Revue de presse marocaine du 02/08/2013

0 commentaires, 03/08/2013, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres à la Une de la presse quotidienne paraissant ce samedi 03 août:

LIBERATION:

– L’opposition à la Chambre des représentants obtient gain de cause: Le temps décidé à la séance mensuelle de politique générale désormais réparti en trois tiers. Les groupes parlementaires de l’opposition à la Chambre des représentants ont obtenu gain de cause lors de la séance plénière tenue jeudi et consacrée à l’adoption du règlement intérieur. En effet, c’est sous la pression des groupes de l’USFP, du PAM, du RNI et du PI, que le gouvernement et sa majorité ont accepté l’amendement de l’article 207 du règlement intérieur de la Chambre des représentants, relatif à la répartition du temps d’intervention lors de la séance mensuelle consacrée aux questions se rapportant à la politique générale du gouvernement.

– El Ouardi impose son directeur de cabinet à la tête de la Fondation Hassan II de la santé: Quand le népotisme partisan l’emporte sur le reste. Contre vents et marées, le ministre de la santé serait allé jusqu’au bout de son obstination. Contournant les règles les plus élémentaires de l’éthique, il est parvenu à placer son propre directeur de cabinet au poste de président de la Fondation Hassan II pour la promotion des uvres sociales au profit du secteur public de la santé. Réuni jeudi dernier, le Conseil de gouvernement a approuvé le choix de Houcine El Ouardi. Faisant fi de la levée de boucliers que celui-ci a enclenché parmi les syndicats les plus représentatifs du secteur.

L’OPINION:

– La Chambre des représentants adopte à l’unanimité son règlement intérieur. La Chambre des représentants a adopté à l’unanimité, jeudi en plénière, son règlement intérieur après l’introduction de certains amendements à la version élaborée par la commission ad hoc. Ainsi, il a été décidé à travers cette vision globale du règlement intérieur de maintenir inchangé 77 articles, d’amender 101, d’ajouter 71 articles et de supprimer 12 autres. Parmi les principales dispositions de ce règlement, qui sera soumis à la Cour constitutionnelle après le code d’éthique et de déontologie de législation, dont le cadre référentiel a été défini par le discours royal à l’ouverture de la 1ère session de la 2ème année législative de la 9ème législature.

– Plus de boycott de la séance mensuelle consacrée à la politique générale du gouvernement: Majorité et opposition d’accord sur la répartition du temps d’intervention. La majorité et l’opposition ont convenu, jeudi lors d’une séance plénière consacrée à l’adoption du règlement intérieur de la Chambre des représentants d’une formule consensuelle sur l’article 207 relatif à la répartition du temps d’intervention lors de la séance mensuelle consacrée aux questions relatives à la politique générale du gouvernement. Aux termes de cet accord, le temps d’intervention sera réparti à parts égales entre le gouvernement (un tiers), et la majorité et l’opposition (un tiers chacune), alors qu’il était réparti auparavant à égalité entre le gouvernement et la Chambre.

LE MATIN DU SAHARA ET DU MAGHREB:

– Compétitivité: Signature de 25 contrats de croissance pour relancer l’export. Le ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies a signé, jeudi dernier à Rabat, des contrats de croissance à l’export avec 25 entreprises, dont 16 émergentes et 9 confirmées. Retenues par le Comité d’évaluation et d’attribution suite à un appel à manifestation d’intérêt lancé du 25 mars au 30 avril 2013, ces entreprises bénéficieront grâce à ce programme d’une prise en charge de certains frais liés à des activités commerciales spécifiques et aux différentes actions de promotion et de développement des exportations. Précisons à cet égard que plus de 375 entreprises exportatrices ou potentiellement exportatrices pourront profiter des mêmes avantages à l’horizon 2015.

AL BAYANE:

– Réunion du Bureau politique du PPS: Satisfaction face à la confirmation par SM le Roi de l’adoption de la poursuite des réformes. Le Bureau politique du PPS a tenu sa réunion ordinaire le jeudi 1er août 2013. Il a examiné en premier lieu le contenu du discours que SM le Roi a adressé au peuple marocain à l’occasion du 14ème anniversaire de la fête du Trône. Le Bureau politique exprime sa fierté de la portée du discours du Trône particulièrement dans ses dimensions de soutien au gouvernement qui constituent une nouvelle étape dans le processus des réformes supervisé par SM le Roi, d’autant plus que l’actuelle phase historique exige le renforcement de la stabilité sociale, économique et politique qui passe obligatoirement par l’activation des approches participatives et consensuelles, loin des crises et de l’attentisme, surtout que la structure du gouvernement est à l’origine le fruit d’une action collective et de l’accumulation.

– Match RCA/FAR: Procès de la casse. La cour d’appel de Casablanca a prononcé, jeudi, des jugements allant de l’acquittement à trois ans de prison ferme à l’encontre des auteurs adultes des actes de vandalisme, ayant précédé en avril dernier la rencontre du championnat Pro de football Raja de Casablanca/FAR de Rabat. La cour a ainsi acquitté trois mis en cause, condamné onze prévenus à trois ans de prison ferme et infligé à huit autres une peine de six mois avec sursis. Elle a aussi condamné 52 accusés à deux ans de prison avec sursis, quatre à deux ans de prison dont seize mois avec sursis, 39 prévenus à deux ans de prison dont 14 mois avec sursis, douze à deux ans de prison dont six avec sursis.

ANNAHAR AL MAGHRIBIA

– Fissures au sein du MP et du PPS avant le remaniement gouvernemental. Ainsi, des voix au sein du parti de l’Epi mettent en garde Mohand Laenser, ministre de l’Intérieur et SG du MP, contre « toute mansuétude » ou « renoncement » aux portefeuilles ministériels actuels du parti, au moment où les faucons réclament la restructuration du gouvernement. La fracture entame de même le PPS: Rachid Roukbane, président du groupe parlementaire du progrès démocratique à la Chambre des représentants, affirme que ce groupe est constitué de 20 membres de plein droit selon une décision du Conseil constitutionnel.

AL ALAM

– Dépenses de fonctionnement: autre indicateur inquiétant! Selon une note de la Trésorerie générale du Royaume, les fonds de l’Etat souffrent d’une hausse au niveau des dépenses de fonctionnement et d’une baisse au niveau des recettes. Dans ce contexte, des experts économiques estiment que la couverture des dépenses de fonctionnement par l’emprunt « suscite une vive inquiétude », faisant savoir qu’on recourt à l’emprunt pour accroitre les investissements, pas pour couvrir les dépenses de fonctionnement et payer les salaires des fonctionnaires.

– Les exportations des agrumes à l’UE en régression en 2012-2013. L’Association des producteurs d’agrumes du Maroc indique que les exportations des agrumes à destination de l’Union européenne connaissent une régression durant la campagne agricole en cours (2012-2013). D’après les observateurs, ces exportations marocaines font face à une âpre concurrence de la part de nouveaux pays, tels que la Turquie et l’Egypte.

ASSABAH

– Ahmidouch: la justice « moins ferme » envers la fraude dans les déclarations de salaires. Dans une rencontre avec la presse, le DG de la CNSS, Saïd Ahmidouch, a estimé que la justice « ne traite pas avec la fermeté nécessaire » les affaires de fraude dans les salaires des employés déclarés par leurs patrons, ajoutant qu’il existe « une lenteur » au niveau de l’instruction des affaires et que les jugements rendus « ne sont pas bien proportionnés aux dommages » subis. Il a en outre indiqué que la fraude et la non déclaration des salaires réels perçus par les salariés ont des incidences sur le niveau de vie des employés une fois en retraite, réclamant la sanction de la non déclaration des travailleurs à la CNSS et la révision des pénalités et des amendes relatives à ce sujet.

– Les concertations entre Benkirane et Mezouar dans la phase du doute. Selon des sources proches du dossier, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane et le président du RNI Salaheddine Mezouar auraient été obligés de faire plus de concessions, notant que les concertations relatives à la formation d’une nouvelle majorité pourraient achopper aux positions auxquelles s’accroche chacun d’eux.

– Six heures de débat sur le règlement intérieur de la Chambre des représentants. La séance, marquée par « une présence notable » des députés des groupes parlementaires, a connu le retrait par Rachid Roukbane, président du Groupe du progrès démocratique à la Chambre des représentants, de son amendement de l’article 32 du règlement intérieur auquel il avait proposé la réduction de nombre constituant le groupe parlementaire.

AL AHDATH AL MAGHRIBIA

– Le gouvernement remet la proposition de loi relative aux commissions enquête parlementaires au point zéro. Le ministre chargé des relations avec le Parlement et la société civile Lahbib Choubani a appelé à la mise en application de l’article 120 du règlement intérieur de la Chambre des représentants pour retourner la proposition de loi portant sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires à la commission spéciale pour une deuxième lecture. Abdellah Bouanou, président du groupe justice et développement à la Chambre des représentants, dépeint la décision du gouvernement comme « le pire moment dans la mise en application de la Constitution ».

– Benabdellah: On a jamais opposé le veto contre la participation de l’UC au gouvernement. Lors d’une rencontre tenue récemment, le SG du PPS Nabil Benabdellah a dit au SG de l’Union constitutionnelle Mohamed Abied qu’il n’a jamais opposé le veto contre la participation du parti du Cheval à la nouvelle majorité, démentant de manière catégorique avoir fait une déclaration dans ce sens.

RISSALAT AL OUMMA

– Le gouvernement a surpris jeudi tous les groupes parlementaires par son refus de discuter de la proposition de loi portant sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires en invoquant l’article 120 du règlement intérieur de la Chambre des représentants, ce qui a fomenté une vague de critiques conduite par Abdellah Bouanou, président du Groupe justice et développement à la Chambre des représentants, et Hassan Tariq, membre du groupe de l’USFP, qui ont tous deux considéré la décision du gouvernement comme « un mépris de l’institution législative ».

AKHBAR AL YAOUM AL MAGHRIBIA

– Le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile Lahbib Choubani a appelé à retourner la proposition de loi portant sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires à la commission spéciale concernée. Commentant cette décision, Abdellah Bouanou, a dit qu' »il s’agit du pire moment » dans la mise en application de la Constitution.

– Karim Ghellab oscille entre l’opposition et le gouvernement. Le président de la Chambre des représentants Karim Ghellab a joué un rôle majeur dans les coulisses du parlement en faveur du gouvernement contre la proposition de loi portant sur les modalités de fonctionnement des commissions d’enquête parlementaires. Il a exhorté les présidents des groupes parlementaires à y répondre favorablement et à retourner ce texte à la commission spéciale au lieu de le soumettre au vote au cours de la séance plénière.

– Benabdellah: des pressions sur le PPS pour cesser son alliance avec le PJD. Lors d’une rencontre tenue par la jeunesse du PPS, le SG du PPS Nabil Benabdellah a indiqué que des pressions sont exercées sur son parti pour « rompre son alliance avec les islamistes », mettant en garde contre le renversement du gouvernement Benkirane.

AL KHABAR
– 254 ans de prison pour les auteurs des actes vandalisme du « Jeudi noir ». La cour d’appel de Casablanca a prononcé, jeudi, des jugements allant de l’acquittement à trois ans de prison ferme à l’encontre des auteurs adultes des actes de vandalisme, ayant précédé en avril dernier la rencontre du championnat Elite pro de football Raja de Casablanca/FAR de Rabat.

– Le RNI met son premier pas dans le gouvernement. Le parti de la Colombe a tenu une réunion extraordinaire de son Conseil national à Bouznika pour examiner l’offre du chef du gouvernement relatif à la participation au gouvernement. Rachid Talbi Alami, porte-parole du Bureau politique du parti, nie catégoriquement tous les rapports sur les portefeuilles ministériels exigés par le parti ou sur les noms des ministrables.

– Louardi impose son directeur de cabinet à la tête de la Fondation Hassan II de la santé contre le gré des syndicats. Le Conseil de gouvernement a approuvé, jeudi dernier, la nomination de Said Fekkak à la tête de la Fondation Hassan II pour la promotion des uvres sociales au profit du secteur public de la santé malgré le tollé soulevé par cette nomination parmi les centrales syndicales.

– Fonction publique: les chômeurs boycottent les concours de recrutement. Les diplômés chômeurs ont déclaré leur boycott des concours de recrutement et leur attachement à leur droit à l’emploi comme garanti par les lois et les conventions, affirmant lors d’un séminaire tenu jeudi à Rabat, leur intention de s’engager dans de nouvelles formes de protestation pour faire prévaloir leurs revendications justes et légitimes.

ASSAHRAE AL MAGHRIBIA

– La cour d’appel de Casablanca a prononcé, jeudi, des jugements allant de l’acquittement à trois ans de prison ferme à l’encontre des auteurs adultes des actes vandalisme, ayant précédé en avril dernier la rencontre du championnat Pro de football Raja de Casablanca/FAR de Rabat. Les verdicts ont provoqué le chaos dans la salle d’audience: pleurs et hurlements des familles des accusés.

AL MASSAE

– Parlement: Chaos à la séance plénière sur le texte relatif aux commissions d’enquête parlementaires lors de l’adoption du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Le Secrétaire général de l’USFP Driss Lachgar a fustigé le ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile Lahbib Choubani, qui a défendu le projet de loi soumis par le gouvernement.

– Plus de 250 ans de prison pour les auteurs des actes vandalisme du « Jeudi noir ». La cour d’appel de Casablanca a prononcé, jeudi, des jugements allant de l’acquittement à trois ans de prison ferme à l’encontre des auteurs adultes des actes vandalisme, ayant précédé en avril dernier la rencontre du championnat Pro de football Raja de Casablanca/FAR de Rabat.

– Gouvernement: Les ex-ministres Rnistes s’apprêtent à remplacer les ministres PI démissionnaires. Des sources partisanes bien informées indiquent que la direction du parti de la Colombe tranchera, après le congrès national, sur l’identité de ses ministres. Selon les mêmes sources, la concurrence pour décrocher des portefeuilles ministériels sera intense entre Amina Benkhadra, Rachid Talbi Alami, Anis Pirou, Mohamed Abbou, Naoual El Moutawakel, Mohamed Boussaid et Mohamed Oujar.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *