Revue de presse marocaine du 07/06/2012

0 commentaires, 07/06/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+ASSABAH+:.
-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane déclare: « Les prochaines élections au milieu de l’année 2013 ». Il a indiqué qu’il est impossible d’organiser les prochaines échéances électorales en 2012 et qu’il y a espoir qu’elles pourraient avoir lieu au milieu de l’année prochaine. Le Chef du gouvernement a par ailleurs affirmé que l’augmentation des prix des carburants pourrait économiser 10 milliards de DH au budget de l’Etat.

-Abdelilah Benkirane se présentera, de nouveau, mercredi prochain devant la Chambre des conseillers pour la séance mensuelle des questions orales, révèlent des sources proches du bureau de la 2ème Chambre.

-Violents affrontements, mardi dernier à Khouribga, entre les demandeurs d’emploi à l’OCP et les forces de l’ordre. Des sources indiquent que les forces de l’ordre ont réussi à disperser le sit-in observé par les protestataires et procédé à l’arrestation de 30 personnes.

-Les partis de l’opposition à la Chambre des Représentants convoquent le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif pour le questionner dans le cadre de la Commission des Finances sur l’augmentation des prix des carburants. Le président du groupe RNI à la première Chambre, Chafik Rachadi indique que la décision de l’augmentation qui est intervenue alors que les cours mondiaux du pétrole commencent à se stabiliser témoigne des politiques « fallacieuses » du gouvernement dans le domaine social.

+AL MASSAE+:.
-Le ministère de l’Intérieur demande à ses services dans les différentes préfectures et provinces d’élaborer des rapports sur les mouvements du PJD et les positions de ses ministres, des membres de son secrétariat général et de ses dirigeants locaux: Abdellah Bouanou affirme que le fait de placer le parti de la Lampe aux cotés d’associations religieuses dans le cadre du controle du champ religieux est « inacceptable » et précise que le PJD est un parti politique qui mène des tâches et des actions politiques et non religieuses.

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane déclare: « je ne crains pas pour ma popularité car les Marocains, lorsqu’ils se rendront compte que je ne leur ai rien pris et que je ne leur ai pas menti, vont saisir la portée de cette décision » qui a été dictée par la situation économique délicate que vit le pays.

-Le CNDH sort de son mutisme concernant le projet de loi relatif aux garanties fondamentales accordées aux militaires: Sebbar refuse l’octroi de l’immunité aux militaires. Le CNDH affirme que l’octroi de cette immunité est « anti-constitutionnelle », mettant en garde contre le caractère anti-constitutionnel du 1er paragraphe de l’article 7 dudit projet, qui est contraire aux recommandations de l’IER.

-L’hémorragie des démissions menace le PAM à Marrakech et Rhamna. Selon des sources bien informées, 26 conseillers communaux et membres du parti ont rejoint le PJD. Selon ces mêmes sources, cette démission collective est due aux problèmes auxquels fait face le PAM sur le plan provincial et à leur mécontentement vis-à-vis de certaines décisions qui leur sont imposées en l’absence de toute concertation.

-Le Centre marocain des droits de l’Homme qualifie d' »opération-suicide » la décision par le gouvernement d’augmenter les prix des carburants et appelle l’Exécutif à corriger cette « grande erreur » dont les effets vont se répercuter sur la paix sociale.

+AL KHABAR+:.
-Des désaccords sur le temps d’intervention reportent sine die la 1ère séance mensuelle des questions orales à la Chambre des Conseillers: La séance qui était prévue mardi dernier a été marquée par de vives polémiques entre le gouvernement et les conseillers dans l’attente de l’avis du Conseil constitutionnel. Suite à ce report, le Chef du gouvernement a convenu avec les membres de la 2ème Chambre de tenir une autre séance dont la date sera fixée ultérieurement.

-Le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane affirme qu’il ne pourra pas annoncer de date fixe pour la tenue des prochaines échéances électorales en raison du retard enregistré dans l’élaboration des lois organiques et décrets ministériels y afférents: Il prévoit que ces élections pourraient avoir lieu au milieu de 2013. Par ailleurs, il a souligné qu’il assume seul la décision d’augmenter les prix des carburants.

-Les syndicalistes du PJD au ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme en colère contre Nabil Benabdellah: Ils ont exprimé leur mécontentement de la manière avec laquelle le ministère gère le dossier de l’habitat et le traitement d’indifférence réservé par la direction régionale de l’Habitat relevant du ministère à des projets de logements destinés aux fonctionnaires de ce département.

-Une professeur du droit pénal à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à l’université Mohamed V-Souissi à Rabat donne la note zéro à 180 étudiants en licence dans le cadre des examens de la dernière session et décide unilatéralement la suspension pour deux années de trois étudiants: Certains des étudiants en question envisagent de poursuivre en justice cette professeur.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Plus de 20.000 personnes participeront à la marche de la colère prévue dimanche prochain à Rabat, selon le SG adjoint de l’ODT. Le corps enseignant, le personnel des Collectivités locales, les diplomés chomeurs, les ressortissants africains, les sages-femmes et des associations de la société civile et des droits humains jugeront dimanche prochain Abdelilah Benkirane.

-Les conducteurs des triporteurs s’élèvent contre Abdelilah Benkirane et décident d’organiser une marche de colère vers le parlement pour protester contre l’augmentation des prix des carburants.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane précise que les élections communales seront organisées au milieu de l’année prochaine et le gouvernement se trouve confronté à deux choix: Soit s’engager dans le processus électoral en parallèle avec la préparation de la loi organique sur la régionalisation avancée ou accélérer la préparation de ce texte de loi.

-Dialogue social: La création d’un autre grade de promotion attise les débats entre les centrales syndicales et le gouvernement, qui veut éviter tout nouvel engagement financier pouvant affecter son budget dans cette conjoncture difficile.

-De nouveaux affrontements devant l’administration de l’OCP à Khouribga s’achèvent par des arrestations et des blessés. Une source de l’Office considère les agissements des protestataires contraires au principe du droit de grève.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Echec du gouvernement lors de la première séance mensuelle des questions orales à la Chambre des conseillers: Le Chef du gouvernement qui devait répondre aux questions des groupes parlementaires sur les stratégies de l’Exécutif a défrayé la chronique en se focalisant sur le temps d’intervention qui lui est imparti, et Habib Choubani, ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile affirme que le gouvernement ne renoncera pas à la durée de son temps d’intervention même si cette question l’acheminera vers la demande de l’arbitrage royal ou celui du Conseil constitutionnel.

-La flambée des prix à la pompe touche les secteurs du transport, du BTP et des services et des instructions gouvernementales très fermes pour l’intensification du controle et la collecte d’informations sur l’avis des citoyens concernant cette augmentation et celles des autres produits et marchandises.

+AL ALAM+:.
-Le mandat de la Chambre des conseillers prorogé jusqu’à décembre 2013 puisque la vision globale élaborée par le ministère de l’Intérieur concernant l’ensemble du processus électoral montre que les élections communales ne pourront avoir lieu que dans 14 mois.

-Le Consul général des Etats-Unis à Casablanca tient une réunion avec certains professionnels du transport et des représentants des marchands ambulants sous prétexte d’aider le secteur informel: Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération proteste auprès de l’ambassade américaine et qualifie cette action d’ingérence dans les affaires internes du Royaume.

+ATTAJDID+:.
-Abdelilah Benkirane déclare: « La hausse des prix des hydrocarbures intervient pour éviter à l’Etat une crise économique qui était imminente et affirme par ailleurs que les prochaines élections communales pourront se dérouler à la mi-2013.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Une grande polémique entre les groupes de l’opposition à la Chambre des Conseillers et le gouvernement sur le temps d’intervention imparti à chacune des deux parties fait reporter la 1ère séance mensuelle des questions orales à la 2ème Chambre, et Abdelilah Benkirane attise la grogne de la population en déclarant que la hausse des prix des hydrocarbures était dans l’intérêt des citoyens.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Hausse des prix à la pompe: la Fédération du transport relevant de la CGEM décide l’augmentation de 7 pc des tarifs de transport des personnes et de 10 pc celui des marchandises.

-Abdelilah Benkirane lie la hausse des prix des carburants à l’intérêt de la nation: Le Chef du gouvernement s’engage à prendre des mesures sociales parallèles qui auront un impact positif sur les couches sociales défavorisées.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Abdelilah Benkirane indique que la Caisse de compensation a épuisé près de 80 pc de ses ressources et les fonds restants ne suffisent même pas à couvrir le mois de juillet prochain. Il a affirmé que la dernière augmentation des prix des carburants était inévitable eu égard à la situation économique que traverse le Maroc, ajoutant que le citoyen est capable de saisir la portée de la décision du gouvernement.

-D’importants renforts dans les villages limitrophes de l’administration de l’OCP à Khouribga et 26 personnes déférées devant le Parquet général suite aux actes de violence ayant provoqué l’incendie de 12 voitures et la destruction de biens publics.

+AL HARAKA+:.
-Le président du groupe haraki à la Chambre des représentants, Mohamed Moubdie promet d’évoquer les attaques virulentes formulées par le groupe parlementaire du PJD à l’encontre des ministres du MP lors des prochaines réunions des groupes de la majorité pour y mettre fin.

-Les élections communales ne pourront pas avoir lieu avant septembre 2013, affirment des sources bien informées: Le taux de participation au vote sera le véritable test à réussir par les partis politiques lors de ces prochaines échéances électorales.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Abdelilah Benkirane malmené par les Conseillers : la répartition du temps de parole au centre de la polémique. Dominée par une opposition forte, la Chambre des Conseillers continue de mener la vie dure au gouvernement. Mardi, la 1ère séance d’intervention mensuelle consacrée aux questions orales à la 2ème Chambre a été reportée suite à une vive polémique entre le gouvernement et les Conseillers sur le temps imparti à chacune des deux parties. Aucune date n’a été annoncée pour la tenue de cette séance, et si le bureau de la 2ème chambre n’arrive pas à trouver un consensus pour mettre fin à ce conflit, ce sera au conseil constitutionnel de trancher en donnant son avis sur les modalités de cette séance.

-Alors que l’UGTM critique la hausse des prix à la pompe : l’ODT organise une marche de la colère dimanche à Rabat. La récente augmentation des prix des carburants à la pompe continue de faire des remous. L’ODT annoncé l’organisation d’une marche nationale dimanche prochain à Rabat pour protester contre la politique antisociale du gouvernement et les défaillances dans ses démarches. La contestation de la décision du gouvernement ne se limite plus aux syndicats et partis de l’opposition. Des membres même au sein de la majorité commencent à prendre leurs distances. L’UGTM, relais syndical du parti de l’Istiqlal a critiqué cette hausse, puisque le bureau exécutif du syndicat national des professionnels de taxis au Maroc affilié à l’Union a condamné les dernières augmentations.

+L’OPINION+:.
-1ère séance d’intervention mensuelle du Chef du gouvernement à la Chambre des Conseillers : vive polémique et report sine die. Cette séance a été reportée suite à une vive polémique entre le gouvernement et les conseillers sur le temps imparti à chacune des deux parties. Suite à ce désaccord et la levée de la séance pour consultations, le président de la 2ème Chambre, Mohamed Cheikh Biadillah a annoncé la décision du bureau de la Chambre le report sine die de la séance tout en maintenant inchangé son ordre du jour.

+LIBERATION+:.
-Report du grand oral de Benkirane à la 2ème Chambre: Les Conseillers s’acheminent vers l’arbitrage. Annoncée, reportée puis levée, la séance des questions orales au Chef du gouvernement a été bien chaotique avant que n’en soit demandée le report pour dépasser les blocages nés des divergences sur les temps de parole. Le premier grand oral de Benkirane devant les Conseillers n’a pas donc eu lieu. Et ce mardi, en lieu et place de l’interpellation du Chef du gouvernement, c’est une bataille de procédure qui a opposé les parlementaires de l’opposition à l’Exécutif.

-Lors d’affrontements entre forces de l’ordre et chomeurs : 30 arrestations et des dizaines de blessés à Khouribga. La cité des phosphates fait de nouveau parler d’elle hélas. Elle le doit à des ascendants de retraités de l’OCP dont les revendications et la manière de les faire valoir sont loin de faire l’unanimité. Mardi, les forces de l’ordre qui faisaient jusque-là preuve de retenue face à une espèce de sit-in qui durait plus de deux mois, se sont trouvés dans l’obligation d’intervenir. Cette intervention a débouché sur des heurts assez musclés. On déplore des dizaines de blessés comme on fait état d’une trentaine d’arrestations parmi les fauteurs de troubles.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Chambre des conseillers : Bras de fer serré entre deux institutions constitutionnelles. La 1ère séance mensuelle des questions orales destinées au chef du gouvernement, qui devait avoir lieu mardi au sein de la seconde Chambre du parlement, a été ajournée après des joutes oratoires animées. La Chambre des conseillers et le gouvernement sont, en effet, en désaccord sur les procédures de la tenue de cette séance. Les parlementaires de l’opposition et le gouvernement ne sont pas parvenus à un consensus en dépit de la tenue de plusieurs rencontres marathoniennes entre les membres du bureau de la 2ème Chambre et le ministre en charge des relations avec le Parlement. Devant l’impossibilité d’arriver à une entente, la séance a été reportée après des prises de bec entre les parlementaires de l’opposition et ceux de la majorité.

+L’ECONOMISTE+:.
-Le carburant fissure la majorité : parfum de crise politique au sein de la majorité. Le Chef du gouvernement risque de ressentir de plus en plus le poids du pouvoir. Le dossier carburant lui en a donné un aperçu. Dans l’air, il y a donc un parfum de début de crise au sein de la majorité et qui pourrait s’amplifier au cours des prochains jours. Même dans les rangs du PJD, la pilule n’est pas passée. Cette décision est critiquée par de nombreux députés du parti. La montée au créneau de l’UGTM, bras syndical de l’Istiqlal n’arrange pas également les choses.

+AL BAYANE+:.
-Augmentation des prix des hydrocarbures. Abdelilah Benkirane : C’est une mesure dictée par le souci de préserver les équilibres du budget. Le Chef du gouvernement a affirmé, mardi, que l’augmentation des prix des hydrocarbures est une décision prise par le gouvernement dans le but de préserver notamment les équilibres du budget de l’Etat et de remédier à l’aggravation des déficits. S’adressant à des journalistes, Benkirane a par ailleurs estimé qu’il est désormais difficile pour le gouvernement de respecter l’engagement de les organiser cette année, rappelant que l’arsenal juridique nécessaire porte sur l’élaboration et l’adoption de pas mois de 30 projets de loi.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *