Revue de presse marocaine du 08/04/2015

0 commentaires, 10/04/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 08 avril 2015:

Le Matin.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à Kénitra, au lancement du plan stratégique de développement intégré et durable de la province (2015-2020), doté d’une enveloppe budgétaire de près de 8,4 milliards de dirhams (MMDH). Ce plan stratégique s’articule autour de cinq axes principaux, à savoir le plan de développement urbain intégré et durable de la ville de Kénitra, le plan de développement urbain intégré et durable de la ville de Souk El Arbaa El Gharb, le plan de développement intégré et durable des destinations balnéaires de Mehdia et Moulay Bousselham, le plan d’appui au développement des communes rurales relevant de la province de Kénitra (Arbaoua, Lalla Mimouna, Sidi Allal Tazi, El Mougrane, Ouled Slama, Souk Tlat El Gharb, Sidi Mohamed Lahmar, Benmansour, Dlalha) et le plan de mise à niveau et de requalification du réseau routier.

– Les obsèques de feu Hassan Al Yaacoubi, époux de feue SAR la Princesse Lalla Aïcha, ont eu lieu mardi au cimetière Chouhada à Rabat, en présence de SAR le Prince Moulay Rachid. Après les prières d’Al Asr et du mort à la Mosquée Chouhada, le cortège funèbre s’est dirigé vers le cimetière Chouhada où le défunt a été inhumé, en présence notamment du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, du président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, du chambellan de SM le Roi, Sidi Mohamed Alaoui, de membres de la famille du défunt et de plusieurs personnalités civiles et militaires.

– Le ministère de l’Industrie compte renforcer les capacités des associations de consommateurs. Il vient de lancer un appel à projets ouvert pour sélectionner des projets et des activités afin de développer l’expertise dans la consommation et la sensibilisation, l’information et l’assistance des consommateurs. Cet appel à projet est ouvert aux fédérations ou groupements d’associations de protection du consommateur. Ces derniers doivent fonctionner conformément à la légalisation et la réglementation en vigueur et justifier à la date de la demande de deux années au moins d’existence à compter de la déclaration aux autorités.

Aujourd’hui le Maroc.:

– TNT: Une campagne de promotion démarre. Le gouvernement passe à la vitesse supérieure pour la concrétisation du projet de la télévision numérique terrestre (TNT). Dans ce sens, un accord a été signé entre le ministre de la Communication et des sociétés marocaines importatrices de récepteurs de télévisions numériques. Objectif: satisfaire la demande du marché intérieur en termes de récepteurs numériques à des prix abordables. Si le gouvernement désire aujourd’hui accélérer le processus, c’est parce qu’il s’était engagé avec l’Union internationale des télécommunications de transformer son système télédiffusion d’un mode analogique à un autre totalement numérique, et ce, à l’horizon du 17 juin 2015.

– L’OMC réunit son gotha à Marrakech. La ville ocre accueille, à l’occasion de la commémoration du 20ème anniversaire de la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), la conférence des ministres du commerce africains. Ce sont près de 300 représentants du secteur privé et de la société civile qui sont actuellement en conclave à Marrakech avec, à l’ordre du jour, plusieurs panels et débats. L’évènement est de taille et offre l’occasion de faire le point sur les vingt ans de participation de l’Afrique au système commercial multilatéral incarné par l’OMC

L’Economiste.:

– L’Etat bloque l’indemnité pour perte d’emploi. A peine entrée en vigueur, l’indemnité pour perte d’emploi connaît des problèmes de financement. L’Etat n’a toujours pas honoré son engagement et n’a pas versé sa participation au fonds d’amorçage, soit un montant de 250 millions de DH. Un retard qui risque de remettre en cause les objectifs de cette prestation qui doit garantir un minimum aux salariés licenciés pour raisons économiques. Près de 3.000 salariés attendent les paiements.

– La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) : Les réserves des professionnels. A peine voté par la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme, le projet de loi sur la VEFA suscite déjà de fortes réserves des promoteurs immobiliers. Le texte de loi a pour ambition de protéger aussi bien le promoteur que l’acquéreur, notamment via l’instauration d’une caution bancaire. En cas de défaillance du premier, elle permet au second de récupérer son compte. Et c’est justement ce dispositif qui déclenche les critiques de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI). Elle souhaite extraire le logement social du champ d’application de la loi.

Al Bayane.:

– Journée mondiale de la Santé 2015: La sécurité sanitaire des aliments. Au Maroc, cette journée sera célébrée sous le slogan « Qu’en est-il de la sécurité de votre alimentation? De la ferme à l’assiette, prenez soin de la sécurité alimentaire ». Cet objectif ne peut être atteint que si chacun y met du sien, car nous sommes tous concernés, que ce soit l’agriculteur, l’éleveur, le transporteur, le vendeur, les grandes surfaces, l’épicier du coin, le restaurateur, les consommateurs, le ministère de l’Agriculture, celui de la Santé, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA)…On note chaque année des cas d’intoxication liés à l’ingestion d’aliments insalubres.

– Une opération d’inspection menée dans la prison locale de Salé 1, par une commission d’inspection centrale relevant de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, a conduit, le 4 mars dernier, à des mesures administratives de mutation à l’encontre de certains fonctionnaires. Cette opération, qui a duré 7 jours, a concerné les différents services et dépendances de cet établissement pénitentiaire. La commission a relevé plusieurs dysfonctionnements dans la gestion de certains de ces services.

L’Opinion.:

– Réunion hebdomadaire du Comité exécutif de l’Istiqlal: Préoccupation par l’hégémonie gouverno-partisane sur les échéances électorales. Le Comité exécutif du parti de l’Istiqlal a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire ordinaire sous la présidence du secrétaire général, Hamid Chabat, lors de laquelle il a examiné des questions d’ordre politique et organisationnel. Il a ainsi débattu de la situation politique qui prévaut dans le pays et des conditions dans lesquelles se déroulent les préparatifs pour les prochaines échéances électorales et qui se distinguent par une hégémonie gouverno-partisane absolue, menaçant la probité et la transparence du processus électoral dans son ensemble.

– La Caisse de compensation ne supporte plus les lourdes charges de subvention des produits pétroliers. La décompensation intervenue en 2014 a concerné le supercarburant, le Fuel N 2, le Fuel ONEE et le gasoil 50ppm dont la subvention a été totalement supprimée en janvier 2015. La Caisse continue, en revanche, de subventionner le gaz butane et le sucre. Les charges de compensation pour les deux premiers mois de l’année 2015, relative au gaz butane et au sucre, s’est élevée à 1,915 MMDH dont 1,382 MMDH pour le gaz butane et 533 MDH pour le sucre.

Libération.:

– Driss Lachguar au Forum de la MAP : L’USFP n’accepte aucune régression des acquis démocratiques. L’Union socialiste des forces populaires (USFP) n’acceptera aucune régression des acquis démocratiques, a affirmé le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, qui était mardi l’invité du Forum de la MAP autour de la thématique « L’USFP et les enjeux électoraux ». Lachguar a ajouté que son parti prône la poursuite des consultations politiques entre le gouvernement et l’opposition en prévision des prochaines élections. L’USFP œuvrera pour que les prochaines élections se déroulent selon le calendrier établi par le gouvernement, a indiqué Lachguar, rappelant la célérité avec laquelle l’opposition parlementaire avait interagi avec le décret fixant les dates des prochaines échéances électorales.

– ? »L’autonomie, une base solide pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara », thème d’un forum à Laâyoune. Après avoir accueilli le Forum national sur l’investissement dont les résolutions portent sur l’injection de plusieurs milliards de dirhams dans l’économie des provinces sahariennes, voilà que la ville de Laâyoune abrite un autre forum. Ce dernier se déroule sous le thème : « Le Sahara, 40 ans après. L’autonomie, une base solide pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara ». Ouvrant les travaux de ce forum, en présence des représentants de 26 pays, des chercheurs et intellectuels nationaux, des cadres locaux, les participants ont débattu de plusieurs thèmes tels que « Le Sahara avant 1976 », « Le Sahara actuellement », « L’autonomie du point de vue de la loi internationale, l’initiative marocaine d’autonomie comme exemple ».

Al Ahdath Al Maghribia.:

– L’Union constitutionnelle (UC) fixe au 25 avril courant la date du renouvellement de la direction du parti à l’occasion de la tenue de son Conseil national, selon une source du parti. Alors que le parti n’a pas réussi à élire un nouveau secrétaire général lors de son 5ème congrès national tenu fin mars dernier, les prémices d’une concurrence acharnée entre ceux qui veulent maintenir le statu-quo et ceux qui portent le flambeau du changement commencent à se profiler, ajoute la même source.

Rissalat Al Oumma.:

– Le Parlement européen doit s’engager en faveur d’un règlement du conflit du Sahara compte tenu des risques de fraudes à Tindouf et de la menace terroriste dans la région, a affirmé l’eurodéputé socialiste Gilles Pargneaux. « Entre risques de détournements de l’aide humanitaire à Tindouf et menaces terroristes plus au sud avec AQMI, le Parlement européen doit s’engager en faveur d’un règlement du conflit du Sahara », a déclaré mardi M. Pargenaux, à la veille de la visite qu’il entend effectuer au Maroc jusqu’au 10 avril à la tête d’une délégation d’eurodéputés.

Attajdid.:

– Abdellatif Ouahbi, figure du PAM et président de la commission d’enquête sur les inondations dans le sud, présente sa démission de cette fonction. Cette démarche intervient après que certaines parties de l’opposition ont entravé, durant plusieurs semaines, les travaux des réunions de la commission pour protester contre l’élection de M. Ouahbi à sa tête au lieu du candidat plébiscité par l’opposition. Abdellatif Ouahbi a affirmé que sa démission a pour but de favoriser le fonctionnement normal de la commission.

Al Assima Post.:

– Le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Driss Lachgar, a lancé une initiative de réconciliation avec les détracteurs de la direction actuelle du parti de la Rose, exprimant sa volonté de tourner la page des différends internes de l’USFP. « Je n’ai aucune réserve sur le retour de ceux qui ont quitté le parti car l’étape actuelle requiert le raffermissement des rangs des Usfpéistes », a-t-il affirmé mardi au Forum de la MAP.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à Kénitra, au lancement du plan stratégique de développement intégré et durable de la province (2015-2020), doté d’une enveloppe budgétaire de près de 8,4 milliards de dirhams (MMDH). Basé sur une approche novatrice en termes de transversalité, d’intégration et de cohérence des interventions publiques, ce plan structurant ambitionne d’accompagner le développement urbain et démographique de la province, consolider son positionnement économique, améliorer le cadre de vie de ses habitants et préserver son environnement.

– Les obsèques de feu Hassan Al Yaacoubi, époux de feue SAR la Princesse Lalla Aicha, ont eu lieu mardi au cimetière Chouhada à Rabat, en présence de SAR le Prince Moulay Rachid. Après les prières d’Al Asr et du mort à la Mosquée Chouhada, le cortège funèbre s’est dirigé vers le cimetière Chouhada où le défunt a été inhumé, en présence notamment du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, du président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, du Chambellan de SM le Roi, Sidi Mohamed Alaoui, de membres de la famille du défunt et de plusieurs personnalités civiles et militaires.

Bayane Al Yaoum.:

– Le PPS active son plan électoral. Le Bureau politique du PPS a examiné, lundi au cours de sa réunion périodique, un rapport relatif au plan de communication que le parti compte suivre dans ses préparatifs pour les prochaines échéances électorales. Le Bureau politique a en outre annoncé dans un communiqué avoir pris les décisions qui s’imposent afin de créer les bonnes conditions pour la tenue des meetings et des rencontres régionales prévus la semaine en cours.

Assabah.:

– Les jeunes de la FDT, réunis récemment en forum à Casablanca, ont exprimé leur soutien à l’action menée par cette centrale syndicale et appelé le gouvernement à traiter sérieusement les problèmes socioéconomiques dont souffrent les jeunes marocains, le chômage en premier lieu. Les participants à ce forum ont également plaidé pour l’adoption d’une politique juste basée sur la répartition équitable des richesses.

– Le gouvernement règle les créances dues au GPM. Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a signé le dernier chèque au profit du Groupement pétrolier du Maroc (GPM), après la levée de la compensation des prix des combustibles début 2015. Ainsi, le montant des arriérés de la compensation du gaz butane et du sucre, produits encore subventionnés par la Caisse de compensation, s’établit à 2,302 milliards de dirhams à fin mars dernier contre 7,573 milliards une année auparavant, soit une baisse de 70 pc.

Al Mounaataf.:

– L’existence de liens entre le polisario et les réseaux du djihadisme international n’est qu' »un secret de polichinelle », écrit le site d’information « Breizh info », se faisant l’écho du rapport de l’Office européen de lutte antifraude (OLAF) qui souligne que l’aide humanitaire internationale destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf est détournée d’une « manière organisée » depuis plusieurs années par l’Algérie et le front polisario. Le site relève que le rapport contient des accusations très détaillées qui ont provoqué des réactions contrastées en Algérie et une indignation européenne et qui confortent la thèse marocaine selon laquelle le front du polisario n’est rien d’autre qu’un instrument algérien, notant que l’aide humanitaire européenne bénéficiait à « des terroristes ont juré la destruction de l’Occident ».

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Bayt Al Hikma a présenté, lors d’une conférence organisée mardi à Casablanca, un mémorandum contenant des propositions pour la décriminalisation de l’avortement. L’ONG prône la légalisation de l’avortement au cas où la grossesse comporte des risques pour la santé de la maman ainsi que dans les cas de viol et d’inceste. Elle revendique également que la décision de l’avortement soit du ressort de la femme enceinte et pas de l’homme, et que celle-ci puisse se faire avorter à n’importe quel moment de la grossesse.

– La sélection nationale de football devra savoir, au cours de cette journée, à quelles équipes elle aura affaire lors des éliminatoires de la CAN 2017 dont le pays hôte n’a pas encore été déterminé. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait annulé la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de priver le Maroc de participer à cette édition 2017. Le pays qui abritera cette grand-messe du football africain devra être connu aujourd’hui à l’issue de l’assemblée générale ordinaire de la CAF qui se tient au Caire.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les groupes de l’opposition à la Chambre des représentants ont présenté une proposition de loi complétant le dahir du 24 février 1954 portant statut général de la fonction publique. Ces groupes proposent de modifier le deuxième alinéa de l’article 4 de façon à ce que les docteurs exerçant dans les administrations publiques, les collectivités territoriales et les établissements publics soient dotés des mêmes droits dont disposent les catégories professionnelles mentionnées dans ce texte, y compris la régularisation de leur situation juridique et administrative et leur intégration à l’une des échelles de la fonction publique.

Al Alam.:

– L’Arabie saoudite apprécie la solidarité du Royaume du Maroc avec ses frères arabes dans le cadre de l’opération « Tempête décisive », a indiqué l’ambassadeur de l’Arabie saoudite à Rabat, Abderrahmane Mohamed El-Jadii. Cette position s’inscrit dans le prolongement des positions historiques du Maroc qui visent la préservation de la sécurité des pays arabes, a souligné M. El-Jadii dans une déclaration au journal, notant que l’action des deux pays dans le domaine de la lutte contre le terrorisme s’inscrit dans le droit fil de leurs politiques fondées sur la modération et le juste milieu.

Al Massae.:

– Le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, a révélé des faits graves sur les intoxications alimentaires au Maroc. Selon les statistiques présentées par le ministre, entre 20 et 25 pc des restaurants, des snacks et des fast-food contrôlés par les services sanitaires constituent un danger pour la santé du consommateur. Le Maroc enregistre annuellement entre 1.000 et 1.600 cas d’intoxications alimentaires, dont 30 à 45 pc font l’objet d’une prise en charge médicale, a fait savoir M. El Ouardi lors d’une conférence organisée mardi à Rabat à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé.

– Neuf mois gratuits d’Internet dans les quartiers de Casablanca. Les habitants de la capitale économique pourront désormais bénéficier d’une connexion Internet gratuite dans dix zones situées dans les principales artères, après la signature d’un accord de partenariat entre le Conseil de la ville et les trois opérateurs télécoms (Maroc Telecom, Méditel et Inwi) pour l’aménagement d’espaces publics proposant la « Wifi Outdoor » à titres gracieux.

Al Haraka.:

– L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) mènera, dans les semaines à venir, un audit global du système de gestion des parcs d’abonnés mobiles de tous les opérateurs concernés. Cet audit global vise à faire le point sur l’état d’avancement du processus d’identification des abonnés mobiles et à évaluer l’impact des décisions et actions entreprises, précise un communiqué de l’ANRT, ajoutant que sur la base des résultats de cet audit, les nouvelles mesures adéquates seront communiquées aux opérateurs pour mise en œuvre.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *