Revue de presse marocaine du 06/03/2012

0 commentaires, 06/03/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les sujets qui focalisent l’attention de la presse quotidienne de ce mardi:. 

+AL MASSAE+ :.
-Abdelilah Benkirane: « Nous n’allons pas permettre de mettre le feu aux véhicules de l’Etat » et « le recrutement en matière d’emploi ne se fera pas sur la base du critère de l’ancienneté en matière de protestation ». Le Chef du gouvernement déclare qu’il est « agacé » par certaines grèves et protestations car les syndicats et les acteurs de la société civile n’ont pas accordé au gouvernement le temps nécessaire et n’ont pas demandé l’ouverture d’un dialogue avec l’Exécutif.

-Des dizaines de dossiers de détournement de deniers publics à Marrakech entre les mains de Mustafa Ramid : Le ministre de la Justice et des Libertés rencontrera une délégation de la section de l’Instance nationale de protection des deniers publics pour l’informer sur des dossiers de prévarication et abus de pouvoir dans la cité ocre.

-La jeunesse PJDiste appelle au traitement des problématiques sociales loin de toute approche sécuritaire. Un communiqué de la jeunesse PJDiste appelle le gouvernement et les instances concernées à traiter toutes les problématiques sociales à travers une approche globale et intégrée et une méthodologie participative et de dialogue qui dépasse l’approche sécuritaire.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Les alliés du PJD expriment leurs craintes d’une victoire écrasante du parti de la Lampe lors des prochaines élections communales: Les sorties médiatiques des ministres pjdistes font monter la cote du parti en perspective de ces échéances électorales, ce qui n’est pas du goût des alliés du gouvernement Benkirane.

-Après les agréments de transport, Abdelaziz Rebbah s’apprête à dévoiler la liste des bénéficiaires des carrières de sable: Le ministre de l’Equipement et du Transport se penche actuellement sur la collecte des données relatives à l’exploitation des carrières, notamment de sable.

-L’ex-PDG du CIH déclare qu’il n’est pas au courant de la décision lui interdisant de quitter le territoire national et la défense de Alioua considère que la mesure est « simple » et affirme avoir entré en contact avec certaines parties judiciaires à Rabat qui n’ont pas affirmé cette décision.

-Le comité préparatoire du 7ème congrès du PJD entame ses travaux en l’absence des principaux leaders du parti. Le comité se réunit mercredi pour se mettre d’accord sur la méthodologie du travail.

+ASSABAH+ :.
-Le ministre de l’Equipement et du Transport, Abdelaziz Rebbah, se prépare à dévoiler la liste des bénéficiaires de la rente des sables (carrières de sables) : Abdelilah Benkirane a reçu le feu vert pour aller plus loin dans l’ouverture des dossiers de l’économie de rente sous toutes ses formes. La nouvelle liste comprendrait les noms d’anciens ministres, de dirigeants de partis politiques, des militaires et des agents d’autorité.

-La loi sur la grève et les syndicats sera présentée avant la fin de l’année en cours: Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, promet de faire sortir le projet de loi sur les procédures relatives à l’exercice du droit à la grève et sur les syndicats avant la fin de l’année 2012.

-Karim Ghellab revient sur sa décision relative au prélèvement sur les salaires des parlementaires: Les députés sont restés attachés à leurs rémunérations depuis la date d’élection et le président de la première Chambre se soumet à leurs pressions.

-Les élections reportent la nomination des walis et gouverneurs : Des sources au ministère de l’Intérieur soulignent que ce dernier n’envisage pas de nouvelles nominations de walis et gouverneurs en cette conjoncture marquée par un agenda très chargé notamment par les élections communales, professionnelles et régionales prévues l’été prochain.

+AL KHABAR+:.
-Abdelaziz Rebbah met en place une feuille de route pour la lutte contre l’exploitation anarchique des carrières de sables: Le ministère de l’Equipement et du Transport est en train d’élaborer un rapport détaillé sur la réunion présidée par Abdelaziz Rebbah avec les directeurs centraux, régionaux et provinciaux visant la lutte contre l’exploitation anarchique et non autorisée des carrières de sable.

-Des ministres signent la pétition « Appel en faveur des victimes d’injustices » : Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, et le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi s’ajoutent à la liste des signataires de cette pétition, dont le nombre 120 personnalités marocaines et étrangères. Le document appelle tourner la page du reste des dossiers des graves violations des droits de l’Homme au Maroc.

-Abdelkrim Benatik demande au conseil des ouléma de réagir aux récents propos de Abdelilah Benkirane qui a qualifié les laïcs de « groupe de ralliés au diable », ce qui constitue une incitation à leur assassinat.

-Les militants du PAM menacent de démissionner si leur parti scelle une alliance avec l’USFP. Des sources au sein du parti indiquent que plusieurs militants du PAM ont menacé de démissionner si leur parti s’allie avec l’USFP, critiquant vivement les déclarations de certains dirigeants qui ont fait allusion à ce choix.

-Mécontentement parmi les professionnels du secteur de la pêche maritime et critiques acerbes envers Aziz Akhennouch: Des sources au sein du ministère font état d’une vague de colère parmi les professionnels mécontents de la décision du ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime de proposer la directrice de la Pêche Zakia Darouich au poste de secrétaire général du ministère.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le gouvernement se prépare à mettre en place la loi sur la régionalisation après l’examen et l’adoption du projet de la loi de Finances. Le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance Mohamed Najib Boulif affirme que la date l’examen de la loi organique relative à la régionalisation avancée sera arrêtée après adoption du projet de Budget.

-Le gouvernement s’apprête à divulguer les bénéficiaires des agréments des carrières de sable. Le ministre de l’Equipement et du Transport s’attèle actuellement sur le dossier des agréments d’exploitation des carrières de sable dont la liste des bénéficiaires pourrait être dévoilée dans les prochains jours.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+ :.
-Le gouvernement se prépare à l’adoption du projet de loi de Finances de l’année 2012 en un temps record: Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane dépose ledit projet au Parlement la semaine prochaine et une session extraordinaire consacrée à son examen et son adoption est prévue au cours de ce mois.

-Les enseignants classés à l’échelle 9 observent une série de grèves totalisant 21 jours répartis sur trois étapes (6-12 mars/20-26 mars/30 mars-5 avril) et des milliers d’entre eux décident d’abandonner les salles de classe et revendiquent une promotion exceptionnelle à l’échelle 10.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+ :.
-La confusion gouvernementale en matière de définition des prérogatives derrière le report de la présentation du projet de loi de Finances. Le report de la présentation dudit projet de loi est dû essentiellement, selon des sources proches du gouvernement, à la non promulgation des décrets définissant les prérogatives et attributions des ministres et de plusieurs départements et établissements sous leur tutelle.

-Les dossiers des facultés de Tanger, Nador et Beni Mellal devant la Justice. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique décide de poursuivre en justice les doyens de ces facultés pour dysfonctionnements et irrégularités dans la gestion administrative et financière de ces établissements.

+AL ALAM+ :.
-De nouvelles données relatives aux dysfonctionnements financiers au sein de l’ONDA: Un rapport de la Cour des comptes fait état de l’existence de bons de commande signés, sous l’ère de l’ancienne direction, par des responsables non habilités à le faire et qui sont toujours en fonction au sein de l’office sans faire l’objet de poursuite judiciaire.

-Le dossier des ressortissants occidentaux enlevés depuis six mois dans les camps de Tindouf: Les services de renseignements algériens avorte la conclusion d’un accord pour la libération de l’otage italienne après que le gouvernement italien se soit engagé à payer une rançon au groupe Al Jihad Wa Tawhid en Afrique de l’Ouest responsable de l’enlèvement de cette italienne.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Gajmoula Ment Abbi, membre du bureau politique du PPS: « l’agrément que j’ai eu m’a coûté plus qu’il m’a rapporté ». Elle déclare aussi qu’elle n’est pas responsable des aspects de la corruption qui rongent le pays et réclame la publication des noms des bénéficiaires des autorisations de pêche, d’exploitation des carrières et de toute autre forme de l’économie de rente.

+AL MOUNAATAF+ :.
-La CGEM accepte de contribuer au Fonds national de solidarité sociale à condition que les contributions soient « justes » et « limitées dans le temps » et sans entrave à la compétitivité des entreprises.

-Réunion du ministre du Transport avec les professionnels du secteur: Ces derniers considèrent que les promesses du ministre Abdelaziz Rebbah sont « minées » et des grèves planent à l’horizon.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-L’affaire du CIH: la BNPJ attend le feu vert du Procureur du Roi pour entamer l’interrogatoire avec l’ex-PDG du CIH, Khalid Alioua et 12 autres personnes poursuivies dans ce dossier.

-Une commission d’enquête composée d’acteurs des droits de l’Homme pour enquêter les incidents de Taza. La commission est composée de 18 instances et entamera l’audition des familles des détenus et des responsables de la ville.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Transport : les « grimate » font des vagues. La polémique autour de la publication de la première liste des détenteurs des agréments fait toujours parler d’elle et ne cesse d’enfler. Si le département de Abdelaziz Rebbah a fait le premier pas et souhaite afficher « une volonté de transparence », qu’en sera-t-il des autres ministères concernés par les agréments liés à des secteurs bien plus sensibles ? Vont-ils suivre ?

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Les syndicats lorgnent les élections : Bataille ouverte autour de 20 sièges à la Chambre des conseillers. Une course farouche est engagée entre les cinq centrales syndicales qui doivent se partager les 20 sièges réservés aux syndicats à la deuxième Chambre. Bien que la date de la prochaine échéance électorale ne soit pas encore connue, les centrales affûtent déjà leurs armes.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Lutte contre l’analphabétisme : Le taux d’alphabétisation a progressé de 13 pc. Selon les dernières statistiques du ministère de l’Education nationale, le nombre de Marocains qui savent lire et écrire a encore augmenté. Dans une note de synthèse sur l’alphabétisation au Maroc, le ministère indique que le taux d’analphabétisation a été ramené à 30 pc de la population âgée de plus de 10 ans. Ce taux était de 43 pc en 2004. Cette progression illustre les efforts engagés par le Royaume à travers différents programmes qui ont bénéficié à 5 millions d’individus.

+L’ECONOMISTE+:.
-Affaire CIH : Alioua placé sous controle judiciaire. Tour de vis dans l’affaire du CIH. Une enquête judiciaire chapeautée par le Parquet, vise Khalid Alioua, ex-PDG de la banque et une cinquantaine d’autres personnes. Le ministère public vient de placer Alioua sous controle judiciaire ainsi que d’autres ex-responsables.

-Rebbah déclare la guerre aux rentiers du sable. Après avoir balancé les rentiers du transport. Abdelaziz Rebbah va-t-il continuer avec les titulaires d’autorisations d’exploitation de carrières de sable ? Le pillage des sables est un autre pan de l’économie de rente.

+LIBERATION+:.
-La décision de publication des bénéficiaires des agréments n’a pas été prise en Conseil de gouvernement : les premiers couacs de la majorité gouvernementale. Premiers couacs de la majorité gouvernementale ? Le leader du PPS et membre de l’Exécutif a publiquement dit tout le mal qu’il pensait de la publication des bénéficiaires des agréments. Décryptée, cette déclaration n’a qu’une seule et unique signification avec cette opération dite « mains propres » décidée en solo par le PJD, le parti de la Lampe veut tirer la couverture à lui, en se présentant comme champion de la bonne gouvernance.

-Les épreuves du Code la route prochainement en amazigh : Les ambitions d’une mesure et les contraintes de la procédure. D’ici 2014, les épreuves théoriques du Code de la route ainsi que les sessions d’éducation à la sécurité routière se feront en langue amazighe. C’est ce qu’annonce une source proche du ministère de l’Equipement et du Transport.

+AL BAYANE+:.
-Gajmoula Ment Abbi, membre du BP du PPS : « L’agrément m’a coûté plus cher qu’il ne m’a rapporté ». Réagissant à la publication de la liste des bénéficiaires d’agréments de transport, elle a précisé que son agrément ne lui avait pas été offert « en contrepartie de mon retour ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *