Revue de presse marocaine du 03/02/2014

0 commentaires, 03/02/2014, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une des revue de presse marocaine quotidiens parus ce lundi 3 février:

AUJOURD’HUI LE MAROC:. 

– Légère hausse du chômage. Selon le Haut-commissariat au plan, 43.000 personnes sont venues renforcer les rangs des chômeurs. Dans le PTB, une chute des activités a été observée faisant en sorte que 50.000 personnes se soient retrouvées sans emploi. 26,5 pc des chômeurs le sont suite à un arrêt de l’activité de l’établissement employeur ou au licenciement.

– Benkirane en mode campagne. C’est en chef de parti conscient de ce que deux ans de pouvoir ont sérieusement entamé le capital de sympathie dont bénéficiaient les siens que Abdelilah Benkirane s’est posé samedi à Rabat à la session ordinaire du Conseil national du groupe des conseillers du PJD. Organisée sur le thème « La gestion des affaires publiques comme levier de l’édification démocratique », cette nouvelle session du conseil national des conseillers du PJD laisse penser que ce parti se prépare aux élections municipales, nonobstant les critiques qu’il formule sur leur déroulement.

LIBERATION:.

– 43.000 nouveaux chômeurs de plus en une seule année. Encore une mauvaise nouvelle à mettre à l’actif du gouvernement Benkirane. 43.000 chômeurs ont été enregistrés par le Haut-commissariat au plan. Le taux de chômage a donc cru de 0.2 point, passant de 9 pc en 2012 à 9.2 pc en 2013 au niveau national.

– La Confédération syndicale internationale loue l’accord entre la FDT, la CDT et l’UMT. « Encore une fois, l’unité d’action syndicale s’affirme comme la voie la plus indiquée pour faire face à l’entêtement des gouvernements à ne pas entendre la voix des travailleurs. L’Accord du 29 janvier au Maroc est un acte historique et une parfaite démonstration du sens de l’engagement et du degré de responsabilité du mouvement syndical marocain. C’est un exemple à suivre dans tous les pays similaires pour rendre le mouvement syndical plus fort et faire prévaloir les revendications des travailleurs », a déclaré Sharon Burrow, secrétaire général de la Confédération syndicale internationale (CSI).

AL BAYANE:.

– Le royaume éligible à la LPL de 6,2 milliards de dollars: Le FMI renouvelle sa confiance au Maroc. En pleine bataille des chiffres sur la croissance, le déficit et le chômage, le FMI annonce, dans un communiqué, l’éligibilité du Maroc à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL). Ce communiqué, relayé par les services de presse du ministère de l’Economie et des finances, est publié par le Conseil d’administration du FMI à l’issue de la 3ème revue de cette ligne, au mois de décembre dernier.

– Carburants: Hausse des prix du super et du fuel-oil n 2. Les prix de vente au public de l’essence super et d fuel-oil n 2 qui « ne font plus partie des produits subventionnés par la Caisse de compensation » sont fixés, du 1er au 15 février 2014, respectivement à 12,75 Dh/litre (au lieu de 12,02 DH/T) et 5742,72 Dh la tonne (au lieu de 4944,42 DH/t), annonce vendredi le ministère des affaires générales et de la gouvernance dans un communiqué.

L’OPINION :.

– Dimensions militaires et géopolitiques de l’acquisition de la frégate multi-dimensions Mohammed VI: La Marine Royale Marocaine entre dans une nouvelle ère. Le jeudi 30 janvier 2014 est entré dans les annales de l’Histoire de la marine militaire marocaine. SAR le Prince Moulay Rachid a présidé, en compagnie du ministre français de la Défense, Jean Yves le Drian, la cérémonie de transfert de pavillon de la frégate européenne multi-missions (FREMM) D 601, baptisée du nom de SM le Roi, FREMM Mohammed VI, qui s’est déroulée au port de Brest, dans le nord-ouest de la France.

– Sahara: Condamnation des exactions commises par le Polisario et l’Algérie contre les manifestants sahraouis. Les chioukhs des tribus sahraouis dans les provinces du sud ont condamné les exactions commises par le Polisario et l’Algérie contre les manifestants sahraouis qui ont observé, les 23 et 24 janvier, un sit-in devant le siège du Haut-commissariat aux réfugiés dans les camps de Tindouf (sud-ouest de l’Algérie) en protestation contre les violations des droits de l’Homme perpétrées dans ces camps.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:.

– Le FMI reconfirme l’éligibilité du Maroc à la ligne de précaution et de liquidité. Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a reconfirmé, vendredi, l’éligibilité du Maroc à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL), suite à la troisième revue de cette ligne conduite par le Fonds durant le mois de décembre, a indiqué le ministère de l’Economie et des finances. L’éligibilité du Maroc à la LPL reflète la confiance de cette institution dans les politiques économiques et les réformes structurelles menées par les pouvoirs publics en vue de reconstituer les marges de manœuvre budgétaire et extérieure et de favoriser une croissance plus forte et inclusive, a relevé un communiqué du ministère.

– L’ONCF cherche des investisseurs pour construire des hôtels autour des gares. L’opérateur ferroviaire affirme vouloir quelque 8.000 m2 à des investisseurs pour la construction d’unités hôtelières de catégories 3 et 4 étoiles autour de la gare Casa Port. Un modèle que l’Office entend généraliser à toutes les gares des autres grandes villes du Royaume. Les activités de fret et de logistique seront par ailleurs transférées vers des sites dédiés.

L’ECONOMISTE:. 

– Fonctionnaires fantômes: Une première, les sanctions tombent. La traque des fonctionnaires fantômes commence à donner ses fruits. Les premières sanctions sont tombées. Il s’agit de la radiation de 757 fonctionnaires en 2013. Une première dans les annales de l’Administration publique, qui a mis en application la procédure d’abandon de poste. Outre la perte de leurs postes budgétaires dans la fonction publique, ces fraudeurs sont dans l’obligation de restituer l’argent perçu indûment. La procédure, avec un ordre de recettes, a été engagée.

– Guerre des chiffres: Le gouvernement contre le HCP. Tirs croisés sur le HCP, coupable d’avoir publié des statistiques sur les indicateurs économiques qui ne plaisent pas au gouvernement. Visiblement le gouvernement cherche à politiser cette affaire, comme si tous les analystes du HCP fomentaient une conspiration contre l’exécutif. Face à ces critiques, le haut-commissaire reste de marbre et brandit la carte de l’indépendance de son institution.

AL MOUNAATAF:.

– Un portail Ghanéen loue l’engagement du Maroc en faveur de l’intégration en Afrique. Le portail ghanéen GhanaWeb a loué, dans une récente analyse, l’engagement du Maroc en faveur de l’intégration économique en Afrique. L’Etat marocain est engagé au plus haut niveau en faveur du renforcement de l’intégration économique au continent africain en particulier dans des domaines hautement stratégiques, souligne le portail.

– AFEM: L’accès au financement, souci majeur de l’entreprenariat féminin au Maroc. L’accès au financement est l’un des principaux problèmes qui freinent le développement de l’entreprenariat féminin au Maroc, a souligné vendredi à Casablanca, la présidente de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Maroc (AFEM), Laila Miyara. Malgré les avancées réalisées en matière des droits des femmes au Maroc, grâce à la nouvelle constitution, des textes de loi et de la réglementation, les entreprises gérées par des femmes continuent à être confrontées à deux problèmes majeurs, à savoir l’accès au financement et aux marchés, a-t-elle indiqué lors d’une rencontre sous le thème: « Financer son entreprise: comment lever des fonds ».

BAYANE AL YAOUM:.

– Le prix du pain maintenu à 1,20 DH. Le gouvernement a décidé de subventionner le prix du blé tendre importé destiné à la production de la farine pour maintenir le prix du pain à son niveau actuel. Cette mesure est de nature à maintenir le prix de la farine au-dessous de 350 dirhams le quintal à sa sortie du moulin sans compter les frais du transport et d’emballage, et donc garder le prix du pain au niveau de 1,20 dirham l’unité.

– Ministère de l’Economie et des finances: La reconduction du LPL constitue une assurance pour notre pays contre d’éventuels risques de dégradation accrue de l’environnement international. Dans un communiqué publié suite à la confirmation, vendredi, par le Conseil d’administration du FMI de l’éligibilité du Maroc à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL), le ministère a estimé que la reconduction de cette facilité constitue une assurance pour notre pays contre d’éventuels risques de dégradation accrue de l’environnement international et, ce faisant, contribuera à renforcer davantage la confiance des investisseurs et des partenaires financiers étrangers dans les perspectives économiques et financières du Maroc.

– 75 pc des Marocains vivront dans les villes à l’horizon 2025. Le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Mohamed Nabil Benabdallah a affirmé, vendredi à Casablanca, que 75 pc des Marocains vivront dans les villes à l’horizon 2025. S’exprimant lors d’une rencontre, à l’Ecole Hassania des Travaux Publics, sous le thème Ville et citoyenneté », M. Benabdallah a souligné l’impératif d’avoir des villes équipées avec des infrastructures et des équipements de base notamment les écoles et les hôpitaux ainsi que les activités productrices de richesses pour répondre aux attentes des citoyens.

AL HARAKA:.

– Le SG du Mouvement national de libération de l’Azawad salue le rôle de SM le Roi dans le règlement de la crise malienne. Le secrétaire général du mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), M. Bilal Ag Cherif a salué les efforts louables de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour un règlement définitif, durable et juste de la crise malienne, ainsi que les différentes initiatives entreprises par le Royaume du Maroc pour subvenir aux besoins humanitaires des populations de l’Azawad.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA:.

– SM le Roi reçoit à Marrakech le secrétaire général du mouvement national pour la libération de l’Azawad. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu, vendredi au Palais Royal de Marrakech, M. Bilal AG Cherif, secrétaire général du mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), accompagné du porte-parole du mouvement, Moussa AG Attaher. Cette audience s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus et permanents de Sa Majesté le Roi, en vue d’instaurer durablement la paix et la stabilité dans ce pays frère et de contribuer à un règlement de la crise malienne, et ce depuis son déclenchement, en janvier 2012, indique un communiqué du Cabinet Royal.

– Benkirane/Chabat: La guerre à distance. Devant les membres du conseil national des conseillers du PJD, tenu samedi dernier, Abdelilah Benkirane, SG du parti de la lampe, a martelé: « Chabat, un symbole de la corruption, est devenu un secrétaire général ». La réaction du secrétaire général du PI ne s’est pas faite attendre. Dans un meeting de son parti à Kénitra, Chabat a déclaré: « Benkirane est le plus grand protecteur de la corruption ».

ASSAHRA AL MAGHRIBIA:.

– Aboudrar: l’exonération fiscale du secteur agricole, un paradis pour le blanchiment d’argent. Lors d’une rencontre, organisée samedi à Rabat, le président de l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), Abdeslam Aboudrar a indiqué que l’exonération fiscale du secteur agricole a constitué un paradis pour le blanchiment d’argent. Il a par ailleurs indiqué que des industriels se sont convertis en agriculture pour profiter de cette l’exonération.

– HCP: 114.000 postes d’emploi ont été créés en 2013. Une note d’information du Haut-Commissariat au Plan au sujet de la situation du marché du travail en 2013 révèle que 114.000 postes d’emploi ont été créés. Selon le HCP, 26.000 postes d’emploi ont été créés en milieu urbain et 88.000 en milieu rural. Ces nouveaux emplois ont profité aux secteurs des services avec 101.000 postes, de l’agriculture, forêt et pêche avec 58.000 et de l’industrie y compris l’artisanat avec 5.000. Le secteur des BTP a, quant à lui, perdu 50.000 postes d’emploi en 2013 , explique-t-on dans la note d’information.

EL ASSIMA POST:.

– Echéances électorales: Benkirane prévoit la victoire de son parti. S’exprimant lors du conseil national des conseillers du PJD, tenu samedi dernier, Abdelilah Benkirane, SG du parti de la lampe, a indiqué que son parti remportera les prochaines échéances électorales, notamment les élections communales prévues l’année prochaine. Il a par ailleurs souligné que son parti n’est pas intéressé aux sièges s’ils seraient remportés au détriment de la réforme.

– HCP: 43.000 chômeurs de plus en 2013. Selon une note d’information du Haut-commissariat au plan, 43.000 personnes sont venues renforcer les rangs des chômeurs l’année dernière.

AL KHABAR:.

– Parlement: Le PJD s’insurge contre l’économie de rente. Le groupe parlementaire PJD à la Chambre des représentants a convoqué six ministres, Mohamed Hassad, Mohamed El Ouafa, Aziz Akhannouch, Bassima Hakkaoui, Mohamed Boussaid et Aziz Rabba, au sujet de l’économie de rente.

– Chabat: l’économie marocaine dans la zone rouge. Intervenant lors de l’assemblée générale de la ligue des administrateurs istiqlaliens, tenue samedi à Rabat, le secrétaire général de l’Istiqlal, Hamid Chabat a souligné que l’économie nationale se trouve dans la zone rouge, et elle aura besoin des années pour regagner la confiance des investisseurs.

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIYA:.

– Prochaines échéances électorales: Benkirane optimiste. Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, s’est dit optimiste, samedi à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du Conseil national des conseillers du parti, quant aux chances de son parti aux prochaines échéances électorales en dépit des décisions réformistes difficiles prises par le gouvernement qu’il dirige.

– La religion, l’emploi et la famille: les priorités des jeunes marocains. Selon un sondage réalisé par Invest RH auprès de 3.223 jeunes, 72,5 pc des jeunes marocains estiment que la famille, l’emploi et la religion figurent à la tête de leurs priorités.

SAHIFAT ANNAS:.

– Le Maroc fabriquera ses trains dans les dix prochaines années. Le directeur général de l’ONCF, Mohamed Rabie Khlie, a souligné, lors d’une rencontre organisée à la Chambre française de Commerce et d’Industrie du Maroc, que le réseau ferroviaire marocain est l’un des plus développés du monde arabe et africain.

ASSABAH:.

– Projet de loi sur le code numérique: annulation des peines privatives de liberté. Des sources bien informées ont confirmé que la nouvelle mouture du projet de loi sur le code numérique ne contient pas des peines privatives de liberté contrairement à son prédécesseur qui avait suscité un énorme tollé car il prévoyait des peines de prison ferme et des dispositions jugées liberticides. Le Secrétariat général du gouvernement devrait publier le nouveau projet le 10 février courant.

– Le gouvernement décide de subventionner le prix du blé tendre importé destiné à la production de la farine. Le ministère chargé des Affaires générales et de la gouvernance a annoncé vendredi la publication d’une décision conjointe des ministères de l’économie et des finances, de l’agriculture et de la pêche maritime, et du ministère délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance, relative à la subvention du prix du blé tendre importé destiné à la production de la farine. Une commission interministérielle mixte a été chargée de fixer, deux fois par mois, le montant forfaitaire net de la subvention par quintal importé, ajoute la même source, notant que ladite commission s’est réunie vendredi et a décidé de fixer ce montant à 4,82 dirhams par quintal importé durant la période du 1-er au 15 février 2014.

AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI:.

– Recrudescence des manifestations à Tindouf. L’explosion sociale survenue ces derniers jours et la recrudescence des manifestations dans les camps de Tindouf ont été affrontées par la répression de la part des forces algériennes et des éléments de sécurité du  »Polisario » après que des séquestrés ont décidé d’organiser un sit-in devant le siège du Haut-Commissariat aux Réfugiés dans les camps de Tindouf en protestation contre la situation que leur font subir les autorités algériennes aidées par les milices du Polisario.

– Carburants: Les prix flambent, les motocyclistes et les automobilistes trinquent. Le gouvernement a mis en exécution sa décision d’augmenter les prix de l’essence super et du fuel oil et s’attaquera prochainement à celui du gasoil.

ATTAJDID :.

– FMI: L’économie marocaine a pu résister à une conjoncture économique régionale et mondiale défavorable en 2013. Le FMI s’est félicité, dans un communiqué à l’issue des consultations régulières avec le Royaume au titre de l’Article IV, de la capacité de l’économie marocaine à résister face aux grands chocs extérieurs et aux contraintes intérieurs et a confirmé l’éligibilité du Maroc à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL), suite à la troisième revue de cette ligne conduite par le Fonds durant le mois de décembre. Le Fonds prévoit que le taux de croissance global devrait se situer autour de 4 pc en 2014.

– Le gouvernement déterminé à mener à terme les réformes structurelles nécessaires. Le Secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, a indiqué, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du Conseil national des conseillers de son parti, que son gouvernement est déterminé à mener à terme toutes les réformes structurelles, dont le retard dans la mise en œuvre entrainera des effets néfastes pour le pays.

AL ALAM :.

– HCP: un rapport de plus pour agacer Benkirane. Un nouveau rapport du HCP souligne une augmentation du taux de chômage et une perte de 50.000 emplois dans le secteur des BTP.

– L’UGTM et les syndicats de santé organisent un sit-in devant le parlement. L’UGTM et les syndicats de santé ont décidé d’organiser un sit-in devant le parlement pour défendre le droit des citoyens à la santé et protester contre la persistance du ministre de la Santé, et certaines parties influentes, pour faire passer le projet relatif à l’exercice de le médecine qui ouvrira les portes à l’exploitation commerciale de la santé.

AL MASSAE :.

– 1.038.000 chômeurs au Maroc. Une nouvelle note d’information du HCP indique que le taux de chômage a connu, au niveau national, une légère hausse de 0,2 point, passant de 9pc en 2012 à 9,2 pc en 2013.

– La plupart des magistrats sont endettés envers les banques. Le vice-président du Club des magistrats du Maroc, Mohamed Anbar, qui s’exprimait à lors d’une conférence de presse tenue samedi à Casablanca, a déclaré que la plupart des magistrats sont endettés envers les banques et du coup, ils ne sont pas éligibles pour prononcer des jugements.

– Benkirane tire aux boulets rouges contre les leaders de l’opposition. Le Secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, s’en ai pris, à l’occasion de l’ouverture de la session ordinaire du Conseil national de l’association des conseillers de son parti, aux leaders de l’opposition, appelant les militants de son parti à ne pas leur prêter d’attention et ne pas craindre la défaite lors des prochaine échéances devant « ceux qui ont perdu leur crédibilité ».

RISSALAT AL OUMMA:.

– L’Amicale hassania des magistrats va recourir à l’arbitrage. L’Amicale hassania des magistrats compte recourir à l’arbitrage conformément aux dispositions de l’article 107 de la Constitution si l’Exécutif continue à ignorer les propositions des hommes et des femmes de l’autorité judiciaire, indique un communiqué de l’Amicale à l’issue de la réunion élargie des magistrats, tenue vendredi dernier à Rabat, pour le suivi des propositions relatives au projet de loi organique relatif au Conseil supérieur et le projet de loi organique relatif au statut fondamental des magistrats.

– La FNAPEM réclame la suspension de « Massar ». La fédération nationale des associations des parents d’élèves au Maroc a demandé au ministère de l’Education nationale et de la formation professionnelle de suspendre l’application du système d’évaluation Massar jusqu’à ce que les conditions de sa réussite soient réunies. La Fédération a déploré, dans un communiqué, l’absence des représentants des élèves lors de l’élaboration du projet et l’inopportunité de timing de son entrée en vigueur, outre l’absence d’un plan de communication efficace autour du projet.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *