Revue de presse marocaine du 04/03/2014

0 commentaires, 04/03/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiennes parus ce mardi 4 mars:

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Conakry réserve un accueil triomphal à SM le Roi Mohammed VI. SM le Roi Mohammed VI est arrivé lundi après-midi à Conakry pour une visite officielle en République de Guinée, troisième étape d’une tournée africaine qui a conduit le Souverain au Mali, en Côte d’Ivoire et devra le conduire au Gabon. A Sa descente d’avion à l’aéroport international de Conakry-Gbessia, le Roi a été accueilli par le président guinéen, le Pr Alpha Condé. Un accueil des plus chaleureux, voire triomphal, a été réservé au Souverain, notamment par des membres de la communauté marocaine établie en Guinée-Conakry, venus communier avec SM le Roi. A quelques heures de l’arrivée du Souverain, une forte mobilisation des populations guinéennes a été relevée ce lundi le long des grands axes routiers de la capitale Conakry.

– Rabat: règlement de compte lors du dernier conseil de la ville. Les élus du conseil de la ville ont de nouveau omis de discuter des dysfonctionnements dont souffre la capitale. Les conseillers locaux ont, en effet, consacré la session ordinaire de la municipalité, mercredi dernier, au débat autour de la nécessité de révoquer le septième vice-président du conseil, Hassan Benaadi.

AUJOURD’HUI LE MAROC:.

– Forfait: Benkirane recule. En vertu de la loi de Finances, les contribuables forfaitaires devraient, à compter de janvier 2015, consigner leurs achats et dépenses sur des registres pour plus de transparence dans les déclarations. A la suite du dernier conseil, tenu jeudi 27 février, le gouvernement a annoncé officiellement la révision de ces nouvelles dispositions avant même qu’elles n’entrent en vigueur. Cette décision est dictée par le souci de ne pas pénaliser les petits commerçants quid alors des gros qui brassent des milliards et qui se cachent derrière le régime forfaitaire.

– Situation de la presse: pour El Khalfi tout est rose ou presque! « Ce rapport ne renferme pas seulement les indicateurs de la presse, mais encore les engagements du gouvernement à continuer à travailler à l’amélioration de son champ d’action ». Les propos émanent de Mustapha El Khalfi, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Cette déclaration d’intention a suffi à faire, de ce qui n’était au départ que la 2ème édition d’une prestation protocolaire, un moment de vérité particulièrement révélateur. En un mot qu’en 2013, selon le ministre, la situation de la presse n’a pas été aussi critique que ne l’ont dit des organisations telles HRW ou reporters sans frontières.

– Lancement de nouvelles éditions de « Intilak » et « Tatwir »: Moulay Hafid Elalamy veut doper l’innovation. Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique vient de lancer pour l’année 2014 deux nouvelles éditions d’appel à projets pour les instruments de financement « Intilak » et « Tatwir », destinés à promouvoir l’innovation, valoriser la recherche et le développement et générer la propriété industrielle intellectuelle au Maroc.

L’OPINION:.

– La visite de SM le Roi en Guinée, un nouvel élan à la coopération bilatérale. Conakry veut le soutien du Maroc pour mettre en valeur son grand potentiel minier. La visite officielle de SM le Roi Mohammed VI à Conakry servira à la réaffirmation de la longue histoire d’amitié qui existe entre le Maroc et la Guinée et qui remonte à l’époque de feu SM le Roi Mohammed V et de l’ancien président feu Ahmed Sékou Touré, a affirmé le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de la République de Guinée, Lounceny Fall.

– Hamid Chabat répond à Benkirane sur « AL Oula » : « Le peuple dira son mot très bientôt ». Usant de son droit de réponse aux propos d’Abdelilah Benkirane, Hamid Chabat, secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, a adressé plusieurs messages au chef du gouvernement et chef de file du PJD lors d’une émission spéciale, dimanche dernier, sur la chaîne Al Oula.

– En réaction au renouvellement des contrats, la collecte des ordures à Casablanca perturbée. Les photos de montagnes de déchets se multipliant un peu partout à Casablanca ont envahi la toile ces derniers jours. Cette grosse défaillance des services de collecte et de nettoiement de la commune urbaine est conséquente au renouvellement des contrats de collecte et de nettoiement de la ville, entériné le 27 février dernier, et source d’espoir pour la population casablancaise qui aspire à une amélioration palpable.

LIBERATION:.

– L’étau se resserre autour de Sebta et Mellilia pour contrer l’émigration clandestine, le Maroc renforce ses contrôles. Le Maroc renforce son contrôle sur les zones montagneuses voisines de Sebta et Mellilia, alors que les immigrés dont la majorité est originaire des pays subsahariens, font de plus en plus la pression sur ces deux présides occupés, en dépit des mesures prises aussi bien par les autorités marocaines qu’espagnoles.

– Rachid Talbi Alami, candidat de la majorité à la présidence de la Chambre des représentants. Une élection quasi sûre à l’ouverture de la session d’avril de la Chambre des représentants. Candidat de la majorité, Rachid Talbi Alami devrait succéder à Karim Ghellab qui doit céder son fauteuil. La carrière présidentielle de l’istiqlalien a été stoppée net avec le passage tonitruant à l’opposition de sa famille politique.

L’ECONOMISTE:.

– Médicament: les AMM démasquées. Dysfonctionnement à la pelle au sein du ministère de la Santé. Surtout en ce qui concerne la gestion des Autorisations de mise sur le marché de médicaments et produits pharmaceutiques (AMM). Le constat dressé par le dernier rapport de la Cour des comptes peut être qualifié de première bien qu’il n’a rien de réjouissant. Mais il a l’avantage de décrypter de plus près les rouages des procédures et des organes en charge de ces AMM. Des délais de renouvellement qui ne sont pas respectés, des commissions qui siègent avec la moitié de leurs membres et l’absence récurrente de spécialistes concernés.

– Parlement: Ghellab propose une session extraordinaire. Karim Ghellab met les dernières touches pour la convocation d’une session extraordinaire du Parlement dès le 13 mars. C’est une première que le président de la Chambre des représentants prenne une telle initiative. D’habitude c’est le Chef du gouvernement qui le convoque par décret et selon un ordre du jour préétabli. Cette fois-ci, il veut mettre en œuvre les dispositions de la Constitution de 2011, particulièrement l’article 66.

AL BAYANE:.

– Naufrage d’un bateau de pêche près de la baie de Dakhla: 3 morts et 9 disparus (nouveau bilan). Trois personnes sont à déplorer et neuf autres sont encore portées disparues dans le naufrage d’un bateau de pêche, dans la nuit de vendredi à samedi (1er mars), à l’entrée du chenal dans le port de Dakhla, suite à la collision entre un navire de pêche RSW et un sardiner côtier, selon un nouveau bilan du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

– UMT, les phosphatiers réclament une augmentation générale des salaires. Profondément déçu par la détérioration de la situation générale de la classe ouvrière, le 7e congrès de la Fédération nationale des phosphatiers (Casablanca, 22 et 23 février), affiliée à l’Union marocaine du travail (UMT), a adopté une série de revendications réclamant notamment « une augmentation des salaires à la hauteur de la cherté galopante de la vie ».

AL HARAKA:.

– Responsable guinéen: la visite royale permettra aux dirigeants des deux pays d’examiner les sujets de la coopération maroco-guinéenne. « Cette visite que nous attendons depuis longtemps, sera l’occasion pour les deux hommes d’Etat de passer en revue plusieurs aspects de la coopération guinéo-marocaine. Nous attendons des retombées de ce prochain voyage de SM le Roi Mohammed VI », a affirmé Mohamed Diané, directeur du cabinet du Président guinéen Alpha Condé, dans des déclarations à la presse guinéenne. « Les deux hommes passeront au peigne fin les actifs de la coopération bilatérale entre le Maroc et la Guinée avant d’ouvrir et de proposer de nouvelles perspectives aux pouvoirs publics respectifs qui devraient proposer des solutions en vue de redynamiser la grande commission mixte entre les deux pays », a-t-il ajouté.

– Plainte contre Hammouchi: Paris reconnaît sa faute. Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a reconnu dimanche qu' »il y a eu des dysfonctionnements dans la façon dont les choses ont été ordonnancées » concernant la plainte déposée par une association française contre le Directeur général de la surveillance du territoire (DGST) pour une prétendue « complicité de torture » au Maroc. « Il aurait fallu prévenir les intéressés. Les choses auraient dû se faire de manière plus diplomatique », a relevé le chef de la diplomatie française qui était l’invité de l’émission « Le Grand Rendez-vous », diffusée sur Europe1/I-télé/Le Monde.

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– MP: Laenser pressenti pour rester à la tête du parti. Un leader du parti du Mouvement populaire (MP) indique que les dirigeants du parti de l’épi sont pour le maintien de Mohand Laenser à la tête du parti pour un nouveau mandat, faisant savoir que cette nomination ne va pas à l’encontre des dispositions de la loi régissant les partis politiques, qui permettent aux secrétaires généraux de remplir seulement deux mandats successifs.

– El Khalfi: la liberté de la presse au Maroc en progrès constant en 2013. S’exprimant lors d’une rencontre consacrée à la présentation du rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au Maroc en 2013, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a affirmé que ce progrès est perçu sur la base des indices internationaux adoptés en matière d’évaluation de la liberté de la presse.

BAYANE AL YAOUM:.

– El Khalfi: le projet de du Code de la presse ne comprend pas de peines privatives de liberté. Lors d’une rencontre consacrée à la présentation du rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au Maroc en 2013, Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a indiqué que la liberté de la presse au Maroc a connu un progrès continu en 2013, tout en admettant qu' »il existe encore des défis à relever ».

– Consultante française: le Maroc a fait preuve d’une bonne résistance à la crise économique. Le Maroc a fait preuve d’une bonne résistance à la crise, et ce, par la préservation de ses grands équilibres, avec une dette extérieure inférieure à 25 pc du PIB, une ouverture à l’international, une augmentation de la compétitivité et de vastes projets d’investissements publics, souligne la consultante française Anne-Marie Idrac. Dans un rapport paru récemment en France, Mme Idrac, ancienne secrétaire d’Etat française aux transports (1995-1997) et au commerce extérieur (2008-2010), précise qu’un taux de croissance de plus de 5 pc est prévu pour 2014, année où le PIB devrait atteindre le seuil symbolique de 100 milliards de dollars, et de 4 pc pour 2015, faisant savoir que le Fonds monétaire international (FMI) a reconduit sa ligne de précaution et de liquidité de 6 milliards de dollars.

RISSALAT AL OUMMA:.

– Presse: 98 journalistes poursuivis par la justice en 2013. Lors d’une rencontre consacrée à la présentation du rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au Maroc en 2013, Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a indiqué que 98 affaires impliquant des journalistes ont été déférées l’année dernière aux tribunaux, précisant que 66 autres sont encore en cours.

– L’UC tire à boulets rouges contre le gouvernement Benkirane. Hassan Abyaba, membre du Bureau politique de UC, a dénoncé les décisions  » unilatérales » du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, mettant en garde contre les politiques du gouvernement actuel qui, après trois ans de fonction, n’a fait que porter atteinte aux différents secteurs ».

AL ALAM:.

– Politique pharmaceutique: le gouvernement cède à la pression des producteurs. Selon des sources bien informées, le ministère de la Santé a reporté la date d’entrée en vigueur de la décision relative à la baisse du prix de 1.000 médicaments. Selon le président de l’Alliance des pharmaciens istiqlaliens, Karim Aït Ahmed, le ministère de la Santé ne cherchait à travers sa promesse de réduction des prix des médicaments que politiser ce dossier pour gagner des points.

– El Khalfi s’en prend aux ONG internationales et défend la liberté de presse au Maroc. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a précisé à l’occasion d’une rencontre consacrée à la présentation du rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au Maroc en 2013 que les rapports des ONG internationales sont fondés sur des impressions, affirmant que la liberté de presse au Maroc a connu un progrès continu en 2013.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi à Conakry: des projets de coopération sécuritaire et de partenariat économique. « Le Maroc et la Guinée sont complémentaires. Le Maroc a le savoir-faire, les ressources humaines et la technologie, et la Guinée dispose de ressources importantes, surtout au niveau des mines et de l’agriculture », a affirmé le président guinéen, M. Alpha Condé, soulignant que la Guinée souhaite instaurer une coopération « très forte » avec le Maroc.

– USFP: Radi mène une mission de réconciliation. L’ancien premier secrétaire du parti de la rose, Abdelouahed Radi, a réussi à apaiser les tensions en persuadant le courant « Ouverture et démocratie » d’Ahmed Zaïdi d’éviter l’escalade lors de sa dernière réunion, et Driss Lachgar de reporter la réunion, prévue le 11 mars courant, pour l’élection du nouveau président du groupe socialiste dans la Chambre des représentants.

ASSABAH:.

– SM le Roi imprime une nouvelle impulsion aux relations avec la Guinée. SM le Roi Mohammed VI a entamé, lundi, une visite officielle en Guinée visant à renouveler les liens privilégiés unissant le Maroc avec ce pays de l’Afrique de l’ouest. La visite royale dénote que les deux pays sont déterminés à établir les fondements d’une coopération novatrice, dense et multidimensionnelle. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu une évolution particulière et diversifiée durant la dernière décennie, notamment en matière de commerce, banque, transport, tourisme, finances, religion et formation professionnelle.

– El Khalfi: les rapports des ONG internationales sur le Maroc fondés sur des impressions. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que les rapports publiés par les organisations internationales ne sont pas fondés sur des données chiffrées, mais seulement sur des impressions. Intervenant lors d’une rencontre, lundi, pour la présentation du rapport annuel sur les efforts de promotion de la liberté de la presse au titre de l’année 2013, El Khalfi a affirmé que ce rapport est destiné à présenter ces données chiffrées, d’autant qu’elles reflètent la plupart des indicateurs émis par ces organisations.

– Lachgar: l’USFP fait face à des menées secrètes. Le Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a indiqué que son parti est en butte à des conspirations tramées contre son unité et sa cohésion, rappelant une situation similaire vécue par le parti de la rose avant les élections 2007. Lachgar a déclaré au journal que son parti est à l’abri d’une nouvelle dissidence, faisant remarquer que sa formation avait déjà surmonté une pareille situation, qu’il a qualifiée de « nuage d’été ».

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.

– Sahara: La Guinée exprimé son soutien à la proposition d’autonomie. Le président guinéen, Alpha Condé, a exprimé le soutien clair et sans équivoque de son pays à la proposition d’autonomie présentée par le Maroc pour le règlement de la question du Sahara.

– Après des rapports internationaux sombres sur la liberté de presse au Maroc, le ministre de la Communication a émis un rapport tout en rose. Ce rapport fait mousser la situation générale de la liberté d’expression et de presse au Maroc, ce qui a amené des observateurs à s’interroger s’il incombe au ministère de la Communication de publier de pareils rapports.

– Le PJD soulève le voile sur les dysfonctionnements dans le fief de Chabat. Le groupe du PJD dans la municipalité de Fès a présenté un rapport sombre sur la situation générale de cette ville. Des parlementaires et des dirigeants du parti de la lampe dans cette ville ont mis à découvert les « dysfonctionnements majeurs en matière de gestion des affaires de la ville par les Istiqlaliens, et au premier chef le maire Chabat ».

AL MASSAE:.

– Le marché de gros de Casablanca: Les professionnels mettent en garde contre les dysfonctionnements. Mohamed Afkhsi, secrétaire général de la Fédération nationale des agents et travailleurs des marchés de gros de fruits et légumes, a affirmé que les fonctionnaires du service du fisc qui contrôlent les camions chargés de denrées dans le marché de gros de Casablanca falsifient les transactions et émettent de fausses déclarations, faisant ainsi perdre des sommes importantes à l’Etat. Dans une correspondance adressée au directeur du marché de gros des fruits et légumes de Casablanca, Afekhsi a souligné que ces fonctionnaires recourent également aux tripotages de pesage des camions.

– Radi en médiation entre Zaidi et Lachgar. Dans une démarche inédite, Abdelwahed Radi, ancien premier secrétaire de l’USFP, s’interpose pour réparer la crevasse qui s’est ouverte entre Ahmed Zaidi, chef du courant « Ouverture et démocratie » au sein de l’USFP, et Driss Lachgar, Premier secrétaire du parti de la rose, suite à la décision d’écarter Ahmed Zaidi de la présidence du groupe socialiste à la Chambre des représentants et au renvoi de quelques dirigeants devant le conseil disciplinaire. Selon des sources de l’USFP, l’initiative de médiation comporte plusieurs points, notamment la séparation totale entre la présidence du groupe parlementaire et la conduite du courant « Ouverture et démocratie » en plus de la nécessité de se conformer aux décisions de la commission administrative adoptées par le 9ème congrès national.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Pour Chabat, Benkirane agit en chef de parti. Le secrétaire général du Parti de l’Istiqlal Hamid Chabat a déclaré, dimanche, lors d’une émission spéciale sur Al Oula que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane n’agit pas en tant que chef du gouvernement, mais en tant que chef de parti. Chabat a par ailleurs accusé Benkirane de s’immiscer dans les affaires de son parti, l’appelant à faire preuve de sagesse et de clairvoyance.

– Des immigrés irréguliers forcent les barbelés de Mellilia. Selon des sources informées, des immigrés clandestins d’Afrique subsaharienne ont pénétré, vendredi, dans le préside occupé de Mellilia, franchissant la frontière grillagée qui borde la ville en se servant d’armes blanches. Deux éléments de la garde civile espagnole ont été grièvement blessés suite à cet assaut.

AL KHABAR:.

– USFP: Lachgar ne réussit pas à rassembler les députés du groupe socialiste après l’éviction de Zaïdi. Des sources ont indiqué que le Premier secrétaire de l’USFP Driss Lachgar a appelé les députés du groupe socialiste à la Chambre des représentants à une réunion urgente pour expliquer les raisons de la destitution d’Ahmed Zaïdi. Cette réunion a été renvoyée à une date ultérieure suite au refus de certains membres du groupe parlementaire de répondre à l’appel de Lachgar, en signe de protestation contre la manière avec laquelle il s’est comporté vis-à-vis du groupe, ajoutent les mêmes sources.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *