Revue de presse marocaine du 04/02/2014

0 commentaires, 04/02/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce mardi 4 février:

AUJOURD’HUI LE MAROC:. 

– Entretien avec le ministre de la Santé Lhoussaine Louardi: La réforme jusqu’au bout! Dans cet entretien accordé à l’ALM, Lhoussaine Louardi affirme que les syndicats ne veulent pas négocier avec le ministre la loi encadrant la pratique de la médecine au Maroc et la rejettent catégoriquement. Louardi a dévoilé que 220.000 Marocains avaient triché, usant à la fois de la carte AMO et du Ramed. Ils sont venus dans les hôpitaux pour bénéficier de tous types de soins, de scanners et d’interventions sans rien payer. Pour le ministre de la santé, ce n’est pas le ministre qui est malade, c’est tout le système qui l’est et qui a besoin d’un effort colossal pour être soigné.

– Un décret sur la prime à la casse en gestation. Intense activité au ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique. En l’espace de quelques semaines, une multitude de réunions ont été organisées avec les syndicats du secteur des transports alors que de nouvelles rencontres sont annoncées pour les prochains jours. Le ministère délégué chargé du transport doit s’atteler désormais à la délicate tâche de définir les contours du programme cadre prévu par la loi de Finances qui doit démarrer dès cette année et se poursuivre jusqu’en 2016. Dans ce sens, un décret sur la prime à la casse et les primes de renouvellement des véhicules est aujourd’hui en gestation.

LIBERATION:.

– Des dizaines de médicaments dangereux en vente libre. Le nouveau numéro de la revue « Prescrire » ressuscite le débat sur l’efficacité et la sûreté des médicaments. Elle vient de publier une liste noire de plusieurs dizaines de médicaments jugés plus dangereux qu’utiles. Elle demande leur retrait du marché en raison des risques sanitaires disproportionnés qu’ils représentent par rapport aux bénéfices apportés.

– Grèves et sit-in en série: la grogne monte contre le gouvernement Benkirane. La politique du gouvernement Benkirane ne cesse d’exaspérer tout le monde. Le nombre croissant de grèves dans tous les secteurs ne peut s’expliquer que par l’ire provoquée par les décisions prises par l’Exécutif depuis son investiture en 2012.

AL BAYANE:.

– Subvention du prix du blé tendre importé: Le pain ne subira aucune augmentation. Contrairement aux informations qui circulent à grande échelle sur une éventuelle hausse du prix de pain depuis quelque temps, le gouvernement vient de couper court à ces rumeurs. L’Exécutif a décidé de subventionner le prix du blé tendre importé destiné à la production de la farine. L’Etat supportera l’équivalent de 4,82 dirhams par quintal importé durant la période allant du 1er au 25 février 2014. Objectif: maintenir le pain au prix de 1,20 dirham l’unité.

– Sahara: La France réitère son appui aux efforts de M. Ross. La France a réitéré, lundi, son appui aux efforts de l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara, Christopher Ross, soulignant qu’elle entretient un dialogue régulier avec lui. « Nous appuyons les efforts de M. Christopher Ross et entretenons un dialogue régulier avec lui comme avec les principaux partenaires intéressés », a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal, lors d’un point de presse.

L’OPINION :.

– Marché du travail en 2013: le taux de chômage atteint 9,2 pc. La population active en chômage s’est accrue de 4,1 pc au niveau national, passant de 1.038.000 en 2012 à 1.081.000 chômeurs en 2013, soit 43.000 chômeurs en plus. En conséquence, le taux de chômage a connu, au niveau national, une légère hausse de 0,2 point, passant de 9 pc en 2012 à 9,2 pc en 2013. C’est ce que vient de souligner le HCP dans sa note d’information relative à la situation du marché du travail en 2013.

– Algérie/Réfugiés syriens: Le manquement d’un régime à ses responsabilités. En tournant le dos aux réfugiés syriens livrés à leur sort à la frontière avec le Maroc, les autorités algériennes se contredisent elles-mêmes une nouvelle fois sur leur prétendu « engagement inconditionnel pour la défense des causes justes dans le monde », a affirmé lundi la directrice du Centre international pour le développement et la résolution des conflits (CIDRC), Rowaida Maroue. « Ce manquement du pouvoir algérien à ses responsabilités conformément au droit international est d’autant plus grave qu’il a cru bon fermer les yeux sur la réalité et tromper l’opinion publique en entrainant les relations avec un pays voisin dans une énième crise diplomatique », a déclaré cette experte libanaise des droits de l’Homme.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Le chômage affecte près de 20 pc des jeunes citadins. Après un léger repli, le chômage est de nouveau en hausse au Maroc. Le volume global a augmenté de 43.000 personne au niveau national. Les jeunes urbains diplômés sont les plus touchés. Le taux de chômage des 15-24 ans est passé de 18,6 pc à 19,3 pc.

– Sahara marocain: les tribus sahraouies interpellent l’ONU pour obtenir la libération des détenus de Tindouf. La tribu Rguibat-Souaed de Laâyoune a appelé le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, M. Ban Ki-moon, à intervenir immédiatement pour mettre un terme aux violations et aux abus commis par les milices du polisario et les forces algériennes contre les manifestants dans les camps de Tindouf (sud-ouest de l’Algérie). Dans une lettre adressée à M. Ban Ki-moon, à l’issue d’une réunion tenue samedi à Laâyoune, la tribu a exprimé sa forte condamnation de « l’intervention barbare » des éléments du polisario et des forces algériennes contre les manifestants de la tribu dans les camps de séquestration, soulignant que ces manifestants ont été maltraités verbalement et physiquement.

L’ECONOMISTE:. 

– Les vrais chiffres du Fonds de cohésion sociale. Le Fonds d’appui à la cohésion sociale affiche visiblement une bonne santé. Au 31 décembre 2013, ses recettes se sont établies à 3,548 milliards de dirhams. Au cours de cette année, ce disponible atteindra 4,1 milliards de dirhams. Ce montant ne prend pas en compte les produits de la contribution libératoire au titre des avoirs et liquidités à l’étranger.

– Décompensation: Le marché auto revoit ses calculs. La fin du soutien du prix de l’essence aura pour effet d’accentuer la position des voitures diesel sur le marché. La parc automobile, très largement diesel, le sera encore plus avec les conséquences que cela implique en termes de pollution. Dans l’immédiat, beaucoup de concessionnaires seront contraints de revoir leur politique sous peine d’être évincés du marché.

AL MOUNAATAF:.

– Belmokhtar: Les protestations des élèves sont limitées et incompréhensibles. Les protestations des élèves qui ont accompagné la mise en œuvre du programme « Massar » sont restées en effet limitées et incompréhensibles, a souligné le ministre de l’Education nationale et de la Formation professionnelle, Rachid Belmokhtar, arguant que ce qui a été dit aux élèves par rapport à certains aspects de l’application dudit programme est « dénué de fondement, surtout que le système d’évaluation des élèves restera inchangé ».

– Le recensement général de la population et de l’habitat nécessite la mobilisation de plus de 52.000 enquêteurs. Le prochain recensement de la population, qui sera mené en septembre 2014, soit dix années après le dernier recensement qui eut lieu en septembre 2004, nécessitera la mobilisation sur le terrain de pas moins de 52.000 enquêteurs.

– Aboudrar: la lutte contre la corruption ne doit pas servir des fins politiciennes. S’exprimant lors d’une conférence sur l’enrichissement illégal, le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Abdeslam Aboudrar a indiqué qu’il ne faut pas instrumentaliser la lutte contre la corruption pour des fins politiciennes.

AL HARAKA:.

– Ambassadeur du Japon: Le Maroc, un pays prospère doté d’une économie en expansion et d’un marché prometteur. Le Royaume du Maroc fait partie des régions prospères, dotées d’une économie en expansion et d’un marché prometteur, ciblées par les entreprises japonaises, a indiqué samedi à Rabat l’Ambassadeur du Japon au Maroc, Tsuneo Kurokawa. « L’investissement au Maroc, est un sujet d’actualité en croissance rapide. Quelque 35 entreprises japonaises se sont déjà installées au Maroc et ont créé plus de 20.000 emplois », a relevé le diplomate lors de la 6ème rencontre « Morocco Kikoku kenshuin Dosokai » (KKD) sous le thèmes, « Les relations maroco-nippones, quelles opportunités pour les investissements et le tourisme? ».

– El Khalfi: Le Maroc en passe de lancer une nouvelle génération de réformes pour améliorer la production audiovisuelle. Le Maroc est en passe de lancer une nouvelle génération de réformes visant à améliorer la production audiovisuelle, a indiqué samedi à Rabat le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. Ces réformes visent essentiellement le renforcement de l’indépendance des médias publics et la consolidation des prérogatives de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), a indiqué M. El Khalfi lors d’une journée d’étude organisée par le ministère de la Communication sur la promotion de la production audiovisuelle nationale.

BAYANE AL YAOUM:.

– Transparency Maroc réclame la criminalisation de l’enrichissement illégal. Les participants à une conférence, organisée dimanche par Transparency Maroc, ont appelé à la criminalisation de l’enrichissement illégal et la création d’une instance judiciaire indépendante et partielle pour mener des investigations sur ces dossiers.

– La commission du dialogue national sur la société civile fait escale à Bruxelles. La Commission du dialogue national sur la société civile a fait escale, dimanche à Bruxelles, dans le cadre de ses consultations des Marocains du Monde entamées en novembre à Lyon dans le centre-est de la France. Après s’être réunie vendredi dernier à Paris avec des associations de la région parisienne, la Commission du dialogue national sur la société civile a tenu un colloque dans la capitale de l’Europe avec des acteurs associatifs venus de différents pays du vieux continent pour recueillir leurs propositions et tirer parti des expériences démocratiques qu’ils ont vécues dans leurs pays d’accueil.

AL KHABAR:

– Casablanca: L’Intérieur injecte 1.2 milliard de dirhams pour la mise en œuvre du plan d’urgence. Le ministère de l’Intérieur a injecté 1.2 milliard de dirhams pour la mise en œuvre du plan d’urgence de la ville de Casablanca, concocté pour sortir la ville de sa crise de gouvernance.

– Les fonctionnaires de la CNSS en grève nationale les 6 et 7 courant. Lors d’une réunion, tenue samedi dernier à Casablanca, le conseil national des fonctionnaires de la CNSS -affilié à l’UMT- a décidé d’observer une grève nationale les 6 et 7 février, pour réclamer l’amélioration des conditions de travail et répondre aux revendications de la classe ouvrière.

RISSALAT AL OUMMA:.

– La Coordination nationale des enseignants titulaires de licences, exclus de la promotion, attachés à leur droit légitime à l’avancement. Dans un communiqué, la coordination a dénoncé l’approche du ministère de l’Education nationale qui a demandé aux enseignants de mettre des notes maquillées, afin de faire aboutir le programme « Massar ».

– Casablanca: feu vert au plan d’urgence. Selon des sources du journal, le ministère de l’Intérieur a donné son feu vert au Conseil de la ville de Casablanca pour mettre en œuvre la première tranche du plan d’urgence.

ASSABAH:.

– Révocation de plus de 33 conseillers communaux. Le ministère de l’Intérieur vient de mettre au point une nouvelle liste comportant les noms de conseillers communaux qui seront destitués ou suspendus. Il s’agit de plus de 33 conseillers communaux, dont des présidents de conseils communaux, accusés, selon des rapports de la Cours des comptes et des commissions d’inspections, d’enrichissement illégal, rapportent des sources informées.

– Les parlementaires mettent la main au portefeuille. Le bureau de la Chambre des conseillers a décidé d’effectuer des prélèvements sur les rémunérations des conseillers en faveur du Fonds de cohésion sociale. Après une année de tergiversation, les services financiers de la deuxième Chambre ont décidé pour la première fois, en fin du mois dernier, d’effectuer des prélèvements de 2pc sur les rémunérations des conseillers au profit du Fonds. Ces prélèvements ont été opérés à titre rétroactif à partir de janvier 2013.

– PJD: Des ONG internationales pour surveiller le déroulement des élections locales. Le groupe du PJD à la Chambre des représentants a proposé d’élargir le champ de surveillance internationale aux élections locales pour inclure les ONG internationales. Le groupe du PJD a également appelé à permettre à la justice administrative de trancher les litiges qui opposent les autorités locales aux instances de surveillance.

AL MASSAE:.

– Marrakech: La neige coûte la vie à trois personnes. Trois personnes ont péri à cause des chutes de neige qui menacent la vie de milliers de personnes dans les environs de Marrakech. Plus de 120 douars ont été encerclés suite à ces chutes et leurs habitants peinent pour accéder aux services de base.

– Le ministre de l’Intérieur face à la colère des fonctionnaires des collectivités locales. Un communiqué de l’ODT indique que les fonctionnaires communaux ont décidé de mener une grève nationale jeudi prochain pour protester contre les conditions déplorables du secteur depuis une décennie.

ATTAJDID:.

– Les fonctionnaires fantômes dans l’obligation de restituer l’argent. Des centaines de fonctionnaires fantômes seront radiés et le nombre exact de ces fraudeurs sera dévoilé prochainement qui, outre la perte de leurs postes budgétaires dans la fonction publique, seront dans l’obligation de restituer l’argent perçu indûment, indiquent des sources informées.

– Le MEN dément catégoriquement avoir décidé de suspendre provisoirement le lot 2 du Massar « Evaluation des élèves ». Le ministère de l’Education Nationale a démenti catégoriquement les informations relayées par certains médias et sites électroniques selon lesquelles le ministère aurait décidé de suspendre provisoirement le lot 2 du système Massar relatif à l' »Evaluation des élèves » à travers une note aux délégations provinciales demandant le report de la mise en œuvre de ce volet à la prochaine rentrée scolaire. Dans un communiqué, le ministère « dément catégoriquement ces informations infondées », et affirme que ses services extérieurs poursuivent leur travail normalement pour ce qui est du lot évaluation et examens dans le cadre du système « Massar », destiné à la gestion des notes des contrôles continus.

ASSAHARE AL MAGHRIBIYA:.

– Tindouf: malgré la pression, la révolte se poursuit. En dépit de la répression violente exercée par les milices du polisario, appuyées par les forces algériennes, la révolte se poursuit à Tindouf, tandis que des voix s’élèvent pour demander au secrétaire général des Nations-Unies d’intervenir pour protéger les détenus. Par ailleurs, le mouvement la « Ligne du martyr » a souligné que le polisario manque de légitimité et ne représente pas tous les sahraouis, réclamant son droit de prendre part aux négociations qui se déroulent sous l’égide de l’ONU en vue de parvenir à une solution pacifique au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

– Azzaz: La subvention de la farine nationale du blé tendre est loin de résoudre les problèmes du secteur de la boulangerie. Le président de la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries, Houcine Azzaz, a affirmé que la subvention de la farine nationale de blé tendre ne va pas résoudre les problèmes du secteur, ajoutant que la Fédération attend la rencontre avec Benkirane avant de prendre toute décision.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– Des désaccords au sein de la majorité empêchent de trancher les priorités du programme gouvernemental. La commission chargée de classer les priorités, émanant du département du Chef du gouvernement, n’a pas encore tranché ni en matière de classement des priorités ni en ce qui concerne l’entame de l’élaboration des chantiers de réforme, selon une source informée qui précise que les divergences ont été flagrantes entre les représentants du PPS et du RNI à cause de leur vision de réforme.

– Ban Ki-moon appelé à intervenir pour mettre fin aux violations commises contre les manifestants dans les camps de Tindouf. La tribu Rguibat-Souaed de Laâyoune a appelé le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, M. Ban Ki-moon, à intervenir immédiatement pour mettre un terme aux violations et aux abus commis par les milices du polisario et les forces algériennes contre les manifestants dans les camps de Tindouf (sud-ouest de l’Algérie).

AL ALAM:.

– L’UGTM brandit le carton rouge au gouvernement. L’UGTM a décidé, lors du congrès extraordinaire de son conseil général tenue samedi dernier à Rabat, d’organiser une marche nationale le 23 février prochain pour faire face aux politiques intransigeantes et impopulaires du gouvernement.

– Le groupe de l’Unité et de l’égalitarisme (PI) convoque la commission de l’Education à propos de Massar. Le groupe istiqlalien de l’Unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants a demandé la tenue d’une réunion urgente avec la commission de l’Education, de la Culture et de la Communication pour examiner les dernières nouvelles relatives au secteur de l’enseignement, notamment les protestations des élèves qui ont eu lieu dans plusieurs villes marocaines suite à la décision du ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle de mettre en application le lot 2 du système Massar relatif à l' »Evaluation des élèves qui continue à susciter de nombreuses réactions.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Le déluge est inéluctable pour les dirigeants du polisorio. Le mouvement « La ligne des martyrs » s’est élevé, dans un communiqué virulent, contre la direction corrompue du polisario, soulignant que le déluge des jeunes sahraouis est inéluctable pour ses pseudo-dirigeants qui exploitent la souffrance des populations séquestrées aux camps de Tindouf.

– Bientôt commenceront les travaux de construction du Grand stade de Casablanca. Dans une déclaration inattendue, le ministre de la jeunesse et du Sport, Mohamed Ouzzine, a indiqué dans une déclaration à la chaîne France 24 que les travaux de construction du Grand stade de Casablanca vont commencer bientôt.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIYA:.

– Benkirane mitraille l’opposition. Le secrétaire générale du PJD a sonné la charge contre ses rivaux de l’opposition, lors de la réunion du comité central de la jeunesse de son parti tenue dimanche dernier, en appelant Chabat, sans le nommer, à démissionner, le qualifiant de « corrompu » et en avançant que Lachgar a perdu toute crédibilité. Quant au PAM, Benkirane croit savoir que cette formation souffre d’une « malformation congénitale ».

– Les lettres arabes au lieu du Tifinagh pour écrire l’amazighe. Le groupe istiqlalien à la Chambre des représentants vient de proposer un projet de loi pour utiliser les lettres arabes dans l’écriture de l’amzighe.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *