Revue de presse marocaine du 05/02/2014

0 commentaires, 05/02/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine  quotidiens parus ce mercredi 5 février:

AUJOURD’HUI LE MAROC:. 

– Tous les chiffres de la criminalité à Casablanca en 2013: plus de 91.000 arrestations. Les différents services de police du Grand Casablanca ont procédé à 91.687 arrestations en 2013, soit une hausse de 18 pc par rapport à 2012. La criminalité en col blanc a également connu une hausse de 18 pc par rapport à 2012 en passant de 12.853 affaires en 2012 à 13.622 en 2013. En revanche, 21.884 affaires de crimes de vol ont été relevées par lesdits services contre 24.651 en 2012, enregistrant un recul de l’ordre de 11,22 pc.

– Grève ce jeudi dans les collectivités locales. L’Organisation démocratique du travail (ODT) observera demain, jeudi 6 février, une grève dans les collectivités locales. Le syndicat créé par le Parti socialiste qui a fusionné quelques mois auparavant avec l’USFP a appelé tous ses affiliés et sympathisants dans toutes les régions, les préfectures, les provinces et les communes urbaines et rurales à adhérer à ce mouvement de débrayage. Il s’agit du premier appel à la grève depuis l’activation par le gouvernement des retenues sur les salaires des grévistes. La grève décrétée par l’ODT coïncide avec une autre grève annoncée le 6 février suivie d’une marche à Rabat.

LIBERATION:.

– L’opposition fustige Benkirane en campagne. Abdelilah Benkirane est déjà en campagne électorale et il le fait savoir. Le chef du gouvernement a revêtu samedi dernier sa casquette de patron du PJD une casquette dont il ne se sépare jamais- pour assurer ses ouailles islamistes d’un bon score du parti de la lampe aux prochaines élections communales. Un rendez-vous électoral qui ne devrait pas avoir lieu avant une année, mais que le chef du gouvernement a érigé, à l’évidence, en tête de ses priorités. « Le PJD a toutes ses chances de remporter les communales malgré les réformes difficiles entreprises par le gouvernement », dira-t-il en substance devant les conseillers communaux PJD réunis en conseil national en fin de semaine passée à Rabat.

– Le Maroc se dote de deux satellites d’observation. Le Maroc s’est fixé comme priorité de moderniser l’équipement de son armée et de renforcer son arsenal par l’achat de matériels militaires de dernière génération. Il y a quelques jours, la Marine Royale a reçu la frégate Mohammed VI de type Fremm, premier bâtiment de cette catégorie que la France a livré à un pays tiers.

– Les députés algériens mis à contribution pour renflouer les caisses du Polisario. Pour ceux qui douteraient encore, l’Algérie vient d’apporter une nouvelle preuve de son soutien financier au fantomatique mouvement séparatiste du Polisario. Préoccupé par la décadence de leurs protégés, « le parlement algérien a publié récemment un appel signé de son vice-président pour demander aux députés de verser 10.000 dinars de leur salaire à l’organisation paramilitaire du Polisario », rapporte le site kabyle Tamurt.info.

AL BAYANE:.

– Réunion du BP du PPS: nécessité de créer les conditions idoines d’un dialogue national et constructif. Lors de la réunion ordinaire, tenue lundi dernier, le Bureau politique du PPS a réaffirmé avec force la nécessité pour les acteurs concernés, notamment le gouvernement et les centrales syndicales, de créer rapidement les conditions idoines d’un dialogue national sérieux et constructif, qui permette d’élaborer ensemble les grandes réformes sociales indispensables au renforcement de la dynamique de développement du pays, dans un climat de stabilité et de paix sociale.

– Médias: vers la création d’une mutuelle nationale pour les journalistes. Un projet de loi portant création d’une mutuelle pour les journalistes a été présenté, lundi, lors d’une réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants. Le projet de loi, qui cible les professionnels de la presse écrite nationale, audiovisuelle et électronique ainsi que les journalistes marocains accrédités au Maroc, vise à promouvoir les conditions sociales des journalistes en offrant des services sociaux à leurs familles ainsi qu’une protection contre les risques qu’ils peuvent rencontrer.

L’OPINION :.

– Avoirs et biens par les Marocains à l’étranger: les circulaires de l’Office des changes publiées. L’Office des changes vient de publier les circulaires, attendues depuis quelques semaines, relatives aux modalités de mise en œuvre des dispositions de l’article 4 Ter de la loi de finances n 110-13 pour l’année budgétaire 2014, relatives à la contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités détenus à l’étranger et la circulaire relative aux dispositions permettant aux Marocains résidant à l’étranger transférant leur résidence au Maroc de conserver l’entière disposition de leurs biens et avoirs d’origine étrangère.

– Istiqlal: ferme opposition aux options impopulaires du gouvernement visant à enfoncer le pays dans la crise. Lors de la réunion tenue lundi dernier, les membres du comité exécutif du Parti de l’Istiqlal ont réaffirmé leur ferme opposition aux récentes décisions impopulaires du gouvernement d’augmenter les prix des carburants, alourdissant ainsi davantage les charges des familles pauvres et de la classe moyenne, tout en mettant l’accent sur le fait que la tendance du gouvernement à porter atteinte au pouvoir d’achat des citoyens avait été l’une des principales causes du retrait du Parti de l’Istiqlal de l’Exécutif en brandissant alors son slogan inchangé: « l’augmentation des prix est une ligne rouge ».

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– L’amnistie d’emploi pour l’amnistie des fraudeurs. C’est parti pour la mise en œuvre de l’amnistie sur les avoirs et liquidités détenus à l’étranger. L’Office des changes a publié, le 3 février, la circulaire sur l’application de cette mesure instaurée par la loi de Finances 2014 et qui a animé les débats. Celle-ci porte sur une contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités détenus à l’étranger avant le 1er janvier 2014 par les personnes en infraction à la réglementation des changes et à et à la législation fiscale. L’instauration de cette amnistie fait partie des mesures prises par le gouvernement pour renflouer les caisses de l’Etat et renforcer les réserves en devises. L’Exécutif compte ainsi engranger un pactole de l’ordre de 5 milliards de dirhams. Cette circulaire, qui comporte 10 articles, est applicable dans l’immédiat.

– Pierre Sellal: si 2013 fut une grande année pour la relation France-Maroc, 2014 s’annonce sous les meilleurs auspices. Pierre Sellal, secrétaire général du ministère français des Affaires générales, effectue aujourd’hui un déplacement au Maroc afin d’assurer le suivi de la dernière rencontre de haut niveau présidée par les deux chefs de gouvernement (décembre 2012) et de la visite d’Etat du président François Hollande au Maroc (avril 2013). L’objectif de ce déplacement, consacré aux relations bilatérales, est notamment de s’assurer de la bonne mise en œuvre des accords signés lors des précédentes visites.

L’ECONOMISTE:. 

– Le port de Casablanca frise l’asphyxie. Le port de Casablanca est au bord de l’asphyxie. En cause, les flux massifs des importations des céréales. Pas moins de 16 céréaliers et un navire transportant du sucre sont en rade alors que 9 autres gros navires sont en poste de déchargement. En conséquence, le compteur des surestaries a commencé à tourner depuis plus d’une semaine pour plusieurs chargeurs. En moyenne, un surcoût de 15.000 à 20.000 dollars par jour et par bateau.

– Enseignement: les détails du nouveau statut de base. Très attendu par les syndicats, le projet de décret relatif au statut de base des fonctionnaires de l’Education nationale vient d’être mis en consultation publique sur le site du SGG. Ce texte, initié par Mohamed Louafa et finalisé par Rachid Belmokhtar, entend répondre à une série de doléances des professionnels du secteur.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Portail algérien: Le régime algérien continue d’injecter des fonds dans les caisses du polisario. Le régime algérien continue d’injecter des fonds dans les caisses du polisario dans le but de servir ses desseins visant à « perturber » le Maroc et créer une entité vassale en Afrique du nord, rapporte lundi tamurt.info, un site d’information algérien. « Tout le monde sait combien de millions de centimes le pouvoir algérien injecte dans les comptes et les caisses de cette organisation créée de toutes pièces par les services secrets algériens rien que pour perturber le Maroc et créer un émirat dans le Nord-Africain », relève le site.

AL MASSAE:.

– Les boulangers préparent leur grève. La Fédération nationale de la boulangerie-pâtisserie du Maroc a indiqué que les professionnels se mobilisent activement pour observer une grève nationale, prévue dans les jours à venir.

– L’opposition entrave l’adoption du règlement intérieur de la Chambre des conseillers, prévue lors d’une séance publique. Dans une lettre adressée au président de la Chambre, l’opposition a requis l’avis de la HACA sur la suspension de la retransmission télévisée des « droits d’informer ».

– Benkirane aurait invité Moukharik à faire partie de son cabinet. Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT, a avancé que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane lui avait suggéré de faire partie du gouvernement en lui octroyant des portefeuilles ministériels, mais il avait repoussé cette offre, selon le site noonpresse.com.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le Forum canario-sahraoui fait la lumière sur les protestations en cours dans les camps de Tindouf depuis deux semaines. Le Forum a rendu public un communiqué dans lequel il explique les tensions que connait, depuis plus de deux semaines, le camp de Smara à Tindouf en raison des protestations déclenchées suite à l’assassinat de deux jeunes sahraouis par les forces algériennes.

– Les établissements publics appelés à publier leurs comptes financiers au Bulletin officiel. Une circulaire ministérielle édictée mardi par le ministère de l’Economie et des finances exhorte tous les établissements publics à publier leurs comptes financiers au Bulletin officiel avant mi-2014.

AL ALAM:.

– Les fonctionnaires descendent dans la rue pour protester contre le gouvernement. L’union syndicale des fonctionnaires a décidé d’observer une grève nationale dans la fonction publique, les associations territoriales et les établissements publics à caractère administratif et d’organiser, jeudi à Rabat, une marche nationale en vue de contrer les attaques aux acquis et défendre les droits.

– L’association des barreaux du Maroc plaide pour une rencontre avec le chef du gouvernement suite à la suspension abusive et unilatérale de la convention du partenariat et au refus du dialogue sur le dossier de l’assistance en suspens.

AL HARAKA:.

– Le régime algérien continue d’injecter des fonds dans les caisses du Polisario dans le but de servir ses desseins visant à « perturber » le Maroc et créer une entité vassale en Afrique du nord, rapporte lundi tamurt.info, un site d’information algérien. « Tout le monde sait combien de millions de centimes le pouvoir algérien injecte dans les comptes et les caisses de cette organisation créée de toutes pièces par les services secrets algériens rien que pour perturber le Maroc et créer un émirat dans le Nord-Africain », relève le site.

– Le prix de l’essence super destiné à la pêche n’est pas concerné par la suppression de la subvention mise en vigueur le 1er janvier 2014, selon le ministère chargé des affaires générales et de la gouvernance.

AL KHABAR:.

– Abdellatif Ouahbi, président de la commission de la justice, de législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, et Hassan Tarek, député USFP, se penchent sur l’élaboration d’une proposition de loi organique complétant certains articles de la loi organique n 11.27 relative à la Chambre des représentants. Selon des sources du journal, ce texte octroie aux commissions et groupes parlementaires la possibilité de requérir l’avis du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire concernant tous les projets et les propositions de lois portant sur la justice.

– Ramid défend l’indépendance du pouvoir judiciaire. Le ministre de la Justice et des libertés El Mostafa Ramid a indiqué que son département garantit l’indépendance de la justice, soulignant que toute ingérence du ministre de la justice ou de son environnement dans les affaires de la justice est interdite. Répondant aux questions des conseillers, Ramid a précisé que c’est au juge de confirmer cette indépendance sur le terrain.

AL MOUNAATAF:.

– La situation sociale des journalistes s’invite au Parlement. Une année après le dépôt d’une proposition de loi portant sur la création d’un fonds de solidarité pour soutenir les journalistes professionnels à la Chambre des représentants, les groupes de la majorité et de l’opposition ont souligné lundi la nécessité de la création d’une mutuelle nationale pour les journalistes. Une proposition de loi relatif à ce sujet stipule que cette mutuelle doit être composée d’au moins de 5.000 membres pour bénéficier des prestations sociales, telles que l’indemnité pour perte d’emploi, la couverture médicale et l’indemnité des retraites.

– Les avocats veulent rencontrer Benkirane. Le bureau de l’Association des barreaux du Maroc a décidé d’écrire aux instances professionnelles et à toutes les institutions concernées afin de mettre à nu les pratiques du ministre de la Justice et des libertés visant à porter atteinte à l’indépendance et à la liberté des avocats et à leurs droits et acquis légalement prescrites, selon un communiqué de l’association.

SAHIFAT ANNASS:.

– La succession de Jamaâ El Mouâtassim alimente la controverse entre le MP et le PAM au conseil communal de Salé. Le duel entre Driss Sentissi (MP) et Ahmed Sefiani (PAM) s’intensifie en vue d’attirer le maximum de conseillers pour remporter le poste du premier vice-président du conseil communal de Salé, en remplacement Jamaâ El Mouâtassim, directeur du cabinet du chef de gouvernement, qui avait démissionné de ce poste.

– Province d’Azilal: des campagnes isolées par la neige. Des familles se sont trouvées dans l’obligation de parcourir de longues distances à la recherche du bois de chauffage, tandis que d’autres ont dû payer 250 dirhams le quintal pour l’avoir sur place alors qu’il ne coûtait que 100 dirhams la semaine dernière.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Le PPS critique les prévisions du HCP. La réunion hebdomadaire du bureau politique du parti du livre s’est attelée sur les prévisions du HCP. Une source du parti a indiqué que Lahlimi a commis une erreur en contactant la presse pour la diffusion de son rapport alors qu’il était judicieux de prendre contact avec le chef de gouvernement pour le réviser.

– Hamid Chabat mobilise son syndicat contre le gouvernement. Ecartée de la coordination tripartite (FDT, CDT et UMT), l’UGTM a appelé à une marche nationale le 23 février courant sans attendre la réponse du gouvernement aux revendications syndicales.

ASSABAH:.

– Benkirane accuse Chabat de recevoir des commissions. Des sources du PJD ont révélé que Benkirane avait accusé Hamid Chabat, lors de sa réunion avec les députés de son parti, de percevoir des commissions pour chaque marché public qu’il supervise, le qualifiant de « Monsieur 10pc », allusion faite au pourcentage qu’il touchait à chaque fois qu’il accordait un marché à un entrepreneur.

– Elections: Tension à la majorité. Certains ministres se plaignent contre les députés du PJD qui adoptent un discours semblable à celui de l’opposition notamment en ce qui concerne la lutte contre la corruption et l’économie de rente. Le groupe parlementaire PJD à la Chambre des représentants avait convoqué six ministres, Mohamed Hassad, Mohamed El Ouafa, Aziz Akhannouch, Bassima Hakkaoui, Mohamed Boussaid et Aziz Rabbah, au sujet de l’économie de rente.

– Hausse des ventes des carburants malgré la levée de la subvention. De nouvelles données du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM) ont indiqué que les ventes des carburants se sont élevées à 1,5 million de tonnes par rapport à 2012. Le gasoil vient en tête avec 4,35 millions de tonnes.

RISSALAT AL AOUMMA:.

– Des parlementaires évoquent la situation sociale des journalistes. Le membre du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme, Abdellah El Bakkali, a indiqué, à l’occasion de la présentation du projet de loi portant création d’une mutuelle nationale pour les journalistes lors de la réunion de la commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants que certains journalistes touchent des salaires maigres voire honteux, ne dépassant pas 500 dirhams comme c’est le cas dans certains journaux régionaux.

– L’Association des barreaux du Maroc hausse le ton contre Ramid. L’Association des barreaux du Maroc a annoncé, dans un communiqué, qu’elle compte contacter des instances professionnelles et des droits de l’Homme et toutes les institutions concernées, au niveau national et international, pour dénoncer les pratiques du ministre de la Justice et des libertés visant à porter atteinte à l’indépendance et à la liberté des avocats et à leur priver de leurs droits et acquis prévus par la loi.

AL ASSIMA POST:.

– Augmentation du nombre des mineures mariées dans les campagnes marocaines. Le mariage des mineurs est toujours en vigueur dans les campagnes marocaines, pire il augmente! Selon une étude qui a été présentée mardi, ce constat est dû à un vide juridique dans l’article 16 du code de la famille.

– Ramid: l’augmentation des salaires des magistrats est exceptionnelle. Le ministre de la Justice et des libertés, El Mostafa Ramid, a indiqué que les magistrats sont « très satisfaits suite à cette augmentation exceptionnelle jamais connue dans l’histoire du Maroc », soulignant que l’amélioration de la situation financière des magistrats s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Charte de la réforme du système judiciaire. Selon Ramid, le dialogue qui a été lancé dans ce cadre a montré que les salaires et les indemnités accordés aux magistrats ne correspondent pas « à la noble mission et à la lourde responsabilité qui sont les leurs ».

ATTAJDID:.

– La Mutuelle nationale pour les journalistes permettra de préserver l’indépendance du journaliste et sa dignité. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a estimé que la création de la Mutuelle nationale des journalistes permettra de résoudre les problèmes sociaux de plusieurs professionnels et de « préserver l’indépendance et la dignité du journaliste », mettant l’accent sur la nécessité de redoubler d’efforts pour que cette loi puisse voir le jour.

– El Azami rassure les petits commerçants. Le ministre délégué chargé du Budget, Driss Azami Al-Idrissi, a écarté définitivement tout changement dans les modes de calcul des taxes imposables aux petits commerçants et artisans, précisant que cette catégorie ne « connaitra aucune augmentation, ni changement ou contrôle du point de vue fiscal ». Dans sa réponse mardi à une question orale à la Chambre des représentants sur « les inquiétudes suscitées par l’article 145 bis de la loi de finances 2014 », le ministre a indiqué que ces nouvelles dispositions concernent « les grands commerçants et artisans, qui n’ont rien à voir avec le système forfaitaire ».

BAYANE AL YAOUM :.

– Le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, a affirmé lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du programme de la 20éme édition du Salon international de l’édition et du livre que 13 de ses homologues des pays de l’Afrique de l’ouest (CEDAEO) prendront part à cette manifestation culturelle. Cette édition connaitra la participation de 51 pays et de 270 exposants.

– Amnistie fiscale : l’Office des changes précise. L’office des changes vient de publier trois circulaires détaillant les modalités de l’amnistie fiscale sur les avoirs détenus à l’étranger. La disposition d’amnistie permet aux Marocains, détenant des avoirs à l’étranger en infraction à la réglementation des changes et à la législation fiscale, de les déclarer en contrepartie d’une contribution libératoire. Cette mesure, exceptionnelle, restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2014.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *