Revue de presse marocaine du 07/02/2015

0 commentaires, 07/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant samedi 07 février 2015:

Le Matin.:

– Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar, et le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, ont reçu vendredi Kim Bolduc, nouvelle représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU au Sahara. Au cours de cet entretien, les deux ministres ont exprimé à Mme Bolduc la pleine disposition des autorités marocaines à lui apporter le soutien et l’assistance nécessaires pour l’accomplissement de ses fonctions.

– Désormais le Royaume compte 12 régions au lieu de 16. Le projet de décret fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et les provinces qui les composent a été adopté jeudi dernier en conseil de gouvernement. Ce texte constitue une étape qualitative en termes de mise en œuvre de la régionalisation avancée. Le gouvernement a adopté des normes basées sur l’efficience et l’efficacité en tant que facteurs clés pour la délimitation géographique, permettant l’intégration des différentes composantes humaines et géographiques au niveau national, l’adoption d’un système de pôles urbains et la valorisation du réseau administratif des préfectures et des provinces en vue de capitaliser sur les acquis accumulés et réduire les disparités au sein d’une même région.

Al Bayane.:

– Le PPS organise, du 6 au 8 février courant, des rencontres régionales dans le cadre des préparatifs en cours de la troisième session du comité central, prévue samedi prochain. Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions prises par le bureau politique, mais également dans le cadre d’une pratique organisationnelle que le parti cherche à consacrer dans l’objectif d’approfondir le débat au sein de ses structures pour permettre au plus grand nombre de militants de participer à l’élaboration des positions du parti avant que ce processus de concertation et de mobilisation ne soit couronné au sein du comité central.

– Le Maroc a obtenu des garanties concernant la gestion du dossier du Sahara à la faveur de l’entretien téléphonique de SM le Roi Mohammed VI avec le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon en janvier dernier. Ces garanties portent sur l’engagement des Nations unies à « traiter le dossier du Sahara marocain avec neutralité, objectivité et probité », a expliqué jeudi le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.

L’Opinion.:

– Inscription sur les listes électorales: 910.000 demandes reçues. Le nombre des demandes d’inscription sur les listes électorales générales a atteint jusqu’au 4 février plus de 910.000 demandes, dont 254.000 reçues par internet, a annoncé jeudi la commission centrale chargée du suivi des élections. Par ailleurs, 275.291 personnes seront radiées des listes électorales au niveau des arrondissements et des communes du Royaume, soit 2,10 PC des électeurs inscrits sur les listes générales arrêtées au 31 mars 2014, indique un communiqué de la commission centrale, publié à l’issue d’une réunion au siège du ministère de l’Intérieur.

– Lutte contre la corruption: Renforcer les prérogatives de l’ICPC. Le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Abdesselam Aboudrar, a souligné la nécessité de renforcer les prérogatives de l’instance de manière à lui permettre de traiter efficacement et de manière objective les plaintes en lien avec des cas de corruption. Dans un article qu’il a publié récemment, le président de l’ICPC indique que le renforcement des prérogatives de cette instance est de nature à lui permettre de traiter des affaires de corruption complexes et à la hisser au rang des autorités qui ont réalisé des exploits notables au niveau mondial en combinant prévention et lutte dans le processus de lutte contre ce problème.

Libération.:

– Le ministère de l’Intérieur casse une décision de Boulif. Après avoir convaincu, au cours de la semaine dernière, les professionnels du transport routier interurbain de suspendre la grève de 72 heures qu’ils entendaient observer au début de cette semaine, le wali de Casablanca, Khalid Safir, est intervenu au nom de sa tutelle, pour leur demander, une seconde fois, de geler leur mouvement de contestation et de renoncer à leur décision d’initier une grève nationale et une marche des autocars vers Rabat. A noter que durant la réunion tenue jeudi à la wilaya de Casablanca, il a été décidé de suspendre l’application de la note circulaire du ministère délégué chargé du Transport datée du 28 janvier au sujet du non-renouvellement des cartes d’agrément des autocars de transport des voyageurs. Il a également été décidé de faire sortir les autocars des fourrières où ils ont été mis sous séquestre. Il a aussi été convenu que ces cartes vont être renouvelées au profit de tous les autocars concernés, et ce à partir du 6 février courant , une procédure qui n’a pas encore été entamée, selon les professionnels.

– ?Les modifications de certains articles du Code de la route ne font pas l’unanimité. Le projet de loi portant modification de certains articles du Code de la route ne semble pas susciter l’enthousiasme des professionnels de la route. En effet, la copie du texte élaboré par le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, et rendu public, récemment, sur le site du Secrétariat général du gouvernement, a reçu un accueil des plus mitigés par les professionnels du secteur. Et pour cause, ces derniers le jugent tout simplement peu ambitieux au regard de leurs attentes. Si l’avant-projet de loi porte certaines bonnes nouvelles, ils estiment que ce texte a conservé son esprit restrictif et rigide pourtant maintes fois critiqué.

Al Massae.:

– Le gouvernement adopte le projet de décret relatif au découpage électoral. En dépit des critiques formulées à l’égard du projet de décret relatif au découpage électoral, le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, le projet de décret n 2-15-40 fixant à 12 le nombre des régions, leur dénomination, leur chef-lieu, ainsi que les préfectures et les provinces qui les composent. S’agissant des débats suscités par ce projet, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha Al Khalfi, a relevé qu' »il n’y a pas de découpage idéal », notant toutefois que le gouvernement a pris en compte plusieurs données rationnelles, économiques, sociales et de terrain.

– Un total de 275.291 personnes seront radiées des listes électorales au niveau des arrondissements et des communes du Royaume, soit 2,10 pc des électeurs inscrits sur les listes générales arrêtées au 31 mars 2014, a indiqué un communiqué de la Commission centrale chargée du suivi des élections, publié à l’issue d’une réunion au siège du ministère de l’Intérieur. Cette réunion, présidée par les ministres de l’Intérieur et de la Justice et des libertés, a porté sur l’examen des préparatifs pour les prochaines échéances électorales, dont l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales générales en cours et les mesures y afférant, a ajouté la même source.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Moulay Yaâcoub/Législatives partielles: L’Istiqlal l’emporte une nouvelle fois. Le duel électoral qui a eu lieu jeudi dernier dans la circonscription de Moulay Yaâcoub, et qui a opposé pour la cinquième fois le PJD au parti de l’Istiqlal, s’est soldé par la victoire du candidat du parti de la balance, Hassan Chahbi. La candidat istiqlalien a obtenu 8.768 voix, devançant de 1.118 voix le candidat du parti du chef du gouvernement (7.650 voix). Ces élections partielles ont été marquées par un grand absentéisme des électeurs puisque le taux de participation n’a pas dépassé les 29 pc.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Jeunesse et sports: Les syndicalistes décident d’organiser un sit-in de protestation. Les syndicats nationaux du secteur de la Jeunesse et des sports semblent être excédés par la situation dans laquelle se trouve ce secteur. Plusieurs syndicats ont décidé, en effet, d’organiser un sit-in de protestation dont la date sera fixée ultérieurement, et ont demandé d’ouvrir urgemment un dialogue sectoriel.

Al Alam.:

– Un minimum de 800.000 usagers de drogues au Maroc. La prévalence moyenne de l’usage des drogues, en dehors du tabac, est entre 4 et 5 pc de la population adulte, soit un minimum de 800.000 usagers, selon le rapport annuel de l’Observatoire national des drogues et des addictions (ONDA). Plus de 95 pc de ces usagers (quelque 750.000 personnes) sont consommateurs de cannabis, alors qu’entre 50.000 et 70.000 Marocains présentent un usage problématique d’alcool, relève l’ONDA dans sa synthèse de la situation de drogues au Maroc pour 2014.

Al Haraka.:

– Le Maroc a fait de l’amélioration de l’environnement des affaires et de la promotion de l’investissement des priorités nationales, a affirmé, jeudi à Paris, le ministre délégué chargé du budget, Driss El Azami El Idrissi. Dans une allocution à l’ouverture d’une réunion du comité de pilotage de l’initiative OCDE-MENA pour la gouvernance et l’investissement à l’appui du développement, le ministre a souligné que les différentes réformes engagées par le Royaume ont eu un impact perceptible sur son attractivité et sa compétitivité.

– Le Maroc se veut un partenaire idéal dans la recherche de moyens pour faire face aux défis qu’affrontent les régions arabe et africaine, a affirmé, jeudi à Rabat, l’ancien gouverneur de l’Etat d’Hawaï, Neil Abercrombie. Le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, et profitant de la diversité de ses affluents culturels et de son poids aux niveaux régional et international, « se veut le partenaire idéal dans la recherche de moyens à même de faire face à ces défis, dans le cadre d’un partenariat qui ambitionne la réalisation de la paix et de la prospérité économique », a souligné M. Abercrombie lors de ses entretiens avec le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

Assahra Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à SM Elisabeth II, Reine du Royaume-Uni, à l’occasion de l’anniversaire de son intronisation. Dans ce message, le Souverain exprime ses chaleureuses félicitations et ses sincères vœux de santé, de bonheur et de quiétude à SM la Reine Elisabeth II et à tous les membres de son auguste famille royale et de davantage de progrès et de prospérité au peuple britannique ami.

– Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération Salaheddine Mezouar a indiqué jeudi que l’année 2014, au cours de laquelle la diplomatie marocaine a traversé de nombreuses crises, a vu l’émergence d’une nouvelle orientation de l’action diplomatique basée sur une approche renouvelable en harmonie avec les changements internationaux. Cette orientation, qui s’est dégagée principalement dans les derniers discours royaux et les positions prises par le Royaume lors des crises auxquelles il a dû faire face dernièrement, se base sur quatre piliers qui s’inspirent de la vision sage de SM le Roi Mohammed VI, a souligné Mezouar lors d’une réunion conjointe des commissions des affaires étrangères des deux Chambres du Parlement.

Bayane Al Yaoum.:

– Le Maroc a obtenu des garanties concernant la gestion du dossier du Sahara à la faveur de l’entretien téléphonique de SM le Roi Mohammed VI avec le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon en janvier dernier, a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. « Ces garanties portent sur l’engagement des Nations Unies à traiter le dossier du Sahara marocain avec neutralité, objectivité et probité », a expliqué Mezouar lors d’une réunion conjointe des commissions des affaires étrangères des deux Chambres du Parlement.

– Le ministre délégué chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration, Mohamed Moubdi, a appelé, jeudi à Paris, à accorder plus d’intérêt à la dimension régionale de l’initiative OCDE-MENA pour la gouvernance afin d’assurer une meilleure coordination et une intégration entre les politiques de réformes des pays arabes. Cette approche régionale doit s’inspirer de la méthodologie de l’OCDE qui a réussi à assurer une intégration politique et économique de ses Etats membres, le but étant de promouvoir une intégration régionale voire internationale de la région MENA, a-t-il expliqué à l’ouverture d’une réunion du comité de pilotage de l’initiative OCDE-MENA pour la gouvernance et l’investissement à l’appui du développement.

Assabah.:

– Les professionnels du transport routier interurbain ont annoncé, jeudi soir à Casablanca, la suspension de leurs mouvements de contestation, notamment la grève nationale de 72 heures et une marche d’autocars. Cette décision a été prise suite à des réunions tenues avec le wali du Grand Casablanca, délégué par le ministre de l’Intérieur. C’est la deuxième fois que les professionnels suspendent cette grève.

– La Direction générale des impôts, l’Office des changes, l’Administration des douanes et la Trésorerie générale du Royaume ont décidé de constituer une commission quadripartite qui serait chargée d’effectuer des missions de contrôle dans plusieurs entreprises des différents secteurs. Cette initiative intervient après que ces administrations eurent convenu d’échanger les informations entre elles afin de vérifier celles fournies par les entreprises à l’Office des changes, à la CNSS ou à la Direction générale des impôts.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le nombre des régions au Maroc est passé de 16 à 12, après l’adoption, jeudi en conseil de gouvernement, du projet de décret fixant le nombre des régions, leurs dénominations, leurs chefs-lieux ainsi que les préfectures et les provinces qui les composent. Le nouveau découpage revoit la configuration des provinces et préfectures sur la base de critères techniques combinant les objectifs de la régionalisation avancée et la réalité de l’organisation territoriale.

Rissalat Al Oumma.:

– Hassan Abayba, membre du bureau politique de l’Union constitutionnelle, a estimé que la décision de reporter la date des élections reflète le cafouillage gouvernemental, ajoutant que les discours de scepticisme et de dénigrement risquent de saper toute l’opération électorale. « Le gouvernement devait engager des consultations politiques avec les partis avant d’annoncer le report des élections », a insisté M. Abayba qui intervenait à l’émission « Mouatine Al Yaoum » diffusée par Medi1 TV.

Al Assima Post.:

– Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a publié un arrêté interdisant aux enseignants de donner, sous quelque forme que ce soit, des cours privés payants. Le même arrêté met fin, à partir de la fin de l’année scolaire 2014-2015, aux autorisations accordées aux cadres du corps enseignant exerçant dans l’ensemble des cycles d’enseignement et aux corps des inspecteurs, pour assurer des heures supplémentaires dans les établissements d’enseignement privé.

– Le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf, a critiqué la non implication du Conseil dans les débats concernant les MRE au Parlement. Le rôle du CCME est essentiellement consultatif et le parlement doit, dès lors, lui soumettre les questions intéressant cette catégorie, a insisté M. Boussouf lors d’une conférence de presse pour la présentation du programme de participation du Conseil à la 21ème édition du Salon international de l’édition et du livre de Casablanca (13 au 23 février).

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *