Revue de presse marocaine du 05/03/2014

0 commentaires, 05/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des Revue de presse marocaine quotidiennes parus ce mercredi 5 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Le Maroc et la Guinée renforcent leur partenariat multidimensionnel. SM le Roi Mohammed VI et le président guinéen, le Pr. Alpha Condé, ont présidé, lundi en début de soirée au Palais des Nations à Conakry, la cérémonie de signature de 21 accords bilatéraux dans différents domaines de coopération entre les deux pays frères.

– Caisse de compensation: la facture provisoire est de 40 MMDH pour 2013. Sur la base des dossiers reçus par la Caisse de compensation jusqu’à février 2014, la charge de compensation a atteint 22,10 milliards de dirhams pour les produits pétroliers, 14,25 milliards pour le gaz butane et 3,5 milliards pour le sucre.

LIBERATION:.

– Baisse imminente des prix de 800 médicaments. Le ministère de la Santé met fin à la rumeur. La baisse des prix de 800 médicaments aura bien lieu. Le décret 852-13-2 fixant les conditions et les modalités de fixation des prix des médicaments, qu’ils soient fabriqués localement ou importés, entrera en vigueur à partir du 19 juin 2014, soit 60 jours après sa publication dans le Bulletin officiel conformément à l’article 22 du décret. Une note a été adressée dans ce sens aux professionnels du secteur (industriels, grossistes et pharmaciens) pour les informer des prochaines étapes de mise en œuvre du nouveau décret.

– Les magistrats dénoncent l’illégalité de tout contrôle extrajudiciaire de leurs jugements. L’Association Droit et justice a présenté la semaine dernière à Rabat un projet financé par l’ambassade des Pays-Bas dans l’objectif est de dénoncer les décisions de la justice marocaine qui seraient entachées de vices. Selon certains journaux qui ont relayé l’information, cette association a proposé au ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, son projet visant à « exercer un certain contrôle civil sur les divers tribunaux via la publication des jugements entachés de vices et rendus par les juges du Royaume ».

AL BAYANE:.

– Rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse: des progrès croissants en 2013. La liberté de la presse a enregistré en 2013 des progrès croissants contrairement à ce qu’avancent des Organisations non-gouvernementales internationales, a affirmé lundi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Le ministre qui présentait le « rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au titre de 2013 », élaboré par son département sur la base d’indices mondialement reconnus et partant d’une comparaison des chiffres enregistrés en 2012 et 2013, a toutefois reconnu « l’existence de nombre de défis et challenges à relever avec la participation de tous pour la poursuite des réformes ».

– Interpellation de près de 700 candidats à l’émigration clandestine lors d’une tentative de forcer le passage vers Sebta. Près de 700 migrants en situation irrégulière ont été interceptés mardi au moment où ils tenaient de forcer le passage vers le préside occupé de Sebta, indique un communiqué de la Wilaya de Tanger. La mise en échec de cette tentative intervient « grâce à la vigilance des forces de l’ordre et au dispositif de sécurité préalablement déployé sur place », précise-t-on de même source.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Le Maroc et la Guinée signent 21 accords. C’est une visite historique sur tous les plans que SM le Roi Mohammed VI a entamée lundi dernier en Guinée Conakry. Une visite sous le signe de la consolidation de la coopération bilatérale entre les deux pays. Et pour donner un plus grand élan à cette coopération, le Souverain et le président guinéen, Alpha Condé, ont présidé une cérémonie de signature de 21 accords bilatéraux dans différents domaines de coopération entre le Maroc et la Guinée Conakry. Les accords signés par les responsables des deux pays couvrent notamment les domaines de l’agriculture, l’énergie, les mines, la finance et la formation.

– Le ministre de la Santé confirme la décision relative aux médicaments : les prix baissent en juin. Le ministre de la Santé a diffusé un communiqué pour réitérer la détermination du gouvernement à baisser les prix des médicaments sur le marché national. Louardi a voulu ainsi démentir les informations ayant circulé ces derniers jours sur la suspension du processus relatif à la baisse des prix. L’entrée en vigueur du nouveau décret relatif à la révision de la procédure de la fixation des prix est prévue le 19 juin 2014, soit 60 jours après la publication du texte sur le Bulletin officiel en application de l’article 22 du même décret.

L’ECONOMISTE:.

– Records guinéen! La Guinée ambitionne de devenir le premier partenaire du Maroc au sud du Sahara. Le président guinéen, Alpha Condé, a été on ne peut plus clair sur les attentes de son pays vis-à-vis du Maroc. Et Rabat a répondu présent, à travers la signature de 21 conventions dans différents domaines. « Un record », selon Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères. Auparavant les deux pays étaient liés par une trentaine de conventions. Aujourd’hui, ces nouveaux accords « correspondent aux priorités fixées par le gouvernement guinéen, que ce soit en matière de pêche, de transformation des produits de mer, de l’électricité ou du logement », a souligné Mezouar.

– Crédits : les ménages moins disciplinés. La cote d’alerte est montée d’un cran sur la clientèle des ménages. Les créances en souffrance ont flambé de 48,6 pc l’année dernière. Cela explique au moins pour une partie la forte décélération du crédit à la consommation et le ralentissement des prêts à l’habitat. L’autre motif de la petite forme de l’activité du crédit serait la faiblesse de la demande. Toujours est-il que la poussée des impayés devrait restreindre l’accès des ménages au crédit bancaire.

L’OPINION:.

– Sebta et Mallilia : les assauts massifs des migrants subsahariens s’intensifient. Plus de 1600 migrants en situation irrégulière ont tenté, mardi, de pénétrer dans la ville de Sebta occupée, en quatre groupes différents, et près de 700 migrants ont été interceptés au moment où ils tentaient de forcer le passage vers Sebta, a indiqué un communiqué de la Wilaya de Tanger.

– L’Istiqlal décide d’entamer la procédure de constitution d’une commission d’enquête parlementaire au sujet des marchés des vaccins. Le comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a débattu, au cours de sa dernière réunion, du rapport récemment publié par la Cour des comptes, estimant que certaines parties malintentionnées exploitent quelques chapitres dudit rapport et taisant d’autres, et ce, pour servir, de manière flagrante, un agenda et des intérêts bassement politiciens.

AL HARAKA:.

– Président Alpha Condé: la Guinée soutient l’autonomie et se battra pour le retour rapide du Maroc à l’UA. Le président guinéen, M. Alpha Condé, a exprimé le soutien clair et sans équivoque de son pays à la proposition d’autonomie présentée par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara, assurant que la Guinée « se battra » pour le retour « rapide » du Maroc à l’Union africaine (UA). « La Guinée, depuis le président Haj Ahmed Sékou Touré, a toujours soutenu la position marocaine sur le Sahara. La Guinée soutient cette proposition d’autonomie présentée par le Maroc », a affirmé le président guinéen.

– CNCE: la Guinée permettrait au Maroc de percer les marchés régionaux de l’UEMOA et de la CEDEAO. La Guinée Conakry, de par sa position géographique, peut permettre au Maroc de percer deux marchés régionaux, l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), qui représentent respectivement 80 millions et 300 millions de consommateurs, souligne le Conseil national du commerce extérieur (CNCE). Considéré comme un partenaire privilégié qui contribue au développement socio-économique de la Guinée, le Royaume intervient dans plusieurs secteurs d’activité guinéens, qui vont de l’Agriculture au commerce, en passant par l’artisanat et la formation des cadres, note le CNCE dans un document préparé à l’occasion de la visite de SM le Roi Mohammed VI dans quatre pays africains (Mali, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry et Gabon).

AL MOUNAATAF:.

– SM le Roi Mohammed VI en Guinée, troisième étape d’une tournée africaine qui a conduit le Souverain au Mali et en Côte d’Ivoire, et qui devra également le conduire au Gabon. SM Le Roi Mohammed VI et le président guinéen, le Pr. Alpha Condé, ont présidé, lundi en début de soirée au Palais des Nations à Conakry, la cérémonie de signature de 21 accords bilatéraux dans différents domaines de coopération.

– SM le Roi souligne l’importance particulière du 6ème recensement général de la population et de l’habitat. SM le Roi Mohammed VI a souligné l’importance particulière du 6ème recensement de la population et de l’habitat qui sera organisé vers la fin de l’été de cette année au Maroc. « Cette grande opération nationale offre, de manière régulière, une base de données importante actualisée sur l’ensemble du territoire national, permettant une évaluation objective de notre politique publique en matière de développement et des progrès économiques et sociaux enregistrés par notre pays », a souligné SM le Roi dans un message adressé lundi au Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.

BAYANE AL YAOUM:.

– Maroc: Zain veut monter dans le capital d’Inwi. L’opérateur koweïtien Zain serait intéressé par une augmentation de parts dans le capital du groupe Wana, propriétaire de l’opérateur de téléphonie mobile Inwi. D’après le patron de Zain, la société a adopté comme stratégie de prendre le contrôle complet d’opérateurs, avec au moins 51pc du capital. Pour l’instant, Zain possède 31pc du capital de Wana.

– Ramid: le Maroc engagé en faveur des causes de la paix et du développement en Afrique. Le Maroc est fermement engagé en faveur des causes de la paix et du développement en Afrique ainsi que pour le renforcement des capacités de ses pays dans divers domaines, a souligné lundi à Genève le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid. « Notre pays est engagé pour le renforcement des capacités des pays africains et le soutien à ses causes au niveau bilatéral et dans le cadre du Conseil des droits de l’Homme et ses mécanismes » (CDH), a déclaré le ministre lors du segment de haut niveau de la 25e session du CDH.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Parlement: la majorité entrave la tenue d’une session extraordinaire pour l’examen du rapport de la Cour des comptes. Des sources informées à la Chambre des représentants indiquent que Rachid Talbi Alami, président du groupe parlementaire RNI, et Abdellah Bouanou, président du groupe PJD, se sont opposés à la tenue de cette session lors de la réunion des présidents des groupes parlementaires à la première Chambre, tenue lundi dernier, arguant que la session parlementaire d’avril s’ouvrira dans six semaines.

– Echouement d’un bateau de pêche dans la région de Tanger: un marin mort et 9 autres sauvés. Neuf membres de l’équipage d’un navire ont été sauvés suite à un échouement d’un bateau de pêche survenu, mardi à l’aube au niveau de la plage Sidi Kacem, dans la région de Tanger, tandis qu’un autre a succombé lors de son évacuation à l’hôpital Mohammed V de Tanger, indique le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, dans un communiqué.

AL KHABAR:.

– Mise en échec d’une tentative de forcer le passage vers Sebta. Les autorités ont réussi, mardi matin, à mettre en échec une tentative de forcer le passage vers le préside occupé de Sebta, menée par plus de 1.600 migrants sub-sahariens.

– Baisse des prix des médicaments: Louardi ne fera pas marche arrière. Le ministère de la Santé a annoncé, dans un communiqué rendu public mardi, qu’il ne reviendra pas sur sa décision de réviser à la baisse les prix des médicaments, contrairement à certaines assertions tendancieuses dont certains organes de presse se font l’écho.

– La recherche scientifique trouve la bonne voie au Maroc, ses retombées ne tarderont pas à se faire sentir. La recherche scientifique a trouvé la bonne voie au Maroc et ses retombées ne tarderont pas à se faire sentir, a indiqué, lundi à Rabat, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi. « La recherche scientifique au Maroc se porte bien, encouragée notamment par la confiance d’un grand nombre d’institutions étrangères et d’universités européennes qui vont participer à des recherches financées par le Royaume », a assuré M. Daoudi, qui présidait lundi le conseil d’administration du Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST).

ASSABAH:.

– Adoption du programme gouvernemental amendé. La commission chargée de la révision des priorités du programme gouvernemental a adopté, lundi, le texte final de ce programme amendé. Ce texte ne comporte pas de modifications substantielles, hormis la nécessité de prendre en compte la dimension sociale lors de la mise en œuvre des réformes et de se dégager de l’obsession des équilibres macroéconomiques. La commission a adopté la charte de la majorité après l’intégration des amendements proposés par le RNI.

– Des sources de la majorité ont indiqué que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a appelé à mettre en œuvre les mesures et les recommandations formulées dans le dernier rapport de la Cour des comptes au sujet des arriérés à recouvrer des amendes et condamnations pécuniaires qui, depuis 20 ans, se sont accumulées pour atteindre environ 4 milliards de dirhams en 2012.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Akhannouch parmi les milliardaires au Maroc. Le magazine américain Forbes vient de publier son classement 2014 des plus fortunés de la planète. La lise des milliardaires a été marquée par la toute première apparition d’Aziz Akhannouch. Malgré le recul sensible de leurs fortunes par rapport à 2013, Othmane Benjelloun et Miloud Chaabi demeurent les plus riches du Maroc, selon Forbes, qui a accordé la troisième place au ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch.

– RNI: rivalité entre El Mansouri et Talbi Alami pour la présidence de la Chambre des représentants. Au moment où le nom de Rachid Talbi Alami circule pour succéder à Ghellab à la présidence de la Chambre des représentants, Mustapha El Mansouri, ancien président du RNI, est également entré en lice pour briguer ce poste.

– Stratégie contre la corruption: le gouvernement mobilise 10 millions de dirhams. Le gouvernement a affecté 10,2 millions de dirhams pour concevoir une stratégie susceptible de lutter contre ce fléau. Cette stratégie, dont l’élaboration nécessitera environ 15 mois de labeur par le ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration en coordination avec les autres secteurs, permettra notamment d’identifier les foyers de corruption.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le peuple guinéen fête SM le Roi. La sortie en grand nombre des habitants de Conakry et l’affluence le long des artères par lesquelles a passé le cortège royal ont témoigné de l’esprit d’amitié et de la profondeur des relations qui lient la Guinée et le Maroc.

– Après des consultations de plus de trois mois, la commission chargée de reclasser les priorités du programme gouvernemental a mis en place une nouvelle feuille de route qui comporte deux notes, l’une se rapporte à la charte de la majorité et l’autre concerne une batterie de réformes.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Défense des droits de la femme: L’USFP s’en prend au gouvernement. Le bureau politique de l’USFP a dénoncé, dans un communiqué, l’attitude du gouvernement vis-à-vis des associations, soulignant qu’il accrédite des associations fictives et met à leur disposition tous les moyens matériels et logistiques alors qu’elles ne défendent pas les droits de la femme. La même source estime en revanche que le gouvernement Benkirane exclut les organisations féministes actives qui disposent d’une longue histoire dans la défense des droits des femmes et la promotion de leurs conditions.

– La réduction des prix des médicaments ajournée à juin. Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué que le nouveau décret relatif aux modalités de fixation des prix de vente des médicaments au public entrera en vigueur au plus tard le 19 juin 2014.

ATTAJDID:.

– Suspension des salaires de plus de 200 professeurs grévistes. Le ministère de l’Education nationale a suspendu les salaires de plus de 200 enseignants grévistes qui réclament l’avancement de grade par diplôme, alors qu’il a entamé la procédure de révocation à l’encontre d’autres enseignants. Le département de Belmokhtar n’a pas encore pris de décisions à l’encontre de 593 autres professeurs en l’absence de documents suffisants pour l’application de mesures répressives. Selon des sources du journal, le nombre de professeurs grévistes déclarés dans les délégations régionales est de seulement 866, contrairement aux chiffres relayés la coordination des enseignants grévistes qui réclament l’avancement de grade par diplôme.

AL MASSAE:.

– L’ONDA écarté du pacte mondial de l’ONU (Global Compact). Selon une source informée, cette décision s’explique par la non-conformité de l’Office aux règles. L’Office a également manqué de présenter les rapports nécessaires concernant ses activités et ses efforts pour la mise en œuvre des engagements qu’exige le pacte mondial.

– Parlement: Zaïdi assume toujours ses fonctions à la tête du groupe socialiste. Malgré la décision du premier secrétaire de l’USFP de le destituer de la présidence du groupe socialiste à la première Chambre, Ahmed Zaïdi a assisté lundi à la conférence des présidents des groupes parlementaires à la Chambre des représentants.

AL ALAM:.

– L’Istiqlal s’apprête à enquêter sur les contrats des vaccins sous l’ère Baddou. Le Comité exécutif du parti de la balance a décidé de constituer une commission d’enquête sur les contrats des des vaccins conclus par l’ancienne ministre de la Santé, Yasmine Baddou.

– Etat d’alerte au passage frontalier de Bab Sebta. Les autorités se sont mises en état d’alerte suite à l’assaut massif mené par des migrants subsahariens. Plus de 1.200 migrants subsahariens, qui se cantonnent dans les forêts avoisinantes du préside occupé, ont pris d’assaut le point frontalier Bab Sebta.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– La direction du Polisario a assuré aux familles des nouvelles personnes enlevées que ces dernières n’avaient pas été kidnappées, mais elles s’étaient échappées en groupe au Maroc, selon une source du journal. Ces familles n’ont pas digéré cette version en raison du contrôle strict exercé par les miliciens du Polisario, appuyés par les forces algériennes, sur toutes les issues des camps.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *