Revue de presse marocaine du 04/06/2012

0 commentaires, 04/06/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titre à la Une qui suscitent l’intérêt de la presse quotidienne de ce lundi:.
+ASSABAH+:.
-Tensions en perspective suite à l’augmentation des prix des hydrocarbures: Le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane indique que la décision était nécessaire en raison des charges dont la Caisse de compensation n’est plus en mesure de supporter et s’engage à préserver le pouvoir d’achat des citoyens, alors que le ministre de l’Intérieur Mohand Laenser promet de prendre des mesures parallèles pour le maintien de l’ordre public.

-Les organisations professionnelles représentant les opérateurs dans le secteur du transport public, les sociétés de transport de marchandises et les propriétaires de taxis s’élèvent contre l’augmentation des prix des hydrocarbures: Le Président de la Fédération nationale du transport routier, Abdelilah Hifdi qualifie de « catastrophique » cette décision prise à un moment inopportun et Mustapha Nkimate, président de la Fédération générale du transport routier et portuaire qualifie de « surprise » la décision qui aura, selon lui, des répercussions sur le coût du transport des marchandises qui sera supporté par le consommateur.

-Le président du parti travailliste Abdelkrim Benatiq met en garde contre les conséquences de la précipitation dans l’organisation des prochaines échéances électorales en la qualifiant de « suicide politique ». Dans ce cadre, il a fait part de son soutien à l’option de report, une décision sage eu égard à la complexité de la conjoncture.

+AL MASSAE+:.
-L’ambassade américaine à Rabat entre sur la ligne du dossier des détenus de la salafia jihadia, dont certains observent une grève ouverte de la faim et appelle au dialogue avec leurs représentants pour les aider au règlement de ce dossier. Le comité conjoint de défense des détenus islamistes surprend les responsables de l’ambassade américaine et refuse de s’asseoir avec eux à la table du dialogue à cause de « la guerre contre le terrorisme et la prison de Guantanamo ».

-Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Dine El Otmani va rencontrer dans les prochains jours des représentants des séparatistes de l’intérieur, selon des sources partisanes. Intervenant sur les derniers développements du dossier du Sahara marocain lors de la réunion du Secrétariat général du PJD, samedi à Rabat, El Otmani a fait savoir être entré en contact avec la MINURSO pour dialoguer directement avec les séparatistes de l’intérieur.

-Flambée des prix des hydrocarbures: Les Marocains choqués. Cette augmentation a été décidée pour faire face aux importantes fluctuations qu’ont connues les prix des produits pétroliers sur le marché international, au coût élevé de la subvention et à ses probables répercussions sur les équilibres financiers.

-Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid donne son accord de principe pour la réouverture de l’enquête judiciaire sur les propos avancés par des détenus de la salafia jihadia, dans lesquels ils indiquent avoir été victimes d’agressions dans la prison de Toulal à Meknès, et le président du Forum Al Karama pour les droits de l’Homme, Abdelali Hamieddine affirme que M. Ramid a fait savoir qu’il n’a aucune objection quant à la réouverture de l’enquête, sachant qu’il y aura des difficultés relatives à l’absence de preuves attestant de ces actes.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Le gouvernement Benkirane prend sa première décision « impopulaire »: Il choisit la fin de semaine pour augmenter les prix des carburants, cinq mois après son entrée en fonction.

-Saad Dine El Otmani rencontre la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton à Istanbul pour résoudre l’affaire Christopher Ross. Selon des sources, les choses se dirigent vers le changement de la position américaine après les larges débats suscités par la décision du Royaume de retirer sa confiance à l’envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara.

-Après la marche de la dignité, le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane en colère contre les manoeuvres de certaines parties qui cherchent à mobiliser les syndicats, les diplomés chomeurs et la rue contre l’actuel gouvernement.

-Des milliers de Marocains victimes du séisme qui a frappé l’Italie la semaine dernière expriment leur mécontentement à l’égard des responsables marocains et envisagent d’organiser un sit-in lundi devant le siège du Consulat du Maroc à Bologne, en signe de protestation contre ce qu’ils qualifient de « négligence et d’indifférence » vis-à-vis de leurs problèmes et souffrances suite à ce séisme.

-Le report des élections et l’augmentation des prix des carburants planent sur la réunion samedi dernier à Rabat du Secrétariat général du PJD et des sources indiquent que des dirigeants du parti de la Lampe n’ont pas caché leur irritation quant à la façon dont a été annoncée l’augmentation des prix des hydrocarbures, mettant en garde contre les conséquences négatives de cette décision.

-Dossier des détenus de la salafia jihadia: Le comité conjoint de défense des détenus islamistes refuse de rencontrer des responsables de l’ambassade américaine et l’accuse de protéger « le terrorisme international mené contre les musulmans ».

+AL KHABAR+:.
-Le ministre de la Justice, Mustapha Ramid donne le feu vert pour la poursuite en justice du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime en la personne de son ministre Aziz Akhannouch suite à une plainte parvenue au procureur général du Roi près le tribunal de première instance de Mohammedia émanant d’un syndicat professionnel de la pêche, dans laquelle il accuse la délégation de la pêche d’être responsable du naufrage d’un bateau de pêche au large de Mohammedia en avril dernier.

-Des sources gouvernementales révèlent qu’il sera procédé à des audits concernant les dysfonctionnements et les irrégularités au sein des chaînes de télévision publiques, des universités et des hopitaux. Ces mêmes sources mettent en garde que toute personne dont la responsabilité dans le détournement de deniers publics sera avérée, ne sera pas épargnée.

-Le Comité préparatoire du 16ème congrès du PI décide d’augmenter à 29 au lieu de 21 le nombre des membres du Comité exécutif du parti pour ouvrir la voie à une plus grande représentativité des femmes et des jeunes au sein de la plus haute instance décisionnelle de cette formation, une première dans l’histoire du parti de la Balance.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Une grève nationale au cours du mois de juin en réponse à la hausse des prix des hydrocarbures: Des centrales syndicales menacent de paralyser l’activité économique et les professionnels du transport lèvent le plafond de leurs revendications et affirment que l’augmentation des prix des carburants se répercutera sûrement sur le coût de transport.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-La hausse des prix des carburants provoque l’ire des professionnels et augure d’une flambée des prix des produits de consommation. Le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif souligne que cette augmentation était inévitable et Fouad Douiri, ministre de l’Energie, précise que l’augmentation va réduire de 5 milliards de DH les dépenses de la Caisse de compensation, alors que des marches et sit-in à Casablanca et à Rabat sont prévus en signe de protestation contre cette augmentation.

-Suspension de tous les concours de recrutement dans l’attente des résultats des travaux de la Commission interministérielle chargée de l’emploi: Ladite Commission engage une course contre la montre pour clore ce dossier qui a provoqué de nombreux problèmes au gouvernement en procédant à la création de trois groupes techniques pour accélérer la cadence du travail.

-Habib El Malki, membre du Bureau politique de l’USFP déclare que le gouvernement a commis 5 erreurs en moins de quatre mois: la mise en oeuvre unilatérale des dispositions de la nouvelle Constitution, la lutte contre l’économie de rente en l’absence d’un programme avec des objectifs clairs et bien définis, la réduction de la bonne gouvernance en ce qui a trait à la gestion sans la lier à un projet socio-économique, l’échec dans la gestion du dossier du Sahara marocain en plus du non-exercice par Benkirane de ses prérogatives en tant que Chef du gouvernement.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Grogne populaire et grande indignation suite à la décision de la hausse des prix des carburants: La décision du gouvernement menace les équilibres macro-économique et augure de la cherté de la vie.

+AL ALAM+:.
-Hausse surprise des prix de certains carburants: Réactions divergentes dans l’attente de ce que nous cache l’avenir. Le ministre Najib Boulif affirme que la hausse était nécessaire pour faire face à la conjoncture difficile qui a eu des effets sur l’économie nationale.

+ATTAJDID+:.
-Le ministre chargé des affaires générales et de la gouvernance, Najib Boulif affirme que la hausse des prix des carburants ne vise pas les catégories démunies, et le président de la Fédération marocaine des droits du consommateur, Bouâaza Kherrati indique que les justifications avancées par le gouvernement à propos de cette augmentation sont infondées et auront un impact négatif sur tous les produits et services.

-Le gouvernement décide la suspension de l’annonce des concours de recrutement dans les administrations publiques dans l’attente des résultats des travaux de la commission interministérielle chargée du suivi du dossier de l’emploi.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-La hausse des prix des carburants, cadeau du gouvernement Benkirane au consommateur à l’occasion des vacances d’été et l’approche du mois sacré du Ramadan: Mustapha El Khalfi indique que cette décision s’inscrit dans le cadre de la subvention des produits alimentaires et la réduction des effets de la hausse des cours du pétrole à l’international et des sources syndicales expriment leur étonnement de cette augmentation et promettent de réagir.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Le gouvernement lie la hausse des prix des hydrocarbures à la fluctuation sur le marché international: Noubir Amaoui, SG de la CDT déclare: « Nous sommes un syndicat citoyen et nous n’allons pas entraver des décisions prises au service de la nation », alors que les professionnels du transport envisagent d’observer un sit-in le 14 juin prochain devant le siège du ministère de tutelle.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Une radioscopie de la jeunesse marocaine de 18 à 44 ans dévoilée par le HCP : 98 pc fiers de leur marocanité, 54 pc vivent encore avec les parents et 1 pc seulement adhèrent à un parti. L’enquête a montré que le référentiel culturel et moral des jeunes en reproduisant les grandes tendances de leurs aînés a accusé un certain nombre de variantes sans conséquence de changement sur le fond traditionnaliste.

-Parti de l’Istiqlal : Abbas El Fassi pressenti au conseil de la présidence. Si l’ancien Chef du gouvernement devra céder son fauteuil de secrétaire général de l’Istiqlal lors du prochain congrès programmé dans quelques semaines, il est aujourd’hui pressenti pour rejoindre l’instance très select du conseil de la présidence. Il s’agit d’une sorte de Conseil des sages pour le parti de la balance. . El Fassi pourra ainsi siéger aux cotés de M’Hamed Boucetta, M’Hamed Douiri ou encore Abdelkrim Ghellab.

+L’ECONOMISTE+:.
-Libye : les affaires reprennent. Toutes les caméras étaient braqués hier dimanche et ce lundi sur la ville libyenne de Benghazi qui abrite la 2ème rencontre arabo-turque des industriels. Le Maroc était en force avec une délégation des opérateurs présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce. L’intérêt réside surtout dans le fait que ce forum consacre toute une session à la reconstruction du pays hote, la Libye. Et les marchés à prendre sont d’importance colossale, d’où la course engagée entre les pays du pourtour méditerranéen.

-Carburants/Hausse des prix : Et maintenant, aux factures. Les compteurs commencent à tourner après la hausse du prix des produits pétroliers intervenue ce week-end. Dans certains secteurs, en particulier ceux où le poste carburant est important, l’activité sera touchée de plein fouet, avertissent les opérateurs acculés à de nouveaux comportements et à des arbitrages logistiques. Les transporteurs n’écartent pas de répercuter rapidement l’augmentation du gasoil. Quant aux industriels qui doivent composer avec un surcoût fuel de 988,04 DH la tonne, la hausse est jugée pénalisante aussi.

+LIBERATION+:.
-Le carburant de 15 à 20 pc plus cher : Le gouvernement Benkirane ouvre le bal des augmentations et des tensions. Un duirham e plus pour chaque litre de gazoil et 2dh pour chaque litre d’essence. C’est énorme ! Le consommateur est si bien servi que c’est là une augmentation qui va, sans nul doute, se répercuter sur bien d’autres produits, quoi qu’en dise Najib Boulif, entre autres membres de l’actuelle majorité qui avait déjà servi un avant-goût qui tranche avec ses promesses électoralistes par l’augmentation des frais d’immatriculation et des vignettes des véhicules automobiles. Le comble c’est que tout cela se fait sans consultation ni égard pour les représentants des classes laborieuses.

+AL BAYANE+:.
-Lahlimi dévoilé les résultats de l’enquête nationale sur les jeunes : Les 20 et plus scrutent l’avenir avec scepticisme. L’enquête a le mérite d’éclairer de grandes zones d’ombre qui affectent cette catégorie de la population et de mettre au grand jour le sentiment d’injustice sociale et de désespoir chez les jeunes.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *