Revue de presse marocaine du 05/02/2015

0 commentaires, 05/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant jeudi 05 février 2015:

Le Matin.:

– Le projet de loi organique sur les régions encourage la parité. Avec les trois projets de lois organiques devant encadrer les futures élections, l’objectif de la parité ne sera peut-être pas atteint, mais les femmes auront certainement plus de chance d’accéder aux fonctions électives. Ces textes, qui seront bientôt soumis au Parlement, prévoient de réserver aux femmes un tiers des sièges dans les futurs conseils régionaux. De même, des commissions seront mises en place au sein de ces conseils avec comme objectif la promotion de l’approche genre.

– Nouveau système national d’identification et de traçabilité animale. Ce système, lancé mardi, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions prévues par le Plan Maroc vert. Il permettra de renforcer l’efficacité des programmes sanitaires et de reproduction des animaux et garantir la traçabilité et le suivi des mouvements des animaux dans toutes les régions du Maroc, contribuant ainsi à lutter contre le trafic d’animaux. Ce programme, qui a nécessité un montant de 120 millions de dirhams, permettra également de tracer les produits animaliers et d’origine animale.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Ouverture du capital des cliniques privées: C’est acté. Le capital des cliniques privées est désormais ouvert aux non professionnels de la santé. En effet, la première Chambre a adopté mercredi la fameuse loi 113-13 permettant à tout investisseur de détenir une partie ou la totalité des actions d’une clinique. Lors de sa première présentation, ce projet de loi, défendu par le ministère de la Santé, a bien fait grincer des dents chez certains partis qui n’ont d’ailleurs pas manqué de saisir le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans ce sens.

– Maroc-Koweït: Nouvelle dynamique de coopération. La 8ème session de la Commission mixte maroco-koweïtienne s’est clôturée, mardi à Rabat, sur la signature de conventions de coopération bilatérale et des promesses de soutien mutuel entre le Maroc et le Koweït. Sept conventions de coopération bilatérale dans divers secteurs ont ainsi été signées entre Salaheddine Mezouar et son homologue koweïtien. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 100 millions de dollars, soit plus de 950 millions de dirhams, en 2014. Les investissements gouvernementaux se sont, quant à eux, élevés à plus de 1,1 milliard de dollars, soit près de 9,5 milliards de dirhams durant la même année.

L’Economiste.: 

– Forum de Paris-Casablanca Round: Chômage, l’ennemi commun. La question du chômage s’invite plus que jamais au débat économique. Les modèles déployés jusque-là ont atteint leur limite et appellent à explorer les gisements nouveaux. Les préoccupations sont aujourd’hui communs tant aux pays développés qu’émergents, comme au Maroc où plus d’un tiers des jeunes en ville sont au chômage. Croissance, efficience du marché du travail, formation… tous les leviers doivent être mobilisés pour cette bataille. C’est l’une des principales recommandations du Forum de Paris qui a connu une très forte affluence pour sa 6ème édition. Le diagnostic de Christian Boissieu, économiste et membre de l’Autorité des marchés financiers (France) lors de l’édition 2015 du Forum de Paris-Casablanca round le 4 février, rejoint celui d’autres experts qui pensent que le monde de demain sera plus volatile. L’ensemble des experts est unanime: il faudra être bien outillé pour affronter les hauts et les bas des cycles.

– Nador West Med: Seize groupements intéressés. Du concret pour « Nador West Med ». Le projet suscite un vif intérêt auprès d’entreprises nationales et internationales. Seize groupements viennent en effet de présenter leurs offres suite à l’appel international à candidature pour pré-qualification (lancé en novembre dernier) pour la réalisation des infrastructures de Nador West Med. Dès l’attribution de ce gigantesque marché, le démarrage des travaux interviendra à la fin du 1er semestre 2015, pour une durée de 48 à 60 mois. Les postulants, dont beaucoup se sont constitués en groupements, sont originaires de plusieurs nationalités (Maroc, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Chine, France, Portugal, Grèce, Turquie). Ce méga chantier d’un montant de 10 milliards de DH concerne notamment le développement d’un complexe industriel et portuaire intégré ainsi qu’une plateforme industrielle franche.

Al Bayane.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a annoncé, mardi à Rabat, le report au mois de septembre prochain de la date des élections « en réponse à la demande des partis politiques ». M. Benkirane, qui s’exprimait lors de la séance mensuelle consacrée aux questions relatives à la politique générale du gouvernement tenue à la Chambre des représentants sur les élections, a indiqué avoir été informé par le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, que « la plupart des partis politiques, à l’exception de deux formations, ont demandé le report de ces élections. Nous avons donc accédé à la demande de ces partis politiques ». Le chef du gouvernement a notamment souligné que les projets de lois régissant les prochaines échéances électorales visent à approfondir l’exercice de la démocratie locale basée sur le principe de la libre gestion énoncé dans l’article 136 de la constitution.

– Navigation aérienne: l’OFPPT et la RAM s’allient pour la formation du personnel navigant commercial. L’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et Royal Air Maroc (RAM) ont signé, mardi à Casablanca, une convention de partenariat pour la formation du personnel navigant commercial (PNC), une formation assurée auparavant par RAM Academy. Cette convention de partenariat a été paraphée par le directeur général de l’OFPPT, Larbi Bencheikh, et le PDG de la RAM, Driss Benhima.

L’Opinion.:

– Il y a une quarantaine d’années, 45 mille familles marocaines ont été expulsées d’Algérie: Des plaies jamais cicatrisées. 1975, un 18 décembre précisément, Houari Boumédiène avait ordonné l’expulsion de l’Algérie de 45 mille familles marocaines. Un épisode douloureux mais dont les plaies demeurent toujours ouvertes. Le journaliste Diego Minuti de l’agence de presse italienne « Ansa » rappelle que 45 mille familles marocaines, qui résidaient depuis longtemps en Algérie, ont été victimes le 9 décembre 1975 d’un décret « inattendu » d’expulsion, pour ne pas dire de déportation, signé par le président algérien de l’époque Houari Boumédiène.

– Le Bulletin de l’Union européenne: Le détournement de l’aide profite aux hauts responsables algériens et aux dirigeants du polisario. Le système de détournement de l’aide internationale humanitaire destinée aux camps de Tindouf que l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) a révélé la semaine dernière, profite à des hauts responsables algériens et aux dirigeants du front polisario, indique mardi « The European Union Bulletin ». Les services secrets algériens (DRS) tirent également profit de la manne humanitaire, souligne « The European Union Bulletin » qui vient de mettre en ligne sur son portail la version intégrale du rapport de l’OLAF sur le détournement de l’aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien. L’OLAF, ajoute la même source, fait état de détournements à grande échelle et depuis plusieurs années d’une grande partie de l’aide humanitaire accordée aux habitants des camps de Tindouf au profit d’officiels algériens et de la direction du polisario.

Libération.:

– ??Le Canada durcit sa réglementation migratoire: Les Marocains redoutent de nouvelles restrictions. Le Québec compte revoir de fond en comble sa politique de migration. Il prévoit de réviser les critères de sélection, d’accueil et d’intégration des étrangers au marché du travail. Une révision qui sera suivie de près par des milliers de Marocains qui représentent avec les Algériens 21 pc des étrangers installés au Québec entre 2009 et 2013. Ces derniers redoutent de nouvelles règles plus restrictives pour la sélection des immigrants dans la catégorie des travailleurs qualifiés comme c’était le cas en août 2013. Des inquiétudes qui semblent fondées puisque Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, a déclaré que l’accent sera mis sur la manière de trouver une meilleure adéquation entre le recrutement des immigrants et les besoins de main d’œuvre. L’objectif visé est de dénicher les candidats ayant le bon profil pour occuper les emplois vacants comme c’est le cas en vigueur à Ottawa.

– ?Signature de quatre conventions de partenariat en faveur des zones humides: La préservation des écosystèmes naturels, un enjeu environnemental, économique et social. La préservation des zones humides constitue un véritable enjeu planétaire, environnemental, économique et social, a indiqué le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), à l’occasion de la Journée mondiale des zones humides célébrée mardi 3 février à Bin El Ouidane (Azilal), sur le thème « Les zones humides pour notre avenir ». Cette journée mondiale commémore la signature de la Convention de Ramsar, ratifiée par le Maroc en 1980, laquelle convention souligne l’engagement international pour la préservation et l’utilisation rationnelle des zones humides. Il est à souligner qu’en marge de ladite journée, le HCEFLCD a signé quatre conventions de partenariat en faveur du développement et de la préservation de ces écosystèmes naturels.

Al Massae.:

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que le Trésor va enregistrer un manque à gagner estimé à 3 milliards de dirhams à cause de la baisse des cours du baril du pétrole sur les marchés internationaux. Ce manque est dû à la diminution des recettes fiscales, notamment celles issues de la TVA. Le ministre a souligné, cependant, que cette baisse du prix du baril demeurait positive pour le pays, particulièrement pour le PIB national dont le rythme de croissance pourrait passer de 0,2 à 0,3 points.

– Les services de sécurité de Casablanca ont lancé une enquête sur les membres d’un réseau criminel qui ont pu duper plusieurs citoyens en commercialisant des lots de terrains et des logements économiques factices à Casablanca, Had Soualem, El Jadida et les environs de Mohammedia. Les membres de ce réseau avaient ouvert des bureaux de vente, se faisant passer pour des représentants d’une grande compagnie immobilière, et avaient reçu de plusieurs victimes des chèques d’une valeur de 200.000 dirhams chacun. Les services de sécurité ont mis quatre membres de ce réseau sous les verrous, tandis que les autres sont recherchés activement.

Al Alam.:

– Alors que le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, avait indiqué, en réponse à une question relative au débrayage (reporté) des syndicats de transport des voyageurs, que la décision de cette grève n’était pas motivée par des raisons objectives, le président de la Fédération nationale de transport des voyageurs, Mohamed Abou Lfaraj, a souligné que le ministre avait surpris les professionnels par sa décision consistant à suspendre plus de 400 agréments sans prendre en considération les conditions sociales des travailleurs.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Le président du groupe socialiste, Driss Lachgar, a souligné, lors de la séance mensuelle relative à la politique générale, tenue mardi à la Chambre des représentants, que la constitution d’une commission centrale pour superviser les élections « n’a aucun fondement juridique ».

– Le Maroc fait face à une baisse record des températures. Des sources médicales ont fait état d’une augmentation significative des cas de personnes atteintes de maladies respiratoires à cause de la vague de froid qui sévit actuellement au Maroc.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a révélé la date des prochaines élections communales qui se dérouleront en septembre prochain. Benkirane a annoncé, dans une déclaration au journal, que les élections communales et régionales auront lieu le 4 septembre, conformément au nouveau calendrier proposé par le ministre de l’Intérieur, ajoutant que toutes les conditions seront réunies pour le bon déroulement de ces échéances. *Al Haraka.:

– Le président du groupe haraki à la Chambre des représentants, Mohamed Al Araj, a affirmé, mardi lors de la séance mensuelle relative à la politique générale, que la réussite des prochaines échéances électorales demeure tributaire de la réalisation d’un compromis entre toutes les composantes du champ politique.

– Le Maroc et les Pays-Bas ont signé, mardi à Rabat, un mémorandum d’entente portant sur la coopération dans le domaine de gestion des déchets. En marge d’une table ronde maroco-néerlandaise sur la gestion des déchets, qui a pour objectif de faciliter l’échange de connaissances et d’expériences entre les collectivités locales marocaines et néerlandaises et d’explorer les possibilités de coopération dans ce domaine, l’accord a été paraphé par la ministre déléguée chargée de l’Environnement, Hakima El Haite, et la ministre hollandaise du commerce extérieur et de la coopération au développement, Lilianne Ploumen, qui conduit une mission économique (2-4 courant) dans le Royaume.

Assabah.:

– La Direction de la supervision bancaire de Bank Al-Maghrib compte se mobiliser pour résoudre les problèmes liés aux opérations de clôture des comptes bancaires effectuées par les clients, selon des sources informées. La poursuite de prélèvement des frais et commissions malgré le dépôt d’une demande de clôture et le retard enregistré en matière de traitement de cette opération donnent de l’urticaire aux clients, selon ces sources qui font état d’un recul des griefs reçus par la Direction sur ce sujet étant donné que certaines banques procèdent à la fermeture informatique du compte dès qu’elles reçoivent la demande du client.

Bayane Al Yaoum.:

– Les groupes parlementaires de la majorité soulignent que la réussite des échéances électorales relève de la responsabilité de toutes les parties prenantes. Les groupes de l’opposition ne partagent pas ce point de vue: pour eux, le succès de cette opération dépend de la responsabilité du gouvernement. Ces vues ont été exprimées mardi lors de la séance mensuelle sur la politique générale à la Chambre des représentants.

– Le Maroc expose son potentiel devant l’Union africaine des fédérations des entrepreneurs de la construction (l’AFCCA). La proposition du Maroc d’accueillir en janvier 2016 le prochain Comité exécutif de l’AFCCA a été approuvée à l’unanimité, selon un communiqué de la délégation marocaine ayant pris part aux travaux du comité exécutif de l’Union tenus récemment à Accra.

Assahra Al Maghribia.:

– Quelque 740 éditeurs représentant 46 pays prendront part à la 21ème édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) prévue du 13 au 22 février à l’Office des foires et expositions de Casablanca. La Palestine est l’invité d’honneur de cette édition. Le ministre de la Culture a par ailleurs a affirmé que l’Etat fournit de grands efforts pour promouvoir le secteur du livre et de l’édition.

– Professionnels du transport routier de voyageurs/ministère de tutelle: des signes d’une percée. Six organisations professionnelles ont dû reporter une grève nationale et annuler un sit-in de protestation prévu à Rabat. Le ministère délégué chargé du Transport affirme avoir adopté une approche participative dans la réforme du secteur du transport routier public de voyageurs.

Al Mounaataf.:

– Les groupes de l’opposition à la Chambre des représentants estiment que l’action gouvernementale n’incite pas les citoyens à s’inscrire sur les listes électorales. Mais le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane récuse ces assertions formulées mardi lors de la séance mensuelle sur la politique générale. « Vous avez votre politique et moi j’ai la mienne », a-t-il répliqué.

– Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) met le doigt sur les dysfonctionnements des coopératives et des mutuelles. Dans son projet d’avis qu’il a élaboré sur l’économie sociale et environnementale, le CESE a ainsi fait état de plusieurs points de faiblesse chez les coopératives, les mutuelles et les associations, dont une gouvernance faible, un taux élevé d’analphabétisme et un niveau scolaire et qualificatif limité des membres de leurs bureaux dirigeants, un manque d’esprit coopératif, une insuffisance du capital et un défaut d’investissement des intérêts annuels.

Al Ahdath Al Maghribia.: 

– La direction du « polisario » enragée suite à la fin du différend maroco-français et au début d’une réconciliation permettant de remettre sur les rails les relations entre les deux pays. La direction du « polisario » a attaqué, mardi dernier, avec virulence la France en l’accusant de « partialité systématique » au profit du Maroc.

– L’ambassadeur américain à Rabat: « le Maroc est un pays qui a un avenir, et c’est pour cela que j’ai fait part à Obama de mon souhait d’y être nommé ». Intervenant lors d’une rencontre avec les élèves du lycée qualifiant Al Idrissia à Fès, l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Dwight L. Bush, a déclaré que lorsque le président Barak Obama l’a sollicité pour travailler dans le cycle diplomatique, « je lui ai dit je suis d’accord mais à une seule condition, à savoir être nommé ambassadeur des Etats-Unis auprès de Rabat ». L’ambassadeur américain a affirmé que son choix du Maroc est dû au fait que le Royaume est réputé être une terre de modération et de réformes, outre son engagement dans plusieurs partenariats et programmes américains.

Rissalat Al Oumma.: 

– Le président du groupe parlementaire de l’Union constitutionnelle à la Chambre des représentants, Chaoui Belassal, a mis en garde le chef du gouvernement contre les conséquences qui découleraient d’un manque de transparence de l’opération électorale et souligné que cette dernière doit être ouverte, à titre égalitaire, à tout un chacun, qu’il soit dans un poste de responsabilité ou pas. .

– Camps de Tindouf: Une ONG US se réjouit que l’UE ait « finalement reconnu » les détournements de l’aide humanitaire. Kathryn Porter Cameron, présidente de l’ONG américaine « Leadership Council for Human Rights » s’est réjouie que « finalement » l’Union européenne (UE) ait « reconnu les détournements à large échelle de l’aide destinée aux séquestrés de Tindouf », et « a stigmatisé la « surestimation » des populations des camps par le « polisario » et l’Algérie.

Attajdid : 

– Le bulletin de l’Union européenne paru mardi a dévoilé les détails du rapport de l’Office européen de lutte anti-fraude (OLAF) sur le détournement de l’aide humanitaire internationale destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf. Le rapport indique que de fausses factures et des projets virtuels qui n’ont jamais vu le jour ont été présentés, qu’une partie de l’aide est vendue dans les marchés et que les dons de médicaments et de matériel médical sont vendus à Tindouf et à Alger.

– Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a déclaré que « l’Europe attire les cerveaux et ferme la porte aux autres immigrés, notamment africains ». Lors de l’ouverture d’un symposium international sur la « migration irrégulière: dimensions sécuritaires et humanitaires », mercredi à Rabat, le ministre a souligné que la migration impose aujourd’hui des défis majeurs pour les sociétés qui n’acceptent plus davantage d’immigrés.

Al Assima Post : 

– Ouverture des capitaux des cliniques privées. Pour la première fois, il sera procédé à l’ouverture des capitaux des cliniques privées aux investisseurs marocains et étrangers sans qu’ils soient des professionnels du secteur comme il était exigé auparavant. En effet, la Chambre des représentants a adopté mercredi un projet de loi relatif à « l’exercice de la médecine » prévoyant l’ouverture des capitaux des cliniques privées aux non-professionnels de la santé.

– L’accès à la filière pharmacie au sein des Facultés de médecine et de pharmacie sera ouvert aux bacheliers à partir de la rentrée universitaire 2015-2016, et « ce dans le cadre du respect des normes d’intégration des établissements d’enseignement supérieur à accès sélectif », a annoncé, mardi à Rabat, la ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Soumia Benkhaldoun.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *