Revue de presse marocaine du 03/02/2015

0 commentaires, 03/02/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens paraissant mardi 03 février 2015:

Le Matin.:

– Les citoyens osent de plus en plus porter plainte pour dénoncer l’utilisation illégale de leurs données personnelles. Depuis sa création, la Commission nationale de protection des données à caractère personnel (CNDP) a reçu, jusqu’à fin 2014, plus de 200 plaintes dont plus de 160 ont été enregistrées en 2014. Une évolution qui traduit la prise de conscience des citoyens de l’importance de la préservation des données personnelles et des enjeux liés à l’usage qui pourrait en être fait. Les plaintes concernent principalement la réception des SMS (plus de 50 pc). Le reste concerne les spams, l’utilisation abusive des données biométriques, l’usage intrusif de la vidéosurveillance…

– La société civile passe au crible les projets de loi relatifs aux élections communales. Les projets de loi devant régir les futures échéances électorales suscitent de vives débats au sein de la société civile. A l’initiative conjointe du Collectif associatif pour l’observation des élections (CAOE), en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne, un séminaire international a eu lieu en fin de semaine dernière à Rabat sur le thème « défis et enjeux des élections communales de 2015 » avec pour objectif d’ausculter le cadre juridique devant encadrer ces échéances décisives.

Aujourd’hui le Maroc.:

– Dialogue social: ça reprend. Les centrales syndicales les plus représentatives ont reçu une missive du gouvernement pour un nouveau round du dialogue social. « Nous allons effectivement rencontrer le gouvernement mardi 10 février. Il s’agira d’une réunion du dialogue social alors que le gouvernement avait voulu que la dernière réunion soit une réunion de la commission nationale sur la réforme des retraites », explique à ALM Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT). L’ordre du jour devra couvrir les revendications des syndicats.

– FMI/cours du pétrole. Dans sa région, le Maroc est le pays qui profitera le plus de la chute des cours du pétrole. C’est ce qu’a relevé le Fonds monétaire international (FMI) dans sa récente publication « Mise à jour des perspectives économiques régionales (PER) de janvier », relative à la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Afghanistan et Pakistan et aux pays du Caucase et d’Asie centrale. Selon les estimations des économistes du FMI, les pays qui devraient profiter le plus de la diminution des prix du pétrole en 2015 sont notamment le Maroc avec environ 4,75 points de PIB, le Liban avec environ 4,25 points et la Mauritanie avec environ 3 points de PIB.

L’Economiste.: 

– Energie hydroélectrique: Le Maroc décroche sa 1ère microcentrale. Le Maroc vient de se doter d’une première microcentrale hydroélectrique (MCH). Initiée par la société « Energie Terre », spécialisée dans les énergies renouvelables, celle-ci est installée dans les la province de Midelt (région de Meknès-Tafilalt). Son inauguration s’est déroulée récemment en présence notamment du gouverneur de Midelt. Il s’agit d’un projet pionnier visant la production d’énergies durables. « Son initiateur s’engage à réaliser 10 MCH au Maroc pour un investissement global de l’ordre d’un milliard de DH », souligne Hassan Bahi, directeur du Centre régional d’investissement (CRI) de Meknès. La centrale, d’une capacité de production de 1,6 MW, constitue un exemple réussi de réhabilitation d’un site initialement bâti en 1993. Réalisée en étroite collaboration avec les autorités locales et les services de l’ONEE, la remise en état de ce site va permettre d’augmenter les débits d’eau servant à l’irrigation des terres agricoles.

– Tourisme: Un plan anticrise pour sauver la saison. Inquiétude chez les opérateurs touristiques. Le manque de visibilité pour les quatre premiers mois inquiète sérieusement voyagistes et hôteliers. Le problème se pose avec acuité à Marrakech, qui s’apprête à enregistrer un net recul des arrivées des touristes français. « Les opérateurs sont inquiets surtout après avoir accusé une baisse de 20 à 25 pc des arrivées en janvier », confirme Abdellatif Kabbaj, président de la Confédération du tourisme (CNT). Pour soutenir le secteur en cette période difficile, un plan anticrise vient d’être établi. Doté d’un budget de 100 millions de DH, ce dispositif anticrise vise à préserver l’activité des entreprises touristiques, qu’elles soient hôtelières ou de distribution, et à renforcer la communication de crise.

Al Bayane.:

– Fonds vert climat: Le Maroc se doit de miser sur des projets prioritaires. Le Maroc devrait se focaliser sur le choix et l’étude de quelques projets phares, en matière d’adaptation et d’atténuation au changement climatique, afin d’accélérer la procédure de leur adoption par le Conseil du Fonds vert climat (FVC), indique lundi un communiqué du ministère délégué chargé de l’Environnement. Une équipe d’experts du FVC en visite au Maroc a discuté, lors d’une réunion tenue récemment à Rabat, de l’état d’avancement de la préparation du portefeuille national de projets ainsi que des idées de projets prioritaires en matière d’adaptation et d’atténuation au changement climatique, à soumettre au FVC pour bénéficier d’un financement, précise le communiqué.

– 12e conférence internationale de la jeunesse islamique: Les médias appelés à promouvoir l’image authentique de l’Islam auprès de la jeunesse. Les participants à la 12e Conférence internationale de la jeunesse islamique, dont les travaux ont pris fin ce week-end à Marrakech, ont appelé les médias des pays musulmans à promouvoir, auprès de la jeunesse, les valeurs authentiques de l’Islam qui ne sont point opposées à la liberté de la conscience et de la pensée.

L’Opinion.:

– Migration: Un soutien « substantiel » de l’UE au Maroc en 2015. La commission européenne compte lancer cette année un programme financier « substantiel » en soutien à la nouvelle politique migratoire et d’asile du Maroc, a affirmé le commissaire européen en charge de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos. Ce programme, qui s’inscrit dans le cadre du Partenariat pour la mobilité Maroc-UE, donnera aux migrants installés dans le Royaume un meilleur accès aux soins de santé et à la formation professionnelle, a indiqué M. Avramopoulos dans une réponse écrite à une question d’un eurodéputé sur le soutien de l’UE à la nouvelle politique migratoire et d’asile du Maroc.

– Le Maroc, pays à vocation touristique: A quand une faculté du tourisme? Priorité économique nationale depuis plus de quatorze ans, le secteur du tourisme reste le parent pauvre en matière de recherche universitaire. Il est grand temps de doter le pays d’une faculté du tourisme, à l’instar de nombreux pays à vocation touristique dont notre voisin, l’Espagne. Une faculté du tourisme ou une grande école nationale du tourisme, calquée sur l’ENCG à titre d’exemple, l’essentiel est de passer à l’action et de réaliser un établissement universitaire dédié au secteur du tourisme.

Libération.:

– ?Il aura fallu l’intervention du ministère de l’Intérieur pour refréner momentanément la colère des professionnels du secteur du transport routier qui ont menacé de mener une grève de trois jours en guise de protestation contre les décisions « arbitraires » du ministre délégué auprès du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique, chargé du Transport. Selon Younes Boulaq, secrétaire général du Syndicat national des petits et moyens investisseurs du transport routier de voyageurs, ces derniers ont décidé de geler leur action en attendant les démarches que le ministère de l’Intérieur compte entreprendre pour débloquer la situation et régler le problème de près de 500 autocars de transport interurbain mis à l’arrêt par le département de Mohamed Najib Boulif.

– Casablanca manque cruellement d’espaces verts. Après plusieurs années d’atermoiements, de tergiversions et d’hésitation, le Parc de la Ligue arabe sera-t-il enfin réaménagé ? Le projet dont l’appel d’offre a été lancé récemment à Casablanca tiendra-t-il toutes ses promesses, dans le sens de conférer à cet espace-patrimoine l’aura qui fut la sienne ? En effet, en dépit de ses énormes ressources et de son étendue, la cité blanche ne dispose que de trois grands espaces dignes de ce nom connus des anciens Casablancais sous les appellations de jardin Murdoch, L’ermitage et Parc de la Ligue arabe. Si les deux premiers ont déjà été aménagés, le troisième en est encore au stade de l’appel d’offres.

Akhbar Al Yaoum Al Maghribia.:

– Le président de la Fédération nationale du transport (affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc), Abdelilah Hafdi, a indiqué qu’un cahier des charges a été conçu pour développer les gares routières qui se trouvent dans un état d’anarchie. Ce cahier des charges ressemble beaucoup à celui adopté dans des gares routières de haut niveau, a-t-il précisé dans un entretien au journal, ajoutant que « les agréments de taxis » vont être réglementés.

– L’Espagne est un « marché important » pour le Maroc qui aspire à attirer trois millions de touristes espagnols à « long terme », a affirmé le ministre du Tourisme Lahcen Haddad. Dans une déclaration à la presse, le ministre a souligné que le Royaume a élaboré un « ambitieux » plan de développement du secteur pour les prochaines années qui vise à atteindre un total de 18 millions de touristes étrangers en 2020.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– L’eurodéputé socialiste Hugues Bayet a qualifié de « scandaleux » les détournements de l’aide humanitaire accordée par l’Union européenne aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf dans le sud-ouest algérien. « Le détournement de l’aide humanitaire est, par définition et en toutes circonstances, scandaleux », a déclaré à la presse l’eurodéputé, qui dit avoir appris avec « stupéfaction » les détournements révélés par l’Office européen anti-fraude (OLAF).

– Le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, a affirmé, lors du congrès provincial d’Azilal tenu dimanche, que l’USFP n’a pas appelé au report des élections comme le prétendent certains, soulignant que c’est l’Exécutif qui n’est pas prêt et que cela reflète son manque de sérieux pour la préparation de ces élections afin qu’elles se déroulent dans les délais légaux. Par ailleurs, il a souligné que le vote en faveur du projet de loi portant création d’une Agence pour le développement des zones montagneuses est un devoir des partis politiques.

Al Alam.:

– L’Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ALDE), 4ème groupe au Parlement européen, a fustigé le laisser-faire de la Commission européenne vis-à-vis des détournements par le polisario et l’Algérie de l’aide humanitaire destinée aux camps de Tindouf. « La Commission européenne doit se montrer moins laxiste dans un cas tel que celui-ci où les détournements de l’aide humanitaire sont avérés et prouvés par une enquête de longue date », a déclaré à la presse un porte-parole du Groupe ALDE.

– Pourquoi le gouvernement a choisi de relancer le dialogue gelé en ce moment précis? Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), Mohamed Kafi Cherrat, a indiqué, dans une déclaration au journal, que l’appel pour relancer le dialogue social « enterré » en ce moment est « motivé par des considérations connues par tous ». Le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), Abdelhamid Fatihi, a souligné, de son côté, que le gouvernement a retardé délibérément le dialogue social jusqu’à ce que la loi de finances soit adoptée.

Al Massae.:

– Le Maroc se trouve à la tête des pays qui vont tirer profit de la baisse des prix du pétrole en 2015, selon le nouveau rapport du Fonds monétaire international (FMI) sur les perspectives économiques de la région Moyen orient/Asie Centrale. Le FMI a, toutefois, appelé à ne pas surestimer l’impact positif du « choc pétrolier ».

Al Haraka.:

– Quelque 14.460 réfugiés syriens ont bénéficié des services de l’hôpital de campagne marocain au camp Zaatari en Jordanie au cours du mois de janvier dernier. Selon des données de la direction de l’hôpital, les enfants et les nourrissons arrivent en tête des bénéficiaires des prestations de l’hôpital avec 6.020 patients, suivis des femmes (4.651) et des hommes (3.793).

– L’accord sur l’amendement de la convention d’entraide judiciaire entre le Maroc et la France, paraphé samedi à Paris, balise le chemin pour que la coopération bilatérale puisse retrouver son intensité, a affirmé l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa. « Nous nous félicitions de ce dénouement heureux qui est le résultat des contacts qui n’ont jamais été interrompus », a indiqué le diplomate marocain dans une déclaration dimanche à la Radio française « RTL ».

Assahraa Al Maghribia.:

– Le ministère de l’Emploi et des affaires sociales s’engage à mettre en oeuvre la loi sur l’indemnisation des accidents de travail. Le programme d’action du ministère consiste à collecter et centraliser toutes les données relatives à l’indemnisation des accidents de travail, les analyser d’une façon périodique et durable, et prendre en compte leurs résultats lors de l’élaboration des programmes de prévention des risques professionnels.

– Le gouvernement rouvre les canaux de dialogue avec les centrales syndicales. C’est ce mardi que sera repris le dialogue social après un gel de plusieurs mois. Le secrétaire général de la Fédération démocratique du travail (FDT), Abderrahmane El Azzouzi, a estimé que « le contexte actuel est propice à la satisfaction de certaines revendications de la classe ouvrière ».

Rissalat Al Oumma.:

– Le Club des magistrats du Maroc charge l’ancien bureau exécutif et son ancien président Yassine Moukhli de gérer les affaires courantes du Club afin de remplir le vide résultant du gel, sur décision judiciaire, de toutes les activités du Club. « Nous assumons cette lourde responsabilité jusqu’à ce que la situation soit redressée », a indiqué Yassine Moukhli, selon qui « le Club des magistrats du Maroc a donné l’exemple en matière d’exécution volontaire des jugements » de la justice.

– L’Union constitutionnelle a tenu son congrès provincial à Boujdour et procédé à la formation des bureaux provinciaux et des organisations de la jeunesse constitutionnelle et de la femme constitutionnelle. Les participants à ce congrès, tenu récemment, ont réitéré leur attachement à la proposition d’autonomie comme solution sérieuse et réaliste à même de mettre fin au conflit artificiel autour du Sahara marocain. Ils se sont aussi dits déterminés à poursuivre leur action en matière d’encadrement des citoyens et de préparation du prochain congrès national du parti et des prochaines échéances électorales.

Attajdid.:

– La loi sur l’indemnisation des accidents du travail a été publiée au Bulletin officiel. Selon le ministère de l’Emploi et des affaires sociales, ce texte vise la préservation de l’ensemble des acquis concernant les droits sociaux des victimes d’accidents de travail ou, en cas de décès, de leurs ayant droits. Il prévoit aussi l’augmentation des indemnités versées aux ayants droit, en particulier les veuves, les orphelins et les parents.

– Le président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), Abdellatif Kabbaj, a affirmé qu' »il est possible de réaliser l’objectif d’attirer 20 millions de touristes à l’horizon 2020 si les moyens nécessaires pour ce faire sont mobilisés, notamment la multiplication des produits touristiques en bonne et due forme ». Selon Kabbaj, cet objectif est, en réalité, en dessous des potentialités dont regorge le Maroc.

Al Assima Post.:

– Le groupe du PJD à la Chambre des représentants appelle le ministre de l’Intérieur à enquêter sur les sources de revenus et les immenses fortunes de certains responsables au sein des collectivités territoriales. Cet appel a été lancé dans la foulée du débat sur le cumul du mandat de président d’une collectivité territoriale et d’autres fonctions, et suite à la révocation par le ministère de l’Intérieur de plusieurs présidents de communes.

– Le Maroc parmi les pays qui profiteront le plus du recul des cours de pétrole. Un récent rapport du FMI note que le Maroc est l’un des pays qui engrangeront le plus de dividendes de la chute des prix du pétrole sur le marché international, avec 4,75 points de PIB.

Assabah :

– Les syndicats ramènent Abdelilah Benkirane à la table de dialogue. Les centrales syndicales ont amené le Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, à élargir le champ des discussions. Alors que le chef de l’Exécutif voulait débattre uniquement du dossier de la retraite, durant toutes les rencontres précédentes, il a été décidé de discuter, lors d’une réunion prévue le 10 février courant, de l’ensemble des questions figurant dans le cahier revendicatif des syndicats.

– Les récentes augmentations du salaire minimum (SMIG) ont boosté la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le nombre de salariés déclarés à la CNSS s’approche de la barre de 3 millions de personnes, soit une hausse de 4,3 pc à la fin de l’année dernière. Mais, cette hausse ne reflète pas de progrès notables dans la lutte contre le travail informel, vu que le nombre de personnes déclarées ne représente que 27,9 pc de l’ensemble de la population active, et sachant que les salariés travaillant dans les différents secteurs représentent 44 pc de la population active.

Bayane Al Yaoum : 

– Le Maroc lance des opérations d’exploration de nouvelles zones d’aménagement de stockage dans les ports de réception au profit des sociétés pétrolières. Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara a déclaré que la chute des prix des produits pétroliers liquides constitue actuellement un nouveau facteur pour « reconsidérer le système de gestion des stocks de sécurité », ajoutant que son département lancera des actions d’exploration de nouvelles zones d’aménagement de stockage dans les ports de réception au profit des sociétés pétrolières.

– L’aéroport international Marrakech Menara a franchi durant l’année 2014 le cap des 4 millions de passagers, tandis que l’aéroport Mohammed V a accueilli 7 millions de visiteurs. L’Office national des aéroports (ONDA) explique que cette croissance est portée par la hausse du trafic domestique (+77 pc) et international (+5,3 pc). Elle a été favorisée également par la création de 13 nouvelles lignes aériennes toutes à destination de l’Europe et par l’entrée de nouvelles compagnies aériennes.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– Le commissaire européen en charge de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos, a affirmé que la commission européenne compte lancer cette année un programme financier « substantiel » en soutien à la nouvelle politique migratoire et d’asile du Maroc. Dimitris Avramopoulos a précisé que ce programme, qui s’inscrit dans le cadre du Partenariat pour la mobilité Maroc-UE, donnera aux migrants installés dans le Royaume un meilleur accès aux soins de santé et à la formation professionnelle. Il permettra également de soutenir la scolarisation des enfants des migrants au Maroc et d’apporter un soutien aux femmes migrantes enceintes ou accompagnées d’enfants en bas âge, a-t-il ajouté.

– L’amélioration de la situation budgétaire motive Benkirane à poursuivre le dialogue social avec les syndicats. Les indicateurs de croissance, le recul récent des cours des carburants et le rapatriement des avoirs liquides détenus à l’étranger ont fait que le chef de l’Exécutif, Abdelilah Benkirane, a été soulagé du fardeau des déséquilibres macroéconomiques et s’est tourné vers les acteurs associatifs. Après un coup de froid dans les relations entre le gouvernement et les centrales syndicales, Abdelilah Benkirane a fixé mardi prochain pour tenir une réunion avec les syndicats afin de relancer le dialogue social en stagnation depuis un an.

Al Mounaataf.: 

– La présidente argentine, Cristina Fernandez de Kirchner, a estimé que « le Maroc est un pays fascinant, doté d’une identité culturelle exquise ». L’agence argentine Telam a rapporté que sur sa route vers la Chine, la présidente argentine a fait escale au Maroc samedi dernier. Mme Cristina Fernandez a écrit sur son compte officiel sur le réseau social Twitter, que « comme à l’accoutumée, l’hospitalité et la cordialité sont des signes distinctifs » du Royaume.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *