Revue de presse marocaine du 07/03/2015

0 commentaires, 07/03/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 07 mars 2015:

Al Massae.:

– Le duel entre « le courant réformateur » et la direction du MP est entré dans une nouvelle phase. Des sources ont affirmé au journal que la dernière sortie de Saïd Oulbacha contre Laenser et la direction du parti a suscité la colère d’éminents leaders harakis. Les mêmes sources ont précisé que Laenser ne s’attendait pas à ce que les contestataires tiennent une conférence de presse et s’en prennent directement à l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Ouzzine, indiquant qu’aucun pas n’a été entrepris pour combler le fossé entre les deux parties.

– Benkirane critique les surenchères et l’exploitation de la question de la femme à l’occasion de sa journée mondiale. Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a critiqué « ceux qui versent dans la surenchère et instrumentalisent le dossier de la femme », en référence à la marche du 8 mars initiée par les partis de l’opposition en coordination avec les associations féminines. S’exprimant jeudi à l’ouverture du Conseil du gouvernement, Benkirane a indiqué que la marche pour la parité ne doit pas faire l’objet de surenchères, soulignant que tous les acteurs sont concernés par ce chantier, y compris le gouvernement.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Tenue du Forum de Crans Montana à Dakhla: Le Maroc salue la position « courageuse et responsable » des organisateurs. Le Maroc a salué la position « courageuse et responsable » des organisateurs du forum Crans Montana (CMF) de demeurer attachés à la tenue de la session annuelle de cette rencontre du 12 au 14 mars dans la ville de Dakhla, en dépit des pressions et des tentatives de perturbation dont ils ont fait l’objet. Intervenant lors du point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a saisi cette occasion pour saluer « la position courageuse et responsable adoptée par les organisateurs du forum Crans Montana, qui ont rejeté toutes les pressions et manœuvres de perturbation dont ils ont fait l’objet en raison du choix de la ville de Dakhla, l’un des chefs-lieux de nos provinces du Sud, pour abriter cette importante manifestation ».

Al Alam.:

– Le Maroc a été classé à la 16ème place en 2014 en termes de connectivité maritime par l’Organe des Nations unies chargé du commerce international (CNUCED), contre la 84ème position avant la mise en exploitation du Port Tanger Med, indique vendredi l’Agence spéciale Tanger Méditerranée (TMSA). Grâce à ce nouveau classement, le Maroc se positionne désormais premier en Afrique et en Amérique latine. Il arrive derrière les Emirats arabes unis (15ème), l’Italie (14ème), l’Espagne (13ème) et la France (12ème), précise la TMSA dans un communiqué.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– El Hossein El Ouardi s’attaque au dossier sensible de l’avortement. Le ministre de la Santé, El Hossein El Ouardi, s’apprête à organiser une rencontre nationale de concertation autour du phénomène de l’avortement clandestin au Maroc et la possibilité de l’autoriser dans certains cas. Prendront part à cette rencontre, le ministère de la Justice et des libertés, le ministère des Habous et des Affaires islamiques, le Conseil national des droits de l’Homme, des acteurs de la société civile et des représentants de l’Organisation mondiale de la santé. Des sources du ministère de la Santé ont indiqué à « Akhbar Al Yaoum » qu’il s’agira d’approfondir le dialogue et la réflexion entre les différents acteurs autour d’éventuelles modifications du Code pénal qui interdit l’avortement.

– Le cadeau du gouvernement à la femme à l’occasion de sa journée mondiale: Une nouvelle aide aux femmes abandonnées avec effet rétroactif. A la veille de la Journée mondiale de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, le ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid, a révélé que la loi relative au Fonds d’entraide familiale sera bientôt amendée pour couvrir les femmes abandonnées par leurs maris, en plus des femmes divorcées. Le ministre, qui s’exprimait vendredi à Rabat lors d’une table ronde, a indiqué que son département a élaboré une vision pour la réforme de ce fonds afin de remédier aux insuffisances identifiées.

Al Haraka.:

– La parité est une bataille qui ne concerne pas uniquement les femmes mais qui doit être menée par l’ensemble de la société, a affirmé la présidente de l’Association des femmes harakies, Khadija Oum Al Bachaïr Lamrabet. Le combat engagé afin de doter les femmes de tous ses droits doit dépasser l’étape des slogans pour se pencher sur le véritable travail de terrain mené en vue d’obtenir la reconnaissance des capacités des femmes dans tous les domaines de la vie publique, a-t-elle dit dans une déclaration au journal.

– La création du prix de l’excellence  »Tamayouz » pour la femme marocaine, qui sera attribué pour la première fois le 25 mars prochain, est un hommage aux femmes marocaines et une reconnaissance des efforts consentis par elles et des progrès qu’elles ont réalisés dans plusieurs domaines, a indiqué la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui. Le prix Tamayouz récompense les initiatives et les efforts entrepris en faveur de la femme par des institutions ou des personnes (femme ou homme), a précisé Mme Hakkaoui dans un entretien à la presse à l’occasion de la journée internationale de la femme.

Assabah.:

– La demande en logements va crescendo face à un déficit de la production qui s’élève actuellement à 650.000 unités, ce qui signifie que l’offre actuelle n’est pas en mesure de répondre aux besoins croissants. Selon un expert, les problèmes du secteur immobilier résident dans la gestion interne des entreprises qui propagent le discours de la crise pour faire pression sur le gouvernement et l’amener à faire davantage de concessions et à prendre des mesures supplémentaires en faveur des grands promoteurs immobiliers.

– Les participants au dialogue inter-libyen de Skhirat appellent à un cessez-le-feu en Libye. Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu, Bernardino Leon, a salué l’esprit « positif et constructif » dont ont fait montre les parties belligérantes lors de la première journée des pourparlers politiques inter-libyens qui se sont ouverts jeudi à Skhirate, pour trouver une solution pacifique à la crise politique dans ce pays.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, est « l’expression d’un engagement sérieux et d’une volonté authentique du Royaume d’œuvrer avec les Nations unies en vue de trouver un règlement définitif » au conflit du Sahara, a affirmé l’ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, Rachad Bouhlal, à la publication US « New York Times ». Le diplomate a souligné que le Maroc, qui est « animé d’un engagement sérieux et d’une volonté authentique d’œuvrer avec les Nations unies en vue de trouver un règlement définitif, a mis sur la table, en 2007, une solution de compromis, à savoir le plan d’autonomie au Sahara sous souveraineté marocaine ». Ce sont les Nations unies qui avaient décidé d’appeler à une solution politique (à la question du Sahara) après plusieurs tentatives infructueuses de mettre en œuvre un référendum », a-t-il rappelé, soulignant que « le Polisario et ses soutiens algériens demeurent l’obstacle majeur à la solution politique voulue par l’ONU à cause de leur refus de négocier un compromis, de conduire un recensement dans les camps de Tindouf et de leur menace de reprendre la guerre ».

Assahra Al Maghribia.:

– El Khalfi: Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, a informé le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, de l’atmosphère générale dans laquelle se sont déroulés les pourparlers entre les protagonistes du conflit libyen à Skhirat. Lors d’un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué le chef de la diplomatie marocaine, qui a présenté un rapport détaillé sur le 4ème round des pourparlers politiques inter-libyens, a affirmé que le Maroc contribue au règlement politique du conflit entre les belligérants libyens en accueillant ces pourparlers. Ces derniers s’inscrivent dans le cadre de la coopération fructueuse et constante entre le Maroc et les Nations unies dans le but de trouver une solution à la crise libyenne qui garantit la souveraineté et l’indépendance de la Libye et préserve son intégrité territoriale, sa sécurité et sa stabilité, a ajouté le ministre.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé que le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a décidé de réviser le projet de décret relatif aux indemnités accordées aux agents d’autorité. Sur fond du débat public au sujet de ce décret, Benkirane a convenu avec le ministre de l’Intérieur de réexaminer ce texte. Le Chef du gouvernement avait, lors d’une réunion du Parti de la justice et du développement (PJD), souligné que ce projet de décret ne concerne que 6 pc des agents d’autorité et qu’il n’a pas encore été soumis pour validation au Conseil du gouvernement.

Rissalat Al Oumma.:

– La ville de Laâyoune obtient le deuxième prix de la sécurité environnementale, décerné par l’Organisation des villes arabes (OVA) lors de sa 12ème session tenue jeudi dernier à Doha. L’OVA agit en faveur de la préservation du patrimoine des villes arabes, du développement et de la modernisation des institutions municipales et locales dans les pays arabes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *