Revue de presse marocaine du 02/07/2015

0 commentaires, 02/07/2015, Par , Dans Revue de Presse

Voici les principaux titres des Revue de presse marocaine développés par les quotidiens publiés jeudi 02 juillet 2015.:

Le Matin.:

– Le projet de loi organique 34-15 modifiant et complétant la loi 59-11 relative à l’élection des membres des collectivités territoriales vient de franchir le cap du Parlement. Les représentants l’ont adopté mardi en deuxième lecture. Le texte vient renforcer la représentativité féminine au niveau local en garantissant au moins 27 pc des sièges aux femmes.

– Une enquête menée par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, au sujet de trois ressortissants afghans, arrêtés le 27 juin dernier à l’aéroport Marrakech-Menara en possession de lettres suspectes à charge jihadiste, a permis la découverte d’un réseau international d’immigration opérant dans de nombreux pays, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Les trois Afghans, dont l’un est d’origine pakistanaise, ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de quitter le Maroc à destination du Danemark en utilisant des passeports pakistanais falsifiés, précise le communiqué.

Aujourd’hui le Maroc.:

– La dette extérieure publique du Maroc a connu une nette progression au premier trimestre. L’encours s’est établi à 282,1 milliards de dirhams contre 278,1 milliards de dirhams à fin 2014. La progression évaluée dans ce sens est de 1,45 pc soit un additionnel de 4 milliards de dirhams. C’est ce qui ressort de la Direction du Trésor et des finances extérieures.

– Malgré l’essoufflement général, les crédits bancaires continuent à s’accrocher en 2015 tirés par les crédits à la consommation. Aussi, les Marocains s’endettent chaque année un peu plus auprès de leurs banques. A leurs tours, ces dernières grignotent des parts de marché aux sociétés de financement. C’est ainsi que les crédits bancaires ont atteint à fin mai dernier un montant de 752,205 milliards de dirhams, soit un bond de 15,281 milliards de dirhams en comparaison à mai 2014, favorisés par une reprise notable des crédits à l’équipement et des crédits immobiliers, mais surtout celle des crédits à la consommation.

L’Opinion.:

– Le haut-commissaire au plan Ahmed Lahlimi Alami a indiqué mardi que le secteur agricole n’a pas pu compenser le fléchissement de l’activité non agricole. Lahlimi a souligné l’impératif pour le Maroc de consolider la réforme déjà engagée de la Caisse de compensation, de réformer le système de retraite et de revoir en profondeur le mode de gestion actuel de l’administration publique. Cette dernière dont le coût de fonctionnement absorbe plus de 20 pc du PIB, c’est à dire quatre fois plus que la Caisse de compensation dans ses pires années, pourrait autrement devenir intolérable si ce mode de gestion était dupliqué dans le cadre de la régionalisation, a-t-il dit.

– Le parquet près le tribunal de première instance de Fès a ordonné l’ouverture d’une enquête sur une agression violente contre un citoyen, tôt mardi, par un groupe de personnes sur la voie publique. Cette enquête a été menée en vue d’identifier toute personne dont l’implication a été avérée dans cette affaire, de la présenter devant la justice avec les effets juridiques qui en découlent, selon un communiqué du procureur du Roi près le tribunal de première instance de Fès.

Al Bayane.:

– Amélioration du taux de la représentativité féminine. Le Mouvement pour la démocratie paritaire appelle les partis politiques à faire plus d’efforts. Ce Mouvement approuve aujourd’hui le taux de 27 pc relatif à la représentativité des femmes dans la vie politique et considère que l’atteinte du niveau de parité hommes/femmes à hauteur de 50 pc chacun dans les prochaines échéances électorales dépend largement de la bonne volonté des partis politiques.

– Le Conseil de la concurrence élargit ses compétences. En attendant la nomination des membres du conseil, plus de 30 dossiers sont en stand-by. La publication au Bulletin officiel du nouveau décret d’application relatif à la liberté des prix et de la concurrence (104/12) et du décret d’application (loi 20/13) sur les attributions du Conseil lui confère de larges compétences. Cette instance constitutionnelle jouit désormais de pleins pouvoirs (décisionnaires, de saisine, d’enquête et de sanctions).

Libération.:

– La campagne médicale ambulatoire de prévention et de lutte contre les maladies chroniques, lancée par SM le Roi Mohammed VI, jeudi dernier à Témara au profit des populations démunies, se poursuivit au quartier Arrahma, dans la préfecture de Salé. Le responsable du pôle humanitaire à la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Farid Tanjaoui Jazouli, a indiqué que l’objectif de cette campagne ambulatoire, dont la ville de Salé a été la deuxième étape après celle de Témara, était de fournir des prestations de proximité aux populations démunies consistant en des consultations médicales concernant plusieurs maladies chroniques (diabète, hypertension, ophtalmologie, gastro-entérologie, pneumo-physiologie et odontologie).

– « A défaut de réformes structurelles susceptibles d’engager le pays dans un processus profond de diversification de son tissu productif et de valoriser ainsi, la robustesse des options stratégiques adoptées par le Maroc, depuis 2000, nous risquons de réduire les profits que nous offre l’aubaine de la conjoncture internationale actuelle. Nous resterions, alors, dans cette configuration d’une croissance qui effleurerait 4,5 à 5 pc dans le cas d’une bonne année agricole et de ne guère dépasser 3 pc dans le cas contraire », tels sont les maîtres mots d’Ahmed Lahlimi Alami, le haut-commissaire au plan lors de la présentation, mardi à Casablanca, du budget économique exploratoire 2016. Lahlimi a souligné qu’aujourd’hui, le pays connaît un environnement économique international favorable marqué par des baisses des cours des produits pétroliers et des autres matières premières non énergétiques.

L’Economiste.:

– Coup de froid sur la croissance. La croissance sera au rendez-vous cette année mais s’essoufflera dès 2016. Le Haut-commissariat au plan prévoit 2,6 pc contre 4,3 pc en 2015. Ces prévisions sont moins optimistes que celles de la Banque mondiale et du FMI. L’industrie et les services ont ainsi du mal à renouer avec les niveaux de croissance d’avant la crise.

– Tanger: les squatteurs d’Al Irfane délogés. Calme et sérénité pour déloger les derniers récalcitrants, et les appartements libérés remis à leurs propriétaires. Un ultimatum a été lancé lundi dernier par les autorités de Tanger en donnant aux squatteurs 24 heures pour quitter les appartements. Lundi soir une équipe d’agents de l’autorité avait fait le tour du quartier et informé les migrants en personne de la nécessité de libérer les appartements.

Assahra Al Maghribia.:

– Evacuation d’appartements occupés illégalement par des migrants originaires d’Afrique subsaharienne à Tanger. Saisie de canots pneumatiques, de moteurs et des rames utilisés dans les opérations d’émigration clandestine vers l’Europe.

Assabah.:

– Le haut-commissaire au plan Ahmed Lahlimi a indiqué que les équilibres macroéconomiques, en 2015, ont été approchés au détriment de la consommation et de l’investissement, faisant savoir que l’investissement et la croissance économique ont enregistré un fléchissement sensible. Lahlimi a expliqué que le taux moyen d’investissement représenterait 30 pc du PIB au lieu de 33 pc durant les dix dernières années. Il a de même noté que depuis 2008, le taux de croissance a épousé une courbe décroissante .

– Le ministre de l’Intérieur Mohamed Hassad a indiqué que le gouvernement s’apprête à augmenter les salaires des moqadems et des chioukhs. Hassad s’est félicité devant les conseillers parlementaires de l’action accomplie par ces auxiliaires d’autorité et les services qu’il fournissent à la Nation et au citoyen.

Bayane Al Yaoum.:

– Le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a affirmé que le dialogue social se poursuit dans le cadre de la relation de confiance entre le gouvernement et les syndicats. « Nous allons voir ce que nous pouvons faire ensemble à partir de notre responsabilité et de la conjoncture que traverse notre pays », a assuré Boussaid devant les députés, affirmant que le gouvernement a déployé « beaucoup d’efforts » pour améliorer les revenus, notamment dans le cadre de l’accord du 26 avril 2011.

Al Haraka.:

– Les ressortissants marocains demeurent les principaux récipiendaires de la nationalité d’un Etat membre de l’UE avec 86.500 acquisitions en 2013, selon des données publiées, mercredi, par l’Office statistique de l’UE (Eurostat). Ils représentent 8,8 pc du total des étrangers ayant obtenu la nationalité d’un Etat membre de l’UE en 2013, relève Eurostat.

Al Alam.:

– La Chambre des représentants a adopté, mardi en deuxième lecture, trois projets de loi relatifs à l’élection des membres des conseils des collectivités territoriales, au code électoral et aux chambres professionnelles. Il s’agit du projet de loi organique modifiant et complétant la loi organique no 59.11 relative à l’élection des membres des conseils des collectivités territoriales, d’un projet de loi portant approbation du décret no 2.15.260 publié le 6 avril 2015 amendant et complétant la loi no 9.97 relative au code électoral et du projet de loi relatif aux chambres professionnelles.

Al Ahdath Al Maghribia.:

– SM le Roi Mohammed VI a mis en place, depuis Son accession au Trône, une approche holistique en matière de lutte anti-terroriste, elle-même partie intégrante d’une stratégie de réformes tous azimuts consolidant les acquis démocratiques du Royaume et plaçant ce dernier dans le giron des pays émergents, écrit, mardi, le Huffington Post. Dans la région MENA, « le Maroc est un pays allié distingué des Etats-Unis, dont le Souverain a mis en place une stratégie holistique ayant donné ses fruits en matière de lutte contre l’extrémisme violent aussi bien en interne qu’au-delà des frontières marocaines », explique l’auteur de cette analyse, Ahmed Charai, éditeur et membre du Conseil d’administration de plusieurs think tanks américains.

– Maroc Telecom lance le 4G+ le 13 juillet. Le déploiement de cette technologie doit assurer, rapidement, la couverture de l’ensemble des grandes villes. L’opérateur historique s’engage à garantir des services internet de très haut débit conformément aux dernières normes internationales en la matière.

Rissalate Al Oumma.:

– SM le Roi Mohammed VI a procédé, mardi à Casablanca, à la pose de la première pierre d’un centre de formation professionnelle multidisciplinaire et à l’inauguration d’un Centre de formation professionnelle dans les métiers de services. Réalisés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour un investissement global de 22 millions de dirhams (MDH), ces projets traduisent la Haute Sollicitude Royale envers les jeunes, particulièrement ceux vivant dans un environnement vulnérable. Ils procèdent de la volonté constante du Souverain de leur offrir de nouvelles perspectives viables permettant, notamment, de dépasser la fatalité de l’échec scolaire et d’améliorer leurs conditions socioéconomiques et celles de leurs familles.

Al Ittihad Al Ichtiraki.:

– La dynamique économique issue des choix stratégiques connait un ralentissement. Le Haut-Commissariat au plan table sur une croissance économique de 4,3 pc en 2015 et de 2,6 pc en 2016. Au lieu de renforcer les acquis des options stratégiques robustes adoptées par le Maroc depuis 2000, et qui ont permis à l’économie nationale de faire face à l’impact de la crise économique mondiale de 2008, cette dynamique s’est essoufflée au cours des dernières années et a connu un ralentissement sensible, selon le HCP.

Attajdid.:

– La commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger à la première Chambre a approuvé, mardi, à l’unanimité, l’adhésion du Maroc au Protocole facultatif à la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

Al Massae.:

– La Chambre des représentants a adopté, mardi, le projet de loi organique no 34.15 modifiant et complétant la loi organique no 59.11 relative à l’élection des membres des conseils des collectivités territoriales. Ce projet, adopté avec une majorité de 208 voix et 109 abstentions, permet aux femmes de se présenter pour le poste de président du conseil de la région ou de la commune. De ce fait, au moins un quota de tiers des sièges sera réservé aux femmes dans chaque circonscription électorale, a indiqué le ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, Cherki Drais, devant la première chambre.

– Les chiffres de l’exercice 2014 du conseil de surveillance du Groupe Al Omrane soulignent la livraison de 22.544 unités et la conclusion de 17.723 contrats de vente, ainsi que l’ouverture des chantiers pour 108.216 unités et l’achèvement des travaux pour 94.180 unités réparties entre les programmes privés, les programmes réalisés dans le cadre du partenariat avec le secteur privé et les programmes de réhabilitation urbaine. Le volume des investissements réalisés a atteint 6,14 milliards de dirhams (MMDH), tandis que les ventes et le produit brut se sont élevés respectivement à 5,6 MMDH et 508 millions DH.

Akhbar Al Yaoum.:

– Le Directeur général de l’Office national des chemins de fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie, annonce dans une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de l’exercice 2014, le lancement entre fin 2015 et début 2016 des travaux de la ligne ferroviaire Marrakech-Agadir. Le DG de l’ONCF a indiqué que l’Office a achevé la phase d’études pour la mise en œuvre de cette ligne dans le cadre d’un contrat programme avec l’Etat.

– La deuxième tranche du SMIG opérationnelle à partir du 1er juillet. La révision à la hausse de 10 pc du SMIG sur deux tranches a été validée par le gouvernement Benkirane en 2014 dans le cadre des négociations du dialogue social. Le SMIG atteint désormais 2.369 DH dans le secteur privé et 3.000 DH dans le secteur public.

À propos IBERGAG

Auteurs Anonyme contribuant a l'actualité sur le site communautaire http://ibergag.com

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *