Revue de presse marocaine du 06/10/2012

0 commentaires, 06/10/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+LIBERATION+:.
-Premier congrès régional sur la peine de mort du 18 au 20 octobre à Rabat: Le Maroc invité à revoir sa copie. La peine capitale est propulsée encore une fois au-devant de la scène. C’est la sempiternelle question de son abolition qui nourrira les débats des travaux du premier congrès régional prévu à Rabat du 18 au 20 octobre. D’aucuns voient dans la tenue de cette grande manifestation sur le territoire marocain une invitation voire une exhortation des autorités marocaines à se pencher sur cette question qui demeure un point noir dans l’évolution des droits de l’Homme dans le pays.

-Syndicats vs ministre de la Santé: Une grève de 48 heures pour riposter à El Ouardi. Les promesses données par le ministre de la santé, Houcine El Ouardi, sont qualifiées de non satisfaisantes, puisque ne répondant pas aux attentes de toutes les catégories du personnel du secteur. Aussi, quatre syndicats les plus représentatifs ont-ils jugé opportun d’entrer en grève les 10 et 11 octobre prochains.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Rendement législatif: Le gouvernement Benkirane critiqué pour sa lenteur. A une semaine de la rentrée parlementaire, le débat sur le rendement législatif refait surface. Une commission ad hoc où siègent les présidents des commissions parlementaires et des groupes de la première Chambre s’est réunie jeudi pour examiner le sujet. Chargée de la mise à jour du règlement intérieur de la Chambre des députés, elle vise à améliorer le travail législatif du Parlement, à apporter des changements à la manière dont les questions orales sont posées, notamment pour qu’il y ait moins de redondance, et à octroyer les moyens qu’il faut aux parlementaires pour mieux saisir la portée et la technicité des projets et propositions de loi.

+AL BAYANE+:.
-Projet de loi de finances 2013: Taux de croissance de 4,5 pc et déficit budgétaire de 4,8 pc. Les grandes lignes du projet de loi de finances 2013 sont désormais tracées. Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des finances, vient d’en dévoiler les objectifs et les orientations majeurs lors d’un conseil des ministres présidé par SM le Roi, jeudi à Marrakech. C’est une nouvelle approche projet avec résultat qui devrait prendre le devant pour réaliser les objectifs chiffrés arrêtés par le gouvernement, à savoir un taux de croissance de 4,5 pc et un déficit contenu à 4,8 pc.

+AL MASSAE+:.
-Le PJD ratisse large lors des élections législatives partielles: Le parti de la Lampe remporte trois des quatre sièges à pourvoir malgré un taux de participation qui n’a pas dépassé les 20 pc à Tanger et les 16 pc à Marrakech. Suite à cette victoire, Ilias El Omari, l’un des dirigeants du PAM, a déclaré que Abdelilah Benkirane « ne s’est pas comporté comme un Chef de gouvernement de tous les Marocains car il s’est rendu à Tanger et Marrakech pour servir un agenda politique étriqué ».

-Le ministère de la Justice suspend une juge près la Cour d’appel administrative à Rabat sur fond d’une affaire de pot de vin de 100 millions de centimes. Cette affaire a éclaté suite à une plainte déposée par l’un des justiciables qui avait filmé cette responsable de la Cour en plein acte de chantage en contrepartie d’un jugement en sa faveur.

-Hamid Chabat embarrasse le ministre de l’Education nationale Mohamed El Ouafa: Le SG de l’Istiqlal a reçu des représentants de la Ligue de l’Enseignement privé pour partager avec eux leur « consternation » suite aux récentes décisions du ministre istiqlalien, notamment son interdiction aux enseignants du secteur public de dispenser des heures supplémentaires dans le secteur privé.

+ASSABAH+:.
-Elections législatives partielles: Ilias El Omari, membre du bureau politique du PAM, reconnaît la défaite de son parti et se dit disposé à rendre des comptes. Pour le responsable PAMiste, qui a félicité Abdelilah Benkirane, SG du PJD, pour les trois sièges remportés lors de ces élections dans les circonscriptions de Tanger-Asilah et Marrakech, « cette défaite est méritée », ajoutant toutefois que « nous restons attachés à notre différence vis-à-vis du projet proné par le PJD ». De son coté, le député pjdiste Abdelaziz Aftati a accusé le PAM d’avoir fait usage de l’argent lors de ce scrutin partiel en versant 500 dirhams à chaque électeur.

-Hakim Benchemass, Président du Conseil national du PAM, accuse le PJD d’avoir commis de graves violations lors des élections législatives partielles, affirmant que les ministres du PJD ont fait valoir leurs fonctions en tant que ministres lors de la campagne électorale.

-Hassan Abayba, membre du bureau politique du parti de l’Union Constitutionnelle (UC), affirme que sa formation n’écarte pas la possibilité de rejoindre les rangs du gouvernement en cas d’un remaniement ministériel à condition qu’il soit effectué selon un programme bien défini et une plate-forme politique, économique et sociale très claire.

+AL ALAM+:.
-La Chambre criminelle près l’annexe de la Cour d’appel de Salé entame le 15 octobre le procès des mis en cause dans l’affaire de la COMANAV, et la Direction de la surveillance du territoire (DST) entre en ligne dans cette affaire. La DST a été chargée sur ordre du Parquet général de mettre sous écoute les numéros de téléphone des personnes poursuivies dans le cadre de l’affaire et d’établir des rapports à ce sujet.

+AL MOUNAATAF+:.
-Les magistrats du Maroc manifestent ce samedi devant la Cour de cassation à Rabat pour revendiquer la dignité, l’indépendance réelle et effective du Pouvoir judiciaire ». Cette manifestation fera l’objet d’une large couverture des médias nationaux et étrangers

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Les élections législatives partielles à Tanger et à Marrakech: Le PJD frappe fort et le PAM est le grand perdant, puisqu’il n’a réussi à décrocher aucun siège contrairement à ses ambitions affichées.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-200 élèves menacés de déperdition scolaire à Nouaceur (Casablanca) en raison de l’absence des moyens de transport et des tentatives d’agression et de viol des filles. Des sources indiquent que plusieurs quartiers ont été privés des bus de transport scolaire mis en service par la préfecture de Nouaceur dans la cadre de l’INDH, faisant savoir que des « lobbies » font bénéficier leurs communes uniquement de ces bus.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La LYDEC refuse de présenter ses documents financiers au bureau d’audit « Fiducia », chargé par le conseil de la ville de Casablanca du suivi des finances de la société délégataire et de la révision de son contrat. Ce refus a coïncidé avec la visite effectuée dans le Royaume par une délégation de haut niveau de la société mère, qui a eu des rencontres avec les présidents des arrondissements de Casablanca, les membres du conseil de la région et de la ville, ainsi qu’avec le Chef du gouvernement, le ministre de l’Intérieur et les présidents des deux Chambres du Parlement. Lors de ces réunions, les responsables français ont présenté les grandes lignes de leur prochaine stratégie et proposé d’élargir leur mission relative à la gestion des secteurs de l’eau et de l’électricité et de l’assainissement liquide au traitement des ordures.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *