Revue de presse marocaine du 03/02/2012

0 commentaires, 03/02/2012, Par , Dans Revue de Presse

Divers sujets attirent l’attention de la presse quotidienne de ce vendredi, notamment le projet de loi de Finances, la note de conjoncture du Haut-commissariat au plan (HCP)

et la non-tenue de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, en plus d’autres sujets d’actualité nationale et internationale.

+AL MASSAE+:.
-Un nouveau mercredi noir à Taza: Les affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants revendiquant la réalisation d’infrastructures dans leurs quartiers et la libération des personnes arrêtées à la suite des incidents survenus dernièrement dans la ville, font près de 80 blessés dont la plupart sont des éléments des forces de l’ordre.

-Abdelouahed El Fassi, fils de Allal El Fassi, candidat en lice pour le poste de secrétaire général du parti de l’Istiqlal qui tiendra samedi une réunion de son Conseil national: Les parties en conflit au sein du parti tiennent des rencontres marathoniennes pour coordonner leurs positions avant la tenue de la réunion du Conseil national.

-Les groupes de la majorité se préparent pour convoquer Mohamed Ouzzine, le ministre de la Jeunesse et des Sports, et Ali Fassi Fihri, président de la FRMF, à la suite de la débâcle de la sélection marocaine de football au Gabon.

+AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA+:.
-Affrontements entre forces de l’ordre et des manifestants qui tentaient d’envahir le siège de la préfecture: 100 manifestants blessés et plus de 50 éléments des forces de l’ordre grièvement blessés.

-Le Maroc met en garde le Parlement européen contre un vote en défaveur de l’accord agricole Maroc-UE: Le Conseil de gouvernement considère qu’un vote négatif dudit accord est à même de porter atteinte aux intérêts suprêmes des deux parties et affectera les perspectives ouvertes par le Statut avancé du Maroc avec l’UE.

-Affaire de corruption à Tanger: Après le juge épinglé, l’investisseur tunisien intente des procès contre un avocat du barreau de Tanger et un expert financier désigné pour s’assurer de la légalité de ses transactions financières. Par ailleurs, le juge d’instruction chargé du dossier auditionne d’autres magistrats soupçonnés d’être en relation avec l’investisseur tunisien.

-A deux semaines du congrès extraordinaire du PAM: Le parti met les dernières retouches relatives au congrès auquel participeront 3000 congressistes dont la plupart sont issus du milieu rural.

+ASSABAH+:.
-Scandale: Les services des douanes vendent aux enchères un autocar dans lequel a été dissimulée une grande quantité de drogue: Le véhicule a été acheté par un marchand de ferraille à Casablanca qui y a découvert 300 Kg de chira.

-L’explosion d’une bombe provoque l’alerte des services de sécurité de Nador: Les premières données de l’enquête indiquent que des personnes inconnues ont expérimenté l’efficacité de la bombe dans la banlieue de Nador avant de s’éclipser sans qu’on puisse déterminer leur identité et leur obédience.

-Le gouvernement retient le projet de loi de Finances élaboré par le précédent gouvernement après avoir introduit certains amendements pour l’adapter à la Constitution et aux contenus du programme du nouvel Exécutif. Ledit projet prévoit un taux de croissance de plus de 4 pc.

+AL KHABAR+:.
-Des officiers et des marins de la marine marchande font irruption dans le siège de la COMARIT en protestation contre le retard du paiement de leurs salaires et le non respect par la société de plusieurs droits et avantages dont ils bénéficiaient sous l’ère de la société COMANAV-Ferry avant qu’elle ne soit acquise par COMARIT.

-Une réunion du Comité exécutif du parti de l’Istiqlal désigne les trois noms qui présideront la commission préparatoire du 16ème congrès du PI. Il s’agit de Ahmed Taoufiq Hejira, Naïma Khaldoune et Mohamed Soussi.

-Des éléments des forces de l’ordre et des manifestants blessés dans de nouveaux affrontements où ils ont fait usage de jets de pierres et de bombes lacrymogènes. Ces incidents ont éclaté à la suite de l’arrestation de cinq manifestants dans des actes de vandalisme perpétrés dernièrement dans la ville.

+AL AHDATH AL MAGHRIBIA+:.
-Incidents de Taza: Plus de 150 blessés, plusieurs arrestations et des personnes cagoulées à l’origine de grands dégâts matériels, et Al Adl Wal Ihsane exploite les revendications purement sociales des manifestants pour attiser la situation dans la ville.

-Le ministre de la Justice et des Libertés, Mustafa Ramid, à la trousse des privilèges et des voitures du ministère de la Justice: Le ministre adopte une politique de moralisation des dépenses du ministère englobant les indemnités supplémentaires et les avantages dont bénéficient les hauts responsables.

+ANNAHAR AL MAGHRIBIA+:.
-L’Algérie a vendu de l' »illusion » au gouvernement marocain: Après la visite de Saad Dine El Otmani à Alger, le président algérien Abdelaziz Bouteflika rassure le polisario, donne son aval pour la signature d’un contrat militaire avec l’Espagne et refuse d’ouvrir les frontières terrestres avec le Maroc.

-Trente éléments des forces de l’ordre blessés dans les incidents de Taza: Les manifestants bloquent la voie, brûlent des pneus et jettent des pierres contre les forces de l’ordre à la suite de l’arrestation de certains auteurs d’actes de vandalisme lors d’une manifestation organisée dans la ville.

+AL ITTIHAD AL ICHTIRAKI+:.
-Affrontements sanglants à Taza en protestation contre la situation de la la ville et les poursuites judiciaires contre des personnes arrêtées lors des dernières manifestations: Plus de 300 blessés parmi les forces de l’ordre et les citoyens et des associations des droits de l’Homme appellent au départ du gouverneur de la province et l’accuse d’être à l’origine de la détérioration de la situation sécuritaire et sociale dans la ville.

+AL ALAM+:.
-La ville de Taza s’embrase de nouveau: Escalade des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, malaise chez les habitants et des actes de vandalisme dans plusieurs quartiers de la ville.

+ATTAJDID+:.
-Des blessés et des affrontements dans de nouveaux affrontements à Taza: Le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, dément que des maisons aient été prises d’assaut et parle de 50 blessés parmi les forces de l’ordre et un député de la ville évoque d’importantes mesures visant à mettre fin aux souffrances des habitants et accélérer la réalisation des projets programmés.

+BAYANE AL YAOUM+:.
-La remise d’armes dissimulées dans l’enceinte de l’ambassade de Libye à Rabat mobilise les services de sécurité marocains pour la recherche d’autres armes. Par ailleurs, les autorités sécuritaires marocaines poursuivent les recherches d’éventuelles armes dans des propriétés et biens appartenant à la représentation libyenne.

+AL MOUNAATAF+:.
-Le salaire de l’entraîneur national Eric Gerets devant le parlement et la Cour des Comptes pourrait entrer en ligne à la suite de la débâcle de la sélection marocaine de football lors du premier tour de la CAN 2012 au Gabon. Les parlementaires veulent informer l’opinion publique du véritable salaire de M. Gerets.

+RISSALAT AL OUMMA+:.
-Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Saad Dine El Otmani, attendu aujourd’hui au palais de la Zarzuela à Madrid: Les relations stratégiques entre le Maroc et l’Espagne ont besoin d’être institutionnalisées et doivent renforcer le dialogue permanent pour éviter les conflits, selon le président du centre de la mémoire commune pour la démocratie et la paix Abdessalam Boutayeb.

+ASSAHRAE AL MAGHRIBIA+:.
-Des dizaines de blessés à Taza, arrestation de 71 manifestants et mise sous les verrous de 4 autres à la suite d’affrontements violents entre jeunes manifestants et des forces de l’ordre.

-Des marins investissent le siège de la COMARIT à Tanger et appellent la direction de la société à trouver une solution à leur situation et de ne pas procéder à leur affectation sur d’autres navires.

+LE SOIR ECHOS+:.
-Taza renoue avec la violence. Taza est décidément un fief de la contestation. Après celle du 4 janvier, une nouvelle flambée de violence a secoué la ville mercredi dernier. Taza connaît régulièrement des affrontements entre jeunes à la recherche d’un emploi, soutenus par des habitants du quartier Koucha et forces de l’ordre.

-PAM: Bakouri, l’homme du consensus. A quelques jours du congrès du PAM, le poste de secrétaire général est au cŒur d’une course entre notables et gauchistes. Si aucun ne parvient à imposer son candidat, Mustapha Bakouri pourrait être une solution de consensus.

+AUJOURD’HUI LE MAROC+:.
-Insuline: Les laboratoires Sothema et Laprophan épinglés par le Conseil de la Concurrence: entente sur les prix, abus de position dominante collective, politique de pris anormale. Les deux entreprises qui sont opposées dans le cadre du dossier de l’insuline sont toutes les deux en mauvaise posture sur le plan du respect de la loi sur la concurrence.

-Istiqlal: Les réformateurs prennent la défense de Abbas El Fassi et tracent leur feuille de route. Tout en prenant la défense de M. El Fassi, le mouvement tire à boulets rouges sur ses détracteurs, notamment Hamid Chabat et Abdelkader El Kihel.

+LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB+:.
-Les Grandes Lignes du Projet du Budget en Conseil de Gouvernement :Le taux de croissance revu à la baisse en 2012. Le Conseil de gouvernement, tenu hier à Rabat, s’est penché sur plusieurs points, notamment la discussion des données préliminaires du budget de l’année en cours. Le projet de loi de finances préparé par Mezouar a été amendé pour qu’il réponde aux nouvelles donnes économiques. Selon le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, aucun planning n’est encore établi pour soumettre le texte au circuit législatif. Une session extraordinaire du Parlement serait certainement convoquée pour examiner et adopter le projet de loi de finances.

-Emploi: Les diplomés chomeurs haussent le ton. Face à la poussée du chomage, les jeunes sans emploi ne lâchent pas prise. Ils ne cessent de hausser le rythme des manifestations. Les diplomés chomeurs se sont donné rendez-vous mercredi dernier à Rabat pour crier leur colère et rappeler au gouvernement les engagements d’Abbas El Fassi. Une nouvelle série de protestations a été lancée. La principale doléance reste l’intégration immédiate dans les rangs de la fonction publique. Pour eux, leur exclusion est une manigance de la part des responsables. Ils contestaient également contre la politique de l’oreille sourde menée par le gouvernement.

+L’ECONOMISTE+:.
-Insuline: L’arroseur arrosé ou Sothema et Laprophan épinglés par la concurrence! Dans l’affaire de l’insuline, les deux entreprises ne sont pas blanches comme neige. L’avis du conseil de la Concurrence renvoie dos à dos à deux opérateurs pharmaceutiques. Le plaignant Sothema a accusé Laprophan d’abus de position dominante notamment. Le conseil de la concurrence relève que les deux sociétés ont adopté une ligne de conduite commune de baisse des prix en vue d’évincer Polymédie du marché.

+L’OPINION+:.
-Campagne agricole: entre précipitations salutaires et chute des températures préoccupantes. Il faut dire que la baisse des températures conjuguée à l’absence de précipitations compromet sérieusement l’état de croissance des cultures. Autrement dit, c’est tout le devenir de l’actuelle campagne agricole qui risque d’être compromis.

+LIBERATION+:.
-Le gouvernement promet la carotte et manipule le bâton: les diplomés chomeurs entre promesses et répression. L’emploi est l’un des problèmes sociaux les plus cruciaux qui attendent le nouvel Exécutif conduit par Benkirane. Et il semble que les promesses et l’euphorie de la campagne électorale laissent place à des méthodes venues d’un autre âge pour juguler les maux de la société.

-Une agitation sociale qui tourne au drame: Violences tous azimuts à Taza. C’est la 3ème fois que de simples sit-in et manifestations dégénèrent en émeutes à Taza. Prévisibles, les causes qui ont engendré les deux premières émeutes n’ont pas été résolues. Les responsables de la ville ont adopté le même comportement.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *