Revue de presse marocaine du 06/01/2015

0 commentaires, 06/01/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mardi 06 janvier 2015:

Le Matin du Sahara et du Maghreb.:

– SM le Roi pose lundi la première pierre de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé de Casablanca. Ce projet, qui a mobilisé des investissements de l’ordre de 465 millions de dirhams, comprend quatre établissements de formation, à savoir une faculté de médecine, une école supérieure de santé publique et de management des systèmes de santé, une faculté des sciences infirmières et des techniques de santé ainsi qu’une école supérieure de génie biomédical.

– Les députés projettent d’amender leur règlement intérieur. Adopté en 2013, ce règlement est critiqué aussi bien par l’opposition que par la majorité. Sa mise en œuvre s’est heurtée à plusieurs écueils. Le « droit d’informer », les propositions de lois et la navette parlementaire semblent être les principaux points qui seront débattus par les parlementaires de la Chambre des représentants.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Contribution libératoire: 26 milliards de DH déclarés à fin 2014. Ce montant, déclaré dans le cadre de l’amnistie sur la détention illégale d’avoirs et liquidités à l’étranger, dépasse de loin les prévisions faites par le gouvernement, qui étaient entre 5 et 6 milliards de DH. « Cette opération a dépassé toutes les attentes », a affirmé le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, dimanche lors d’un meeting de la jeunesse de son parti.

– Entre nouvel avion et record de desserte: 2015: Décollage réussi pour Royal Air Maroc. 2015 commence bien pour Royal Air Maroc. La compagnie aérienne nationale a réceptionné son premier avion de type B787 Dreamliner. Le long-courrier d’une capacité de 273 sièges dont 18 en classe Business a atterri samedi dernier à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Royal Air Maroc devient ainsi la première compagnie du pourtour méditerranéen à se doter de ce Boeing nouvelle génération équipé des dernières technologies de l’aviation civile.

L’Economiste.:

– Contribution libératoire: Et maintenant, votre déclaration d’impôts. Les contribuables ayant souscrit à la contribution libératoire sur les avoirs à l’étranger vont produire leur première déclaration d’impôt au titre de l’exercice 2014 au plus tard le 1er avril prochain. Ce sont les banques qui centraliseront les liasses. Sur le plan fiscal, ces personnes ayant régularisé leur situation vis-à-vis de la réglementation de change entreront désormais dans le cadre du droit commun. Ainsi, les revenus locatifs ou de cession d’avoirs immeubles situés à l’étranger seront soumis à l’IR selon le barème en vigueur.

– Automobile: Regain d’intérêt pour l’essence! Qui aurait imaginé un jour que le prix du super sans plomb sera plus accessible à la pompe? Si le trend baissier se poursuivra dans les mois à venir, tout prête à croire que le litre de l’essence deviendra moins cher que celui du gasoil. En tout cas, avec la décompensation totale du gasoil, tout plaide en faveur d’un sans plomb moins cher ou du moins avec un petit écart comparé au diesel.

Al Bayane.:

– Ministère de la Santé: Nouvelle baisse significative des prix des médicaments. Depuis son accession aux commandes du ministère de la Santé, rien ne semble pouvoir empêcher le professeur El Housseine Louardi de mener jusqu’au bout les réformes initiées par son département. Fidèle à sa stratégie initiale, le ministère de la Santé a pris une décision à l’aune de la nouvelle année 2015, visant à revoir à la baisse les prix de 96 médicaments. Ces médicaments sont prescrits pour le traitement de plusieurs maladies chroniques, comme le souligne un communiqué du département de la Santé.

– Assises nationales de la culture marocaine: Prospection de l’avenir culturel au Maroc. Les Assises nationales de la culture marocaine se tiendront les 9 et 10 janvier à Tanger avec pour mot d’ordre la prospection de l’avenir culturel du Maroc. Initiées par l’Union des écrivains du Maroc (UEM) dans le cadre de la célébration de « l’année de la culture marocaine », ces assises verront la participation de plusieurs acteurs et compétences nationales dans le domaine culturel, dont des penseurs, chercheurs, experts, artistes et journalistes.

L’Opinion.:

– Dans un contexte international de plus en plus favorable: 2015, début de la fin de l’affaire du Sahara? L’année 2015 pourrait apporter pas mal de nouveautés dans la résolution de l’affaire du Sahara et ce ne sont pas les basses manœuvres des services secrets algériens qui peuvent y changer quoi que ce soit. Car SM le Roi a été on ne peut plus claire à ce sujet, dans son discours du 39ème anniversaire de la Marche Verte: « Le Maroc restera dans son Sahara et le Sahara demeurera dans son Maroc, jusqu’à la fin des temps ».

– Salé: Les habitants d’un bidonville réclament habitats salubres. Les habitants de Douar Draou, situé à Tabriquet, Salé, attendent toujours le dénouement de leur crise qui traîne depuis plus de 26 ans. Il s’agit de 46 familles qui n’ont pas pu, faute de moyens financiers, bénéficier de lots de terrains dans le cadre de l’opération Hay Errahma, lancée en 1982. Depuis, ils ont été déplacés contre leur gré vers Douar Jdid à Hay Essalam, Salé. Actuellement, ils contestent les conditions de vie auxquelles ils sont confrontés au quotidien, et crient haut et fort que des zones d’ombres planent sur la gestion de leur dossier.

Libération.:

– 2015, une année décisive pour le dossier du Sahara. En 2015, la Marche Verte aura atteint la pleine maturité. Quarte décennies se seront écoulées depuis la récupération par le Maroc de ses provinces du Sud contre vents et marées et contre les interminables et vaines manœuvres orchestrées par Alger dans sa tentative désespérée de remettre en question l’intégrité territoriale du Royaume. Toutes ces tentatives se sont brisées contre le front de la détermination inébranlable du Royaume à défendre la marocanité de son Sahara, sur le plan aussi bien militaire que diplomatique. Or, comme il y a une fin à tout, 2015 sera-t-elle l’année du règlement définitif de ce conflit hérité de la défunte guerre froide?

– La partie visible de l’iceberg rapatriée vers le Maroc grâce à la contribution libératoire. Ce qui a été engrangé ne représenterait que 15 pc de l’ensemble des avoirs illégaux détenus à l’étranger par des Marocains. Bonne nouvelle pour le Maroc. Suite à l’opération d’amnistie fiscale, le compteur a affiché 2,5 milliards d’euros, soit une bagatelle équivalente à près de 27 milliards de dirhams. En fait, le gouvernement avait lancé cette opération d’amnistie des changes, il y a un an de cela, soit le 1er janvier 2014. La visée de cette initiative était, in fine, d’inciter les détenteurs marocains d’actifs non déclarés à l’étranger à rapatrier leurs biens. Et c’est chose faite. En tous cas pour une partie. En effet, des avoirs illégaux détenus par des nationaux à l’étranger ont été récupérés au niveau des banques marocaines. Le tout, bien évidemment, en faveur des caisses de l’Etat.

Al Massae.:

– Chabat se réjouit de l’adhésion d’un ancien wali au parti de l’Istiqlal. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a célébré, lors d’un rassemblement organisé dimanche à Fès, l’adhésion au PI d’un ancien wali de la région Guelmim- Essmara, Abdellah Amimi, qui avait également occupé le poste de gouverneur de la préfecture de Zouagha-Moulay Yaâcoub. Des sources ont indiqué que le parti de la balance a accueilli récemment plusieurs nouveaux cadres.

– Amara: « Le Maroc exploite actuellement 454 mégawatts de l’énergie éolienne ». Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a indiqué que « le projet marocain de l’énergie éolienne, qui a connu un grand succès, se poursuit dans les meilleurs conditions ». Amara a précisé que 454 mégawatts sont exploités actuellement tandis que des unités d’une capacité de 670 mégawatts sont en cours de construction ou de développement. Des appels d’offres ont été également lancés pour réaliser cinq parcs dédiés à la production de l’énergie éolienne, dont la capacité est estimée à 850 mégawatts, a-t-il fait savoir.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les fonctionnaires du secteur de la Formation professionnelle organisent jeudi prochain un sit-in pour protester contre les retenues sur les salaires de ceux qui ont participé à la grève générale. Des sources parmi les protestataires ont indiqué que ces retenues ont atteint jusqu’à 500 dirhams, ajoutant qu’il a été décidé, outre l’organisation d’un sit-in de protestation, de poursuivre en justice le ministère de tutelle.

– Afin de promouvoir le tourisme à Agadir: Constitution d’un groupe de pression composé d’élus de la région de Souss-Massa-Darâa pour accélérer la réalisation d’un palais des congrès. Plusieurs élus et responsables du secteur touristique tablent sur la mise en place d’un palais des congrès à Agadir pour la promotion du tourisme culturel, scientifique et intellectuel, et parer ainsi à la régression que connaît ce secteur lors des saisons de l’automne et de l’hiver. Le président du Conseil régional du tourisme, Salaheddine Benhommane, a adressé un appel à tous les élus et responsables de la région pour constituer un groupe de pression afin d’accélérer la mise en place d’un palais des congrès qui sera à la hauteur de cette ville touristique par excellence.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Benkirane entame les échauffements électoraux et promet à ses rivaux « un nouveau cauchemar ». Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a évoqué à nouveau et avec une grande tristesse la disparition de Abdellah Baha, lors d’une de ses fortes sorties publiques au cours de laquelle il s’en est pris à ses rivaux. « Je dis à ceux qui pariaient après la mort de Abdellah Baha sur la disparition de Benkirane et du PJD: réveillez-vous! Votre rêve est fini et un nouveau cauchemar va commencer », a-t-il clamé. Des observateurs voient dans le message de Benkirane une allusion aux prochaines élections communales.

– Boussaid annoncera demain « une grande réussite »: plus de 20 milliards de dirhams des avoirs détenus à l’étranger ont été rapatriés. Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, s’apprête à révéler demain le bilan de l’opération de rapatriement des avoirs baptisée « contribution libératoire » qui a pris fin le 31 décembre 2014. Des sources de l’Office des changes ont révélé au journal que les banques se sont activées jusqu’au dernier moment pour étudier les dossiers et percevoir les contributions. Ces sources ont ajouté que les banques vont communiquer aujourd’hui à l’Office des changes le montant total des fonds déclarés qui atteindrait, selon les estimations, 20 milliards de dirhams.

Al Alam.:

– Loi relative à l’exploitation des carrières: Des amendements substantiels proposés par le groupe istiqlalien à la Chambre des représentants. Le groupe propose ainsi de fixer la durée maximale d’exploitation des carrières souterraines à 20 ans, contre 5 ans pour les carrières situées au large de la mer.

– Le Maroc sera le pays hôte de la 99ème édition de la plus grande foire commerciale MUBA prévue du 6 au 15 février prochain à Bâle, en Suisse, a-t-on appris lundi auprès de la Chambre de commerce suisse à Casablanca (CCSM). La Muba, la plus grande et plus ancienne foire en Suisse destinée à la vente directe, offrira ainsi aux entreprises marocaines l’occasion de présenter leurs produits, d’avoir une meilleure visibilité auprès du grand public et d’exposer les potentialités du Maroc dans divers secteurs porteurs, notamment l’artisanat, l’agroalimentaire, l’art culinaire, le textile et cuir et le tourisme, a précisé la même source.

Assahra Al Maghribia.:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à la préfecture d’arrondissement Hay Hassani à Casablanca, à la pose de la première pierre de l’Université Mohammed VI des sciences de la santé, un établissement avant-gardiste aussi bien sur le plan de ses structures que de son mode de gestion. Mobilisant des investissements de l’ordre de 465 millions de dirhams, ce projet traduit le ferme engagement du Souverain en faveur de l’acquisition du savoir et de la qualification de l’élément humain, ainsi que l’intérêt particulier que Sa Majesté accorde à l’enseignement, à la recherche scientifique et à la santé, secteurs clés du progrès et du développement humain durable.

– La police de l’environnement bientôt en action avec de fortes compétences. Le prochain conseil du gouvernement examinerait prochainement un projet de décret relatif à l’organisation et aux modalités de fonctionnement de cette police, qui a pour missions de procéder notamment au contrôle, à l’inspection, à la recherche, à l’investigation, à la constatation des infractions et à la verbalisation tel que prévu par les lois environnementales.

Al Mounaataf.:

– L’UGTM et la FDT s’apprêtent à décréter une nouvelle grève nationale. Vu l’enlisement du cahier revendicatif, le conseil général de l’UGTM, en compagnie des instances décisionnelles de la FDT, compte tenir une session extraordinaire vendredi, selon un communiqué de cette centrale syndicale. Cette réunion est susceptible de déboucher sur une éventuelle observation d’une grève nationale, une décision déjà envisagée par les deux parties.

– Les déchets ménagers produits dans la région de Tanger-Tétouan atteindraient environ un million de tonnes à l’horizon 2030, selon un rapport de l’Observatoire régional de l’environnement et du développement durable de Tanger-Tétouan. La gestion de ces déchets est en deçà des objectifs souhaités, notamment en ce qui concerne l’enfouissement des déchets dans les décharges contrôlées, juge l’Observatoire qui relève du ministère délégué chargé de l’Environnement.

Assabah.:

– Des dizaines de personnes ont été blessées et des véhicules et des biens ont fait objet d’actes de vandalisme lors d’accrochages entre des centaines de supporters de l’équipe du WAC de Casablanca et des jeunes de la commune Tlat Loulad, après le match ayant opposé dimanche le club casablancais à l’Olympique club de Khouribga. Interpellés suite à ces heurts, 33 individus seront traduits mardi devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Ben Ahmed, pour « attroupement, jets de pierres et dommages matériels causés aux biens d’autrui ».

– Les gares routières aux mains d’une société spécialisée. Les ministères de l’Intérieur et de l’Equipement, du transport et de la logistique envisagent de confier la gestion de toutes les gares routières à une seule société. Des groupes appartenant aux deux départements s’attellent actuellement à mettre en place une conception claire visant à réformer ces services. La Société nationale du transport et de la logistique semble être la plus apte à effectuer cette tâche, selon des sources du ministère délégué chargé du Transport.

Bayane Al Yaoum.:

– Santé: La nouvelle année débute sous le signe des révisions des prix des médicaments. Après une première baisse importante qui a touché près de 1.600 médicaments en 2014, le ministère de la Santé a annoncé une nouvelle baisse des prix de 98 médicaments, en particulier ceux utilisés dans le traitement de plusieurs maladies chroniques.

– Près de 240.000 étudiants bénéficieront gratuitement de la couverture médicale à partir de l’année universitaire 2015-2016, selon la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, Soumia Benkhaldoun. Ces étudiants de l’enseignement supérieur public et privé bénéficieront du régime de l’assurance maladie obligatoire de base. L’activation de ce nouveau dispositif nécessitera de la part de l’Etat un investissement de 120 millions de dirhams.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Parlement: Vers le durcissement des conditions de travail des enfants et la protection des droits des travailleurs domestiques. La commission de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des conseillers devrait poursuivre, mardi, l’examen du projet de loi définissant les conditions de travail et d’emploi des employés de maison, à la lumière des deux avis émis par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

– Quelque 15.279 réfugiés syriens ont bénéficié, durant le mois de décembre dernier, des prestations assurées par l’hôpital médico-chirurgical de campagne déployé par les Forces Armées Royales (FAR) au camp Zaâtari, dans le gouvernorat de Mafraq dans le nord-est de la Jordanie. Selon les données fournies par l’administration de l’hôpital, les enfants viennent en tête des bénéficiaires (5.742), suivis des femmes (5.031), puis des hommes (4.506). Ces réfugiés ont bénéficié de 23.398 prestations médicales, 113 interventions chirurgicales et 10.936 ordonnances prescrites gratuitement, selon la même source.

Rissalat Al Oumma.:

– Indemnité de chômage: Les diplômés chômeurs dénoncent « une campagne électorale prématurée ». La coordination des diplômés chômeurs a exprimé, dans un communiqué, son rejet de cette mesure annoncée par le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdesslam Seddiki y voyant une « pseudo solution » et appelant le gouvernement à mettre en place une stratégie efficace pour intégrer les diplômés chômeurs dans la fonction publique. M. Seddiki avait fait savoir que le gouvernement était en train d’examiner un texte de loi en vertu duquel les diplômés chômeurs se verront accorder 1.000 dirhams mensuels pour une période de 3 ou 4 mois.

Al Assima Post.:

– Des milliers d’adeptes de la Tariqa Kadiriya Boudchichiya ont passé une nuit blanche, entre dimanche et lundi, au siège de la Zaouia à Mdagh (province de Berkane), en célébration d’Al Mawlid Annabaoui Acharif. Plus de 600.000 fidèles ont participé à cette veillée religieuse, selon les organisateurs. Selon Mounir Kadiri Boudchich, petit-fils du cheikh de la Tariqa, « le soufisme est un moyen de lutte contre l’extrémisme parmi les jeunes qui comprennent mal l’Islam et l’associent à l’intolérance et à la violence ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *