Revue de presse marocaine du 04/11/2013

0 commentaires, 04/11/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 4 novembre:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– La France et le Maroc déterminés à saisir les opportunités de croissance en Afrique. Le Maroc et la France déterminés à renforcer davantage leur partenariat d’exception et à faire du continent africain un nouveau relais de croissance pour leurs deux économies respectives. La présence de plusieurs entreprises françaises et marocaines en Afrique est un atout considérable qu’il convient de développer en renforçant davantage les synergies et les complémentarités.

– Gestion communale: Casablanca révise ses contrats de bail. Lors de la session ordinaire du conseil de la ville, jeudi, les élus ont examiné avec attention les dossiers concernant les baux de plusieurs propriétés de la ville conclus avec des promoteurs publics et privés. La Sqala, le complexe touristique Lido, le complexe Zenata et l’ancien marché de gros figurent en tête de la liste des propriétés de la commune urbaine dont le contrat de location a été rompu.

L’OPINION:.
– Bailleurs-locataires: Adoption par le Parlement de la loi 67-12. A la suite de son approbation à l’unanimité par la Chambre des représentants, le premier août 2013, la Chambre des conseillers a approuvé, le mardi 29 octobre 2013, également à l’unanimité, le projet de loi n 67-12. Ce projet de loi organise les rapports contractuels entre bailleurs et locataires des locaux (habitation ou professionnel). Cette loi vise la consolidation de la stabilité juridique des rapports contractuels entre bailleurs et locataires, le rétablissement de la confiance entre les parties, ainsi que la réduction des affaires contentieuses portées devant les tribunaux.

– Maroc-UE/Pêche: Examen en commission parlementaire du nouveau protocole. Nouveau protocole fixant les possibilités de pêche et la contrepartie financière prévues par l’accord de partenariat entre le Maroc et l’union européenne dans le domaine de la pêche sera examiné lundi à Bruxelles en commission Pêche du Parlement européen. La commission Pêche débattra notamment du projet de recommandation au Parlement européen élaboré par l’eurodéputée espagnole, Carmen Fraga Estevez, concernant ce nouveau protocole paraphé le 24 juillet dernier par la Commission européenne et le Maroc.

– Sit-in dans plusieurs villes marocaines pour dénoncer l’attitude hostile récurrente de l’Algérie. Deux sit-in ont été organisés samedi, à Rabat et à Oujda, dans un climat de calme et de responsabilité pour dénoncer l’attitude hostile récurrente de l’Algérie et ses manœuvres visant à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc. A Rabat, un groupe de citoyens issus des provinces du sud du Maroc ont organisé samedi soir un sit-in devant l’ambassade de l’Algérie pour exprimer leur condamnation des actes provocateurs et hostiles de l’Algérie à l’endroit du Maroc au cours de ces derniers jours.

LIBERATION:.
– Au ministère de la Justice, les ponctions se font à la tête du client. Un scandale de taille vient de secouer le département de la Justice et des libertés et de mettre en évidence le sectarisme de Mustapha Ramid. Des sources bien informées ont révélé que les dernières ponctions sur les salaires des fonctionnaires grévistes ont frappé de plein fouet les seuls militants du Syndicat démocratique de la justice (SNJ-FDT), tout en épargnant ceux de la Fédération des fonctionnaires du secteur de la justice affiliée à l’UNTM, syndicat adossé au parti de ce ministre pjdiste.

– L’Exécutif se faut trop voir dans les médias. Les femmes et les partis non représentés au Parlement (PNR) continuent à être les plus désavantageux par la répartition du temps d’antenne dans les médias audiovisuels. En effet, la part des interventions dans les journaux d’information pour le 2ème trimestre 2013 n’a pas beaucoup évolué. Une situation identique à celle des PNR qui ne semblent pas bouger dans leur classement.

– Khat Echahid dénonce l’incompétence et la cupidité des dirigeants du Polisario. Le mouvement dissident du Polisario, Khatt Echahid, que dirige Mahjoub Salek, dit Al Javave, vient de publier un communiqué dans lequel il dénonce l’incompétence des dirigeants actuels du Polisario et leur cupidité. Selon ledit communiqué, la direction du mouvement dissident a décidé d’élargir son champ d’action et de l’ouvrir à une plus grande participation des mécontents de l’action de Mohamed Abdelaziz et ses sbires.

AL BAYANE:.
– PLF 2014: La majorité appelle l’opposition à plus de responsabilité. L’actualité économique du pays reste dominée par le débat sur le projet de loi de Finances 2014. Au niveau de la commission des finances de la Chambre des représentants, le débat a pris une allure plutôt brouillée, compte tenu des divergences d’interprétation entre les membres de la majorité et ceux de l’opposition. Cela augure d’une longue liste d’amendements.

– Provocations algériennes à l’encontre du Maroc: L’effet boomerang n’a pas tardé. La riposte aura été finalement des plus cinglantes envers l’attitude inamicales de l’Algérie vis-à-vis du Maroc. En passant par pertes et profit son impair ayant porté atteinte à l’intégrité territoriale du Maroc et à la sensibilité nationale de ses citoyens, celle-ci ne manquera d’en tirer les leçons qui s’imposent. En effet, les dégâts pour sa diplomatie sont finalement incommensurables, tant les réactions au Maroc et à l’international ont été fortes et sans équivoque.

L’ECONOMISTE:.
– Coupe budgétaire: Une décision précipitée. Branle-bas de combat dans les ministères après la circulaire du chef du gouvernement sur l’annulation des crédits d’investissement non engagés au 31 octobre. La plupart des départements n’ayant reçu la note que 2 jours après sa diffusion. Un délai trop court pour programmer des projets. Mais le problème posé par cette circulaire, c’est que plusieurs ministres viennent d’être nommés. Du coup, ils n’ont pas eu le temps de procéder aux délégations de signature d’usage car, de manière générale, les budgets d’investissement sont programmés par les secrétaires généraux ou les directeurs centraux. Une formalité qui prend généralement plusieurs semaines.

– Déficit: Plus grave que prévu selon l’Istiqlal. C’est un rapport au vitriol que vient de présenter l’Istiqlal devant la commission des Finances et du développement économique. Selon le parti de l’opposition, le déficit dépasserait les 59,7 milliards de DH en 2014, alors que le gouvernement table sur seulement 46,6 milliards de DH. Le rapport tenterait de corriger deux grandes failles dans les hypothèses de départ: La faiblesse du rendement fiscal, notamment de la TVA, et une simulation plus réaliste des cours du baril. Pour maintenir le déficit initialement prévu, c’est donc 13 milliards de DH qu’il faut trouver!

AUJOURD’HUI LE MAROC:.
– Les conseillers votent la nouvelle loi sur le locatif: Locataires, ce qui vous attend. La location est-elle sortie de la zone de turbulence? Nombreux sont les professionnels qui veulent le croire après l’approbation de la loi 67-12 par le Parlement. Jugé trop favorable aux locataires, le cadre législatif qui régit la location du bâti est souvent décrié comme un facteur de désarticulation du marché du locatif.

– Droit d’accès à l’information: Le projet de loi de Finances vulgarisé. C’est la troisième fois consécutive que le ministre de l’Economie et des finances prend l’initiative d’élaborer « Le budget citoyen ». Ce dernier, un document qui vulgarise notamment la terminologie hermétique du projet de loi de Finances, s’inscrit dans le cadre des efforts du ministère pour l’amélioration de la communication avec le citoyen.

AL ASSIMA POST:.
– EL Khalfi: le ministère n’a accordé aucune subvention financière aux sites d’info. Dans un entretien au journal, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a démenti l’octroi de subvention financière à un quelconque site d’info, faisant part de la mise en place d’un comité technique chargé de se pencher sur les dossiers soumis par les sites d’info au ministère de la Communication.

– Ammarai: Des pressions ont été exercées sur Benkirane pour présenter sa démission. Lors d’une rencontre de communication, tenue à Casablanca, le dirigeant pjdiste, Abdelaziz Ammari a indiqué que Abdelilah Benkirane et le secrétariat général du PJD étaient placés devant deux initiatives, à savoir la présentation par Benkirane de sa démission de la présidence du gouvernement, fait auquel aspiraient certaines parties politiques. La deuxième option consistait à négocier avec d’autres parties politiques dans le but de constituer une nouvelle majorité. Le secrétariat général du parti a finalement opté pour la formation d’une nouvelle majorité.

ASSABAH:.
– Collectivités locales: Bouanou accuse l’Intérieur de complaisance. Lors de son intervention au cours du débat sur le projet du budget sectoriel du ministère de l’Intérieur, le président du groupe PJD à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou a indiqué que certains responsables de l’inspection générale du ministère de l’Intérieur se sont montrés complaisants avec des présidents de communes au détriment d’autres. Une source proche du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad prévoit l’ouverture d’une enquête urgente pour vérifier la véracité des accusations formulées par M. Bouanou.

– Le parti de l’Istiqlal (PI) dévoile les lacunes du projet de loi de Finances 2014. Dans une allocution prononcée, au nom des économistes istiqlaliens, lors d’une journée d’étude organisée par les deux groupes du PI au parlement, l’ex-ministre du Tourisme, Adil Douiri a souligné que le projet de loi de Finances 2014 ne comporte aucune vision ni plan économique, faisant remarquer qu’il a établi des hypothèses fort optimistes tandis que le gouvernement contemple la crise économique.

– Sit-in devant le consulat d’Algérie à Oujda. Des centaines d’acteurs politiques, syndicaux et médiatiques de la région de l’Oriental ont organisé, samedi, un sit-in devant le consulat général d’Algérie à Oujda pour dénoncer les provocations incessantes de l’Algérie envers le Maroc visant à porter atteinte à sa stabilité et à entraver les négociations en vue d’un règlement politique du conflit artificiel autour du Sahara marocain. Des citoyens algériens ont participé à ce sit-in.

SAHIFAT ANNAS:.
– Le Maroc parmi les pays appliquant le prix le plus élevé du carburant. Selon une étude réalisée par l’agence allemande de coopération GIZ au Maroc, le consommateur marocain paye plus de 11 DH le litre de carburant, alors que ce prix ne dépasse pas, par exemple, au Venezuela et en Libye, un DH le litre. Cette étude, qui classe les pays en fonction du coût le plus élevé ou le plus bas du carburant, place le Maroc au 88ème rang.

AL KHABAR:.
– Jettou publie le patrimoine des ministres du gouvernement Abbas El Fassi. Le président de la Cour des comptes, Driss Jettou se prépare à publier le patrimoine des ministres du gouvernement Abbas El Fassi avant leur nomination et après leur départ du gouvernement. M. Jettou publiera également un rapport sur le patrimoine des parlementaires avant leur entrée au parlement en 2007 et leur départ en 2011.

– Martine Aubrey: Les Marocains de Lille m’ont encouragé à renforcer la coopération avec la région de l’Oriental au Maroc. Dans un entretien, Mme Aubrey a affirmé que la communauté marocaine établie à Lille, variant entre 30.000 et 50.000 Marocains, l’a incitée à consolider la coopération et les relations avec la région orientale du Maroc, particulièrement avec la ville d’Oujda. Elle a, en outre, affirmé que la région de l’Oriental est actuellement un chantier de réformes et de développement.

– L’Usfpéiste Doumou soutient l’application du système d’indexation contrairement au dirigeant de l’USFP, Driss Lachgar. Le groupe de l’USFP à la Chambre des représentants a surpris les membres de la commission des finances et du développement économique en exprimant son soutien au système d’indexation des prix des carburants appliqué par le gouvernement Benkirane et ce, à l’opposé du premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar. Le député du parti, Abdelali Doumou a affirmé qu’il approuve la décision du gouvernement d’indexer les carburants qu’il considère comme une mesure nécessaire pour garantir l’équilibre macroéconomique et faire face à la crise économique.

AL MASSAE:.
– Le PJD en conclave pour préparer la prochaine étape. Des sources fiables de la direction du PJD indiquent que, dans deux semaines, Abdelilah Benkirane, tiendra une réunion avec les membres du secrétariat général du parti pour se pencher sur la gestion du parti et l’organisation interne.

– Prémices d’une détente dans les relations maroco-algériennes. Une initiative augurant d’une réduction de la tension marquant les relations maroco-algériennes: l’ambassadeur marocain est retourné, la semaine dernière, au siège de sa résidence à Alger après avoir passé environ quatre jours au Maroc suite à son rappel pour consultations.

– Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaïd a indiqué, vendredi devant la commission des finances et du développement économique de la Chambre des représentants, que les orientations proposées au Maroc par les institutions financières internationales ne sont pas des dictats, mais constituent des orientations s’inscrivant dans le cadre du respect mutuel entre les deux parties.

– Le ministre du Travail visite les centrales syndicales et la présidente du patronat. Selon des sources du journal, le ministre du Travail et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki a inauguré, depuis la semaine dernière, une série de rencontres avec les centrales syndicales dans la perspective de la rentrée sociale. A cet effet, le ministre rencontrera également la présidente confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). A travers ces rencontres, le ministre tente d’instituer des relations de coopération dans le but de dépasser le climat tendu ayant marqué les relations de ces structures avec le gouvernement au cours de certaines étapes.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Le Polisario ouvre le feu sur des séquestrés sahraouis à Tindouf. L’appareil sécuritaire du front Polisario est intervenu de manière musclée pour disperser des manifestants dans les camps de Raboni, leur causant des fractures et blessures. Des sources ont indiqué que ces manifestants exprimaient leur refus des orientations de la direction du Polisario.

– Organisation des élections communales et régionales: le PJD soutient le ministre de l’Intérieur. Les dirigeants PJD se sont dits compréhensifs des contraintes qui font obstacle actuellement à l’organisation des élections communales et régionales, mettant l’accent sur l’urgence de se pencher sur l’élaboration des lois organiques nécessaires afin d’organiser ces élections à l’horizon 2015.

AL MOUNAATAF:.
– Le parti du Front des forces démocratiques (FFD) a indiqué dans un communiqué que le message provocateur du président algérien au dernier sommet d’Abuja serait la preuve de l’implication flagrante d’Alger dans le conflit artificiel autour du Sahara marocain. Le secrétariat général du FFD estime que la déclaration de cette position hostile est une tentative d’exportation de la crise politique interne.

BAYANE AL YAOUM:.
– Le projet de loi portant organisation des rapports contractuels entre les bailleurs et les locataires des locaux à usage d’habitation ou à usage professionnel, adopté la semaine dernière par les deux Chambres du Parlement, vise l’harmonisation et le regroupement des législations en la matière, l’abrogation des textes réglementaires inadaptés au contexte socio-économique actuel et l’accélération du processus de règlement des litiges.

– L’ambassadeur marocain en Algérie reprend ses fonctions. L’ambassadeur du Maroc en Algérie, rappelé la semaine dernière pour protester contre des propos du président algérien Abdelaziz Bouteflika sur le Sahara marocain, reprend ses fonctions lundi. Des sources ont indiqué que l’ambassadeur était arrivé samedi à Alger.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA:.
– Sit-in dans des villes marocaines pour dénoncer les attitudes hostiles de l’Algérie. Des sit-in de protestation ont été organisés dans plusieurs villes marocaines pour dénoncer les attitudes hostiles récurrentes et les machinations infâmes de l’Algérie contre l’intégrité territoriale du Royaume.

ATTAJDID:.
– Crime, immigration clandestine, drogues: Les chiffres choquants. Cherki Draiss, ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, a indiqué dans son exposé à la Chambre des représentants que 378.000 affaires criminelles ont été enregistrées et 19.500 tentatives d’immigration illégales avortées. Il a également fait état d’une réduction de 65pc des surfaces de cannabis cultivées.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA:.
– Contrairement aux prévisions du ministère de l’Economie et des finances, qui tablait sur un déficit n’excédant pas un milliard de dirhams, des sources sûres ont indiqué que le déficit budgétaire de l’année en cours atteindrait environ 77 milliards de dirhams.

RISSALT AL OUMMA:.
– Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, a indiqué vendredi lors d’une réunion de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants que l’Etat « ne sera pas le premier employeur », précisant qu’il ne pourra pas recruter plus de 10pc des diplômés chômeurs. Il a par ailleurs estimé que le gouvernement ne pourrait pas se détacher des institutions financières internationales, notamment le FMI.

– Des politiciens algériens ont affirmé que le régime d’Alger tentait de « distraire » le peuple de la crise réelle interne en l’exportant au Maroc, précisant que la défense de « la stabilité » alléguée par le Premier ministre algérien Abdelamalek Salal vise une mobilisation populaire en faveur de Bouteflika. Dans le même contexte, un député algérien a déclaré au sein du Parlement algérien que « ceux qui parlent de l’amélioration de la situation doivent se départir de leur démagogie, car l’Algérie est au bord du volcan ».

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Benkirane tente de contourner la crise au sein de son parti, appelle à la cohésion face aux « plans des adversaires ». Après les tensions engendrées par la composition du gouvernement, Abdelilah Benkirane a appelé samedi, lors d’une réunion du secrétariat général du PJD, à la cohésion interne afin que son parti soit en mesure de faire front à l’opposition. Dans ce sens, le secrétariat général du parti de la lampe estime que l’objectif de l’alliance « immature » entre l’USFP et le PI est de torpiller les projets des réformes lancés par le gouvernement.

– Le gouvernement affecte 17,8 MMDH pour l’accélération des stratégies sectorielles. Malgré le recul des dépenses de l’investissement public prévu par le projet de loi de Finances 2014, le gouvernement a décidé de renforcer les stratégies sectorielles en leur prévoyant des crédits avoisinant les 18 milliards de dirhams.

AL ALAM:.
– Les professionnels du transport maritime ouvrent le feu sur Rebbah. L’Association professionnelle des agences et des compagnies maritimes a appelé le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rebbah à retirer le cahier des charges édité par son département, déclarant que ce document comporte des dispositions absconses, sujettes à de multiples interprétations. Ils ont dénoncé, dans leur communiqué, l’absence systématique de l’approche participative dans la gestion de ce dossier et la négligence des professionnels dans le débat sur les problématiques du secteur.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.
– Justice: Les magistrats resserrent les rangs. Les cinq associations professionnelles, Amicale hassania des magistrats, Club des magistrats du Maroc, Association marocaine des juges, Association marocaine des femmes juges et Forum marocain des magistrats chercheurs, se sont accordés vendredi à mettre en commun leurs efforts pour défendre l’indépendance du pouvoir judiciaire. Ces associations, réunis vendredi à Rabat, ont fait état dans un communiqué de l’existence de régressions touchant l’indépendance de la justice et les garanties accordées aux juges, estimant que cela pourrait affecter le projet de société visant à consolider l’Etat de droit et des institutions.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *