Revue de presse marocaine du 04/01/2014

0 commentaires, 04/01/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce samedi 4 janvier:

L’OPINION:.
– Fuite des capitaux: l’Istiqlal décide de poursuivre Abdelilah Benkirane en justice. Le comité exécutif du Parti de l’Istiqlal a condamné le comportement du chef du gouvernement, mardi dernier à la Chambre des représentants, qui a transformé une séance constitutionnelle consacrée au contrôle de l’action gouvernementale et de l’exécution des politiques publiques en meeting pour discourir et régler des comptes publiques d’une manière qui altère et détourne les dispositions constitutionnelles, nuit profondément aux pratiques démocratiques et fait planer des menaces sur les acquis de notre pays au niveau des réformes politiques et démocratiques. Le comité a également décidé d’introduire une demande par le biais des deux groupes parlementaires istiqlaliens, en vue de constituer une commission d’enquête au sujet du marché des vaccins aussi bien sous le gouvernement précédent que sous l’actuel.

– Benkirane critiqué par sa majorité. Les composantes de la majorité, hors PJD, se sont exprimées contre le comportement qu’a eu Abdelilah Benkirane lors de son dernier grand oral à la Chambre des représentants. Les dirigeants des partis de la majorité gouvernementale (RNI, MP, PPS) « sont en colère contre Benkirane », a révélé un quotidien arabophone, qui cite des sources bien informées. Salaheddine Mezouar aurait partagé avec l’état-major de son parti son mécontentement quant à la manière avec laquelle le chef du gouvernement a répondu à la députée istiqlalienne Kenza El Ghali, qui a dénoncé la politique gouvernementale dans le domaine social.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.
– Bras de fer: le Parti de l’Istiqlal poursuit le chef du gouvernement en justice. Le bras de fer entre Benkirane et l’Istiqlal se poursuit et promet bien des rebondissements. Après les attaques frontales du chef du gouvernement à l’encontre du Parti de l’Istiqlal lors de la séance mensuelle des questions orales de mercredi dernier, c’est au tour du parti de la balance de contre-attaquer. Le parti a décidé à l’unanimité de déposer une plainte contre le chef du gouvernement pour calomnies. La décision a été prise lors d’une réunion d’urgence du comité exécutif du parti, jeudi dernier.

– Loi de Finances 2014: les dispositions finales publiées au Bulletin officiel. Amnistie sur les avoirs à l’étranger, taxe aérienne, imposition du secteur agricole. Les principales dispositions de la loi de finances 2014 publiées au Bulletin officiel du 31 décembre 2013. *RISSALAT AL OUMMA:.

– Révision des listes électorales: le lancement prévu dimanche. Les magistrats qui vont surveiller cette opération ignorent les indemnités qu’ils vont percevoir. Le Club des magistrats du Maroc met l’accent sur la nécessité d’une surveillance complète des élections et du renforcement de leur rôle en matière de contrôle des scrutins.

LIBERATION:.

– Le port de Tan-Tan dans les sables mouvants. De plus en plus de voix s’élèvent en faveur de l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la situation du port de Tan-Tan. Pas plutôt qu’avant-hier, un sit-in a été organisé devant la délégation de la pêche maritime de la ville pour exiger une intervention rapide de la part des pouvoirs publics afin d’éviter une autre catastrophe comme celle causée par le « Silver », pétrolier battant pavillon marocain qui a drossé, le 23 décembre, les bancs de sable situés à l’entrée du port de Tan-Tan.

– Les syndicats rejettent tout dialogue stérile avec Louardi. Le ministère de la Santé avait appelé les syndicats à un dialogue pour jeudi dernier. Les centrales syndicales les plus représentatives dans le secteur ont décliné cette invitation. La FDT, la CDT, l’UGTM et l’UNTM ont motivé leur refus par le fait que le ministère aurait dû respecter ses engagements, satisfaire les revendications du personnel et ouvrir un dialogue responsable et sérieux.

AL BAYANE:.
– Affaire du pétrolier de Tan-Tan: plus du tiers de la contenance déchargée. L’opération du déchargement du pétrolier échoué à l entrée du port de Tan-Tan se poursuit à brides abattues. Après plus d’une semaine d’alerte, en attendant que les conditions atmosphériques s’apaisent sur les côtes de la ville. Jeudi dernier, les experts marocains et hollandais ont pu décharger 1.500 tonnes environ de la contenance du navire, estimé à 5.000 tonnes. Le bateau Silver, dont la coque est embourbée dans le sable à proximité des rochers, subit actuellement une réelle agitation de toute part, afin d’éviter tout encognement générant une catastrophe écologique.

– Prison locale de Bourkaiz à Fès: les détenus islamistes arrêtent leur grève de la faim. Les détenus islamistes de la prison locale de Bourkaiz à Fès ont décidé d’arrêter leur grève de la faim suite à l’intervention de l’administration pénitentiaire, a indiqué jeudi un communiqué de la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion.

AL HARAKA:.
– Pétrolier échoué au large de Tan-Tan: aucune pollution marine. « Aucune pollution marine n’a été constatée jusqu’à présent suite à l’échouement de ce pétrolier », souligne un communiqué du ministère délégué auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargé de l’Environnement, ajoutant qu’une plateforme équipée du matériel nécessaire au pompage du fuel a été mise en place et les premières opérations de pompage ont commencé depuis le 31 décembre 2013 à 19h30 dans des conditions météorologiques difficiles et se poursuivent avec un débit atteignant 80 tonnes/heure.

– Magazine américain: le Maroc se distingue par la richesse de sa diversité culturelle. « Le Maroc se distingue par la richesse de sa diversité culturelle remarquable qui fait du Royaume une destination prisée par les touristes avertis », écrit jeudi The Huffington post. « Aux portes de l’Afrique du nord, le Maroc se démarque par un patrimoine culturel très riche. Tout au long de la route côtière, vous sentez une ambiance africaine mêlée à des sensibilités moyen-orientales et méditerranéennes et à une dimension esthétique européenne », souligne la journaliste, Karen Loftus, dans un article intitulé « La majestueuse route côtière du Maroc ».

AL ITIHAD AL ICHTIRAKI:
– Sandale: recrutement suspect à l’ONP. Un chef du service a été employé à l’Office national des pêches sans avoir pris part au concours de recrutement. Le ministre de tutelle est-il au courant de cette affaire?

– Lancement officiel des « Bureaux des étrangers ». Il a été procédé jeudi au lancement des « Bureaux des étrangers » au niveau de toutes les provinces et préfectures du Royaume pour recevoir les demandes de régularisation de la situation des immigrés en séjour irrégulier.

AL ALAM:.
– L’Istiqlal poursuit Benkirane en justice. Le Comité exécutif du parti de l’Istiqlal a décidé d’introduire une demande par le biais des deux groupes parlementaires istiqlaliens, en vue de constituer une commission d’enquête au sujet du marché des vaccins aussi bien sous le gouvernement précédent que sous l’actuel.

– HCP: Une croissance économique de 4 pc au troisième trimestre 2013. La croissance du Produit Intérieur Brut (PIB), corrigé de variations saisonnières, a été de 4 pc durant le troisième trimestre 2013 au lieu de 2,9 pc le même trimestre de l’année 2012, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). Le PIB nominal a enregistré une hausse de 4,7 pc, précise le HCP dans une note d’information sur la situation économique au troisième trimestre 2013, soulignant que la hausse du niveau général des prix a atteint 0,7 pc en glissement annuel.

EL ASSIMA POST:.
– Pancarte anti-Lachgar: la police ouvre une enquête. Les autorités sécuritaires à Casablanca ont diligenté une enquête afin de découvrir l’identité des parties derrière le brandissent d’une bannière soulevée contre Lachgar par les supporters du Raja Casablanca lors de son match devant le KACM, au titre de la 12e journée de la Botola.

– Bonheur mondial: les Marocains seulement 99è. L’Organisation des Nations unies a dévoilé lundi 9 septembre son rapport sur le « bonheur mondial », établissant un classement des pays où il fait le mieux vivre. Une nouvelle fois, les Danois auraient ainsi les meilleures chances d’accéder au bien-être, suivis des Norvégiens, des Suisses, des Hollandais et des Suédois. Le Maroc n’arrive que 99ème.

ASSAHRA LA MAGHRIBIA:.
– Lang: le Maroc aux mille couleurs, un évènement de l’IMA placé sous le signe de la diversité et du pluralisme. L’événement de l’Institut du monde arabe (IMA) « Le Maroc aux mille couleurs » sera placé sous le signe de la diversité et du pluralisme du Royaume du Maroc, a indiqué, jeudi, le président de l’Institut, Jack Lang. Cet événement, qui consacrera le Maroc contemporain sous toutes ses formes, le Maroc d’aujourd’hui et l’effervescence de la créativité marocaine, devra véhiculer un message d’ouverture et de tolérance, a souligné M. Lang dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience que lui a accordée SM le Roi Mohammed VI, jeudi au Palais Royal de Marrakech.

– Le duel PJD/Istiqlal s’invite devant la justice. Selon des sources renseignées, Yasmina Baddou, l’une des dirigeantes de l’Istiqlal, met les dernières touches sur une plainte contre Abdelilah Benkirane, l’accusant de « diffamation au sein d’une institution constitutionnelle ». Outre Baddou, d’autres dirigeants du parti de la balance s’apprêtent à intenter des procès similaires contre le chef du gouvernement.

ASSABAH:.
– Le PI décide d’ester en justice contre Benkirane. Le Parti de l’Istiqlal a décidé d’entamer des poursuites judiciaires à l’encontre du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane qui, lors de la séance mensuelle à la Chambre des représentants, avait accusé Yasmina Baddou, ancienne ministre de la Santé, de transfert illégal de fonds. Réuni jeudi, le comité exécutif du PI a décidé d’intenter deux actions contre Benkirane: une par Yasmina baddou, membre de ce comité, et une autre par le parti de la balance.

– Le PJD menace de publier la liste des évadés fiscaux. Selon des sources du gouvernement, la liste des Marocains détenant illégalement des avoirs à l’étranger ne va pas tarder à voir le jour. Déjà réclamé par des membres PJD, l’établissement de cette liste, en coordination avec l’Office des changes et ses semblables dans les pays d’accueil, est en cours depuis 6 mois.

– Nouveau projet pour faciliter l’accès à l’internet terrestre. Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Mly Hafid El Alamy, a présenté un nouveau projet de loi visant à pallier les insuffisances relevées dans le secteur de télécommunication et intégrer la notion d’accès aux réseaux des opérateurs en vue de l’offre de services innovants et compétitifs. Ce texte, adopté vendredi par le conseil du gouvernement, prévoit également de clarifier et de renforcer la notion de partage des infrastructures entre les opérateurs de télécommunications et de fixer les obligations qui en découlent.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.
– Accusation de transfert d’argent à l’étranger: Yasmina Baddou republie une autorisation. Le PI poursuit en justice le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane au moment où des associations l’appellent à récupérer les avoirs transférés illégalement à l’étranger. Pour se disculper, Yasmina Baddou, ancienne ministre de la Santé, a de nouveau publié un document qu’elle disait avoir reçu de l’Office des changes et qui l’autorisait à transférer un montant de 900.000 euros.

– Les dirigeants de la majorité s’accordent pour relever l’âge de retraite à 62 ans, puis à 65 ans. Réunis jeudi, les dirigeants de la majorité ont conclu de relever progressivement l’âge légal de départ à la retraite, d’abord à 62 ans puis à 65 ans. Ils ont également décidé de l’augmentation des taux de cotisations, de l’élargissement de la base du calcul de la pension par la prise en compte de la moyenne des salaires perçus pendant une période donnée ainsi que de la révision du taux d’annuité.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA:.
– Accusée de transfert illégal d’argent à l’étranger, Yasmina Baddou décide de poursuivre pour diffamation le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane. Par ailleurs, Abdellah Bouano, membre PJD, menace d' »ouvrir les dossiers » des ministres istiqlaliens.

– Les dirigeants de la majorité entament l’examen de la réforme des retraites. Selon des sources de la coalition, la réunion à laquelle ont pris part, jeudi, les secrétaires généraux du PJD, du MP, du PPS et du RNI, avec la présence de quatre ministres, a été l’occasion d’examiner les scénarios de la réforme des régimes de retraite. Si aucune mesure n’est entreprise, le régime des pensions civiles géré par la Caisse marocaine des retraites se solderait par un déficit technique dès l’année 2014 et ses réserves s’épuiseraient en 2021.

AL MASSAE :.
– Taounate: émigration des conseillers communaux RNI vers le PI. Environ dix conseillers communaux, dont un président d’une commune rurale, ont annoncé leur départ du RNI pour adhérer au parti de la balance.

– Les magistrats menacent de descendre dans la rue pour réclamer l’augmentation des salaires. Yassine Mokhli, président du Club des magistrats du Maroc, a indiqué que la prochaine réunion du bureau exécutif du Club déciderait de descendre dans la rue en signe de protestation contre le retard constaté dans l’augmentation des salaires des magistrats.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *