Revue de presse marocaine du 06/03/2014

0 commentaires, 06/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce jeudi 6 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Adoption en commission d’un texte pour la refonte du champ d’action de la Caisse nationale des retraites et d’assurances. La commission des Finances à la Chambre des conseillers vient d’adopter à l’unanimité le projet de la loi relatif à la création de la Caisse nationale de retraites et d’assurances. Les amendements portent sur le renforcement de la gouvernance au sein de la Caisse nationale de retraites et d’assurances (CNRA), dont la gestion est assurée par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Il a donc été question de la révision du cadre juridique qui vise principalement à redéfinir le champ d’action de la Caisse et de recentrer les activités de celle-ci afin que son action réponde au mieux aux missions qui lui sont dévolues par les pouvoirs publics.

– Dialogue social: les syndicats toujours dans l’expectative. L’UMT, la CDT et la FDT attendent toujours la réaction du chef du gouvernement face à leur mémorandum. Certes, Abdelilah Benkirane n’a pas tardé à envoyer une réponse aux trois centrales syndicales promettant un examen minutieux des revendications formulées. Mais aucune date n’a jusque-là été fixée par le chef de l’Exécutif. Du côté des syndicalistes, l’optimisme n’est pas au rendez-vous.

AL BAYANE:.

– Visite de SM le Roi au Gabon, une concrétisation du caractère privilégié des relations entre Rabat et Libreville. La visite de travail et d’amitié, qu’entreprend SM le Roi Mohammed VI au Gabon, procède de la vision royale visant à donner une forte impulsion aux relations entre Rabat et Libreville liés par une amitié solide et une coopération fructueuse dans les différents domaines comme elle consacre le partenariat stratégique entre les deux pays.

– Campagne agricole 2013-2014: gagner le pari de l’amélioration des rendements. La campagne agricole 2013-2014 affiche des situations. L’une renvoie à ce Maroc dit pluvieux et suffisamment arrosé qui augure d’un bon rendement céréalier et l’autre marque une faible pluviométrie et des prévisions de production moyenne à faible dans le meilleur des cas. De l’avis des professionnels, le cycle est encore long et les traitements physiosanitaires s’imposent. Un bon traitement avec le bon dosage et la bonne technique peut améliorer le rendement de 10 quintaux par hectare, soit +10pc

L’OPINION:.

– Mendicité devant les mosquées: les ressortissants syriens dans le collimateur du département des Habous. L’attitude des ressortissants syriens devant les mosquées a été exagérée ou considérée comme tel au point d’exaspérer le ministère de Habous et des affaires islamiques qui s’est pourfendu d’un communiqué ferme et intransigeant pour mettre fin aux agissements de ces nouveaux mendiants. Le communiqué souligne que « des instructions ont été données aux délégués des Affaires islamiques pour inciter les préposés aux mosquées à veiller à ce que cesse ce genre de comportements ».

– Les agents marocains exerçant dans les missions diplomatiques étrangères réclament justice. L’Association des Agents locaux des missions diplomatiques au Maroc (ALME) a rendu publique une note d’information concernant le problème lié à la fiscalité des employés des missions diplomatiques et consulaires accréditées au Maroc. Les concernés affirment qu’il s’agit d’un problème qui s’inscrit en faux contre la Constitution, puisqu’ne tant que salariés ils sont assujettis, sur le plan fiscal, à des mesures discriminatoires.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Les ambitions de Casa Finance City. 30 entreprises ont déjà obtenu le statut de Casa Finance City dont un pourcentage de 33pc formé par les entreprises marocaines opérant dans les secteurs d’activités éligibles. Le gouvernement propose une batterie d’amendements, notamment dans l’objectif d’élargir la liste des activités éligibles pour le statut de Casa Finance City. Le Moroccan Financial Board (MFB) deviendra désormais Instance CFC et verra l’introduction de nouvelles commissions.

– Loi organique sur la régionalisation avancée : le texte verra le jour dans les prochaines semaines (Laenser). Mohand Laenser presse ses interlocuteurs de se tenir prêts pour élaborer le plus grand nombre de programmes avant la promulgation de la loi organique sur la régionalisation avancée. Selon le ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, le texte devrait « voir le jour dans les prochaines semaines ». Il a par ailleurs considéré que la région doit être un espace d’investissement national et international et une aire de coopération politique. Et de souligner que le Maroc s’est irrévocablement engagé sur la voie de la gouvernance territoriale dans le cadre de la décentralisation alliée à la déconcentration.

L’ECONOMISTE:.

– Les agrumes malmenés par le rouble. Alors que les décomptes de la première partie de la campagne d’export d’agrumes n’ont pas encore été faits, la devise russe a amorcé la chute libre à la suite de la crise ukrainienne. Une situation très inquiétante pour les opérateurs dans la mesure où le marché russe a absorbé plus de la moitié des exportations. Environ 250.000 tonnes de petits fruits sont promues à des recettes très faibles. Tout particulièrement la clémentine.

– Campagnes électorales : une piqûre de rappel pour les candidats. La décision du Conseil constitutionnel, émise le 18 février 2014 et annulant les élections municipales partielles ayant eu lieu à Moulay Yaâcoub, est lourde de sens. A part trancher un contentieux électoral opposant l’Istiqlal et le PJD, elle a surtout le mérite de tracer les pourtours du débat politique, qui se doit d’être serein et légitime.

LIBERATION:.

– Nouvelles révélations-choc sur le naufrage du « Taouss ». Un agent de sécurité aurait été seul aux commandes de la capitainerie du port de Dakhla la nuit du drame. Nouvelles révélations-choc dans l’accident survenu entre deux bateaux de pêche à l’entrée de la baie de Dakhla et qui a fait trois morts et neuf portés disparus, selon un nouveau bilan. Les officiers et des fonctionnaires d’Etat chargés, entre autres, d’organiser l’accueil des navires et de gérer le mouvement de ces derniers dans le port auraient été absents de la capitainerie du port de Dakhla la nuit du drame. En lieu et place, un simple agent de sécurité aurait assumé la mission de gérer le trafic maritime.

– L’ENA s’insurge contre les tentatives de l’Exécutif visant à porter atteinte au diplôme d’architecte. L’Ecole nationale d’architecture (ENA) s’est insurgée récemment contre les tentatives du gouvernement Benkirane visant à porter atteinte à la qualité du diplôme d’architecture et à ouvrir la porte à la privatisation de cette profession. Dans une note adressée au ministre de l’Urbanisme et de l’Aménagement du territoire, la direction de cette école supérieure publique a mis en garde contre l’amendement de l’article 4 de la loi relative à l’exercice de la profession d’architecte et à l’institution de l’Ordre national des architectes, visant à ouvrir la voie à la privatisation de cette profession au risque  » de porter atteinte à la crédibilité et à la qualité du diplôme d’architecte.

AL MOUNAATAF:.

– PM guinéen: la Guinée et le Maroc, résolus à préserver l’héritage d’une longue amitié et d’une relation exemplaire. La visite officielle de SM le Roi Mohammed VI à Conakry confirme que le Maroc et la Guinée sont résolus à « préserver l’héritage d’une longue amitié et d’une relation exemplaire », a affirmé mardi le Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana. « Les relations étroites entre nos deux pays qui partagent la même vision pour l’émancipation remontent à fort longtemps », a souligné à l’ouverture du Forum économique maroco-guinéen, tenu en marge de la visite royale, en présence de la délégation ministérielle marocaine et de plusieurs membres du gouvernement guinéen.

– El Khalfi: le projet du nouveau Code de la presse sera soumis au Parlement en avril. Le projet du nouveau Code de la presse sera soumis au parlement à la session d’avril, a annoncé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. « Malgré les longs et riches débats qu’il suscite, ce projet sera soumis au parlement au mois d’avril », a assuré le ministre.

– La FRMF tiendra son Assemblée générale extraordinaire le 23 mars. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) tiendra son assemblée générale extraordinaire le 23 mars prochain au Palais des congrès Mohammed VI à Skhirat. Cette assemblée, prévue à partir de 16h00, sera consacrée à la présentation et à l’adoption des statuts révisés de la FRMF, après leur mise en conformité avec les statuts et règlements de la FIFA, indique mardi la FRMF sur son site internet.

AL ALAM:.

– Casablanca: Les conseillers istiqlaliens au conseil communal de la ville ont affirmé dans un communiqué qu’ils demeurent dans les rangs de l’opposition pour mieux servir les intérêts de la population. Ces élus se sont dit opposés à toutes les tentatives visant à porter atteinte aux attributions du conseil communal telles que prévues dans la Charte communale.

BAYANE AL YAOUM:.

– El Azami: le Maroc compte devenir un pôle régional d’investissement et d’échanges commerciaux. Le Maroc ambitionne, à la lumière des avancées réalisées, de devenir un pôle régional d’investissement et un acteur de production et d’échanges commerciaux, dans le cadre d’une stratégie de réforme intégrée et profonde, a indiqué mercredi à Skhirat, le ministre chargé du Budget, Idriss El Azami El Idrissi. « Le Maroc représente une plateforme propice pour l’investissement, la production et l’exportation, compte tenu de sa position géographique stratégique, des accords de libre-échange signés, ainsi que de la nature de ses relations politiques, économiques et financières tissées avec les pays arabes et subsahariens », a indiqué El Azami El Idrissi qui intervenait lors d’une conférence sur l’investissement, organisée dans le cadre du partenariat de Deauville, sous le thème « Le Maroc, pays qui offre des possibilités d’investissement illimitées ».

– La BID prévoit un programme pour le financement des micro-projets au Maroc. La Banque islamique de développement (BID) envisage de lancer un programme de financement des micro-projets au Maroc, en coopération avec des banques marocaines ou des établissements financiers chargés de financer ce type de projets, a déclaré mercredi à Rabat, le président de la BID, Ahmed Mohamed

– Neuf brûlés dans un incendie à Casablanca. Neuf personnes ont été brûlées, dont un grièvement, dans un incendie qui s’est déclaré, mercredi vers 6H15, dans une boulangerie à Casablanca, indique-t-on auprès des autorités locales. Une fuite de gaz vers le four de la boulangerie a provoqué l’explosion de la bouteille (12 kg) au moment où un employé a voulu allumer le four, selon les premiers éléments de l’enquête.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Toufiq: la visite royale en Guinée, une pérennisation des liens spirituels communs avec les pays d’Afrique de l’Ouest. La visite officielle de SM le Roi Mohammed VI en Guinée constitue une pérennisation du legs spirituel que partage le Maroc avec les pays d’Afrique de l’Ouest, a affirmé mardi le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq. « Les relations entre le Maroc et la Guinée ont été construites sur la base de la foi et le cheminement spirituel », a déclaré le ministre à la presse, à l’occasion de la visite de SM le Roi Mohammed VI, accompagné du président guinéen, à la mosquée Roi Fayçal de Conakry où le Souverain a notamment accompli la prière du salut de la mosquée.

– Guterres rend un hommage appuyé à SM le Roi pour ses initiatives en faveur de la paix. Le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, a rendu un hommage appuyé à SM le Roi Mohammed VI pour ses initiatives en faveur de la paix dans le monde, y compris la nouvelle politique lancée par le Souverain dans le domaine de la migration et de l’asile. « Nous tenons à manifester notre appréciation des initiatives de SM le Roi en matière de paix dans beaucoup d’endroits du monde qui ont une importance pour le HCR », a déclaré Guterres à la presse à l’issue d’un entretien avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida.

– Pillay salue le rôle du Maroc au sein du CDH et son ouverture sur les procédures spéciales. Le haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Navanethem Pillay, a salué mardi le rôle du Maroc au sein du conseil des droits de l’Homme (CDH) et son ouverture sur les procédures spéciales de l’ONU. Pillay a fait cette déclaration lors d’un entretien avec la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, en marge de la 25e session du CDH à Genève.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Institut Royal Elcano: un Etat au Sahara n’est pas viable. Dans une déclaration à la presse, Emilio Lamo de Espinosa, président de l’Institut royal Elcano, un des principaux « think tank » en Espagne, a affirmé qu’un Etat indépendant au Sahara « ne serait pas viable », précisant que le Sahara autonome sous la souveraineté du Maroc serait la solution la plus appropriée au conflit.

– Nouidi: la surveillance des jugements désarme les soupçons. Abdelaziz Nouidi, conseiller de l’association « Droits et justice », a déclaré que « la surveillance des jugements défectueux va conduire les juges à se conformer à la loi pour dissiper les soupçons ».

AKHBAR AL YAOUM:.

– La production du cannabis au Maroc en baisse. Selon le rapport annuel de l’Organe international de contrôle des stupéfiants pour 2013, un organe technique indépendant de l’Organisation des Nations unies, la production du cannabis au Maroc est en baisse par rapport à la dernière enquête nationale, qui concernait la période 2003-2005. Toutefois, d’après les données dont dispose l’Organisation mondiale des douanes sur les saisies, 65 pc de la quantité totale saisie à l’échelle mondiale par les autorités douanières provenaient du Maroc, indique le rapport.

– USFP: Mounchid brave son exclusion du parti. Tayeb Mounchid, dirigeant de l’USFP, brave le Premier secrétaire du parti de la rose Driss Lachgar, en déclarant que son expulsion du parti est un « grand honneur » pour lui. Mounchid a en outre indiqué que le parti « est en train d’être restructuré par des êtres qui n’ont aucune relation avec son projet de société ».

– La CGEM plaide pour l’adoption de la Charte de l’investissement. La CGEM a appelé le gouvernement à réformer le climat des affaires et à accélérer l’adoption de la Charte de l’investissement. Cette déclaration a été faite lors d’une conférence organisée, mercredi à Skhirat, par la Banque islamique de développement (BID) sur les possibilités d’investissement au Maroc.

AL MASSAE:.

– Protection du consommateur: à quand la mise en œuvre de la loi? Le ministre délégué chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Louafa avait déclaré que le pain fabriqué de la farine de luxe, vendu 1,20 Dh la pièce, « nuit à la santé » du consommateur. Mais le gouvernement n’a pas encore mis en œuvre la loi sur la protection du consommateur, ce qui soulève des interrogations sur les parties qui entravent depuis plus de 20 ans cette mise en œuvre.

– S&P prévoit une hausse de la dette du Maroc en 2014. Selon l’agence internationale de notation Standard and Poor’s (S&P), la dette de la région MENA connaîtra une hausse de 27pc par rapport à 2013. A en croire S&P, ce sont les trois pays avec les plus grands déficits budgétaires de la région qui procéderont à la plus grande part des emprunts. Il s’agit du Maroc au côté de l’Egypte et du Liban, qui totaliseront 44 milliards de dollars de dettes en 2014.

AL KHABAR:.

– Casablanca: Les Istiqlaliens se disent prêts pour se ranger du côté de Sajid. Yasmina Baddou, coordinatrice du Parti de l’Istiqlal dans la région de Casablanca, flatte le maire de la ville, Mohamed Sajid en affichant la disposition des Istiqlaliens à servir les intérêts de la capitale économique, appelant le PJD à transcender les intérêts personnels.

– Les professeurs grévistes cherchent des compromis avec le ministère. Le ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle a décidé de suspendre les salaires de 240 professeurs grévistes, qui réclament l’avancement de grade par diplôme, en attendant la validation des finances pour la signature de la révocation. En contrepartie, les « coordinations » des professeurs, qui réclament l’avancement de grade par diplôme, s’évertuent à trouver des médiateurs susceptibles d’amener le ministère à revenir sur ses décisions.

ATTAJDID:.

– BID: le Maroc se veut une plateforme d’innovation et d’investissement. Le Maroc se veut une plateforme d’innovation et d’investissement, qui a pu se distinguer par sa résilience face à la conjoncture morose qui a ébranlé un certain nombre de pays arabes et musulmans, a indiqué mercredi à Skhirat, le président de la Banque islamique de développement (BID), Ahmed Mohamed Ali. « Le Maroc a su, malgré le contexte international difficile, se distinguer par sa résilience qui a été traduite par l’amélioration notable de ses indicateurs économiques, grâce aux réformes structurantes mises en œuvre durant ces dernières années », a assuré le président de la BID, qui intervenait à l’ouverture d’une conférence sur l’investissement organisée dans le cadre du partenariat de Deauville, sous le thème, « Le Maroc, pays qui offre des possibilités d’investissement illimitées ».

– Le FMI se félicite des réformes structurelles entreprises par le Maroc. « L’économie marocaine s’est inscrite dans une tendance positive grâce aux réformes structurelles entreprises par le Royaume », a souligné Jean-François Dauphin, chef de la mission du FMI au Maroc, ajoutant que le taux de croissance s’est amélioré, alors que le déficit budgétaire et la dette extérieure ont décliné.

ASSABAH:.

– Démantèlement du plus important réseau de détournement d’appels internationaux. La brigade nationale de la police judiciaire a parachevé son enquête relative à un réseau qui s’active dans le détournement d’appels internationaux. Douze personnes, dont l’ancien directeur général de Wana (Maroc Connect) ont été transférées, mercredi, au tribunal de 1ére instance de Aïn Sebaâ à Casablanca. Elles auraient récolté quelque 370 millions de dirhams grâce à ce trafic.

– El Azami: Le Maroc compte devenir un pôle régional d’investissement et d’échanges commerciaux. Le Maroc ambitionne, à la lumière des avancées réalisées, de devenir un pôle régional d’investissement et un acteur de production et d’échanges commerciaux, dans le cadre d’une stratégie de réforme intégrée et profonde, a indiqué mercredi à Skhirat, le ministre chargé du Budget. « Le Maroc représente une plateforme propice pour l’investissement, la production et l’exportation, compte tenu de sa position géographique stratégique, des accords de libre-échange signés, ainsi que de la nature de ses relations politiques, économiques et financières tissées avec les pays arabes et subsahariens », a indiqué M. El Azami El Idrissi qui intervenait lors d’une conférence sur l’investissement, organisée dans le cadre du partenariat de Deauville.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Gabon: dernière étape de la tournée royale en Afrique. Après le grand succès des visites royales au Mali, en Côte d’Ivoire et en Guinée Conakry, SM le Roi termine Sa tournée africaine au Gabon. Les responsables gabonais accordent un intérêt particulier à cette visite qui reflète la particularité des relations maroco-gabonaises.

– Report des réunions de coordination des dirigeants des partis de l’opposition à cause de la crise de l’USFP. Ces réunions qui devaient se tenir chaque semaine ou deux semaines au plus tard ont été reportées. Une source au sein de l’USFP a indiqué que ce report est dû à des questions relatives à l’organisation de même qu’aux engagements des secrétaires généraux des partis, ajoutant qu’une réunion bilatérale entre l’USFP et le PI va avoir lieu la semaine prochaine.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Les paradoxes des conseillers du PJD au Conseil de la ville de Casablanca: ils critiquent une gestion à laquelle ils ont fortement contribué. Des sources informées indiquent que le maire de la ville va tenir une série de rencontres, durant les prochains jours, avec certains représentants des partis siégeant au Conseil à propos des points inclus dans l’ordre du jour de la session de février.

– Les ministres des AE des pays du CCG se félicitent des résultats de la réunion du Comité Al-Qods. « Le Conseil des ministres (des pays du CCG) se félicite des résultats de la réunion du Comité Al-Qods qui s’est tenue, le 17 Janvier 2014 dans le Royaume du Maroc », souligne le conseil dans un communiqué rendu public mardi, à l’issue de sa 130ème session, réunie à Ryad.

– Le Maroc et quatre autres pays lancent un appel pour un monde sans torture. Le Maroc et quatre autres pays ont lancé, mardi à Genève, un appel à tous les pays du monde pour la ratification et la mise en mise en œuvre de la convention internationale contre la Torture. Les signataires de « l’initiative mondiale pour la ratification universelle de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants », sont le Danemark, le Chili, le Ghana, l’Indonésie et le Maroc.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *