Revue de presse marocaine du 06/09/2012

0 commentaires, 06/09/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne de ce jeudi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Après la polémique sur les cahiers des charges de l’audiovisuel, le ministre Mustapha El Khalfi est de nouveau au-devant de la scène: les professionnels du cinéma craignent la censure. Après le débat houleux sur les cahiers des charges de l’audiovisuel, le ministre de la Communication a récemment émis un projet de décret sur l’aide à la production des Âœuvres cinématographiques, la numérisation, la modernisation et la création des salles de cinéma, ainsi que l’organisation de festivals de cinéma. Bien que ce texte encourage la liberté de création, des voix se sont élevées pour exprimer leur intention de défendre les bonnes valeurs dans les salles et les festivals. Il semble, à partir de cette position, que le combat qui serait mené par les islamistes contre les productions cinématographiques serait dur. A leur tour, des professionnels de cinéma ne manquent pas d’afficher leur inquiétude quant à la censure pouvant être opérée par le gouvernement actuel sur les Âœuvres.

+L’OPINION+:.
-Exécution d’un diplomate algérien par le MUJAO au nord du Mali : la thèse du complot pour occulter l’échec. La thèse du complot serait-elle le dernier recours des dirigeants et de la presse du pays voisin de l’Est pour tenter d’occulter l’échec de la diplomatie algérienne auprès du peuple? Alors que le MUJAO fait supporter la responsabilité de l’exécution du vice-consul du Consulat d’Algérie à Gao aux autorités algériennes, qui auraient opposé une fin de non recevoir à ses revendications et le lui auraient signifié dans la journée de samedi, deux titres de la presse algérienne, « L’Expression » et « El Watan », ont publié, lundi, des articles accusant le Maroc d’être derrière la création du MUJAO! Ces accusations fallacieuses portées à l’encontre du Maroc et la « complotite » aigí¼e et chronique dont souffre les dirigeants et la presse algériens sont une maladie malheureusement incurable!

+LIBERATION+:.
-Liste des membres du conseil national de l’Istiqlal validée et cartes électorales magnétiques approuvées : Contre toute attente, El Khalifa entre dans la course. M’hamed El Khalifa crée ce jeudi matin l’événement. En convoquant une conférence de presse dans un hotel de la capitale, ce membre dirigeant du plus vieux parti marocain a d’abord et surtout provoqué la surprise de tous ses pairs de l’Istiqlal. M’Hamed El Khalifa incarne-t-il cette troisième voie que réclament, de plus en plus nombreux, ceux et celles de l’Istiqlal? Ce troisième homme qui mettrait fin à la guerre fratricide et sans merci qui oppose les deux candidats déclarés à la succession d’Abbas El Fassi, Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi?.

+L’ECONOMISTE+:.
– Hautes fonctions: Les vannes des nominations lâchées. Plusieurs ministres se frottent les mains. Enfin ils pourront procéder aux changements qu’ils souhaitaient. Et pour cause, le décret d’application sur la nomination aux fonctions supérieures est programmé au conseil de gouvernement d’aujourd’hui. La plupart d’entre eux ont déjà la liste des changements à opérer même si Abdelilah Benkirane avait, à maintes reprises, rassuré qu’il ne recourra pas à la chasse aux sorcières. En réalité, il existe des postes vacants dans l’Administration publique. Une cinquantaine qu’il faudra pourvoir. Certains établissements publics sont même sans tête.

-Transport de voyageurs: la réforme oubliée. La tragédie survenue, mardi, entre Zagora et Marrakech, remet sur la table l’urgence de la réforme du transport de voyageurs. Un chantier que le ministère de tutelle suspend à l’organisation d’un colloque, en octobre prochain. Or, il y a urgence. Tutelle et professionnels devront débattre ensemble de la problématique des agréments. Mais d’ores et déjà, les grands axes de la réforme consisteraient en la libéralisation de l’activité du transport de voyageurs et l’indemnisation des rentiers sur la base d’un schéma qui reste à définir. Pour l’heure, aucune date n’a encore été communiquée aux professionnels sur l’organisation de ce congrès. En attendant, plusieurs accidents mortels continuent d’ensanglanter nos routes.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Forum parlementaire Maroc-Espagne: Pour consolider les partenariats stratégiques. Après les investisseurs espagnols, c’est au tour des parlementaires de faire le déplacement, hier à Rabat, pour prendre part au Forum parlementaire Maroc-Espagne, premier du genre. Une visite qui rentre dans la cadre de la diplomatie parlementaire entre les deux pays voisins, dont l’objectif est de consolider les partenariats stratégiques et de réfléchir à de nouveaux mécanismes, surtout dans un contexte marqué par une crise économique et financière que vit l’Espagne et dont les impacts sont indéniables sur le Maroc. Rehausser davantage la coopération parlementaire et insuffler une nouvelle dynamique aux relations d’amitié entre les deux pays voisins sont autant d’objectifs attendus de ce forum.

+AL BAYANE+:.
-Fournitures et manuels scolaires: La fièvre de la rentrée s’empare des parents. La fièvre de la rentrée scolaire monte d’un cran. Les files d’attente devant les librairies grossissent d’un jour à l’autre. Après les frais des vacances estivales, de l’Aid Al Fitr, les parents sont maintenant confrontés à l’achat des fournitures et manuels scolaires. La rumeur de la flambée se répand comme une tâche d’huile, d’autant qu’elle coïncide avec la profusion des effets de la crise et la hausse des tarifs à la pompe. Pour couper court à tous ces commérages, le département de tutelle a rendu public un communiqué selon lequel les « prix sont inchangés ».

+AL MASSAE+:.
-Un scandale de corruption met trois magistrats au box des accusés. Le Procureur général du Roi à Fès a auditionné un greffier à la Cour d’appel de Taza et trois juges concernant une affaire de pots de vin d’une valeur de 40 millions de centimes qui ont été, selon le greffier, remis aux trois juges pour prononcer un jugement en faveur d’une famille à propos d’un différend foncier. Après l’annonce du jugement qui était contre les intérêts de la famille, cette dernière a déposé plainte. Selon des sources bien informées, le ministre de la Justice, Mustapha Ramid supervise en personne les investigations relatives à cette affaire.

-M’Hamed El Khalifa, l’un des dirigeants de l’Istiqlal propose une 3ème voie de solution pour sauver le parti de la Balance de la scission. Des sources proches d’El Khalifa ont indiqué que ce dernier présentera une solution qui pourra mettre fin à la rude bataille entre Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi sur le Secrétariat général, lors de la conférence de presse qu’il tiendra ce jeudi à Rabat.

-Une lettre confidentielle de l’ONICL adressée à la Ligue des céréales en Ukraine dévoile l’existence d’une crise de blé au Maroc. Dans cette lettre adressée à la Ligue via l’ambassade d’Ukraine à Rabat, l’Office national interprofessionnel des céréales et légumineuses affirme que le Royaume a besoin de plus de 300.000 tonnes de céréales.

-Le PAM demande à Abdelilah Benkirane d’identifier les « poches de résistance » et considère que la réaction du PJD suite à la décision du ministère de l’Intérieur d’interdire la manifestation que comptait organiser la jeunesse pjdiste à Tanger à l’issue de leur 8ème colloque national est une « grave tentative d’induire en erreur l’opinion publique ».

+AL KHABAR+:.
-L’OIT met en garde contre la hausse du taux de chomage au Maroc durant l’année en cours et les prochaines années suite aux perspectives sombres de la croissance économique. Dans son rapport annuel, l’Organisation internationale du Travail a fait savoir que le taux de chomage va connaître une hausse notable au Maroc et dans les autres pays de l’Afrique du Nord.

-Des juges de la Cour des comptes s’apprêtent à se rendre dans les locaux de la Fédération Royale Marocaine de Football pour procéder à l’audit des comptes et des transactions financières opérées par la Fédération depuis l’élection de Ali Fassi Fihri, il y a trois années, à la tête de la Fédération.

-Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane rencontre le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser avant de se rendre à la réunion du secrétariat général du PJD pour connaître les tenants et aboutissants de la publication par l’Intérieur d’un communiqué où il justifie son interdiction de la manifestation que comptait organiser la jeunesse pjdiste à Tanger. Selon des sources concordantes, Laenser aurait informé Benkirane qu’il n’était pas au courant de la publication par son département de ce communiqué, ce qui aurait poussé le secrétariat général du parti de la Lampe à ne pas publier de communiqué pour réagir.

-Abdelhadi Khairat, membre du bureau politique de l’USFP ouvre le feu sur le gouvernement Benkirane: Il a qualifié d' »incapable » l’Exécutif qui n’arrive pas à réaliser les aspirations et attentes des Marocains.

+ASSABAH+:.
-Drame routier d’El Haouz: La majorité des victimes sont des enseignants et des étudiants. Selon une source médicale, 30 victimes de ce tragique accident ont pu être identifiées.

-Le souci sécuritaire revient au devant de la scène au sein des universités. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Lahcen Daoudi a accordé aux présidents des universités le pouvoir de demander l’intervention des forces de l’ordre à travers les Procureurs du Roi. Le ministre a souligné que l’intervention sécuritaire n’aura lieu qu’en cas d’actes de violences perpétrés au sein de l’université.

-USFP: Les candidatures pour le poste de Premier Secrétaire suscitent des divergences au sein du parti de la Rose. Alors que certains dirigeants contestent l’annonce des candidatures, d’autres tels que Mohamed Al Achâari, estiment que l’idée de l’annonce des candidatures permettra aux bases militantes de définir à l’avance leurs choix.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le dialogue social, nouvel épisode de la bataille entre le gouvernement et les syndicats suite à l’échec de l’application de l’accord du 26 avril 2011. Le dialogue social sera ainsi l’un des dossiers les plus lourds et les plus brûlants pour le gouvernement Benkirane à l’occasion de la rentrée.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Abdelhadi Khairat, membre du bureau politique de l’USFP demande à Abdelilah Benkirane d’identifier les fameux « poches de résistance », qualifiant les ministres pjdistes d »incapables » qui ne veulent pas mettre à nu les poches de résistance dont ils ne cessent de parler.

-Plus de 2000 personnes tuées dans des accidents de la route sous l’ère du gouvernement Benkirane: Le ministre de l’Equipement et du Transport, Aziz Rebbah, adopte la politique de « la fuite en avant » en estimant que son département n’assume pas la responsabilité de ces accidents.

+ATTAJDID+:.
-Drame routier d’El Haouz: Des centaines de citoyens manifestent à Zagora en signe de solidarité avec les familles des victimes et en protestation contre le manque de controle et la marginalisation des infrastructures dans la région et la responsabilité de l’Etat à ce sujet.

+AL ALAM+:.
-La mission de la Fondation Robert Kennedy, une « honte » et une « marque d’infamie » pour le mouvement mondial de défense des droits de l’Homme. Le rapport des observations préliminaires de la fondation a « amplifié » les témoignages livrés par les ennemis du Maroc et a délibérément négligé les plaintes reçues lors de sa visite dans les camps de Tindouf.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-La BNPJ entame une enquête sur le dossier de la société nationale d’aménagement communal (Sonadac). La police va auditionner le controleur financier dès sa rentrée d’un voyage à l’étranger. Des anciens et actuels fonctionnaires de cette société, ainsi que des cadres de l’Intérieur et des Finance, soupçonnés d’être impliquées dans la dilapidation de deniers publics, seront également auditionnés.

+AL MOUNAATAF+:.
-En raison de sa mauvaise gestion: la Société Nationale de Commercialisation des Semences (SONACOS) dilapide 6500 quintaux de semences de pommes de terre et enregistrent des pertes de l’ordre d’un milliard de centimes.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Après la bataille féroce entre Chabat et El Fassi: M’Hamed El Khalifa entre dans la course pour le secrétariat général du parti de l’Istiqlal. Des sources bien informées indiquent que la conférence de presse que donnera, ce jeudi à Rabat, M’Hamed El Khalifa, connu pour ses positions critiques à l’expérience de Abbas El Fassi, va révéler des réalités et des informations « explosives » concernant la course pour le secrétariat général.

-L’Observatoire national des droits de l’électeur réitère son appel à la création d’une instance nationale indépendante, sous la présidence de magistrats pour la supervision des prochaines échéances électorales. Dans un communiqué, l’Observatoire a appelé au respect des lois qui régissent les élections et à combattre l’abus de pouvoir qui entache le processus électoral.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-La tragédie d’El Haouz met en état d’alerte les responsables sécuritaire et de la Gendarmerie royale. Ainsi, une réunion d’urgence a été tenue au ministère de l’Intérieur afin d’identifier les mesures urgentes à prendre pour renforcer la prévention et réduire les risques des accidents de la route. Des sources ont révélé la création de nouveaux comités dans les gares routières, ajoutant que des instructions fermes ont été pour la vérification de l’état mécanique des autocars.

+AL HARAKA+:.
-Débrayages du personnel des collectivités locales: Des citoyens protestent contre les grèves successives des employés de collectivités locales, qualifiant d' »absurdes » ces mouvements de grève.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *