Revue de presse marocaine du 03/08/2012

0 commentaires, 03/08/2012, Par , Dans Revue de Presse

Voici les titres à la Une de la presse quotidienne de ce vendredi:.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Le HCP fait état d’une baisse du chomage et du sous-emploi au Maroc: 949.000 Marocains recensés « chomeurs » au 2ème trimestre de l’année 2012. Il faut croire que le Maroc fait mieux que ses voisins en matière de création d’emplois. C’est du moins ce que dévoile la dernière enquête du HCP qui divulgue que le Royaume comporterait environ 66.000 chomeurs en moins. En effet, si en Europe, la crise ne cesse de sévir et le taux de chomage de grimper en continu, au Maroc, ce taux aurait connu une baisse remarquable, puisqu’il a connu un recul de 6,5 pc au 2ème trimestre 2012 pour s’établir à 8,1 pc au niveau national contre 8,7 pc au même trimestre de l’année 2011. Ce constat fait que 949.000 Marocains ont été recensés « chomeurs » au 2ème trimestre 2012, alors qu’ils étaient 1.015.000 une année auparavant.

-Istiqlal : Les élections pour le 22 septembre et Abdelouahed El Fassi près du Secrétariat général du parti. Le nouveau SG de l’Istiqlal sera élu le 22 septembre prochain. La décision a été prise par les membres du comité exécutif du parti à l’issue d’une réunion, la première depuis plusieurs semaines. Mais à plus d’un mois de l’élection, il semble que Abdelouahed El Fassi est bien parti pour succéder à Abbas El Fassi. Ce dernier multiplie les réunions avec les membres du Conseil national et a même réussi des percées dans les instances connues pour leur soutien pour son rival Hamid Chabat.

+LIBERATION+:.
-Mariano Rajoy persiste dans sa politique anti-marocaine : L’Espagne considère Sebta et Mellillia comme axes de sa nouvelle stratégie de défense. Le parti populaire espagnol persiste dans sa politique hostile et anti-marocaine. Son leader et président du gouvernement, Mariano Rajoy a signé récemment une directive qui expose la politique espagnole de défense relative aux deux villes marocaines occupées : Sebta et Mellilia. Dans ce document intitulé « pour une défense nécessaire, pour une défense responsable », Rajoy fait de Sebta et Mellilia l’axe de sa politique de défense.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Crise économique: Des chiffres « alarmants » présentés par l’argentier du Royaume devant les parlementaires. Le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka a présenté, hier devant les députés de la Commission des finances de la Chambre des représentants, des chiffres alarmants ayant trait aux répercussions de la crise internationale sur le Maroc. Les différents indicateurs, exposés avec franchise, ont suscité l’inquiétude des parlementaires qui ont appelé le duo du département ministériel de l’Economie de leur faire part des solutions gouvernementales envisagées avant d’entamer les discussions. Les deux responsables gouvernementaux ont tenu à rassurer les députés, estimant que certes les chiffres sont choquants, mais l’économie marocaine continue de résister et enregistrera comme prévu un taux de croissance de 3,4pc.

+L’OPINION+:.
-Istiqlal : En vue d’élire le SG et le nouveau comité exécutif : le conseil national convoqué pour le samedi 22 septembre. Il a été également convenu de créer deux commissions chargées, l’une de vérifier la liste des membres du Conseil national, et la seconde d’élaborer une vision minutieuse de l’organisation du SG et des membres du comité exécutif sachant que ce sera un vote électronique offrant toutes les conditions d’honnêteté, de sécurité et de transparence.

+L’ECONOMISTE+:.
-Retards de paiement : l’asphyxie ! Les problèmes de trésorerie des PME sont bien partis pour durer. Il n’y a qu’à voir le niveau du déficit de liquidités bancaires qui a atteint des sommets (plus de 60 milliards DH à fin juillet) pour s’en rendre compte. Les banques elles-mêmes ne trouvent plus le cash nécessaire pour financer l’économie. Elles se retournent donc vers les marchés financiers et Bank Al-Maghrib pour assouvir leurs besoins.

+AL KHABAR+:.
-Dossier du Sahara: Ban Ki-moon supervisera personnellement les négociations entre le Maroc et le polisario, selon des médias qui citent des sources au sein de l’ONU. Le SG de l’ONU se chargera en personne de la supervision de ces pourparlers après que le Maroc ait refusé que Christopher Ross poursuive sa mission de médiateur et que le polisario ait menacé de reprendre les armes si aucune initiative n’est entreprise pour débloquer la situation.

-Istiqlal: l’élection du nouveau SG du parti de la Balance fixé au 22 septembre prochain et le secrétaire général sortant Abbas El Fassi appelle les Istiqlaliens à éviter les dérives car « le parti appartient au peuple ».

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Le Comité exécutif de l’Istiqlal fixe le 22 septembre prochain comme date pour élire le secrétaire général du parti de la Balance: Des sources indiquent que la réunion du comité, qui n’a duré qu’une heure et demi, a été marquée par des prises de bec entre les partisans de Hamid Chabat et de Abdelouahed El Fassi.

-Le ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, dresse un tableau « sombre » de l’économie marocaine. Il a indiqué que la crise s’aggrave de jour en jour dans tous les secteurs économiques, relevant toutefois que le taux de croissance ne dépassera pas 3,4 pc en 2012, selon les prévisions de son ministère.

-Une enquête diligentée par la gendarmerie royale sur une éventuelle complicité visant à fermer les yeux sur les trafiquants de drogue dans la région de Marrakech: Cette enquête intervient après que les éléments de la gendarmerie royale et les autorités locales dans la commune de Ouled Hassoune aient échoué, durant trois jours d’investigations, à arrêter les personnes recherchées suite à l’échange de coups de feu avec des gendarmes.

+AL MASSAE+ :.
-Une jeune fille issue d’une famille richissime percute avec sa voiture une personne handicapée: Des pressions sont en cours pour clore ce dossier, sachant que la mise en cause est une mineure qui ne possède pas un permis de conduire. Dans le cas de cet accident, la jeune fille n’a pas été arrêtée conformément à la procédure judiciaire en la matière.

-Le Conseil de la ville de Casablanca dépêche un cabinet d’audit à la société LYDEC pour mettre le doigt sur les dysfonctionnements au sein de la société chargée de la gestion déléguée de distribution d’eau et d’électricité dans la métropole au cours de la période 2007-2011.

-Abbas El Fassi, le SG sortant de l’Istiqlal, sort de son mutisme et exprime son soutien à Abdelouahed El Fassi. Il a souligné que c’est le fils du leader historique du parti qui portera le flambeau après son départ de la direction le 22 septembre prochain. Par ailleurs, de vives altercations ont éclaté entre Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi lors de la réunion du Comité exécutif du parti, tenue mercredi.

-Une crise plane sur le secteur des céréales: Les stocks du Maroc ne couvriront que trois mois des besoins du pays et le gouvernement sera dans l’incapacité d’assurer l’approvisionnement du marché à cause de la flambée des prix à l’international et la décision des pays producteurs de suspendre leurs exportations des céréales.

+ASSABAH+:.
-Le différend entre le Chef du gouvernement et les groupes de l’opposition à la Chambre des Représentants sur le temps de parole lors de la séance mensuelle des questions orales pousse certains de ces groupes parlementaires à solliciter l’arbitrage royal pour rendre justice à l’opposition qui reste attachée au principe d’égalité en matière de répartition du temps d’intervention entre le Chef de l’Exécutif, la majorité et l’opposition.

-Le groupe du PAM à la Chambre des représentants conteste les mesures concernant la présence obligatoire des députés aux travaux de la 1ère Chambre: Le président du groupe, Abdellatif Ouahbi considère, à cet égard, que le bureau de la 1ère Chambre n’est qu’un organe administratif qui n’a pas la qualité de légiférer, ajoutant que la question de la présence concerne en premier lieu le député, lui-même, en tant que représentant de la nation et sa prise de conscience de l’ampleur de la responsabilité qui lui incombe d’assumer.

-Le ministère de l’Intérieur met à la retraite, en catimini et loin des communiqués, douze walis et gouverneurs qui travaillaient ou qui étaient affectés à l’administration centrale lors des derniers mouvements.

-Un iftar au domicile de Abdelkader Salama, l’un des dirigeants du RNI, en vue d’aplanir les différends et les conflits menés par procuration par des parlementaires du parti et d’élaborer une « Charte d’honneur » pour enterrer les différends et mieux servir les intérêts du parti de la Colombe. Par ailleurs, le président Salaheddine Mezouar a tenu une réunion d’urgence avec les parlementaires du parti, consacrée aux attaques virulentes et répétitives qui visent le parti de l’intérieur et de l’extérieur.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-Une grave crise menace le secteur des hydrocarbures au Maroc après que de forts indicateurs aient montré l’existence d’une crise de liquidités qui pourrait suspendre le raffinage dans la société la SAMIR à Mohammedia. Selon un responsable, cette crise s’est déclenchée lorsque l’Etat a failli à ses engagements envers les sociétés de distribution, alors que des sources estiment à 16 MMDH le montant des dettes cumulées, dont 60 pc pour la Société « Afriquia » relevant du groupe « Akwa » de Aziz Akhannouch.

-Le parti de l’Istiqlal face à l’épreuve de la désignation des membres du Conseil national et le Comité exécutif du parti décide de réunir ledit conseil le 22 septembre prochain pour l’élection du nouveau secrétaire général. Une commission a été mise aussi en place pour désigner les membres du Conseil national qui ont le droit de voter et Hamid Chabat indique que Abdelouahed El Fassi n’est pas un « Istiqlalien » et ne peut pas être élu secrétaire général, quels que soient les moyens utilisés à cette fin.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Les Istiqlaliens décident la trêve et fixent la date du 22 septembre pour l’élection de leur nouveau SG par crainte de la détérioration de la situation au sein du parti suite à la recrudescence des tensions entre les deux candidats en lice, Hamid Chabat et Abdelouahed El Fassi.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Istiqlal: le nom du prochain SG du parti sera connu fin septembre prochain après que les membres du comité exécutif aient fixé le 22 septembre comme date pour la tenue de la 1ère session du Conseil national qui sera consacrée à l’élection du nouveau patron du parti et des nouveaux membres du comité exécutif.

-Des responsables de la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion effectuent des visites inopinées à plusieurs prisons durant le mois sacré de Ramadan. Des sources informées indiquent que les responsables se sont rendus, la semaine dernière, à la prison de Toulal 2 à Meknès, à la prison locale de Tiflet et à la prison locale Salé 1, ajoutant que d’autres visites sont également prévues à d’autres établissements pénitentiaires.

+AL ALAM+:.
-La réunion du Comité exécutif de l’Istiqlal convient de la tenue de la première session du Conseil national le 22 septembre prochain pour élire le nouveau secrétaire général et les membres du comité exécutif. Il a été également décidé de former deux commissions qui seront chargées de vérifier la liste des membres du Conseil national et d’élaborer une vision sur le vote électronique.

-Polémique sur la gratuité des études supérieures: Le Syndicat national de l’Enseignement entre en ligne et annonce son refus de toutes les tentatives visant la suppression de la gratuité. Dans ce cadre, il a été décidé de convoquer les membres de la commission administrative du syndicat pour la tenue d’une session extraordinaire en vue de contrecarrer toute tentative visant à porter atteinte à la gratuité de l’enseignement ou à privatiser le secteur.

+ATTAJDID+:.
-Nizar Baraka, ministre de l’Economie et des Finances déclare devant la commission des Finances et des secteurs productifs à la Chambre des représentants: L’économie nationale fait face à plusieurs difficultés dues à la crise économique internationale qui sévit dans la zone euro, relevant que le taux de croissance ne dépassera pas les 3,4 pc en 2012.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le flou entoure le projet de réforme des régimes de retraite à cause du report des réunions de la commission technique, dont des membres ne voient aucun mal à prendre le temps nécessaire avant d’entamer des débats approfondis sur les scenarii de la réforme qui doit être adaptée à la réalité car ce dossier est très vital.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-Accidents de la route: L’hécatombe se poursuit. Le Comité national de prévention des accidents de la circulation indique que le nombre des victimes des accidents de la route a atteint les 4200 personnes en 2011, soit une hausse de 2,48 pc par rapport à 2010, et Aziz Rebbah, ministre de l’Equipement et du Transport, annonce lors de la 56ème session de l’Assemblée générale dudit comité les grandes lignes de la stratégie de son département pour combler le vide juridique dont souffre le Code de la route.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *