Revue de presse marocaine du 04/08/2012

0 commentaires, 04/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce samedi:.

+AL MASSAE+ :.
-Le président du RNI, Salaheddine Mezouar, face à un nouveau scandale: Le député Mohamed Abbou, l’un des dirigeants du RNI, a fait éclater un nouveau scandale quand il a dévoilé que Mezouar a renfloué de 7 Milliards de centimes les caisses du parti. Lors d’une réunion houleuse tenue mardi dernier au siège du Parlement en présence de Mezouar, M. Abbou a également indiqué que le président du parti a offert, la veille du congrès extraordinaire du RNI à Marrakech, une valise pleine d’argent pour la destitution de l’ancien président du parti, Mustapha El Mansouri.

-Mohamed El Hamdaoui, président du Mouvement Unicité et Réforme (MUR) appelle Abdelilah Benkirane à ne pas céder face aux pressions des lobbies de la corruption et de la prévarication, soulignant que l’actuel gouvernement dispose d’une opportunité historique qu’il lui faut saisir pour un « nouveau décollage civilisationnel ».

-Des informations font état du retrait d’importantes sommes d’argent des banques marocaines pour la couverture de transactions commerciales fictives: Selon des sources sûres, certaines parties montent de toutes pièces cette crise de liquidités pour « asphyxier » le gouvernement Benkirane, étant donné que l’intensification des opérations de retrait d’argent provoque le creusement du déficit de la balance des paiements et une crise de liquidités qui affectent sérieusement les investissements et obligent enfin de compte le gouvernement à contracter des prêts étrangers.

-Sept prisonniers intentent un procès pour dénigrement contre la personne qui a filmé la vidéo publiée récemment et relative aux dysfonctionnements au sein de la prison d’Oukacha: Une source à la délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion indique que la vidéo en question a été filmée avec une caméra très sophistiquée que le détenu a dissimulée sous ses vêtements.

-Les autorités irakiennes s’apprêtent à l’exécution avant fin août d’un deuxième Marocain qui a été condamné pour des actes terroristes.

+ASSABAH+:.
-Le ministère de l’Intérieur fixe la liste des personnes interdites de se présenter aux prochaines élections pour le renouvellement du tiers sortant de la Chambre des Conseillers: L’interdiction concerne des personnes ayant bénéficié d’une grâce royale spéciale, des membres de la Chambre des représentants après avoir été habilités à postuler pour un siège à la deuxième Chambre ainsi que les élus qui ont été démis de leurs fonctions.

-Abdelilah Benkirane mercredi prochain devant la Chambre des Conseillers dans le cadre de la séance mensuelle des questions orales. Des sources indiquent que cette séance sera consacrée au thème: « Objectifs du Millénaire pour le développement: bilan et perspectives », ajoutant que la 2ème Chambre tiendra également le 13 août une autre séance plénière qui sera consacrée, cette fois-ci, à la présentation du rapport de la commission d’enquête parlementaire sur l’Office de commercialisation et des exportations (OCE).

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Des dizaines de cadres supérieurs au chomage échouent aux concours d’accès aux centres des métiers d’éducation et de formation: Le taux de réussite enregistré a été très faible, ce qui a poussé ces diplomés chomeurs à poursuivre leurs mouvements de protestation dans la rue pour demander à Abdelilah Benkirane de respecter les promesses du gouvernement relatives au recrutement dans la fonction publique.

-Des entreprises menacées de faillite à cause de Abdelilah Benkirane: les trois prochains mois pourraient conduire à une véritable catastrophe économique, selon des sources concordantes, qui ont indiqué que le marché connaît une grave stagnation à cause de manque de liquidités et l’arrêt des activités de plusieurs entreprises qui travaillent dans le domaine des travaux publics, ajoutant que le retard du paiement par l’Etat de ses dettes entrave la réalisation de plusieurs projets et menace la paix sociale.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Divergence de chiffres entre le ministère des Finances et le HCP sur le taux de chomage. Selon le HCP, le taux de chomage a baissé de 6,5 pc au niveau national alors que les chiffres avancés par le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka et le ministre délégué chargé du Budget Idriss El Azami devant la Chambre des représentants révèlent que ce taux est passé de 9,1 pc au 1er semestre 2011 à 9,9 pc au titre du 1er semestre 2012.

-Le Parti socialiste unifié (PSU) critique la « grâce » accordée par Abdelilah Benkirane aux prévaricateurs: Un communiqué du bureau politique du PSU indique que les déclarations du Chef du gouvernement à la chaîne « Al Jazeera » sont contradictoires avec la Déclaration gouvernementale qui avait évoqué plusieurs actions à mener pour la lutte contre la corruption.

-Un acte de sabotage derrière le déraillement d’un train près de Fès: Cet accident a fait 47 blessés parmi les voyageurs et la réduction de la vitesse du train a permis d’éviter une véritable catastrophe.

+AL KHABAR+:.
-Lahcen Daoudi, ministre de l’enseignement supérieur déclare: « Peu importe que le PJD perd sa popularité à cause de la suppression de la gratuité des études supérieures pour les personnes aisées », soulignant que « le plus important demeure l’intérêt du pays avant celui du parti ».

-Des pressions s’exercent sur certains groupes parlementaires pour la révision du rapport de la commission parlementaire sur la prison d’Oukacha: Pour Abdessamad El Idrissi, rapporteur de la commission de la justice et de la législation à la Chambre des représentants, la révision dudit rapport n’est nullement à l’ordre du jour, précisant que seules certaines expressions contenues dans le rapport sont à expliciter davantage.

+LIBERATION+:.
-Nizar et le chiffres qui font peur : Le gouvernement tenté par de nouvelles hausses des prix. Les chiffres présentés par l’Argentier du Royaume, lors d’un exposé devant la Commission des finances à la Chambre des représentants, sont effarants et viennent rappeler que les six premiers mois du mandat gouvernemental tranchent terriblement avec les promesses miroitées toute une campagne durant. Ainsi, Nizar Baraka a dressé un tableau noir de l’économie nationale avec un déficit qui a atteint 99 MMDH, la cause principale étant la facture pétrolière qui a augmenté de 80 pc. Une explication allant dans le sens, comme le laissent prévoir certaines proches du Groupement des Pétroliers du Maroc (GPM), d’une nouvelle augmentation dès le mois de septembre.

+AL BAYANE+:.
-Chambre des Conseillers : Renouvellement du tiers sortant le 28 septembre prochain. C’est officiel. Les élections concernant le renouvellement du tiers sortant de la Chambre des Conseillers, dans son actuelle configuration, auront lieu le 28 septembre prochain. Des sources concordantes affirment que le ministère de l’Intérieur a adressé, au cours de la semaine, une circulaire dans ce sens aux wilayas, préfectures et provinces du Royaume en vue de prendre les mesures qui s’imposent pour l’organisation de ce rendez-vous des grands électeurs.

+AL ALAM+ :.
-Grogne et mécontentement chez les pharmaciens et les rapports entre ces derniers et le ministre de la Santé sont très tendus actuellement, ce qui a poussé le bureau fédéral du syndicat des pharmaciens du Maroc à tenir jeudi une assemblée générale d’urgence au cours de laquelle ils ont exprimé leur étonnement vis-à-vis de l’initiative unilatérale du ministère, soulignant l’existence d’une complicité entre les industriels pharmaceutiques et le ministère sur les prix de certains médicaments tout en menaçant d’observer des mouvements de protestation et de fermer leurs officines.

+BAYANE AL YAOUM+ :.
-L’annonce du retrait de Veolia, la société chargée de la gestion déléguée des déchets ménagers depuis 2008, oblige le conseil de la ville de Rabat à se charger directement de la gestion de ce secteur en attendant l’arrivée d’une autre société délégataire.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Le réseau marocain pour la protection des deniers publics exprime son étonnement vis-à-vis des récentes déclarations de Abdelilah Benkirane concernant le dossier de détournement des deniers publics. Selon le Réseau, les propos du Chef de l’Exécutif consacrent l’impunité et ne répondent nullement aux attentes du peuple marocain qui vit au rythme d’une dynamique politique et sociétale qui réclame la poursuite en justice de toute personne impliquée dans la dilapidation ou le détournement de fonds publics.

+AL MOUNAATAF+:.
-Après les tentatives de son « enterrement » sous l’ère du gouvernement sortant: le rapport sur l’OCE sera examiné en plénière par la Chambre des conseillers le 13 août. Selon plusieurs observateurs, cette séance devrait connaître un vif débat constitutionnel entre les groupes de la majorité et de l’opposition, surtout que l’ancien Chef du gouvernement avait appelé à la suspension des travaux de la commission parlementaire ayant élaboré le rapport, arguant que le dossier était entre les mains de la justice.

-Le bureau national du syndicat national de l’enseignement supérieur refuse, lors d’une réunion d’urgence consacrée à l’examen des déclarations du ministre Lahcen Daoudi sur la question de la suppression de la gratuité des études supérieures, toute tentative visant à porter atteinte à la gratuité de l’enseignement, tout en dénonçant le processus de privatisation du secteur. Suite aux déclarations du ministre, des élèves et des étudiants ont appelé l’organisation de manifestations de protestation.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *