Revue de presse marocaine du 06/05/2015

0 commentaires, 06/05/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 06 mai 2015:

Le Matin.:

– Le projet de loi organique sur les régions vient de passer le cap de la commission de l’intérieur de la Chambre des représentants. Les députés l’ont voté lundi par 21 voix pour et 14 abstentions. L’opposition n’a pas voté contre le texte. Plusieurs amendements ont été introduits dans le texte. La candidature pour la présidence des régions a été limitée aux cinq partis qui arrivent en tête des élections. Au niveau des relations avec l’autorité de tutelle, le wali n’a plus le pouvoir de suspendre le Conseil régional pendant trois mois ou le président et les membres qu’en recourant au tribunal administratif. Par ailleurs, la fixation d’un niveau d’instruction minimal pour les présidents des régions a été rejetée par le gouvernement qui considère qu’il s’agit d’une disposition anticonstitutionnelle.

– Mbarka Bouaïda, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a affirmé que la résolution 2218 du Conseil de sécurité des Nations unies concernant le Sahara a conforté les acquis du Maroc dans le processus onusien et a réaffirmé la dimension régionale du différend. Bouaida, qui intervenait devant les députés de la commission des affaires étrangères à la Chambre des représentants, a par ailleurs souligné qu’à travers cette résolution, le Conseil de sécurité a mis en exergue les efforts menés par le Maroc pour résoudre ce conflit et a porté « un coup dur à la campagne acharnée menée par l’Algérie et certains pays africains contre le Maroc ».

Aujourd’hui le Maroc.:

– Le Maroc compte au 1er trimestre 2015 environ 1.157.000 chômeurs contre 1.191.000 une année auparavant. C’est ce que vient de dévoiler le Haut-Commissariat au plan (HCP) dans sa dernière note relative à la situation du marché du travail. Le HCP indique que 78,1 pc des chômeurs recensés sont des citadins. Aussi, 62,9 pc de la population active en chômage est âgée de 15 à 29 ans. L’agriculture reste le meilleur employeur au Maroc. Le secteur a connu la création de 14.000 postes au cours du premier trimestre de l’année augmentant ainsi son volume d’emploi de 0,4 pc.

– Mohamed Sajid, secrétaire général de l’Union constitutionnelle, a affirmé que le calendrier électoral des prochaines échéances électorales « risque d’avoir un impact négatif sur le taux de participation ». Les prochaines élections communales et régionales ont été repoussées à septembre prochain alors qu’elles étaient programmées initialement en juin. Sajid, qui s’exprimait lors du forum de la MAP, a par ailleurs appelé à proscrire les attaques personnelles du débat politique actuel.

L’Economiste.:

– Recul en trompe-l’oeil du chômage. La bonne nouvelle est que le taux de chômage a baissé au premier trimestre: il est passé à 9,9 pc contre 10,2 pc comparativement à la même période de 2014 puisque 27.000 postes d’emploi ont été créés. La mauvaise nouvelle est la baisse du taux d’activité (0,7 point) et du taux d’emploi (0,6 point). De même, le marché du travail connaît des disparités importantes.

– Le dernier deal de la guerre de l’insuline. Le ministère délégué au Commerce extérieur suspend la mesure antidumping définitive instaurée contre l’insuline importée du Danemark. En contrepartie, Novonordisk va réviser à la hausse ses prix à l’export. Son engagement concerne uniquement les produits destinés au Maroc. Pour entrer en vigueur, ce deal d’une durée de 5 ans devra être acté par arrêté ministériel.

Al Bayane.:

– Marché de l’emploi: Avec la création de 45.000 emplois en milieu urbain et la perte de 18.000 en milieu rural, l’économie marocaine a créé 27.000 postes nets d’emploi entre le premier trimestre 2014 et celui de 2015, annonce le Haut-Commissariat au plan. Le taux de chômage a ainsi baissé pour se situer à 9,9 pc contre 10,2 pc durant cette période. Le volume globale du chômage s’établit à 1.157.000 personnes, selon le HCP.

– La FDT passe sous les couleurs de l’UMT. Alors que les échéances des élections de représentants des salariés s’approchent, une scission de la FDT semble de plus en plus inévitable. A en croire certains médias de la place, le courant d’Abderrahmane El Azzouzi au sein de la FDT serait sur le point d’intégrer l’UMT. Les mêmes sources indiquent que les camardes d’El Azzouzi, en l’occurrence des membres du Conseil national de la FDT, se sont réunis dimanche soir à Casablanca et auraient décidé de former des listes communes sous l’égide de la centrale syndicale de Miloudi Moukharik, et ce, lors des prochaines élections des représentants des salariés et celles relatives aux commissions paritaires, dans la perspective de former une alliance, ajoutent les mêmes sources.

L’Opinion.:

– Ils s’élèvent contre la « concurrence déloyale » de leurs semblables étrangers: Grogne des Traiteurs marocains. Les traiteurs organisateurs de cérémonies marocains sont en colère et ils ne le cachent pas. Ils crient en effet leur mécontentement face à ce qu’ils estiment être une « concurrence déloyale de plus en plus féroce » que leur livrent des traiteurs étrangers qui n’existent pas physiquement au Maroc mais qui parviendraient à décrocher « des marchés juteux partir de leur pays pour venir les sous-traiter sur place et empocher le pactole ». Selon l’Association marocaine des traiteurs professionnels qui vient de voir le jour il y a juste un an, ces « intrus » sont devenus « maîtres dans l’art d’organiser des fêtes somptueuses facturées à des sommes faramineuses » et « payées sur des comptes à l’étranger sans aucun retour pour l’économie marocaine ».

– Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement: Le Maroc remporte le prix 2015 pour la promotion de l’investissement. Le Maroc a remporté le prix 2015 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour la promotion de l’investissement, en reconnaissance de sa politique des énergies renouvelables. Cette distinction a été attribuée au directeur de l’investissement par intérim à l’Agence marocaine du développement des investissements (AMDI), Ali Elyaacoubi, lors d’une récente cérémonie organisée à Genève en présence des délégations participantes. Le prix de la promotion de l’investissement est décerné chaque année à l’organisme de promotion de l’investissement qui obtient les meilleurs résultats auprès du service du développement durable.

Libération.:

– Les criquets pèlerins envahissent la province de Khénifra: 1.000 hectares traités au niveau de la localité dite Lahmam. Des interventions de lutte contre le criquet effectuées au niveau de la localité dite Lhmam (province de Khénifra) ont été réussies et ciblées, a-t-on appris lundi auprès de la délégation provinciale de l’agriculture. Signalées à la fin du mois d’avril dernier sur une superficie de 1.000 hectares dans différentes zones de ladite région, elles ont nécessité un traitement massif. Il convient de rappeler que dans son dernier bulletin valable de mars jusqu’à la mi-mai 2015, la FAO avait tiré la sonnette d’alarme en précisant que « les conditions écologiques sont devenues favorables à la reproduction » des ailés essentiellement dans les vallées du Ziz-Ghris, Draâ, Bouarfa, près de Boujdour, entre Laâyoune et Boucraa ainsi que dans l’Ouest de Sakia Al Hamra.

– ?L’Egypte expulse 10 membres du polisario: Le Caire a refusé de délivrer des visas aux séparatistes faisant partie d’une délégation militaire algérienne. Les autorités égyptiennes ont refusé de délivrer des visas à dix membres du polisario qui faisaient partie d’une délégation militaire algérienne. Selon des sources dignes de foi, la délégation algérienne qui se dirigeait à Addis-Ababa en Ethiopie, avait fait escale au Caire, mais les autorités égyptiennes ont refusé d’admettre la validité des passeports d’un Etat fantoche qui ne bénéficie d’aucune reconnaissance internationale et elles ont donc expulsé les détenteurs de ces documents.

Assahra Al Maghribia.:

– Mbarka Bouaida, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, a affirmé lundi que la nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l’ONU et le rapport du Secrétaire général de l’ONU sur le Sahara marocain constituent un acquis précieux pour le Maroc, notamment en ce qui concerne l’affirmation des règles encadrant le processus politique, et portent un coup dur à la campagne acharnée menée par l’Algérie et certains pays africains contre le Maroc. Bouaida intervenait devant la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger à la Chambre des représentants.

Bayane Al Yaoum.:

– Les syndicats au Maroc comptent 315.000 adhérents. Près de 3 pc des actifs occupés sont affiliés à une organisation syndicale ou professionnelle (soit environ 315.000 adhérents), 5,6 pc en milieu urbain et moins de 1 pc en milieu rural, selon une note d’information du Haut-Commissariat au plan au sujet de la situation du marché du travail au premier trimestre de l’année 2015.

Assabah.:

– L’opposition concerte les formes de réponses à adresser au chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Certains partis de l’opposition ont appelé à intenter une action contre Benkirane, alors que d’autres ont plaidé pour le boycott des séances parlementaires. Ces positions et réactions ont été exprimées lors d’une réunion d’urgence que les groupes parlementaires de l’opposition ont tenue mardi à la Chambre des représentants.

Rissalat Al Oumma.:

– Mohamed Sajid, secrétaire général de l’Union constitutionnelle, au forum de la MAP: Notre positionnement dans l’opposition ne nous a pas empêchés de gérer de grandes communes comme Casablanca. Selon lui, l’organisation des élections en septembre prochain risque de limiter le taux de participation. Il note par ailleurs que l’objectif principal après le renouvellement des structures du parti est de sortir forts et solidaires et jouer un rôle majeur sur la scène politique.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le ministre délégué en charge du Transport, Najib Boulif, a plaidé, lundi à Rabat, pour un changement radical dans la réflexion sur la sécurité routière et la prévention des accidents de la route, eu égard au lourd bilan de mortalité routière enregistré au cours du mois d’avril dernier. Le ministre a, d’autre part, annoncé la signature imminente d’accords de partenariat dans le domaine de la sécurité routière au niveau de 12 villes qui enregistrent le plus grand nombre d’accidents routiers.

– Le chiffre d’affaires du secteur de location de voitures à longue durée dépasse 1,7 milliard de dirhams. Le président de l’Association nationale des loueurs de véhicules à longue durée (ANALOG), Younes Senhaji, a précisé, lundi lors d’une conférence de presse à Casablanca, que la part des voitures louées à longue durée dans les ventes automobiles nationales a quadruplé pendant les dix dernières années.

Al Massae.:

– Le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, a suggéré, à l’occasion d’une rencontre technique sur la sécurité routière tenue lundi à Rabat, de réduire de 10 pc les investissements dans les infrastructures afin de consacrer ce pourcentage à la sécurité routière. Il a, en outre, affirmé que son département ne ménage aucun effort pour parer à toutes les lacunes existantes, notamment en matière de contrôle routier, d’éradication des points noirs et de déploiement des ressources humaines suffisantes.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Après des incertitudes en début d’année, le secteur touristique à Marrakech, première destination au Maroc, a enregistré une nette reprise et atteint sa vitesse de croisière de la saison avec de remarquables performances des établissements hôteliers de la cité ocre. « Les inquiétudes des professionnels du tourisme en début de saison se sont vite dissipées dès le mois de mars pour laisser place à l’optimisme et à une reprise de confiance. En effet, l’activité touristique a progressivement repris pour atteindre son rythme de croisière de la saison depuis le mois de mars dernier », indique-t-on auprès du Conseil régional du tourisme (CRT) de Marrakech.

– Le secrétaire général du Conseil national des droits de l’Homme, Mohamed Sebbar, a souligné, en abordant l’élargissement des peines alternatives dans le système pénal national, que ces peines ne sont qu’une solution partielle pour parer au surpeuplement (dans les prisons) étant donné que d’autres mesures n’ont pas encore été mises en œuvre comme la libération conditionnelle et la procédure de grâce. M. Sebbar a tenu ces propos lors d’une journée d’étude organisée récemment à Safi.

Al Alam.:

– Le secteur agricole a connu une amélioration cette saison grâce aux précipitations régulières qu’a connues le Maroc, indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans sa dernière note de conjoncture. Le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime prévoit, lui, une récolte céréalière record de 11 millions de tonnes cette année contre 6,7 millions en 2014.

Al Haraka.:

– SM le Roi Mohammed VI a effectué, lundi, une visite de travail et de fraternité à l’Etat des Emirats Arabes Unis. Un communiqué du Cabinet Royal indique qu’à cette occasion, Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, Prince Héritier d’Abou Dhabi, commandant suprême adjoint des Forces Armées de l’Etat des Emirats Arabes Unis, a offert un accueil officiel en l’honneur de SM le Roi, marqué en particulier par des entretiens bilatéraux. SA Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane a décoré SM le Roi Mohammed VI du Wissam « Zayed », la plus haute distinction aux Emirats Arabes Unis. Cette visite s’inscrit dans le cadre de la coordination et de la concertation permanentes entre les directions des deux pays, notamment après la visite officielle que Son Altesse Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane a entreprise au Royaume du Maroc les 17 et 18 mars 2015.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Des source informées au sein de la Chambre des représentants ont révélé que les groupes de l’opposition ont demandé au président de la Chambre d’envoyer une correspondance au chef du gouvernement concernant la poursuite de la séance mensuelle suspendue et dont la suspension définitive a été annoncée mardi dernier. Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a indiqué, dans une déclaration au journal, que « la demande des groupes de l’opposition, bien que légitime politiquement, n’a aucun fondement juridique ou constitutionnel puisqu’il s’agit d’un fait nouveau dans l’histoire de l’institution législative », précisant qu’aucun texte légal ou constitutionnel ne prévoit la poursuite des sessions parlementaires suspendues.

– Les syndicats s’ajoutent à la liste des critiqueurs de l’acant-projet du Code pénal. Les critiques des syndicats se focalisent sur l’article 288 du Code pénal. Le secrétaire général de l’UMT, Miloudi Moukharik, a estimé dans une déclaration au journal que les dispositions de cet article constituent « une atteinte flagrante aux libertés syndicales ».

Al Mounaataf.:

– Le secrétaire général du Front des forces démocratiques (FFD) tire la sonnette d’alarme sur la crise politique entre le chef du gouvernement et l’opposition, estimant que la bassesse des discours que tiennent les élites politiques menace le processus démocratique, censé être dynamisé par la Constitution 2011.

– Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification a annoncé qu’une réduction importante de 67 pc de la superficie incendiée a été enregistrée en 2014, affirmant avoir alloué un budget total de 184,83 millions de dirhams au programme 2015 de prévention et de lutte contre les incendies de forêts. Ce programme, explique-t-il, couvre des travaux d’entretien de tranchées pare-feu, de l’aménagement de points d’eau, de l’ouverture et de la réhabilitation de pistes forestières, de la construction et de l’entretien de postes vigies et de la mobilisation de guetteurs pour l’alerte des départs de feux.

Al Assima Post.:

– Le Maroc a remporté le prix 2015 de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour la promotion de l’investissement, en reconnaissance de sa politique des énergies renouvelables. Cette distinction a été attribuée au directeur de l’investissement par intérim à l’Agence marocaine du développement des investissements (AMDI), Ali Elyaacoubi, lors d’une récente cérémonie organisée à Genève en présence des délégations participantes.

Attajdid.:

– Le Maroc est convaincu de la nécessité de combattre la traite des êtres humains et est parfaitement conscient des dangers de ce fléau, a indiqué le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, rappelant que le Royaume a ratifié plusieurs conventions internationales en la matière, dont le protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, notamment les femmes et les enfants, additionnel à la convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée. Ramid présentait, mardi à Rabat, une étude réalisée par son département sur le phénomène de la traite des personnes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *