Revue de presse marocaine du 07/01/2015

0 commentaires, 07/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres développés des Revue de presse marocaine par les quotidiens paraissant mercredi 07 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– Mohammedia: SM le Roi lance deux projets urbanistiques de qualité au profit des ménages bidonvillois. SM le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à la commune rurale Ech-Chellalate (préfecture de Mohammedia), au lancement de deux projets urbanistiques permettant le recasement de 2.274 ménages-bidonvillois des douars Labrahma I et II. A cette occasion, le Souverain a remis, à titre symbolique, des attestations d’attribution à seize bénéficiaires des projets « Al Marwa » et « Azzaitoun » qui comptent respectivement 767 et 370 lots bi-familiaux.

– Absentéisme: Les médecins demandent une enquête. Après les déclarations du ministre de la Santé El Houssaine Louardi, fin décembre dernier, pointant du doigt l’absentéisme des médecins, ces derniers refusent d’être « le bouc émissaire de la mauvaise gestion qui plombe le secteur ». Dans un récent communiqué, le syndicat indépendant des médecins du secteur public a demandé la constitution d’une commission d’enquête parlementaire afin de faire le point sur les vraies défaillances d’un secteur vital pour une large catégorie de citoyens.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Les syndicats veulent une charte sociale 2015. L’année 2015 promet d’être très mouvementée sur le plan politique mais aussi sur le plan syndical. Bien que les divergences persistent entre syndicats et gouvernement sur la nature et la portée de la réforme paramétrique du régime des pensions civiles de la CMR, les syndicats ne veulent pas traiter en 2015 uniquement le dossier des retraites. L’UMT, la CDT et la FDT veulent conclure avec le gouvernement, dans les prochains mois, une charte sociale avec des « engagements clairs et un calendrier précis pour la concrétisation », selon Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT.

– Ramid suspend un juge à Laâyoune. Le ministre de la Justice et des libertés, El Mostafa Ramid, vient de suspendre Mohamed Kandil, juge au tribunal de première instance de Laâyoune. Cette sanction a été décidée par le ministre sur la base des actes portant atteinte à l’honneur, attribués au magistrat concerné, selon un communiqué du ministère. Le magistrat suspendu sera déféré au conseil supérieur de la magistrature afin de statuer sur son cas.

L’Economiste.:

– Automobile: Le secteur sauvé par les rabais de fin d’année. Le marché automobile s’en sort finalement mieux que prévu en 2014. Si la majorité des opérateurs s’attendait à une baisse ou, au mieux, à une stagnation, tous espéraient secrètement boucler l’année sur une note positive. Ce qui a au final été le cas. Les statistiques annuelles des ventes laissent, en effet, apparaître une légère hausse (+1 pc) des immatriculations à 122.081 unités. En revanche, les ventes restent encore loin du record enregistré en 2012 (127.000 unités écoulées).

– Electricité: Le seuil d’autoproduction relevé. Le projet de loi qui renforce la politique de libéralisation de la production de l’électricité vient d’être transmis à la Commission des infrastructures de la Chambre des représentants. Ce texte, adopté en octobre dernier par le Conseil de gouvernement, modifie le dahir portant création de l’Office national de l’électricité. Les changements apportés visent à soulager l’Office en associant les industriels publics et privés à la production de l’énergie. Aujourd’hui, ce projet de loi relève de 50 MW à 300 MW le seuil de l’autoproduction de l’énergie éolienne.

Al Bayane.:

– Le PPS reçoit une délégation palestinienne à Rabat: Le SG du PPS rassure la délégation palestinienne de la solidarité du parti et de son appui aux initiatives palestiniennes visant à mettre fin à l’occupation israélienne. Le secrétaire général du parti du progrès et du socialisme (PPS), Mohamed Nabil Benabdellah, a réaffirmé, lundi à Rabat, le soutien inconditionnel et conséquent de principe du parti à la cause palestinienne, saluant à cette occasion les initiatives prises dans ce cadre par la direction palestinienne. Lors de ses entretiens avec une importante délégation palestinienne venue l’informer des derniers développements de la situation en Palestine occupée, le secrétaire général a affirmé que le parti est disposé à jouer le rôle de facilitateur et de défenseur de la cause palestinienne comme il l’a toujours fait.

– TROFEL s’ouvre à Agadir: Une opportunité d’échange et d’émulation. C’est aujourd’hui que se tiennent les travaux de la sixième manche du prix TROFEL au Royal Atlas d’Agadir. Ce grand rendez-vous des professionnels du secteur agricole, organisé sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime avec le concours de l’ensemble des associations représentant la filière des fruits et légumes au Maroc et soutenu par plus d’une cinquantaine d’opérateurs publics et privés, est considéré dorénavant comme l’un des événements les plus prestigieux de l’agriculture au Maroc.

L’Opinion.:

– Investissements étrangers à la Bourse de Casablanca: Les Européens cèdent du terrain aux Emiratis. La valeur globale des investissements étrangers en titres cotés enregistre, au 30 juin 2014, une hausse, qualifiée de légère, de 1,6 pc par rapport à fin décembre 2013, pour passer de 136,99 milliards de dirhams à 139,18 MMDH, poursuivant la tendance haussière de 2013. C’est ce qui ressort d’un nouveau rapport sur l’investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du 1er semestre de l’année 2014, fraîchement publié par le Conseil déontologique des valeurs mobilières.

– Rencontre mondiale du soufisme: Les participants prônent l’ouverture des programmes scolaires et éducatifs sur le soufisme. Les participants à la 9ème Rencontre mondiale du soufisme, ont prôné, dimanche à Madagh (province de Berkane), l’ouverture des programmes scolaires et éducatifs sur les méthodes et les pratiques du soufisme en vue de contribuer à une orientation éducative saine des nouvelles générations. Lors de la cérémonie de clôture de cette manifestation initiée sous le thème « Le soufisme dans le contexte contemporain: bilan et perspectives », les intervenants ont mis l’accent sur la nécessité de mettre en place des ateliers de sensibilisation ayant pour objectif de faire connaître les rôles éducatifs, sociaux, économiques et historiques des Zaouias au Maroc, et en particulier la Zaouia Qadiria Boudchichia de Madagh.

Libération.:

– La moitié de l’Exécutif inexistante auprès de l’opinion publique et Laenser placé dans l’opposition: Un sondage révèle les lourds dysfonctionnements du gouvernement Benkirane. « Libération » estime, en citant les résultats d’un sondage publié par « L’Economiste », que « la moitié des ministres appartenant au gouvernement Benkirane peuvent ranger leurs maroquins et rentrer leurs berlines au garage » et que « personne ne s’apercevra de leur départ et les Marocains ne les regretteront pas ». Des ministres inexistants auprès de l’opinion publique – de Moubdii à Guerrouj en passant par Fatima Marouane et autres supposés poids lourds- et d’autres que les Marocains placent volontiers dans le camp de l’opposition comme Mohand Laenser, le ministre de l’Urbanisme et de l’aménagement du territoire. Le décryptage des résultats de ce sondage qui fait mal à ceux et celles qui dirigent ce pays laisse un goût amer. La coalition gouvernementale ne marque pas par son action. En fait, beaucoup ont été faits ministres au nom d’équilibres politiciens forcément étroits.

– Les fonctionnaires de la justice haussent le ton contre les lois scélérates de Ramid. Le Syndicat démocratique de la justice (SDJ) et l’Amicale des fonctionnaires de la justice ont décidé d’organiser « une caravane de l’espoir pour la réforme » et ce, du 6 au 17 janvier, dans 10 tribunaux du Royaume. Selon ses organisateurs, cette caravane a pour objectif de mobiliser les fonctionnaires du secteur de la justice, notamment le corps des greffiers dans l’objectif de défendre « la vision réformiste » des deux entités et de faire front commun contre les projets de loi élaborés par le ministère de la Justice et des Libertés qui visent à marginaliser ce corps de métier qui représente plus de 80 pc des fonctionnaires du secteur de la justice et qui accomplit presque 90 pc des tâches des tribunaux.

– Naissance, à Nouakchott, de l’Organisation des Mauritaniens pour un Sahara marocain. Un groupe de cadres et d’universitaires mauritaniens ont décidé de créer une organisation dénommée « Mauritaniens pour un Sahara marocain ». Cette organisation, indiquent ses initiateurs, vise à réunir les Mauritaniens autour de l’objectif de participer à mettre un terme au conflit artificiel créé autour du Sahara marocain, et ce en adoptant la proposition d’autonomie comme solution objective et définitive du problème. La création de cette organisation est venue couronner un mouvement interne prôné par un groupe de cadres, intellectuels et universitaires dont la plupart ont été formés dans les universités marocaines au cours de la dernière décennie.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Sondage: 48 pc des électeurs souhaitent voir Benkirane à la tête du gouvernement pour un deuxième mandat. En dépit d’une année 2014 caractérisée par des décisions peu populaires, Abdelilah Benkirane a pu redorer sa cote de popularité à la fin de cette année et semble même être en bonne position pour décrocher un second mandat à la tête du gouvernement lors des prochaines échéances, selon une enquête réalisée par le quotidien « L’Economiste » et le groupe Sunergia. La cote de popularité du chef du gouvernement s’est située à fin 2014 à 47 pc après avoir chuté au début de cette année à 45 pc.

– Louardi dément avoir intervenu auprès de l’administration de Facebook pour interdire une page baptisée « scandales du secteur de la santé ». Le ministre a indiqué que ses principes et son appartenance politique, et contrairement à ce qui a été relayé par certains médias, ne lui permettent pas de prendre une telle mesure. Une source proche du ministre a affirmé que El Ouardi a tenu une réunion, mardi matin, avec les membres de son cabinet et les a appelés à suivre les publications sur cette page et corriger les irrégularités signalées si elles s’avèrent réelles.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– L’USFP appelle le gouvernement à ouvrir un véritable dialogue politique concernant les prochaines échéances électorales. Le bureau politique de l’USFP, qui a tenu lundi sa réunion hebdomadaire au siège des quotidiens Al Ittihad Al Ichtiraki et Libération à Casablanca, a appelé le gouvernement à ouvrir un véritable dialogue politique permettant de fixer un agenda pour toutes les échéances -comme stipulé par la Constitution-, à travers une participation effective de l’opposition dans tout le processus, en ce qui concerne la gestion du calendrier, le découpage, les lois ou encore les modes de scrutin.

– La société britannique d’exploration du gaz et du pétrole « Gulfsands Petroleum » confirme la découverte d’un second réservoir de gaz dans le Gharb. Gulfsands a rencontré des « réservoirs de gaz d’excellente qualité » dans son projet de forage onshore dans le Gharb. Il s’agit de la seconde découverte de gaz dans la zone et la société entend lancer un nouveau programme d’exploration en 2015. Le puits DRC-1 a été foré à une profondeur de 1153 mètres et la principale cible a été rencontrée à 875 mètres. « Nous sommes ravis des résultats des opérations de forage et des évaluations pétrophysiques du puits DRC-1 », a déclaré le chef de la direction de GP Mahdi Sajjad, soulignant que ce « forage est le meilleur résultat d’exploration que la société a obtenu à ce jour au Maroc ».

Al Alam.:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la préfecture d’arrondissement Hay Hassani à Casablanca, à la pose de la première pierre de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé, un établissement avant-gardiste aussi bien sur le plan de ses structures que de son mode de gestion. Mobilisant des investissements de l’ordre de 465 millions de dirhams, ce projet traduit le ferme engagement du Souverain en faveur de l’acquisition du savoir et de la qualification de l’élément humain, ainsi que l’intérêt particulier que Sa Majesté accorde à l’enseignement, à la recherche scientifique et à la santé, secteurs clés du progrès et du développement humain durable.

– Retenues sur les salaires des grévistes: Les syndicats menacent de saisir l’OIT. Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Mohamed Kafi Cherrat, a souligné, dans une déclaration à « Al Alam », que les retenues sur les salaires des grévistes est une mesure qui va à l’encontre des libertés syndicales et montre que le gouvernement veut, par-là, exercer une pression sur les travailleurs marocains et leur imposer la politique du fait accompli. Des sources syndicales ont menacé de saisir la justice et l’Organisation internationale du travail (OIT) concernant cette affaire, ce qui augure d’une escalade sociale qui débutera jeudi par l’observation d’un sit-in de protestation devant le siège du ministère de l’Education nationale.

Al Massae.:

– Nouvelles assignations de responsables de la CNOPS avant la transmission du dossier à la justice. Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire ont adressé des assignations à des fonctionnaires et responsables à la Caisse nationale des organisations de prévoyance sociale (CNOPS). Une source informée a indiqué à « Al Massae » que ces nouvelles assignations sont les dernières, soulignant que plusieurs présumés coupables seront différés devant la justice. Ils sont accusés de manipulation et de falsification d’ordonnances médicales pour obtenir des médicaments coûteux en vue de les revendre.

– Des prémices de conflit entre Lachgar et Khayrat pourraient apporter le coup de grâce à l’USFP. Le parti de l’USFP sombre à nouveau dans une crise qui peut achever ce qui reste de cette formation, suite à la décision du premier secrétaire, Driss Lachgar, de mettre fin aux fonctions d’Abdelhadi Khayrat qui assurait la direction des quotidiens « Al Ittihad Al Ichtiraki » et « Libération ». Cette démarche vient s’ajouter à une série de décisions d’expulsion prononcées contre d’éminentes personnalités du parti.

Al Haraka.:

– Le parti du Mouvement populaire a salué énergiquement l’initiative du Forum de Crans Montana qui a choisi la ville de Dakhla pour abriter sa session annuelle 2015 en mars prochain, surtout que le thème choisi « l’Afrique et la coopération Sud-Sud » constitue une occasion de dialogue et de débat sur les questions de développement et de coopération entre les pays africains pour surmonter les problèmes de la pauvreté, de la désertification, du crime organisé, du terrorisme, des changements climatiques, et relever les défis de l’éducation et la qualification des jeunes et la réalisation d’un développement économique qui fera de l’Afrique un espace de développement durable par excellence. Le parti a dénoncé également, dans un communiqué, la campagne acharnée menée par des parties favorables à la thèse séparatiste contre la tenue de cette session annuelle du Forum de Crans Montana.

– Lutte anti-terroriste: L’Espagne salue l' »excellente » coopération du Maroc. Le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a salué vendredi dernier l' »excellente » coopération du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme. Les relations de coopération avec le Maroc dans la lutte contre le terrorisme, et plus précisément contre la menace jihadiste, sont « excellentes », a souligné le responsable espagnol lors d’un point de presse. Fernandez Diaz s’est également félicité du niveau de coopération entre les deux Royaumes dans les domaines du crime organisé et de la lutte contre l’immigration clandestine.

Bayane Al Yaoum.:

– Le PPS appelle à une forte implication dans la révision des listes électorales. Le Bureau politique du parti du livre, qui s’est réuni lundi dernier, a appelé toutes les organisations partisanes et les organisations parallèles à une plus forte mobilisation pour faire réussir la révision des listes électorales générales. Les responsables du PPS ont aussi souligné l’importance majeure de se lancer dans une vaste opération de communication avec les citoyens, notamment les jeunes, eu égard au rôle majeur de cette révision dans l’élargissement de la participation politique et l’organisation d’élections transparentes.

– Aboudrar: le gouvernement finalise une stratégie nationale de lutte contre la corruption. Le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Abdeslam Aboudrar, a indiqué que la lutte contre la corruption demeure l’un des grands défis à relever pour une société marocaine ouverte et transparente. S’exprimant à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre la corruption célébrée mardi, Aboudrar a souligné que depuis son institution en 2007, et malgré son cadre juridique limité, l’ICPC a œuvré inlassablement pour donner un rendement optimal.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à la commune rurale Ech-Chellalate (préfecture de Mohammedia), au lancement de deux projets urbanistiques permettant le recasement de 2.274 ménages-bidonvillois des douars Labrahma I et II. A cette occasion, le Souverain a remis, à titre symbolique, des attestations d’attribution à seize bénéficiaires des projets « Al Marwa » et « Azzaitoun » qui comptent respectivement 767 et 370 lots bi-familiaux.

– Le groupe istiqlalien à la Chambre des représentants a jugé nécessaire de faire bénéficier les sportifs de la couverture médicale. La commission des secteurs sociaux compte examiner mercredi une proposition de loi élaborée par le groupe sur ce sujet.

Al Mounaataf.:

– Les exportations du groupe Office chérifien des phosphates (OCP) vers les pays africains ont doublé entre septembre 2013 et la même période de l’année 2014, a indiqué un communiqué de l’OCP, cité lundi dernier par l’agence ivoirienne de presse (AIP). Ces exportations concernent l’engrais phosphaté développé spécifiquement pour les sols et les cultures agricoles africaines, précise la même source. Avec cette performance, le groupe OCP conforte sa position d’acteur africain responsable et engagé pour le développement d’une agriculture durable et performante du continent, selon la même source.

– Les professionnels des abattoirs municipaux de Casablanca ont reporté une manifestation qu’ils comptaient organiser de mardi à jeudi. Ce report a été décidé pour préparer un cahier revendicatif complet et attendre une réponse de l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires relative à leurs revendications, selon certains professionnels.

Assabah.:

– La popularité de Benkirane en hausse. Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane gagne deux points: 47 pc de satisfaits contre 45 pc juste avant le démarrage des réformes, selon une enquête de L’Economiste-Sunergia. De ce fait, le chef du gouvernement semble avoir réussi le test des chantiers des réformes qui ont exigé des décisions impopulaires, selon les auteurs de cette enquête.

– Les banques intensifient leurs offres immobilières. Selon des données récentes, les établissements bancaires ont diversifié leurs offres relatives aux crédits immobiliers durant les mois derniers. Ces crédits, destinés aux promoteurs immobiliers et aux propriétaires privés, se sont accaparé 37 pc du total des crédits accordés par les banques, soit une valeur de 195 milliards de DH à la fin du premier semestre de l’année dernière.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le Maroc avance légèrement sur le classement établi par L’ONG Democracy Ranking. Le Royaume a amélioré sa position en passant d’un score de 41,3 obtenu auparavant à un score de 42,9 en 2014. L’ONG autrichienne a classé le Maroc 39ème en termes de progrès démocratique, devant de grandes démocraties occidentales comme l’Espagne et le Canada.

– L’Association européenne de défense des expulsés d’Algérie en France (AEDMEAF) vient de publier une pétition visant à rendre justice à 45.000 familles. La pétition, qui sera soumise à plusieurs instances onusiennes, internationales et nationales, réclame la restitution des biens confisqués par les autorités d’Alger dans le sillage de l’expulsion arbitraire de milliers de familles en dehors du territoire algérien.

Rissalat Al Oumma.:

– Royal Air Maroc va accueillir un avion Boeing 787 Dreamliner en mars prochain. Par ailleurs, les préparatifs battent leur plein au sein de la compagnie aérienne nationale en vue du lancement de nouvelles liaisons aériennes directes à destination du Japon et de la Chine, pour la première fois dans l’histoire de la RAM.

– Des parlementaires enquêtent sur la procédure d’octroi des bourses d’études universitaires. Un groupe de députés devra se rendre, lundi prochain, au siège du ministère de l’Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, dans le cadre d’une mission d’information visant à détecter d’éventuelles irrégularités concernant la procédure d’octroi de ces bourses destinées aux étudiants issus de milieux modestes.

Attajdid.:

– L’Ordre national des huissiers de justice lance, lundi prochain, une campagne nationale de bénévolat, en coordination avec le ministère de la Justice et des libertés, afin d’accélérer le traitement des dossiers en suspens dans les tribunaux marocains. Cette opération, à laquelle participeront 2.400 bénévoles, permettra d’injecter quelque 8 milliards de dirhams dans la caisse de l’Etat, à travers le traitement de près de deux millions de dossiers, a fait savoir le président de l’Ordre, Redouane Benhammou, dans une déclaration au journal.

– Le ministère du Tourisme a commencé la publication sur son portail internet des listes des agences de voyage accréditées. L’objectif est de donner une meilleure visibilité aux acteurs du secteur en leur fournissant des renseignements sur la situation des agences de voyage dans différentes régions du Royaume, indique un communiqué de ce département.

Al Assima Post.:

– Les prémices d’une nouvelle grève générale se profilent à l’horizon. Des sources syndicales ont appelé à l’organisation d’une deuxième grève générale, deux mois après celle observée le 29 octobre dernier. Selon elles, le gouvernement n’a répondu, après ce dernier débrayage, à aucune revendication figurant dans le mémorandum commun publié le 11 février 2014 par les centrales syndicales.

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a entamé la mise en œuvre des décisions de la commission administrative qui avait recommandé l’accélération du transfert de tous les biens de l’USFP en son nom, dont les journaux « Al Ittihad Al Ichtiraki » et « Libération » dont le capital est détenu par Abdelhadi Khayrat. Le bureau politique du parti, réuni lundi, a décidé la création d’une commission chargée de négocier avec Khayrat dans ce sens.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *