Revue de presse marocaine du 08/03/2013

0 commentaires, 08/03/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce vendredi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:
– Revirement inattendu de Chabat. Officiellement, la question du remanient est toujours à l’ordre du jour, mais dans les faits, l’Istiqlal y a renoncé jusqu’à nouvel ordre. La réunion de mercredi dernier a été organisée à la demande de Mohand Laensar, furieux après la remise en cause des résultats des élections partielles par ses alliés. Les quatre alliés ont convenu à l’issue de leurs réunions que les partis lésés par les résultats des élections partielles peuvent saisir la justice.

– 8 mars: Peu d’actions en faveur des droits des femmes. Depuis l’arrivée du gouvernement à nos jours, force est de constater que le bilan des actions en faveur des droits des femmes est bien maigre. Tant attendu, le projet de loi relatif à la lutte contre la violence à l’égard des femmes se fait toujours attendre alors qu’une Marocaine sur trois est touchée dans son intégrité physique et psychologique. Un an après l’affaire Amina Filali, l’article 475 du Code pénal qui a suscité un débat national d’une ampleur sans précédent et sur le point d’être amendé. L’adoption par les députés est prévue au printemps. Quant’ à l’instance de la parité, sa création tarde à voir le jour.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
– L’ouvrage « Saqiya Al Hamra, berceau de la culture ouest-saharienne » de Pierre Bonte est une magistrale rétrospective qui vient en couronnement d’une longue et fructueuse carrière de recherche, notent les professeurs Hassan Hafidi Alaoui et Mohamed An-Naciri, qui ont préfacé l’ouvrage. Dans un entretien au journal, Pierre Bonte, directeur de recherche émérite du CNRS, membre du Laboratoire d’anthropologie du collège de France, indique que « j’ai voulu réhabiliter Saqiya Al-Hamra dans le mouvement des cultures, des sociétés, des hommes à travers l’Ouest saharien ».

+AL BAYANE+:.
– A l’occasion de la Journée internationale de la femme, célébrée ce vendredi, le journal dédie toute son édition du 8 mars à la femme. Le journal rappelle notamment que le bureau politique du PPS réitère ses positions de principe sur les dossiers de la femme et ses revendications légitimes qui sont la parité, la dignité, le progrès et l’égalité effective (…) et continuera de défendre avec rigueur la cause féminine en la considérant comme cruciale pour le projet de société que défend le parti.

+LIBERATION+:
– 8 mars: Parcours de militantes aux cimes du pouvoir partisan: 11 femmes siègent au sein du Bureau politique de l’USFP. Elles sont la dream team socialiste au féminin. 11 femmes qui siègent au sommet, membres de l’instance exécutive de l’USFP. Le parti de la Rose a désormais ses femmes décideuses, entrées au cénacle du pouvoir partisan. Une victoire sur le chemin de l’égalité. La parité est encore et toujours une (lointaine?) perspective. Au Bureau politique de l’USFP, elles sont désormais 11 femmes sur les 33 membres qui le composent.

+L’OPINION+:
– Réunion du Comité exécutif du parti de l’Istiqlal: Exactions lors des élections partielles: Une enquête s’impose. Le Comité exécutif du parti de l’Istiqlal a tenu, mercredi, sa réunion hebdomadaire sous la présidence du SG Hamid Chabat. L’ordre du jour a porté sur des questions ayant trait aux réunions des directions des composantes de la coalition gouvernementale, l’évaluation des résultats des élections législatives partielles et sur des questions d’ordre organisationnel.

+L’ECONOMISTE+:
– Délais de paiement: Marche arrière. C’est officiel. Le flou qui entoure certaines dispositions de la loi 32-10 sur les délais de paiement sera levé. Un projet de texte amendant la loi est en cours de préparation et sera incessamment présenté au gouvernement. L’annonce a été faite mercredi 6 mars par le directeur général des impots, Abdellatif Zaghnoun, qui était l’invité du Corps des comptables agréés du Maroc. « La loi en question a suscité beaucoup de débats et des appréhensions des milieux d’affaires qui redoutent la baisse d’activité, voire l’arrêt de travail, notamment dans le secteur de la sous-traitance », commente le patron de la DGI. L’organisation patronale s’apprêtait même à présenter un mémorandum au chef du gouvernement pour différer l’application de ladite loi à 2014.

+LE SOIR ECHOS+:
– Les textiliens cherchent la défense commerciale. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir contacté le département du commerce extérieur pour l’informer sur le préjudice que subit leur production à cause des importations étrangères. Les secteurs du textile, la métallurgie… en sont des exemples sans pour autant déposer une requête, juridiquement parlant. Le tissu industriel national est confronté à une concurrence étrangère farouche suite au choix de la libéralisation motivé par l’objectif d’améliorer aussi bien la productivité que la compétitivité (baisse des prix et des coûts de production avec un meilleur approvisionnement). L’engagement pris par le Maroc en devenant membre de l’OMC a également un prix à payer.

+AL MASSAE+:
– Le quotidien Al-Alam, porte-parole du parti de l’Istiqlal, prend la défense de Khalid Alioua en critiquant la décision du juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca portant sur la prolongation de sa détention préventive.

– La majorité: le remaniement ministériel pour avril prochain. Selon des sources de haut niveau au sein de la majorité, la décision de procéder à un remaniement sera précédée par des consultations avec le palais royal.

+AL ALAM+ :.
-Yasmina Baddou, l’invitée du journal à l’occasion du 8 mars, indique que les prétextes sur l’inexistence de compétences féminines pour occuper des postes de responsabilité ne sont qu’un traquenard, ajoutant que malgré tous les acquis réalisés, le chemin reste long pour la réalisation de la parité escomptée. Elle fait remarquer que l’occupation par la femme d’un poste de décision constitue une valeur ajoutée puisqu’elle interprète les choses d’un angle différent.

– Le bras de fer entre le ministère de la Justice et des libertés et le Club des magistrats du Maroc se poursuit. Le ministère affirme que l’audition du substitut du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Tata et le mémorandum adressé au juge d’instruction près le tribunal de première instance de Fès sont conformes à la loi. Pour sa part, le Club des magistrats du Maroc souligne que le ministre de tutelle n’a aucune compétence sur les juges d’instruction.

+ASSABAH+:.
– Les éléments de la Gendarmerie Royale à Ouled Salah à Casablanca ont procédé, il y a deux jours, au démantèlement d’un dangereux réseau spécialisé dans l’intermédiation pour l’obtention du permis de conduire catégorie « B » sans passer l’examen d’aptitude et des sources indiquent que 26 présumés coupables ont été arrêtés et 24 permis de conduire saisis. Les enquêtes ont démontré que les candidats pour l’obtention de ce document ne connaissent même pas les « abc » de la conduite et n’ont pas reçu de cours d’apprentissage dans des auto-écoles.

– La Chambre criminelle (premier degré) près la Cour d’appel de Rabat a entamé, mercredi, le procès des membres d’une bande criminelle qui ont semé la terreur à Rabat et Témara, attaqué deux agents de police pour s’emparer de leurs menottes et détruit une voiture de police blessant un agent de sécurité. Des sources informées indiquent que cette bande voulait s’approprier les pistolets des deux agents de police pour les utiliser dans des vols à main armée.

– Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a appelé, lors de la réunion de la majorité, tenue mercredi, à tourner la page des élections législatives partielles et à Âœuvrer à la consécration de la transparence des échéances électorales. La majorité gouvernementale convient de dépasser ses différends concernant les conditions dans lesquelles se sont déroulées les élections partielles et se concentrer sur l’avenir pour faire face aux défis politique, économique et social auquel fait face le pays.

+AL KHABAR+:.
-130 cas de violence (homicide, viol et acte de vandalisme) recensés par la presse dans les établissements scolaires entre septembre 2012 et 28 février 2013 et Mohamed El Ouafa, ministre de l’Education nationale, exhorte les médias publics de ne pas diffuser les vidéos sur la violence des enfants, notant qu’il va tenir une réunion avec les responsables du pole audiovisuel public pour trouver des solutions pédagogiques interdisant de semer la terreur chez les enfants, annonçant la mise en place d’un plan sécuritaire autour des établissements scolaires.

– Ahmed Zaïdi, le président du groupe socialiste à la Chambre des représentants a, dans un entretien au journal, accusé Driss Lachgar, premier secrétaire de l’USFP et ses partisans d’avoir improvisé une rencontre entre eux, soulignant que les mesures disciplinaires à l’encontre de Abdelali Doumou et Ali El Yazghi visent le groupe socialiste, et la commission, qui devrait prendre ces mesures, n’existe pas. Un dirigeant de l’USFP indique que Lachgar veut, à travers l’audition des députés Dumou et El Yazghi, soumettre à sa propre volonté ledit groupe.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
– Le SG de l’Istiqlal, Hamid Chabat, revient sur ses accusations contre le ministère de l’Intérieur. Chabat reprochait à ce département son ingérence dans le déroulement des dernières élections partielles. Lors de la réunion de la majorité, mercredi, Chabat a blanchi Laenser des accusations proférées contre lui à l’issue de ces échéances, appelant à traiter les questions relatives aux irrégularités électorales au niveau de chaque partis sans les introduire dans l’ordre du jour des travaux de la majorité.

-Satisfaction à Midelt après la révocation du substitut du Procureur du Roi, accusé d’avoir obligé un citoyen à lui baiser les pieds.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:
– La chaîne américaine « CNN » victime d’un canular: une image manipulée d’une femme portant des traces de torture a été présentée par la dénommée Aminatou Haidar comme sienne lors de son passage à une émission de cette chaîne. Mohamed Loulichki, Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, n’a pas parvenu à avertir la chaîne américaine du canular. Toutefois, plusieurs sites électroniques ont attiré l’attention sur la grande différence existant entre la femme sur la photo et la dénommée Aminatou Haidar.

– Les Istiqlaliens demandent d’écarter le ministère de l’Intérieur de l’organisation des élections. Plusieurs membres du Comité exécutif du parti ont appelé, dans une réunion tenue mercredi, à écarter le ministère de l’organisation des élections et de confier cette mission à une commission indépendante relavant d’un conseil de controle qui regroupe tous les ministères concernés, les partis politiques et les ONGs des droits de l’Homme.

– Report du procès Abdelhanine Benalou, ancien DG de l’Office national des aéroports, au 21 mars à cause de l’absence des accusés poursuivis en cas de liberté. La défense de Benalou demande sa mise en liberté provisoire.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Des sources proches du gouvernement indiquent que l’intervention du ministre e l’Intérieur, Mohand Laenser, a été virulente lors de la dernière réunion du Conseil de gouvernement, tenue à la suite des élections partielles, précisant que Laenser a vivement protesté contre les déclarations de dirigeants du PJD et de l’Istiqlal sur une présumée intervention du ministère de l’Intérieur dans ces échéances électorales organisées le 28 février.

-Dix élus communaux du PJD présentent leur démission du bureau de la commune rurale Amrah dans la province de Settat en guise de protestation contre « la fraude » qui a entaché les élections partielles dans cette circonscription avec la complicité d’agents d’autorité.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:
– La haute commission de coordination entre les partis de la coalition gouvernementale a tenu, mercredi, une réunion d’urgence à la demande du MP, objet de critiques acerbes de la part de ses alliés après l’annonce des résultats des élections partielles où le parti a remporté deux des cinq sièges en jeu. Des sources ont indiqué que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a cherché à contenir la crise et à tourner la page des élections partielles, surtout après l’émergence des voix au sein du MP appelant à se retirer du gouvernement.

– Le Magazine américain Forbes décrit le dirigeant du polisario comme un « dictateur qui se succède à lui-même depuis 1976, dans le cadre d’élections à un seul candidat . Dans sa dernière livraison, le magazine décrit également l’obscénité du faste du chef du polisario, dans les camps de Tindouf où le désespoir des populations, privées de leurs droits les plus élémentaires, n’a d’égale que la privation la plus abjecte dont souffrent les populations.

+ATTAJDID+:
– Le Secrétariat général du gouvernement dévoile un projet de loi pour lutter contre la contrefaçon élaboré par l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). Le projet vise à améliorer le système des brevets et le système national des marques et réformer le système national de dessins et modèles industriels.

– Le Polisario ne parvient pas à dissimuler son implication dans le terrorisme, selon un nouveau rapport du Centre international d’études du terrorisme intitulé le terrorisme dans le nord du Mali et les pays du Sahel . Un bilan et une implication , publié récemment.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Report de l’examen de l’affaire de l’ancien directeur général de l’ONDA, Abdelhanine Benallou et Co, et la défense a de nouveau demandé, jeudi devant la Chambre criminelle chargée des crimes financiers près la Cour d’appel de Casablanca, la mise en liberté provisoire de ses clients.

+RISSALAT AL OUMMA+:
– La chaîne américaine CNN tombe dans le piège de la désinformation mis en place par les séparatistes en diffusant, mardi, une photo attribuée à la dénommée Aminatou Haidar, alors qu’elle appartient à une femme d’origine asiatique souffrant de blessures au niveau du visage, et dont les traits ne correspondant nullement à ceux d’Aminatou Haidar.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *