Revue de presse marocaine du 04/02/2015

0 commentaires, 04/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mercredi 04 janvier 2015:

Le Matin.:

– Les victimes d’accidents de travail mieux protégées. Après des années d’attente, la loi 18.12 relative à la réparation des accidents de travail, adoptée par le Conseil de gouvernement le 22 mars 2012 et par les Chambres des représentants et des conseillers à l’unanimité des voix le 23 décembre 2014, est finalement entrée en vigueur puisqu’elle a été publiée au Bulletin officiel n 6328 du 22 janvier 2015. Cette loi rappelle aux entreprises leur devoir sanitaire envers leurs salariés en cas d’accidents.

– Le président de la Chambre des conseillers, M. Mohamed Cheikh Biadillah, a été élu, mardi, président de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) au terme de sa 9ème session plénière tenue depuis lundi dans la Principauté de Monaco. M. Biadillah a été élu à l’unanimité pour un mandat de deux ans (2015-2016) à la tête de cette organisation internationale, née en 2005 et ayant pour objectif de renforcer la coopération politique, économique et sociale entre les pays méditerranéens, afin de favoriser la création d’un espace de paix et de prospérité pour tous les peuples de la Méditerranée.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Projets de lois organiques relatifs aux régions, communes et provinces: L’Intérieur retient 275 propositions des partis. Démarche participative. Ce fut le leitmotiv de l’intervention du chef de gouvernement à la première Chambre parlementaire hier mardi, dans le cadre de la séance mensuelle de questionnement sur la politique générale. Dans sa réponse à la question des groupes de la majorité parlementaire sur les préparatifs pour les prochaines élections, Abdelilah Benkirane a fait savoir que le gouvernement a fait le choix de la concertation avec toutes les formations politiques pour l’élaboration des lois électorales. « Le gouvernement a finalement retenu 275 propositions partisanes sur 721, soit 38 pc du total des propositions », a affirmé le chef de gouvernement.

– Capital immatériel et croissance inclusive: Boussaid livre sa recette. « Le défi est non seulement de multiplier les richesses mais d’en assurer le bénéfice le plus large ». Les propos de Mohamed Boussaid, lors du séminaire consacré, mardi à Rabat, à la croissance inclusive, démontrent la conscience de son département, censée s’étaler à d’autres, de la nécessité d’amélioration de cette croissance. « Une nouvelle composante doit commencer à s’imposer, à savoir le capital immatériel qui représente 75 pc de la richesse globale et qui intègre mieux les exigences de long terme de l’économie réelle », a précisé le ministre de l’Economie et des finances.

L’Economiste.: 

– Les élections en septembre: Benkirane chamboule le calendrier électoral. Les élections communales et régionales seront reportées à septembre prochain. Les dates des élections des représentants des salariés, celles des chambres professionnelles, des conseils préfectoraux et provinciaux seront maintenues respectivement en mai, juin, et juillet. Le chef du gouvernement a officialisé le report des élections communales et régionales à septembre, au lieu de juin, comme initialement prévu. Outre cette annonce faite mardi devant les députés, Abdelilah Benkirane a décliné les préparatifs pour la réussite de ce processus électoral. Les trois projets de loi organique, adoptés par le dernier Conseil des ministres, seront examinés par la Chambre des conseillers. Abdelilah Benkirane a imputé la responsabilité du report des élections à l’ensemble des partis politiques qui l’ont exigé lors des consultations avec le ministre de l’Intérieur.

– Le Gharb confirme sa vocation industrielle. Outre sa vocation agricole eu égard à ses potentialités naturelles, la région du Gharb compte aussi devenir un des pôles industrielles les plus dynamiques du pays. Une stratégie qui se confirme grâce à la plateforme industrielle Atlantic Free Zone (AFZ) qui a connu un vif succès auprès des grandes enseignes internationales. Et pour cause, elle fait partie des ZI (zones Industrielles) intégrées de nouvelle génération incluant une zone libre et une zone franche dédiée à l’exportation. Accompagnée de projets d’infrastructures, une telle plateforme permet déjà à la région du Gharb d’accaparer les plus grands équipementiers automobile, dont certains spécialisés dans le câblage électrique.

Al Bayane.:

– Le Bureau politique s’arrête sur l’évolution positive des relations maroco-françaises. Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a tenu, lundi dernier, sa réunion périodique au début de laquelle il s’est arrêté sur l’évolution positive intervenue au niveau des relations maroco-françaises, à travers la reprise de la coopération juridique et judiciaire sur la base de l’égalité, et de manière à préserver les intérêts des deux pays et à renforcer le fort partenariat ayant toujours lié le Maroc et la France sur tous les plans politique, économique et culturel. A ce propos, le Bureau politique appelle à accélérer la procédure de l’adoption de la convention de coopération juridique et judiciaire dans sa nouvelle mouture et ce, dans le but d’ouvrir des perspectives plus larges à la coopération entre les deux pays dans l’intérêt des deux peuples amis.

– Réunion à Rabat de la Commission interministérielle de l’eau: Examen du projet du Plan national de l’eau. La Commission interministérielle de l’eau a tenu, lundi à Rabat, une réunion sous la présidence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, consacrée à la présentation et l’examen du projet du Plan national de l’eau qui sera soumis à la prochaine session du Conseil supérieur de l’eau et du climat. S’exprimant à cette occasion, M. Benkirane a indiqué que les retenues de l’ensemble des barrages du Royaume se sont élevées du 1er septembre au 29 janvier 2014 à près de 6.3 milliards de m3, soit une hausse de 33 pc par rapport à la même période de l’année précédente.

L’Opinion.:

– Déroulement en cours de l’exercice militaire maroco-américain « Africain Lion 2015″: La dimension multinationale confortée. C’est la première fois, depuis que cet exercice militaire a été entamé en 2006, que des pays africains y prennent part. Précédemment, seuls des experts du renseignement géo-spatial de l’armée allemande, la Bundeswehr, ainsi que des membres portugais, italiens et polonais de la Frappe navale et de soutien des Forces de l’OTAN, le STRIKFORNATO, y avaient participé. Avec 2500 soldats des contingents des divers pays participant à l' »Africain Lion 2015 », qui seront engagés au cours de la deuxième phase du programme, il s’agira là du plus grand exercice militaire du genre jamais organisé sur le continent africain.

– Jusqu’à cinq ans de prison ferme au procès du « drame de Bourgogne ». Des peines de deux à cinq ans de prison ferme, assorties d’importants dommages et intérêts, ont été prononcées lundi à l’issue du procès du « drame de Bourgogne » à Casablanca, où 23 personnes sont mortes en 2013 dans l’effondrement de trois immeubles. Sur les dix personnes poursuivies, sept ont été reconnues coupables « d’homicide involontaire » ou « d’infractions au code de l’urbanisme ». Les trois dernières, qui comparaissaient libres, ont été relaxées.

– Tourisme: Un plan d’action et une enveloppe de 100 millions de dirhams pour soutenir le secteur. Le Maroc a annoncé lundi un plan d’action en soutien au secteur touristique, vital pour son économie, qui prévoit notamment de réaffirmer la « stabilité » du Royaume, sur fond de baisse des réservations en France, son premier marché. Le Royaume, qui a dépassé pour la première fois les 10 millions de visiteurs en 2013, affiche l’ambition de doubler ce chiffre d’ici 2020. Un plan d’action doté de 100 millions de dirhams (9,5 millions d’euros) a été mis en place « en vue de renforcer la promotion de la destination Maroc sur certains marchés touristiques », a indiqué lundi le ministère du Tourisme dans un communiqué.

Libération.:

– ?Exécutif et syndicats reprendront langue mardi prochain. Les centrales syndicales et le gouvernement se réuniront la semaine prochaine dans le cadre du dialogue social. Selon Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT, deux points figurent à l’ordre du jour de cette réunion: la réforme du régime des pensions civiles et le cahier revendicatif des centrales syndicales. Fatihi a également affirmé que les syndicats ont toujours exigé que la problématique de la réforme des Caisses de retraite soit débattue dans le cadre du dialogue social et ce, en opposition avec la volonté du gouvernement Benkirane de les en dissocier.

– L’ONDA injecte une enveloppe de 3,88 MMDH dans les investissements. Au titre de l’année 2015, l’Office national des aéroports (ONDA) a alloué aux investissements une enveloppe de 3,88 milliards de dirhams (MMDH). C’est ce qu’a indiqué, en début de semaine, un communiqué du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, précisant que cette somme mobilisée comprend 1,69 MMDH pour la poursuite du développement des capacités aéroportuaires, 939 millions de dirhams (MDH) pour la sûreté et la sécurité des aérodromes et 645 MDH pour la navigation aérienne (extension de la capacité aérienne, construction d’un nouveau Centre de contrôle régional à Agadir…).

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed El Ouafa, demande l’arbitrage de Benkirane pour trancher dans le différend qui l’oppose aux députés, tant de la majorité que de l’opposition, sur les attributions de l’Instance nationale de probité, de prévention et de lutte contre la corruption. La commission de législation de la Chambre des représentants avait suspendu, lundi, sa réunion consacrée au vote du projet de loi relatif à cette instance. Des sources au sein du parlement ont précisé que les députés cherchent à élargir le champ des attributions de ladite Instance, alors que le gouvernement tient à délimiter ses domaines d’interventions afin d’éviter qu’elle ne devienne une sorte de « parquet général ».

– Le ministère du Tourisme et la Confédération nationale du tourisme se sont mobilisés dans le cadre des actions anticipatives de la cellule de veille public-privé (créée le 14 janvier 2015) pour la mise en place d’un plan d’action à court terme, d’une enveloppe budgétaire de 100 millions de dirhams, en vue de renforcer la promotion de la destination Maroc sur certains marchés touristiques étrangers. Ce plan d’actions vise également à suivre l’évolution des comportements des différents marchés émetteurs en vue d’atténuer l’impact des évènements de Paris et des amalgames qui pourraient en résulter, ainsi qu’à préserver l’activité des entreprises touristiques, qu’elles soient hôtelières ou de distribution, relève un communiqué du ministère du Tourisme.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– Les députés de l’opposition réagissent aux déclarations du chef du gouvernement concernant le report des élections. La députée membre du groupe socialiste, Hasna Abou Zayd, a affirmé que l’USFP n’a jamais demandé le report des élections au mois de septembre prochain. Le député du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdellatif Ouahbi, a affirmé, à son tour, que son parti n’a pas demandé le report des élections, admettant toutefois que l’organisation de ces élections le 12 juin 2015 est difficile d’un point de vue technique. Des sources ont également indiqué que le parti de l’Istiqlal n’a jamais demandé le report des élections au mois de septembre prochain.

– Le Bureau politique de l’USFP, qui a tenu lundi à Casablanca sa réunion hebdomadaire, a estimé que le projet de la constitution d’une commission centrale (pour contrôler les élections), présenté par le gouvernement, n’a aucun fondement juridique. Par ailleurs, le bureau politique a approuvé la proposition présentée par le premier secrétaire concernant la formation d’une commission nationale des élections qui regroupera des représentants de l’ensemble des structures nationales, provinciales et sectorielles. Laquelle commission sera invitée à tenir une réunion au cours des semaines à venir.

Al Massae.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a demandé, lundi à l’occasion d’une rencontre avec les membres de la Commission interministérielle de l’eau, de vérifier les mécanismes de financement du plan national. La mise en oeuvre de ce plan requiert près de 191 milliards de dirhams à l’horizon 2030, outre les 29 milliards de dirhams nécessaires pour le financement du projet de réacheminement de l’eau entre les bassins hydrauliques.

– Le volume des investissements saoudiens au Maroc devra dépasser les 15 milliards de rials saoudiens (38 milliards de dirhams) avant fin 2016, a estimé un opérateur économique saoudien membre du Conseil d’affaires maroco-saoudien, Mohamed bin Badr Al-Doussari. Selon M. Al-Doussari, dont les propos ont été rapportés lundi par le quotidien économique saoudien « Al-Iqtissadiya », le volume actuel des investissements saoudiens au Maroc, estimés à 10 milliards de rials (25,45 milliards DH), devra dépassera les 15 milliards de rials (38 milliards DH) avant la fin de 2016 « grâce à plusieurs facteurs dont la stabilité politique que connaît le Maroc et la forte coordination entre les deux gouvernements à travers, notamment, la haute commission mixte et le Conseil d’affaires maroco-saoudien ».

Al Alam.:

– Les déclarations du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors d’une réunion du PJD, qualifiant la lutte pour la présidence du Wydad de Casablanca de « baltaja », a suscité une grosse colère au sein du club. L’association « Wydad Al Oumma » a dénoncé, dans un communiqué, cette sortie de Benkirane « qui n’est autre qu’une tactique électoraliste ».

– Le secrétaire général du parti de l’Istiqlal, Hamid Chabat, a indiqué, lors d’un meeting à Tanger, que son parti « a choisi le camp du peuple » et qu’il « continuera sa lutte face au gouvernement qui a tourné le dos à ses engagements et aux besoins exprimés par les Marocains ».

Al Haraka.:

– Le Maroc a fait de la vocation méditerranéenne « l’une de ses principales orientations stratégiques » et œuvre pour faire de la Méditerranée « un exemple de complémentarité économique et de coexistence pacifique », a souligné, lundi dans la Principauté de Monaco, le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah. Intervenant lors de la séance d’ouverture de la 9ème session de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), M. Biadillah a relevé que cette orientation s’inscrit en harmonie avec la consécration, dans la constitution de 2011, de la dimension méditerranéenne parmi les affluents de l’identité marocaine, ajoutant que le Royaume veut contribuer à réaliser le développement méditerranéen durable et à faire de la région une zone de diversité culturelle par excellence.

– Le trafic aérien a affiché une hausse de 4,84 pc en 2014 par rapport à l’année 2013, avec plus de 17 millions de passagers. Un communiqué du ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique a souligné que cette performance s’explique notamment par une nette progression du trafic domestique (+16,34 pc), tandis que le trafic international a connu une progression de 3,7 pc avec une augmentation significative du trafic avec l’Afrique (+20,3 pc).

Attajdid.:

– Le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, a fait savoir que quelque 800.000 demandes d’inscription sur les listes électorales ont été déposées à fin janvier dernier, dont 218.000 demandes formulées via le site électronique réservé à cette fin, faisant état de l’ouverture de 4.012 bureaux d’inscription à l’échelle nationale. Benkirane, qui s’exprimait lors de la séance mensuelle des questions orales à la Chambre des représentants, consacrée à la préparation des prochaines élections, a affirmé que le gouvernement s’engage à observer une impartialité totale vis-à-vis de tous les candidats.

– La maîtrise de l’anglais est nécessaire pour accompagner le progrès technologique enregistré en matière de recherche scientifique, a souligné le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi. Au cours d’un atelier de travail traitant de « la promotion de l’emploi à travers les nouvelles technologies », le ministre a souligné l’impératif de faire en sorte que l’université marocaine intègre les nouveautés technologiques et soit au diapason des défis de la mondialisation et des nouvelles exigences du marché du travail.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Selon le Conseil économique, social et environnemental (CESE), la mauvaise gouvernance constitue le talon d’Achille des associations et des mutuelles. Relevant que ces structures tiennent un rôle fondamental dans le processus de développement et constituent un pilier essentiel de l’économie sociale et solidaire, le CESE signale, dans un projet d’avis sur les associations et mutuelles, qu’elles ont besoin de qualification afin de pouvoir développer leur action et renforcer leur contribution au développement.

– Le Forum de soutien aux autonomistes de Tindouf a indiqué que les sit-in de protestation observés à l’intérieur des camps reflètent l’indignation de la population et sa prise de conscience croissante de la nécessité de militer pour mettre fin à la situation déplorable qui prévaut dans les camps et qui est imposée par la force par la direction du Polisario. Elle traduit également la prise conscience quant aux manoeuvres ourdies constamment par cette direction dans le but de prolonger la souffrance des séquestrés et l’instrumentaliser pour obtenir les aides internationales.

Rissalat Al Oumma.:

– Une crise latente secoue la majorité parlementaire depuis l’adoption par la commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants d’une proposition d’amendement du projet de loi organique relatif à l’organisation et la gestion des travaux du gouvernement, présentée par les partis de l’opposition. Cet amendement, portant sur l’article 32 qui interdit le cumul du mandat de président de collectivité locale avec celui de parlementaire ou de ministre, concerne au premier chef le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rebbah (PJD), le ministre chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration Mohamed Moubdi (MP), et le ministre délégué chargé du Commerce extérieur Mohamed Abbou (RNI), tous présidents de collectivités locales.

– Les petites et moyennes entreprises (PME) menacées de crise cardiaque alors que les grandes entreprises s’adjugent la plupart des privilèges, selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI). Ce rapport pointe du doigt les larges privilèges octroyés par le gouvernement aux grandes sociétés, au moment où les PME ne bénéficient pas d’assez de soutien, bien qu’elles constituent le principal levier de création d’emploi. Le FMI appelle le gouvernement à appuyer davantage ces entreprises en les faisant profiter de mesures incitatives financières et fiscales.

Al Assima Post.:

– Le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a procédé, mardi à l’agropole de Berkane, au lancement du nouveau Système national d’identification et de traçabilité animale (SNIT). Ce programme, le premier du genre à l’échelle nord-africaine, utilise une technologie innovante basée sur l’identification des animaux par des boucles électroniques qui fonctionnent par radiofréquence.

– Un programme gouvernemental pour aider 25.000 chômeurs à intégrer le marché du travail. Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, a indiqué que son département ambitionne de faire bénéficier 25.000 personnes en chômage des programmes de formation afin de les rendre aptes à intégrer le marché de l’emploi.

Assabah.: 

– Le ministre de la Justice et des libertés, Mustapha Ramid, a démenti que le ministère de l’Intérieur soit derrière la décision du report des élections à septembre au lieu de juin comme initialement prévu. Il a affirmé, dans une déclaration au quotidien, que la demande de report des élections a été formulée par les partis politiques, sans mentionner expressément les partis de l’opposition.

– Le Haut-commissariat au plan a indiqué qu’en 2014, l’épargne nationale s’est établie à 25,8 pc du PIB contre 26,6 pc en 2013, et ce malgré la hausse des revenus nets en provenance de l’étranger, en particulier les transferts des Marocains résidant à l’étranger et les transferts provenant des pays du Conseil de coopération du Golfe. D’autre part, le taux de croissance de la consommation des ménages a connu une régression en passant de 3,7 pc en 2013 à 3,3 pc en 2014, selon la même source.

Al Mounaataf.: 

– Le Centre d’études pour la démocratie populaire (CEDEPU) a affirmé que la direction du polisario a fait de la solidarité internationale « un fonds de commerce très lucratif », dénonçant « le détournement systématique » de l’aide humanitaire destinée aux populations de Tindouf. Réagissant aux révélations accablantes de l’Office européen anti-fraude (OLAF), cette ONG basée à Santiago a déploré l’instrumentalisation par une minorité de l’aide humanitaire destinée aux populations de Tindouf, au grand dam de la coopération européenne et de milliers de familles séquestrées.

– Nouveau round de dialogue social la semaine prochaine. Les syndicats s’apprêtent à dresser leurs revendications dans leur intégralité devant le gouvernement. Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), a affirmé, dans une déclaration au journal, que les centrales syndicales posent la discussion de l’ensemble de leur cahier revendicatif comme condition incontournable pour la poursuite du dialogue avec le gouvernement.

Assahra Al Maghribia.: 

– Programmation de 60 plans de gestion et de réhabilitation des zones humides dans le cadre de la stratégie 2015-2024 et signature de quatre conventions de partenariat visant la préservation des systèmes environnementaux, à l’occasion de la journée mondiale des zones humides. Le Haut-commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD), Abdeladim El Hafi, a estimé que « la protection des zones humides est vitale vu que la surface de cette dernière a dégringolé de façon vertigineuse ». – La Direction de la météorologie nationale dévoile les prévisions de températures pour plusieurs régions du Royaume. Elle prévoit une baisse notable des températures avec vent fort et chutes de neige dans plusieurs régions du Royaume à partir de mercredi et jusqu’au samedi prochain.

Bayane Al Yaoum.: 

– Le Bureau politique du Parti du progrès et du socialisme salue les activités partisanes dans le cadre de la campagne d’inscription sur les listes électorales et poursuit ses préparatifs pour la 3ème session du Comité central. Le BP du parti du Livre s’est arrêté sur l’évolution positive des relations maroco-françaises, à travers la reprise de la coopération juridique et judiciaire sur la base de l’égalité et a enregistré avec satisfaction la reprise du dialogue social.

– Le Maroc expose, lors de la 9ème session de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM), les réformes structurelles qu’il avait lancées. Intervenant durant la séance d’ouverture de cette session, Mohamed Cheikh Biadillah, président de la Chambre des conseillers, a affirmé que le Maroc a fait de la vocation méditerranéenne « l’une de ses principales orientations stratégiques » et œuvre pour faire de la Méditerranée « un exemple de complémentarités économique et de coexistence pacifique ».

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *