers publics et aux responsables corrompus abstraction faite de leur rang. Le ministre de la Justice et des libertés annonce lors d’une réunion à Marrakech avec les responsables de la section locale de l’Instance nationale de la protection des deniers publics qu’il rendra public dans les deux prochains jours un lourd dossier de prévarication au sein d’un important établissement public car l’ère de l’impunité est révolue.

-Entrée en vigueur de l’horaire « GMT + 1 » à partir du dernier dimanche du mois de mars jusqu’au mois de septembre de chaque année. Le Conseil de gouvernement réuni jeudi a approuvé le changement d’horaire qui aura lieu chaque année le dimanche 25 mars à 00h00 avec un retour à l’heure légale à 03H00 du dernier dimanche du mois de septembre.

+ASSABAH+ :.
-Les services de sécurité en état d’alerte maximum: Le ministère de l’Intérieur démantèle un groupe dont le chef prétend être « Al Mehdi Al Mountadar », alors que les services de sécurité multiplient les points de controle et les barrages au niveau de plusieurs villes et axes routiers en prévision de tout éventuel acte terroriste.

-Le ministère de l’Intérieur interdit la vente des biens libyens au Maroc: Une circulaire ministérielle a été adressée aux walis, gouverneurs dans différentes régions du Royaume interdisant la vente des biens libyens sans autorisation écrite du Conseil de transition libyen.

+AL KHABAR+:.
-Mustafa El Khalfi dévoile un projet de loi visant la révision de la subvention octroyée par l’Etat aux organes de presse: Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement souligne que ledit projet constitue une partie d’une opération programmée dans le cadre de la politique de transparence adoptée par le gouvernement.

-Arrestation du vice-président de la région du Grand Casablanca sur fond d’un chèque sans provision: Les éléments de la police judiciaire ont procédé à l’arrestation de Cherki Farhane qui est également trésorier de la Chambre du commerce, d’industrie et des services de la wilaya de la région du Grand Casablanca et à son transfert à Tanger pour émission de chèque sans provision, d’un montant de 60 millions de centimes dans une transaction dans la ville du Détroit.

-Le PJD annule la subvention destinée au festival « Asouat Nisaiya » (voix féminines): Le président du Conseil municipal de Tétouan , Mohamed Ida Omar a souligné que l’annulation de la subvention de 200 millions de centimes que le Conseil octroie depuis 2008 à ce festival est dû à la baisse de l’excédent du budget de la commune, alors que la responsable du festival, Samira El Kacimi menace d’intenter un procès contre le président du Conseil.

-Habib Choubani se dirige vers la soumission des association de la société civile à la reddition des comptes. Des sources du ministère chargé des Relations avec le Parlement et la société civile indique que Choubani a, dans le cadre de la coordination gouvernementale, demandé à tous les ministères de dévoiler la liste des associations qui collaborent avec eux et la subvention de l’Etat qu’elles reçoivent.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+ :.
-Des blessés et des arrestations dans des affrontements entre des manifestants et les forces de l’ordre à Béni Bouayach dans la province d’Al Hoceima. Qui exploite les revendications sociales pour attiser la tension?

-Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid promet d’ouvrir les dossiers de la prévarication à Marrakech. S’adressant à des membres de la section de l’Instance nationale de protection des deniers publics à Marrakech, le ministre Ramid affirme que son arrivée à la tête du ministère intervient dans le cadre de la lutte contre toutes les formes de prévarication et de dépravation.

-L’actrice égyptienne Laila Ouloui intente un procès contre El Amine Boukhabza, l’un des responsables du PJD, à la suite de ses déclarations dans lesquelles il a proféré des paroles « injurieuses » à l’encontre des artistes étrangères qui participent aux festivals organisés au Maroc.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Le ministère de l’Intérieur « débloque » le dossier de la promotion du personnel des collectivités locales : Le ministère a adressé des correspondances aux walis et gouverneurs pour recenser les fonctionnaires qui remplissent les conditions requises pour la promotion à fin décembre 2011.

-Le 1er mai prochain, un jour de « deuil national » pour les employés marocains: Abdelilah Benkirane décide d’appliquer le prélèvement sur les salaires des grévistes à partir du 1er avril prochain et les fonctionnaires des collectivités locales poursuivent leur bras de fer. Le personnel des collectivités locales observera, de mardi à jeudi prochains, une grève pour obliger le ministère à répondre favorablement à leurs revendications relatives notamment au statut, à la promotion et à la protection de ses droits syndicaux.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-L’hésitation du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane dans la délégation de sa signature aux ministres derrière l’accumulation d’une série de dossiers sur son bureau.

-Mohamed El Yazghi, l’un des dirigeants de l’USFP salue la publication de la liste des bénéficiaires des agréments de transport et appelle Abdelilah Benkirane à demander à ses ministres d’arrêter leurs déclarations « irresponsables ».

+AL ALAM+ :.
-Démantèlement par le BNPJ du groupe « Al Mehdi Al Mountadar »: Le chef du groupe qui prétend être Al Mehdi Al Mountadar oblige ses adeptes à obéir à ses ordres. Dans ce sens, plusieurs personnes ont été arrêtées à Taourirte.

+ATTAJDID+ :.
-Le ministre chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, Habib Choubani, se prépare à dévoiler la liste des associations inactives qui bénéficient d’une subvention globale de 1 milliard de centimes. La liste sera soumise à la Cour des comptes pour audit.

-Le ministère de l’Equipement et du Transport se prépare à l’opération Transit 2012 sur fond de la crise de la COMARIT: Le ministère lance un appel d’offres pour les autorisations aux bateaux d’une durée d’une année à partir du 1er mai prochain. L’appel d’offres concerne trois lignes : Sète-Tanger, Nador-Sète et Nador-Alméria.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Le parlement examine le projet de loi de Finances jeudi prochain dans le cadre d’une session extraordinaire et le gouvernement nie l’existence d’une scission parmi ses membres.

+RISSALAT AL OUMMA+ :.
-9 mars 2011-9mars 2012: Une année sur la voie de la révolution du Roi et du Peuple renouvelée : Des acteurs politiques, académiciens et associatifs unanimes à souligner que le discours royal du 9 mars 2011 a constitué un prélude historique au changement démocratique dans le pays avec une nouveau mode, une méthodologie démocratique, participative et institutionnelle qui élabore et renouvelle la feuille de route des profondes réformes.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+ :.
-Démantèlement du groupe « Al Mehdi Al Mountadar » à Taourirte : Arrestation d’un dénommé « Abou Hafs » à Fès, et alerte sécuritaire à Casablanca obligeant les éléments de la police de porter la tenue officielle et les privant de leurs congés.

+LE SOIR ECHOS+:.
-La France réitère son soutien au Maroc. La Déclaration du ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé sur le dossier du Sahara en dit long sur les relations qu’entretiennent le Maroc et la France. Alger, elle, regarde d’un mauvais oeil cette nouvelle sortie de la diplomatie française sur un conflit qui traîne depuis 30 ans déjà.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-La solidarité gouvernementale, véritable casse-tête pour Benkirane. Ses ministres ne sont pas toujours sur la même longueur d’onde. L’équipe gouvernementale commence déjà à montrer des signes d’hétérogénéité et de dissonances. L’affaire de la publication de la liste des agréments, ou celle des critiques de ministres PJD contre Mawazine avaient mis dans l’embarras d’autres ministres. Ce manque d’homogénéité sera la talon d’Achille de la coalition gouvernementale lors des élections communales.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Budget 2012 : Une session parlementaire extraordinaire à partir du 15 mars et pas de grands changements fiscaux. Une session extraordinaire du Parlement est prévue à partir du 15 mars afin de discuter le projet de loi de Finances au titre de l’exercice 2012, adopté par le gouvernement. Un travail fastidieux attend les députés de la commission des Finances qui sont appelés à examiner le texte, à lui apporter des amendements et à le voter. En gros, de grands changements ont été introduits à la première mouture préparée par l’ex-argentier du Royaume afin de l’adapter à la nouvelle conjoncture économique et aux engagements de l’actuel Exécutif.

+L’ECONOMISTE+:.
-Loi de Finances : L’Etat à la diète et le gouvernement serre la ceinture. En ces temps de crise, la rationalisation des dépenses publiques est vitale. Ainsi, le gouvernement compte donner l’exemple en serrant la ceinture. Il compte réduire de 50 pc les dépenses de logements, d’hotellerie, d’accueil, des cérémonies officielles. Cette mesure figure dans le projet de Budget 2012, adopté en Conseil de gouvernement.

+L’OPINION+:.
-Programme spécial pour sauver la campagne agricole : suspension des droits de douane pour l’importation de l’orge. Un programme spécial dédié au monde rural sera éminemment annoncé et comporte, entre autres, la suspension des droits de douane pour l’importation de l’orge et le sauvetage du cheptel. Une initiative louable qui aurait le mérite de venir en aide aux agriculteurs et témoigner ainsi d’une certaine solidarité avec le monde rural.

+LIBERATION+:.
-A cause du détournement de l’aide humanitaire, les camps de Tindouf menacés de famine. Selon des sources en provenance de Tindouf, les habitants de ces camps sont menacés de famine, vu le manque de produits alimentaires provenant des aides humanitaires que la communauté internationale a pris l’habitude d’envoyer.

-Publication de la liste des « grémistes » : Rebbah ira-t-il jusqu’à retirer les agréments ? La publication par le ministère de l’Equipement et du Transport de la liste des bénéficiaires des agréments du transport ne cesse de faire couler de l’encre suscitant une grande polémique. Jusqu’où ira le « courageux » ministre Rebbah ? Ira-t-il jusqu’au bout ? Pourra-t-il retirer les agréments indûment octroyés à ceux qui ont longtemps bénéficié de cette économie de rente ? Ira-t-il jusqu’à toucher d’autres secteurs comme l’exploitation es sables et des carrières ou s’agit-il d’un coup d’épée dans l’eau à caractère politicien qui connaîtra une fin dans les mois à venir ?

+AL BAYANE+:.
Adoption du projet de loi de finances : Budget 2012 : priorité au social et à l’investissement. Le Budget de l’année 2012 entame sa phase de validation. Le conseil de gouvernement a adopté, jeudi, la mouture finale du projet présenté par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, avant son examen en Conseil des ministres sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI. Si tout marche bien, le projet pourrait être adopté avant fin mars courant, sauf si les élus de la nation prennent plus de temps dans l’amendement des principales rubriques dudit projet. Dans la forme comme dans le fonds, le projet de loi de finances pour l’année 2012 n’apporte pas finalement de grands chamboulements dans les matrices du budget général, à l’exception du fameux Fonds de solidarité sociale.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *